AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
  BAM ! (pv Adam)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nathaniel Jones
vampire type 3
☾ âge : 392 ans
☾ métier : Responsable de la bibliothèque
☾ créateur : Margaret Jones, décédée cent années auparavant d'une morsure d'infecté.
☾ esclaves : Evannah Blackbird
☾ compétences : Intellectuel - Impeccable sens de l'organisation - Observation - Discrétion
☾ origines : Canadiennes
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Robin Lord Taylor
☾ arrivée en enfer : 24/07/2018
☾ missives : 183
☾ tickets : 401
☾ crédits : Tumblr


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t660-you-just-died-in-my-arms-nathaniel
MessageSujet: BAM ! (pv Adam)   Mer 25 Juil - 16:11

BAM !

avec @Adam Hamilton.
Il n'y avait pas de lieu plus familier et rassurant pour Nathaniel que la bibliothèque. C'était son antre, son domaine, son refuge. Tout ici était organisé selon ses souhaits et ne dépendait que de son autorité. C'était un système qu'il comprenait, qu'il contrôlait, qu'il maîtrisait. Chaque document était à la place qui lui était destinée et n'attendait que son expertise ou l'habileté de ses doigts pour connaître une vie nouvelle.

L'ouvrage dont il prenait actuellement soin datait du XIXème siècle et sa reliure s'était considérablement fragilisée à travers les âges. Nathaniel n'avait pas d'autre choix que de la recoudre lui-même, avec la minutie, la patience et la délicatesse dont il était coutumier.

C'était un talent qu'il avait eu le temps d'acquérir et de perfectionner en 392 années de vie et il ne regrettait jamais d'avoir passé des années entières sur cette pratique. Il n'y avait rien de plus précieux et magique que cet instant où un livre que le temps avait dégradé pouvait à nouveau être consulté, sans risque ni tracas.

Nathaniel savait qu'il pouvait être dérangé à tout instant dans son travail, un désagrément dont il avait appris à s'accommoder au cours du dernier siècle, mais il ne s'attendait pas à entendre un pareil fracas, comme si une étagère entière de livres venait de s'effondrer. Sous le coup de la surprise, le bibliothécaire se piqua le doigt, laissant échapper une petite exclamation douloureuse. Glissant son index entre ses lèvres rapidement, pour préserver son ouvrage de possibles gouttes de sang, il abandonna son travail afin d'aller inspecter les dégâts.

Nathaniel avait toutes sortes d'usagers dans sa bibliothèque. La plupart d'entre eux était respectueux et discret, ne le sollicitant qu'en cas d'extrême nécessité ou pour faire un don de livres à l'établissement. Et puis, il y avait les autres. Ceux qui se croyaient tout permis. Ceux qui prenaient un livre à un endroit et le rangeaient à une toute autre place. Ceux qui cornaient les pages. Ceux qui sortaient livres après livres et laissaient ce joyeux bazar derrière eux, conscient que le bibliothécaire allait passer après pour ranger, de toute manière.

Et puis, il y avait un usager qui surpassait les autres. Un usager qui savait exactement quoi faire pour le titiller et l'agacer. Un usager qui prenait malin plaisir à lui rendre visite dans son antre pour remettre en cause son "autorité" et insuffler un peu de "vie", selon lui, à la bibliothèque. Cet usager, c'était Adam Hamilton.

Ôtant son index meurtri de ses lèvres, Nathaniel ne put que constater l'ampleur des dégâts. L'avait-il fait exprès ou était-ce un honnête accident ? A dire vrai, Nathaniel n'en avait cure. Tout ce qu'il voyait, c'était la montagne de livres au sol qu'il allait lui falloir réorganiser. Et ça, dans le meilleur de cas. La chute avait probablement abîmé certains ouvrages...

Respirant lentement pour évacuer ses émotions et sentiments les plus négatifs, Nathaniel réussit à faire naître un sourire sur ses lèvres. Il ramassa quelques livres, qu'il empila sur une table à proximité, avant de s'adresser à Adam :

"Bonjour, M. Hamilton. J'espère que vous avez trouvé ce que vous cherchiez, au moins ?"

S'il cherchait seulement quelque chose... Il aurait tout aussi bien pu se contenter de tirer des livres au hasard, cherchant à provoquer une catastrophe comme celle qui venait de se passer. Nathaniel ne l'estimait pas au-dessus de ce comportement puéril.

Le bibliothécaire essayait d'ignorer Adam et de se concentrer sur son rangement, mais il ne pouvait s'empêcher de penser à la lourdeur de la chute et la montagne de livres qui s'était peut-être écroulée sur le vampire. Il soupira, laissant son altruisme prendre le pas sur le reste, et abandonna son rangement pour se tourner vers Adam, lui offrant un regard concerné :

"Vous n'êtes pas blessé ?"

Margaret, sa femme et créatrice, lui aurait probablement tiré l'oreille et remonté les bretelles si elle avait assisté à cette scène. Nathaniel savait qu'il se laissait marcher dessus, il en était parfaitement conscient. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Il ne supportait pas l'idée que quelqu'un puisse souffrir en sa présence et qu'il ne fasse rien pour l'aider. Même si cela se retournait contre lui.

"C'était une sacrée avalanche, tout de même..."

Il esquissa un sourire timide. Oui, une belle avalanche. Et une montagne de travail pour lui, alors qu'il avait déjà un ouvrage des plus délicats à accomplir. Soupir...

©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Mer 25 Juil - 19:11

BAM !

avec @Nathaniel Jones.
Parmi les pires lieux sur cette terre, il y avait les magasins de porcelaine, les démonstrations de dominos, les essais de château de cartes… les grandes étendues de neige intactes… Et les bibliothèques. Non pas que je ne respecte pas les livres et les connaissances emmagasinées dans ces endroits mais que je n’avais jamais compris pourquoi on devait à tout prix se taire… Comme si un livre donnait la parole divine. Certes, il y avait eut des idiots pour croire ça mais quand même…

Voilà pourquoi je me faisais un plaisir de troubler le calme et le silence de ces antres cognitifs aux relents anciens. Mais mon exubérance malicieuse n’était pas au goût des gardiens prétoriens plus médusé que les jardins de la Gorgone avant que Persée vienne lui présenter ses hommages. Parmi les derniers survivants d’une espèce en danger, il y en avait un qui était particulièrement agréable à faire sortir de son immobilité… C’était le petit rat planqué dans les étages de la Tour. Il était gentil mais un poil trop psychorigide pour son bien-être et ma paix mentale. Bref, quand je m’ennuyais, j’avais toujours Nathaniel à faire sortir de ses gonds.

Discret comme une ombre, j’étais entré dans son repère et m’étais faufilé à travers les rayonnages. Fidèle à mon habitude, j’avais pour projet de déplacer quelques livres et les disposer à des endroits incongrus, tel un petit poucet des temps apocalyptiques. Mais voilà… Je connu un échec et une étagère s’effondra, emportant sa cargaison de précieux savoirs. « Oups… » lâchais-je avec surprise. Voilà un évènement fâcheux. Peut-être allait-il avoir l’avantage de me faire gagner du temps et énerver plus rapidement le vampire qui venait de lever les yeux vers moi en suçotant son index…

« Bonjour M. Jones. Je crois que non… » Raté, il était aussi calme qu’un Suisse en période de fondue. Je retins un soupir dépité de le voir aussi paisible. Je m’écartais pour le laisser ranger, me disant que peut-être, il allait me demander de l’aider. Mais même pas… On avait pas idée d’être aussi flegmatique… Dieu – si tant est qu’il existât – avait un humour pourri : deux flegmatiques dans la même ville. Entre Travis et lui, nous n’avions pas le cul sorti des ronces. « Non tout va bien, rassurez-vous. » Lui répondis-je avec un sourire avant de venir lui donner un coup de main.

« Avalanche totalement imprévue. Confirmais-je en soulevant une pile de livres que je lui tendis pour qu’il puisse y piocher pour tout remettre en place.

©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Jones
vampire type 3
☾ âge : 392 ans
☾ métier : Responsable de la bibliothèque
☾ créateur : Margaret Jones, décédée cent années auparavant d'une morsure d'infecté.
☾ esclaves : Evannah Blackbird
☾ compétences : Intellectuel - Impeccable sens de l'organisation - Observation - Discrétion
☾ origines : Canadiennes
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Robin Lord Taylor
☾ arrivée en enfer : 24/07/2018
☾ missives : 183
☾ tickets : 401
☾ crédits : Tumblr


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t660-you-just-died-in-my-arms-nathaniel
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Mer 25 Juil - 22:35

BAM !

avec @Adam Hamilton.
Bien sûr qu'Adam n'avait pas trouvé le livre qu'il cherchait. Souhaitait-il seulement trouver le moindre ouvrage ? Nathaniel ne pouvait s'empêcher de penser que l'homme n'était là que pour lui attirer des ennuis et le taquiner. La bibliothèque était son refuge et M. Hamilton était là pour déranger la paix de ce lieu sacré, temple de la connaissance et de la culture, qu'elle soit vampirique ou humaine. Pouvait-on commettre pire crime en ce monde ? Oui, assurément, mais c'était tout de même un acte terrible, qui n'était malheureusement pas puni par leurs lois...

Adam eut toutefois la décence de lui proposer de l'aide après son coup d'éclat, tout en le rassurant sur son état. Une petite voix souffla à l'oreille de Nathaniel qu'une blessure aurait peut-être pu enseigner un semblant de bon sens au vampire, mais il eut tôt fait d'ignorer le démon sur son épaule, bien trop faible et discret pour capter durablement son attention.

M. Hamilton lui tendit une pile de livres, que Nathaniel eut tôt fait de prendre pour les disposer sur la table avoisinante :

"Je ne peux pas les ranger maintenant. Je dois d'abord m'assurer de leur état et voir s'ils nécessitent réparation."

Le bibliothécaire ramassa quelques autres livres, avec soin et délicatesse. Il avait pleine conscience du poids des responsabilités qui lui incombaient.

S'il n'était rien d'autre qu'un "rat de bibliothèque" pour la plupart des gens, Nathaniel savait très bien qu'il avait en sa possession les clés du passé de l'humanité et des vampires confondus. Des documents précieux, qui, pour un certain nombre, ne supportaient pas même une lumière trop vive sur leurs pages délicates...

Ce qu'il tenta de faire comprendre à Adam Hamilton, délaissant brièvement son travail pour s'adresser à lui avec la passion qui l'animait chaque fois qu'il parlait de ses précieux livres :

"Ecoutez, M. Hamilton. Cette bibliothèque renferme des millénaires d'histoires, les histoires dont s'amuse, des histoires qui ont déchaîné les passions et les seuls témoignages de l'histoire, avec un grand H. Oui, peut-être que certains d'entre nous ont dépassé les six cent ou sept cent années et ont traversé les événements retranscrits dans ces livres."

Lui-même avait presque 400 années. Il avait vu le début de la guerre opposant les vampires et les humains. Eh, il était lui-même humain à cette époque, un humain qui avait fait le choix de prendre soin d'une vampire, de la sauver de son destin inéluctable. Une vampire qui l'avait secouru à son tour...

Nathaniel s'était brièvement égaré dans ses pensées, son coeur battant pour Margaret, pour sa créatrice, pour celle qui avait été tout et qui n'était plus. Il secoua la tête pour éloigner l'émotion qui voulait le saisir, reprenant son discours comme si de rien n'était :

"Mais ces livres transcrivent un point de vue qui n'est plus aujourd'hui. Ils... Ils remontent à une époque à laquelle on ne pourra jamais retourner, mais qui peut tout nous apprendre. Ils nous rappellent nos erreurs, ce qu'on ne doit jamais oublier."

Nathaniel caressa la couverture d'un des livres qu'il avait déposé sur la table avec délicatesse et dévotion. Il se retint de justesse d'humer le parfum d'ancienneté qui se dégageait de l'ouvrage. Il n'y avait pas d'odeur plus agréable que celle du vieux papier...

"J'ignore si vous avez provoqué cet accident délibérément ou non, M. Hamilton, et... et je n'ai cure de le savoir, à dire vrai. Si votre souhait est de perturber mon travail et de m'embêter, faites-le. Mais donnez à ces livres le respect qu'ils méritent. Ces documents sont fragiles. Ils s'abîment pour si peu et je ne peux pas les restaurer indéfiniment. L'avalanche à laquelle vous avez donné naissance aurait pu anéantir des millénaires de connaissances, j'espère que vous en êtes conscient, M. Hamilton !"

Nathaniel avait perdu son calme, qui n'était qu'une façade. Réalisant qu'il avait presque crié le nom de famille du vampire, il prit une profonde inspiration et étira brièvement un sourire peu convaincant :

"Mais je m'égare. Posez les livres que vous ramassez, si vous le souhaitez, sur les tables avoisinantes. J'évaluerai leur état avant de les remettre en rayon. Des pages qui se décollent, c'est si vite arrivé..."

Nathaniel était émotif. Il l'avait toujours été, même s'il avait appris, au fil du temps, à ne pas se laisser diriger en permanence par ce qu'il ressentait. Mais il y avait deux sujets en ce monde qui étaient en mesure de mettre à mal sa sérénité apparente : Margaret, bien évidemment, et les livres, notamment ceux de sa bibliothèque.

Il pouvait endurer les humiliations, les coups, les injures... Mais qu'on adresse une seule parole insultante à l'égard de sa créatrice, que l'on salisse sa mémoire, ou que l'on s'en prenne à ses ouvrages et Nathaniel n'était plus le même. Il redevenait l'homme émotif d'autrefois, celui dont le coeur battait toujours au coeur de ses froides entrailles. L'homme vulnérable.

"Ne... N'abîmez pas les livres, M. Hamilton, je vous prie. Respectuez ce lieu pour ce qu'il est : un sanctuaire de la connaissance, le refuge de notre Histoire."

Son refuge. Son antre. Là où il était à l'abri de tout et surtout de lui-même.



©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Ven 27 Juil - 11:10

BAM !

avec @Nathaniel Jones.
Soit. Je n’étais pas venu chercher de livre précis. Ça, je pouvais bien l’avouer à moi-même sans risquer quoique ce soit. Cependant, non, je n’avais jamais songé à détruire ou endommager des livres. J’étais parfaitement conscient de leur importance et il fallait sacrément mal me connaître pour croire autre chose. Désireux d’aider Nathaniel, je lui tendis des livres qu’il m’indiqua de poser sur la table. Ce que je fis avec délicatesse, vérifiant rapidement leur état pour essayer de faire deux piles distinctes. En silence, je continuais à ramasser les ouvrages, redressant bientôt l’étagère. J’allais l’observer pour déterminer s’il y avait eu un problème particulier lorsqu’il brisa le silence pour me faire la leçon.

J’haussais tout d’abord un sourcil avant de les froncer. Putain, j’avais du mal à en croire mes oreilles. Mon regard s’assombrit au fil de ses mots, ma mâchoire se crispa et je le laissais terminer sa diatribe, balayant sa demande émotive. Elle était légitime, j’en avais conscience. Pourtant, il venait de titiller une fibre qu’il n’allait pas apprécier chez moi, si tant est qu’il appréciât quoique ce soit chez moi.

« M. Jones. » Lâchais-je sans le quitter des yeux. « Je ne suis pas l’un de ces vampires qui sont ignorants du poids de l’Histoire. J’ai largement passé l’âge d’accepter que l’on me fasse la leçon. Oui, cette étagère est tombée. Non, je ne l’ai pas fait exprès. » Je m’approchais de lui, évitant les derniers ouvrages échoués sur le sol. Je n’étais pas particulièrement menaçant et ne cherchais pas à l’être. Cependant, je savais qu’il y avait de fortes chances pour qu’il soit tétanisé. « Ce que je trouve fascinant, c’est que vous pensez que ces livres évoquent nos erreurs. Alors qu’il n’en est rien. Cela n’a jamais été le cas. Vos livres renferment l’Histoire des Mortels. » Lui rappelais-je. « Cette Histoire n’a jamais été objective et ne le sera jamais. Elle a été écrite par les vainqueurs et cache mille et un martyrs dont nous ignorons tous. Cette Histoire, ces livres, méritent le respect. Mais n’oubliez jamais, M. Jones, que si nous sommes enfermés dans des cités, c’est précisément parce que les Mortels n’ont jamais su apprendre de leurs erreurs. »


Je reculais pour m’écarter de lui et terminer de ramasser les livres. En posant le dernier sur la table, je repris. « Le passé restera à jamais le passé. En choyer le souvenir c’est bien… Mais s’y noyer est totalement inutile. Si vous voulez retrouver quelque peu ces époques, faites-en sorte de les reconstruire, pas de vous enterrer avec des livres tel un Smaug sous sa montagne. » Oh, une référence littéraire… Qui l’eut cru ?


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Jones
vampire type 3
☾ âge : 392 ans
☾ métier : Responsable de la bibliothèque
☾ créateur : Margaret Jones, décédée cent années auparavant d'une morsure d'infecté.
☾ esclaves : Evannah Blackbird
☾ compétences : Intellectuel - Impeccable sens de l'organisation - Observation - Discrétion
☾ origines : Canadiennes
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Robin Lord Taylor
☾ arrivée en enfer : 24/07/2018
☾ missives : 183
☾ tickets : 401
☾ crédits : Tumblr


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t660-you-just-died-in-my-arms-nathaniel
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Sam 28 Juil - 1:55

BAM !

avec @Adam Hamilton.
Nathaniel avait tendance à s'attirer les ennuis. Le problème, c'est qu'il n'avait pas vraiment la force physique ou mentale pour en assumer les conséquences, à fortiori lorsqu'elles étaient immédiates.

Lorsqu'Adam avait planté son regard dans le sien, le vampire avait senti plus que jamais sa fragilité,  sa petitesse de taille et de puissance en comparaison de son interlocuteur.

Le vampire fit quelques pas vers lui et Nathaniel ne put s'empêcher de reculer à son tour, se retrouvant acculé contre l'étagère précédemment renversée. Adam était particulièrement en colère, pour une raison que le bibliothécaire avait du mal à saisir. Nathaniel regrettait de ne pas avoir sa canne-épée à portée de main, une maigre protection qui lui aurait peut-être donner le courage de faire front. Au lieu de cela, le vampire ne pouvait que se recroqueviller contre l'étagère, le souffle court, le regard fuyant.

Ce ne fut que lorsqu'Adam s'écarta de lui que Nathaniel put reprendre le dessus sur sa peur. Il prit ses distances avec l'étagère, tentant de calmer ses tremblements anxieux et de mettre de l'ordre dans ses pensées affolées. Ce que disait M. Hamilton avait du sens. Mais il oubliait quelque chose, comme la plupart des vampires dépassant l'âge de Nathaniel, déjà bien avancé.

"Je... Je n'ai pas dit que ces livres renfermaient une Histoire objective. J'ai dit qu'ils contenaient un... un point de vue. Méprisez-le, haïssez-le, mais ce point de vue est nécessaire. Cette... Cette histoire également la nôtre, car..."

Nathaniel bafouillait, bégayait, comme il avait la terrible habitude de le faire lorsqu'il était brusqué. Sa bibliothèque était supposée être son antre, là où il était à l'abri du danger et du reste du monde. Acculé au sein de cette dernière, Nathaniel se sentait désarmé, profondément vulnérable, et perdait l'assurance qui était généralement sienne en son refuge.

Le vampire se triturait les doigts, le regard obstinément baissé. Ô, qu'il aurait souhaité que Margaret soit à ses côtés... Elle lui aurait donné le courage de lever les yeux vers Adam et de l'affronter. De lui dire tout ce qu'il avait à lui dire sans que la peur ne prenne le dessus. Elle n'aurait jamais laissé le vampire envahir son territoire de la sorte. Elle l'aurait protégé, comme elle l'avait toujours fait. Comme elle ne pouvait plus le faire, à présent...

Nathaniel retint tant bien que mal les larmes carmines qui voulaient couler sur ses joues pâles. Il se mordit la lèvre, avant de parvenir enfin à poursuivre son cheminement de pensée :

"... car nous avons été h-humains, M. Hamilton. Nous... Nous ne sommes pas nés vampires. Nous n'avons pas toujours été ainsi. V-Vous... Vous l'avez peut-être occulté, vous préférez sans doute ne pas y songer, mais... mais nous avons été humains, M. Hamilton. L'histoire de l'humanité est la nôtre, aussi laide puisse-t-elle être."

Nathaniel se rongea les ongles, mal à l'aise. Il n'oubliait pas ses racines. Il n'occultait pas le choix qu'il avait fait, au commencement de la guerre, de sauver sa future femme et créatrice, de préserver la vie d'une ennemie. Adam n'était pas du bon côté de cette longue bataille, à l'aube de cette dernière. Si tant est qu'il y avait vraiment un bon côté...

"Ce... Ce sont aussi nos erreurs, M. Hamilton. Nous fûmes mortels, des années, des siècles auparavant. Je... J'étais humain lors de la fin des temps. Mes... Mes décisions m'ont poussé à prendre le risque d'abandonner cette humanité. Mais je n'oublie pas qui j'étais. Je... Je n'oublie pas la personne que je ne souhaite plus être."

Nathaniel prit une profonde inspiration. Il essuya la larme rouge qui avait glissé sur son épiderme, embarrassé par ce fait.

"Notre histoire. C'est notre histoire, M. Hamilton. Que cela vous p-plaise ou non."

Une autre inspiration. Lente expiration. Nathaniel devait se calmer. Eviter de dire des paroles qu'il pourrait regretter. Ne pas énerver le vampire plus qu'il ne l'était déjà. Il était probable qu'il soit déjà trop tard. Qu'Adam Hamilton ait désormais pour souhait de lui refaire le portrait. Il ne pouvait plus y faire grand-chose...

Tant bien que mal, Nathaniel releva la tête vers Adam Hamilton. Il étira difficilement un semblant de sourire sur ses lèvres, avant de rebondir sur les derniers mots du vampire :

"J'ai... J'ai en ma possession une édition illustrée de "Bilbo le Hobbit", si cela vous intéresse. Je vous demanderai toutefois de le tenir à l'écart d'une source de lumière trop intense. Cela risquerait d'abîmer les pages et de le rendre illisible."

Les tremblements ne s'étaient pas totalement calmés. Nathaniel se focalisa sur son travail pour tenter de maîtriser son angoisse. Il savait déjà où le livre se situait. Chaque document était à sa place. Et il était important que les choses demeurent ainsi. Douce et confortable routine.


©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Sam 28 Juil - 15:41

BAM !

avec @Nathaniel Jones.
Bon sang… Je n’étais même pas en colère, à peine irrité, et il était déjà en position latérale de sécurité contre l’étagère. Le jour où il y aurait un problème, il allait nous faire un Syndrome de Stress Post Traumatique… J’en venais à souhaiter pour lui qu’il resterait ad vitam aeternam enfoui dans sa Montagne Solitaire. Son attitude parvint même à me sentir coupable d’avoir laissé parler mon irritation. Je n’avais jamais fait partie de ceux qui maltraitaient les plus faibles. Pire – ou mieux – j’étais de ceux qui les protégeaient quand j’étais dans la bonne période. Je reculais finalement pour lui laisser l’occasion de s’en remettre… Si tant est qu’il y parvienne d’ici la fin de la nuit. Tout en retournant à la vérification de l’étagère et de sa stabilité, je l’écoutais sans m’impatienter devant son bégaiement.

Il allait me parler de notre humanité, de notre mortalité disparue depuis fort longtemps pour moi. Je le savais avant même qu’il ne commence sa phrase. Combien de fois l’un de mes congénères m’avait parlé de ce passé qui devait, je cite, avoir tout mon respect. Cette blague. Très mauvaise à mon sens. Je le laissais parler, attentif malgré mes gestes ailleurs. J’attendis qu’il eut tout terminé pour lui sourire « Détendez-vous, M. Jones. Je ne vous ferais pas mal pour si peu… Je vous en donne ma parole. » lui dis-je en essayant de lui faire comprendre qu’il ne risquait vraiment rien avec moi. J’étais un vampire de parole, j’honorais mes promesses autant que je le pouvais et j’espérais pour lui qu’il le savait, ne serait-ce que par les rumeurs à mon sujet. « Il vous faudra demander à consolider le pied de cette étagère avant de remettre les livres… Il est fragile… Et songer à rééquilibrer le poids des ouvrages. » Lui dis-je en bougeant. Je restais à une distance respectable de lui, sans montrer une once d’agressivité.

« J’ai ma propre édition de Tolkien, mais je consulterais la vôtre avec plaisir. » Ajoutais-je en me disant que s’il avait encore été humain, j’aurais du appeler les pompiers pour sa syncope. « Je ne voulais pas vous effrayer, toutes mes excuses. » finis-je par lui dire. Diable, j’étais une bien piètre terreur de cour de récréation. Je finis par approcher deux chaises pour lui permettre de s’asseoir pendant qu’il examinait les livres sur la table.

« Je n’ai jamais oublié d’où je venais. Mon histoire commune avec les mortels s’est arrêtée en 1720. J’accepte le poids des siècles précédents. Mais pas les suivants et je refuse de porter le poids des erreurs qu’ils ont fait après ma renaissance. Vous venez d’une époque où le savoir, les connaissances étaient à la portée de la majorité. Les leçons n’ont jamais été apprises et pire… Ils ont joué à l’apprenti sorcier. » Je lui tendis un livre pour l’inviter à commencer son inspection.

« J’ai une question pour vous, M. Jones… Si jamais on vous offrait l’opportunité d’instruire les nouvelles générations mortelles, que feriez-vous ? » J’avais fait sciemment mine de ne pas voir ses larmes bordant ses paupières. Tout comme je n’avais fait aucun commentaire et m’attachais désormais à l’apaiser afin de pouvoir converser avec lui.


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Jones
vampire type 3
☾ âge : 392 ans
☾ métier : Responsable de la bibliothèque
☾ créateur : Margaret Jones, décédée cent années auparavant d'une morsure d'infecté.
☾ esclaves : Evannah Blackbird
☾ compétences : Intellectuel - Impeccable sens de l'organisation - Observation - Discrétion
☾ origines : Canadiennes
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Robin Lord Taylor
☾ arrivée en enfer : 24/07/2018
☾ missives : 183
☾ tickets : 401
☾ crédits : Tumblr


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t660-you-just-died-in-my-arms-nathaniel
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Sam 28 Juil - 23:38

BAM !

avec @Adam Hamilton.
Nathaniel s'était préparé à toutes sortes d'éventualités. A recevoir un coup. A être insulté. Traîné plus bas que terre. Il avait mentalement fait la liste de tout ce qu'il avait pu subir au cours de sa longue, longue vie et avait supposé qu'Adam effectuerait l'une de ces actions.

Et pourtant, M. Hamilton était parvenu à le surprendre. Il ne l'avait pas frappé. Il ne l'avait pas abreuvé de noms d'oiseaux. Il n'avait pas cherché à l'humilier. Non. Adam Hamilton s'était mis à... sourire ? A tenter de le rassurer ? L'étonnement s'afficha sur les traits pour le moins expressifs de Nathaniel. De la part d'un bibliothécaire, il y avait une certaine ironie à être semblable à un livre ouvert, se dévoilant malgré lui au premier venu...

Nathaniel pensait sincèrement avoir cerné le personnage de M. Hamilton. Il ne voyait en lui qu'une épine dans son pied, un vampire qui avait le don de l'agacer et s'en amusait volontiers. Il n'avait pas cherché à voir plus loin que cela et c'était probablement une erreur de sa part. Adam n'était pas seulement l'homme ennuyeux qu'il s'était imaginé. Il était capable de gentillesse. Et Nathaniel lui en était reconnaissant.

Le bibliothécaire se savait faible. Pathétique. Il n'avait plus besoin de respirer, en tant que vampire, et pourtant, l'anxiété réveillait chez lui cette sensation tout à fait humaine, les prémisses d'une crise d'angoisse comme celles avec lesquelles il avait tant bataillé durant ses années de vie mortelle.

Margaret lui disait souvent qu'il y avait plus d'humanité en lui que chez n'importe quel mortel. Si elle avait souvent souligné sa douceur et son altruisme par ses paroles, elle avait également fait mention de ses nombreuses craintes et de sa tendance à courber l'échine. Ce qu'il savait qu'il devait apprendre à corriger, surtout après tous ces siècles écoulés.

Nathaniel était si pris par sa peur qu'il s'était arrêté dans sa tâche et avait laissé Adam ramasser le reste des livres. Confus et embarrassé, il s'écarta de l'étagère, hochant la tête lorsque le vampire souligna qu'il faudrait probablement la renforcer.

Le bibliothécaire ne savait plus comment réagir. C'était étrange et triste à dire, mais il aurait été probablement plus à même d'encaisser les coups que de faire face à cette nouvelle situation. Nathaniel se sentait... perdu. Perdu face à une facette d'Adam Hamilton qu'il ne connaissait pas. Alors, quand Adam tira deux chaises pour qu'ils prennent place à la table sur laquelle les livres étaient posés, Nathaniel franchit la distance qui les séparait, s'asseyant à ses côtés.

Respectueusement, il écouta M. Hamilton. Nathaniel aurait pu commencer à travailler immédiatement, mais il se savait trop zélé dans sa tâche et craignait de ne plus prêter aux propos de son interlocuteur l'attention qu'ils méritaient. Tant pis s'il devait rester plus longtemps au sein de sa bibliothèque pour rattraper le temps "perdu".

Ce qui se passait actuellement était important. Important pour lui, important pour la personne qu'il souhaitait devenir, important pour honorer la promesse qu'il avait fait à Margaret.

Adam lui tendit un livre et Nathaniel l'ouvrit, mais le délaissa tout aussi rapidement. La question du vampire eut vite fait d'accaparer toute sa concentration. Une fois encore, la surprise marqua les traits de son visage.

"In... Instruire les nouvelles générations mortelles ? Moi ?"

Nathaniel se pointa du doigt, laissant voir avec évidence à quel point l'idée lui paraissait dépasser l'entendement. Non pas le concept en lui-même. Nathaniel offrait une grande valeur à la connaissance et était persuadé, un peu naïvement, que la partager à tous et à toutes diligemment pourrait sauver le monde et donner naissance à une nouvelle civilisation, unie et sage. Mais... Mais lui ? A la tête d'un tel projet ?

Un sourire nerveux s'étira sur ses lèvres :

"Il est... Il est flatteur de savoir que vous me pensez théoriquement apte à accomplir une telle tâche. Mais je ne suis qu'un modeste bibliothécaire. Au mieux, je pourrais assister les véritables instigateurs d'une telle entreprise, si elle venait un jour à être mise en place. Mais..."

Il ne put s'empêcher de rire. Un rire un peu triste.

"M. Hamilton, remettre entre mes seules mains une telle responsabilité serait une grave erreur. Comment pourrais-je enseigner quoi que ce soit ? Instruire quelqu'un implique plus que de simples connaissances, quand bien même j'en dispose en quantité. Cela implique d'être une personne sur laquelle on peut compter. Qui peut aisément affirmer avoir fait les choix, sinon bons, au moins efficients au cours de sa vie."

Nathaniel se mordit la lèvre :

"Il faudrait une force de caractère que je n'ai pas. Des certitudes dont je ne dispose pas. Des ressources qui ne sont pas miennes. Si votre proposition, théorique, nous nous entendons bien, me ravit ? Oui, certainement. Si je me pense apte à accomplir tout ceci ? Non. Définitivement pas."

Le regard de Nathaniel se posa sur le livre qu'Adam Hamilton lui avait tendu. Il parcourut brièvement ses pages, évalua son état, avant d'établir qu'il était bon à ranger. Le mettant de côté, il finit par déclarer :

"Je suis désolé, M. Hamilton. J'ai présumé certaines choses à votre égard et je n'aurais pas dû. Vous n'aviez pas à vous excuser, les torts sont de mon côté. Votre expérience dépasse de loin la mienne et j'ai été présomptueux que de penser que vous n'ayez pas déjà songé à tout ce que j'ai pu vous dire, concernant l'Histoire et l'humanité."

Nathaniel passa une main dans ses cheveux, se frotta le cou, exprimant malgré lui son malaise et sa nervosité. Il finit néanmoins par sourire :

"Je serai curieux de découvrir votre édition de Tolkien, M. Hamilton. Elle est sans doute bien différente de celle que j'ai à disposition. Est-elle en langue originale ou auriez-vous une traduction, à tout hasard ? Je trouve l'art de la traduction fascinant et il n'y a rien de plus excitant pour moi que de pouvoir comparer une oeuvre originale à sa traduction."

Nathaniel était bien conscient que sa vision de la vie et son existence en général devaient paraître pour le moins ennuyeuses à l'entendre, mais qu'importe. Il aimait les livres, les adorait, et il n'avait pas l'intention de changer cela chez lui. Après tout, Margaret avait toujours aimé ses histoires, sa cervelle, sa passion pour les ouvrages. Il n'avait pas besoin de revenir là-dessus...


©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Dim 29 Juil - 19:11

BAM !

avec @Nathaniel Jones.
Ah, je l’étonnais… Et bien, M. Jones, n’aviez-vous pas appris dans vos livres que ce sont souvent dans les meilleurs bouffons que l’on trouvait les plus grandes surprises ? Visiblement non. Voilà une lacune qu’il vous faudrait bientôt combler si vous espérez dépasser les cinq cent ans. On ne pouvait pas en vouloir au bibliothécaire de s’être fait prendre à mon piège… Ils étaient nombreux ceux qui s’égaraient dans les méandres qui m’entouraient. Je n’y voyais pas une quelconque preuve de faiblesse ou autre. Il n’y avait pas de faiblesse à se faire avoir par quelqu’un qui avait passé sa vie à se jouer des autres et à leur renvoyer une image totalement opposée à ce qu’il était vraiment. J’avais sept cent ans. Je jouais déjà à ça quand j’étais mortel. Autant dire que j’avais de la maîtrise.

Dans tous les cas, je l’avais visiblement assez choqué pour qu’il en reste comme deux ronds de flans, totalement immobile à me contempler comme si je venais de lui annoncer que j’avais découvert un remède aux Enragés. J’en venais presque à me demander ce qui ne le mettait pas dans un état second… Enfin, je ne fis aucun commentaire, terminant de ramasser les livres et lui offrant un siège pour que l’on puisse continuer à converser pendant qu’il vérifierait le bon état de ses protégés silencieux. Je ne retins pas une moue perplexe quand il les délaissa pour m’écouter. Allons donc… Etais-je si intéressant ? En tout cas, à défaut de l’être, je continuais à l’étonner.

« Oui, vous. » confirmais-je sans trop comprendre pourquoi il semblait tomber des nues. Je ne venais pourtant pas de lui proposer d’intégrer l’Oasis en tant que danseur, non ? Visiblement, je venais de créer une guerre mondiale dans son esprit tant il était d’autant plus nerveux. Putain, je m’irritais et il manquait de défaillir. J’essayais d’avoir une conversation normale et il me faisait une rupture d’anévrisme. Il me donnait presque l’envie d’aller récupérer quelques plans d’herbe pour en faire infuser dans son repas quotidien, histoire de le détendre. Il débuta sa réponse comme si je venais de lui enfoncer mon poing dans sa gorge mais il reprit un tant soit peu d’assurance au fil des mots.

Le problème se dessina peu à peu de plus en plus précisément. En plus d’être nerveux, M. Jones était particulièrement peu sûr de lui. « La question des ressources est un faux problème et vous le savez très bien. Il y a une autre passionnée d’histoire comme vous en ville. Et Dieu seul sait qu’elle en possède des ressources. Comment savez-vous que vos choix n’ont pas été les bons ? Ils vous ont pourtant menés ici, dans cette bibliothèque à défendre des livres et ce qu’ils contiennent. Vous aimez ce que vous faites. Il est néanmoins regrettable que votre raisonnement au sujet de l’histoire et des erreurs ne soit que pure hypocrisie. » Mon ton était resté posé et calme. Je veillais à ne pas le paniquer encore même si j’avais l’impression de marcher dans un magasin de porcelaine avec à peine de quoi poser un orteil entre chaque pièce.

Le silence revint réclamer ses droits dans la pièce et j’attendis qu’il reprenne la parole, tout à fait prêt à le laisser seul s’il en exprimait le désire. Ses excuses m’arrachèrent un sourire léger. « Il n’y a rien à excuser. Vous n’êtes pas responsable de ne voir que ce que je veux bien montrer. » Lui dis-je en essayant de le rassurer. Il était de nouveau nerveux. Putain mais j’avais rien fait… Je retins un soupir pour ne pas risquer qu’il fuit comme un lapin de garenne. « C’est une traduction. L’anglais n’a jamais été ma langue natale. Certaines subtilités de Tolkien m’échappaient. Cependant, la personne dont je vous parlais tout à l’heure doit probablement en avoir une… Voudriez-vous son nom ? » Lui proposais-je en espérant qu’il serait moins nerveux avec la pile électrique de Travis.


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Jones
vampire type 3
☾ âge : 392 ans
☾ métier : Responsable de la bibliothèque
☾ créateur : Margaret Jones, décédée cent années auparavant d'une morsure d'infecté.
☾ esclaves : Evannah Blackbird
☾ compétences : Intellectuel - Impeccable sens de l'organisation - Observation - Discrétion
☾ origines : Canadiennes
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Robin Lord Taylor
☾ arrivée en enfer : 24/07/2018
☾ missives : 183
☾ tickets : 401
☾ crédits : Tumblr


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t660-you-just-died-in-my-arms-nathaniel
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Dim 29 Juil - 22:47

BAM !

avec @Adam Hamilton.


Nathaniel et Adam vivaient dans deux sphères complètement différentes. A l'inverse de lui, M. Hamilton était assuré ou, du moins, était en mesure de maintenir une façade assez convaincante pour tromper son monde indéfiniment.

Nathaniel aurait aimé pouvoir affirmer avec certitude qu'il était à la hauteur du projet théorique d'Adam Hamilton. Qu'il se croyait en mesure d'enseigner, de façonner les connaissances et l'esprit des nouvelles générations mortelles. Qu'il pouvait contribuer à un monde meilleur.

Mais Nathaniel était Nathaniel. Un vampire qui n'avait pas su laisser toute son humanité derrière lui. Qui luttait encore contre les conséquences d'années de vie mortelles remplies d'abus, d'humiliations, de coups, d'une absence pure et simple de tout ce qui aurait permis de se forger un semblant d'ego. Qui bataillait sans cesse avec l'absence de sa bien-aimée, la culpabilité et le poids d'une promesse qu'il n'était pas certain d'arriver à tenir.

Adam le confrontait avec une douceur inhabituelle, le poussait sans le forcer à se remettre en question et à explorer les pensées que Nathaniel maintenait à l'égard de sa propre personne. Il le mettait en face de ses contradictions et, pour la première fois depuis bien longtemps, Nathaniel ne ressentait pas le besoin de fuir ou de se dissimuler.

Il se savait faible. Il était conscient qu'il n'accordait pas à lui-même ce qu'il voyait ou acceptait chez les autres. Qu'il se dénigrait sans cesse et ressassait le passé et à quel point ce dernier pouvait lui manquer. Un passé où il n'était pas seul. Un passé durant lequel il pouvait s'appuyer sur sa créatrice. S'appuyer sur Margaret. Seigneur, qu'elle lui manquait...

Nathaniel se mordit la lèvre. Laissa l'image de sa femme s'imposer à son esprit, chassant comme il le pouvait la tristesse et l'amertume.

"Il y a des choix que je ne regrette pas. Que je ne regretterais jamais, quoi qu'ils puissent arriver. J'ai sauvé la vie de ma créatrice, des siècles auparavant, alors que je n'étais qu'humain. C'était un choix instinctif, immédiat. Quelque chose qui me poussait dans cette direction. Une décision irréfléchie qui a bouleversé mon existence entière."

A ses côtés, Nathaniel avait connu l'amour. L'estime. Le respect. L'affection. Tout ce qui lui avait été refusé jusqu'alors. Elle lui avait prouvé qu'il était plus qu'une victime, plus qu'un homme pitoyable, que sa gentilesse n'était pas que faiblesse. Elle l'avait tiré de l'enfer. A son tour, elle l'avait sauvé.

Et puis, tout avait basculé :

"Si nous avions décidé de quitter notre cité et de rejoindre celle-ci, c'était à cause de moi. Parce que je n'étais pas assez fort pour trouver ma place. Cela devait être notre nouveau départ, à tous les deux. Mais je fus seul à franchir les portes. Seul à m'installer ici."

Nathaniel enfonça ses ongles dans la chair de sa main. Comme s'il cherchait encore à se punir de ce qui était arrivé :

"Il aurait suffi que je trouve le courage de rester. De m'imposer. Ou de subir, dans le pire des cas. Elle serait encore là. Ca, c'aurait été le choix optimal. Le bon choix. Ne pas partir. Ne pas céder. Ne pas fuir. Mais j'ai accepté de quitter notre cité. De commencer une nouvelle vie, ailleurs. Et voilà le résultat."

Nathaniel se griffa un peu plus fort. Pour se focaliser sur cette douleur en particulier. Cette douleur qui était supportable. Cette souffrance qui ne le déchirait pas de part en part.

"J'aime ce que je fais, M. Hamilton. Mais je brûlerais le moindre de ces livres si cela pouvait la faire revenir. Je les détruirais tous."

Mais rien ne pourrait la faire revenir. Le passé était le passé. Cruel. Et définitivement hors de portée. Il chassa les pensées, chassa les regrets, chassa les doutes, et se concentra sur la situation présente.

Il s'excusa auprès d'Adam. S'enthousiasma pour un ouvrage de Tolkien. Une petite voix en lui lui soufflait qu'il était ridicule. Qu'il était pathétique. Mais c'était la seule façon qu'il avait trouvé pour continuer d'avancer : se mentir. Se voiler la face. Laisser sa passion l'accaparer et prendre le pas sur tout le reste.

Comme s'il était vraiment aussi heureux que cela de savoir que M. Hamilton avait une édition traduite qui lui était inédite. Comme s'il ressentait autre chose que cette impression de vide, de gouffre, de néant qui menaçait de l'engloutir à tout instant. Comme si sa vie avait un sens. Un but.

Nathaniel joignit ses mains, ignorant les marques de griffure qui s'étalaient sur ses paumes, et étira un sourire sur son visage. Un sourire faux, presque une grimace.

"Une traduction, c'est fantastique, M. Hamilton ! L'édition dont je dispose est une oeuvre en langue originale. J'ignore la nature de votre langue natale, M. Hamilton, et si je suis en mesure de la lire, mais je saurais sûrement trouver un intérêt à la comparaison de ces deux oeuvres. Si vous me permettez d'y jeter un coup d'oeil, un de ces jours..."

Il lui adressa un clin d'oeil, toujours porteur de ce masque grotesque qui voulait laisser croire que Nathaniel n'était pas sur le point de perdre face à son propre désespoir :

"Je vous pardonnerai volontiers quelques boutades à mes dépens, en l'échange de ce service. Mais je serai également ravi de rencontrer cette personne dont vous parlez, bien que je pense la connaître de vue. Nos professions partagent un terrain commun, si je ne me trompe pas, nous nous sommes déjà croisés."

Il devait probablement s'agir de Miss Aydan Lovelace, A moins qu'une autre passionnée d'histoire disposant potentiellement d'une édition de Tolkien n'ait fait son nid en ville...

Qu'importe, lui soufflait la petite voix vicieuse qui régnait dans son esprit. Qu'importe. Sa vie s'était achevée cent ans auparavant, ne le laissant qu'une pénible survie, dénuée de sens. A quoi bon se préoccuper d'un pareil détail, quand le destin avait permis la mort de sa créatrice ? Quand elle n'était plus là pour apprécier son amour des livres et son intelligence ? A quoi bon ?
©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Mar 31 Juil - 22:30

BAM !

avec @Nathaniel Jones.
Je ne jugeais pas le vampire qui me faisait face. Je pouvais être odieux mais je n’avais jamais éprouvé de plaisir à frapper quelqu’un déjà au sol. A moins d’avoir une excellente raison. Et après avoir vu Nathaniel se recroqueviller, j’en avais encore moins qu’auparavant… Si tant est que j’en ai eues à un quelconque moment. Mon vis-à-vis me semblait plus digne d’être soutenu que malmené. Peut-être l’aurais-je réalisé avant si nous avions daigné parler un peu plus que ses interminables sermons lorsqu’il me surprenait à déplacer ses lèvres au gré de mes envies. Je l’interrogeais sur ses regrets et écoutais ses réponses avec attention, comprenant rapidement le tableau qu’il me brossait. Avec délicatesse, je l’empêchais de se blesser, forçant ses doigts à se tendre et ses ongles à quitter une paume maltraitée. « Si j’ai appris une chose, c’est que l’on ne sait jamais si le choix que nous faisons est le bon. Comment pouvez-vous être sûr et certain que ce départ est intégralement de votre faute, M. Jones ? Qui vous dit que rien ne vous serait arrivé si vous étiez restés là-bas ? Toutes les cités ne sont pas aussi sûres pour des vampires que celle-là. » Oui, je tâchais de le faire relativiser un peu, de lui montrer un autre chemin. Certes, il menait au même résultat mais il était destiné à lui dévoiler un autre point de vue. « Je crois qu’il y a plus de courage à prendre la route que de rester entre des murailles. Même si celles-ci ne nous plaisent pas. Surtout lorsque l’on est un citadin. » Il n’y avait aucun jugement dans ce dernier terme. Juste un constat : un vampire des villes craignait plus l’extérieur qu’un vampire des champs.

« Mais elle ne reviendra pas. » Dis-je, impitoyable. J’enchaînais aussitôt. « Cependant… Le temps aide. Connaissez-vous Travis Grant ? Lui aussi porte le deuil. Mais on dirait qu’il a trouvé une nouvelle lumière. » En lui disant cela, j’espérais qu’il comprenne seul où je voulais en venir. J’essayais de lui donner un peu d’espoir, ne serait-ce qu’une étincelle qui finirait bien par peu à peu se renforcer au fil du temps.

Nous changeâmes de sujet pour son domaine de prédilection. « J’en ai une en français et une autre en néerlandais. Je vous l’apporterais demain si vous voulez. » Lui proposais-je, peu dupe vis-à-vis du masque qu’il me renvoyait. J’eus un rire léger « Si vous vous rendez souvent à l’Oasis, il s’agit de la Rousse incendiaire qui semble capable de sucer votre âme jusqu’au dernier atome. Aydan est son petit nom. Elle est au moins aussi passionnée que vous. » Oui. Je n’avais pas pu m’empêcher de taquiner une absente et son compagnon. Comme s’ils pouvaient m’entendre. Qu’importe, j’espérais obtenir une réaction de Nathaniel, c’était bien plus intéressant.


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Jones
vampire type 3
☾ âge : 392 ans
☾ métier : Responsable de la bibliothèque
☾ créateur : Margaret Jones, décédée cent années auparavant d'une morsure d'infecté.
☾ esclaves : Evannah Blackbird
☾ compétences : Intellectuel - Impeccable sens de l'organisation - Observation - Discrétion
☾ origines : Canadiennes
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Robin Lord Taylor
☾ arrivée en enfer : 24/07/2018
☾ missives : 183
☾ tickets : 401
☾ crédits : Tumblr


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t660-you-just-died-in-my-arms-nathaniel
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Mer 1 Aoû - 22:54

BAM !

avec @Adam Hamilton.


Le geste d'Adam à son égard fit temporairement taire la petite voix vicieuse qui résonnait dans son crâne. Le vampire l'avait poussé à détendre ses doigts, à cesser de malmener son épiderme meurtri, et Nathaniel ne l'en avait pas empêché. Peut-être avait-il compris que ce n'était pas une manière saine de gérer sa peine. Peut-être n'avait-il simplement pas la force de lutter contre M. Hamilton.

Toujours était-il qu'il avait cessé de se faire mal et écoutait à présent le vampire, qui, en quelques minutes, avait fait preuve envers lui de plus de sympathie et de gentillesse que depuis leur première rencontre. Même si ses arguments ne faisaient pas vraiment mouche. Même si Nathaniel ne pouvait cesser de se reprocher ce qui était arrivé. Le bibliothécaire se mordit la lèvre, alors qu'Adam lui assurait que le pire aurait pu également se produire s'ils étaient restés :

"Elle m'a protégé d'un enragé. J'ai mis fin à la vie de ma femme à sa demande pour qu'elle ne se transforme pas, pour qu'elle ne devienne pas l'un d'entre eux. Tout cela est de ma faute, M. Hamilton. Et tous les "si" du monde ne sauront effacer mes regrets, ma culpabilité. Margaret a proposé de quitter la Cité pour mon bien, elle m'a protégé parce que j'étais trop faible pour me défendre seul. Je suis le seul responsable."

Peut-être y avait-il du courage à prendre la route. A oser changer de vie. Mais Nathaniel ne s'était pas montré courageux. Il s'était contenté d'approuver l'idée de son épouse, comme il l'avait toujours fait. De soutenir sa créatrice et son amour contre vent et marées. Il aurait suffi de dire "Non". Un simple petit "non" et les choses auraient été bien différentes.

Mais Adam avait raison. Margaret ne reviendrait pas. Nathaniel pourrait avoir toute l'or et toute la volonté du monde, le passé était le passé et rien ne pouvait le changer. Nulle chose en cet univers n'était en mesure de ramener son amour à la vie. Nathaniel n'avait plus que ses souvenirs pour lui. Si précieux et si douloureux à la fois.

Nathaniel esquissa l'ombre d'un sourire lorsqu'Adam évoqua Travis. Il hocha la tête à sa question :

"Je le connais, oui. Il m'est arrivé de fréquenter son club pour éloigner la solitude. Il a toujours été d'une grande gentillesse avec moi. J'espère un jour pouvoir lui rendre tout ce qu'il m'a su m'offrir, par sa présence et son altruisme. Il est l'une des raisons pour lesquelles je suis encore en vie aujourd'hui."

Ca et la promesse qu'il avait fait à Margaret. Le serment de mener une longue, belle et prolifique vie, malgré son absence. Cette promesse qu'il avait le sentiment de ne pas tenir, en dépit de sa volonté d'honorer la mémoire de sa femme...

"Je lui souhaite tout le bonheur du monde. Il le mérite amplement. Quant à moi... Je m'efforce surtout de me montrer utile et de trouver un sens à tout cela. De... De savoir pourquoi je suis toujours en vie quand elle n'est plus là. S'il y a une grande raison cosmique, divine, ou que sais-je encore. Un plan pour moi, peut-être. Ou s'il ne s'agit que d'une stupide coïncidence, qui a arraché une vie aussi précieuse que la sienne."

Margaret était puissante. Intelligente. Forte. Elle aurait pu apporter tant à ce monde, plus encore qu'elle ne l'avait déjà fait durant les longs siècles qu'elle avait traversé. Mais elle n'était plus là et lui était toujours debout. Lui, petit bibliothécaire, faible vampire au coeur humain métaphorique...

La conversation avait évolué vers un autre sujet. Un sujet qui permettait à Nathaniel d'enfouir aussi profondément que possible sa noirceur, sa tristesse, son désespoir, et d'enfiler un masque pour se préserver. Pour laisser croire qu'il y avait plus qu'un néant abyssal au sein de son âme, au sein de son être. Un néant qui menaçait de l'engloutir à tout moment...

"Mon français est un peu rouillé, mais je n'ai pas la moindre notion de néerlandais et c'est là une erreur qu'il faudrait que je répare. Je serai ravi de consulter vos exemplaires, M. Hamilton."

Adam évoqua un autre nom, également familier. Le lien qu'il partageait avec Aydan n'était pas aussi intense que la relation qu'il entretenait avec Travis. Mais il estimait la vampire et son travail, lui vouant un profond respect :

"Nous nous sommes fréquentés de temps à autre, Miss Lovelace et moi-même. J'ai pu apprécier son expertise sur certaines de mes oeuvres et je lui ai ouvert ma bibliothèque un certain nombre de fois. Je..."

Nathaniel se frotta la nuque, un peu embarrassé :

"Je ne saurais parler de ses capacités à... hmm... sucer l'âme d'autrui, mais sa compagnie est très enrichissante."

Nathaniel n'était pas spécifiquement prude, mais Margaret avait été son seul et unique amour, en excluant la relation abusive de laquelle la vampire l'avait également sauvé toutes ces années auparavant. Sans elle à ses côtés, il ne s'était jamais avisé à avoir des pensées autrement que chastes envers qui que ce soit.

Il n'était pas non plus un spécialiste des sous-entendus et n'était donc pas tout à fait certain de ce qu'Adam Hamilton entendait par "sucer l'âme". Mais, connaissant, ou croyant connaître, le bougre, Nathaniel supposait qu'il y avait un sens caché à ses propos, mais il était bien incapable de l'interpréter correctement.

"Quoi qu'il en soit, M. Hamilton, je... je voudrais vous remercier de votre compréhension. Je me montrerais plus indulgent à votre égard à l'avenir. Mais cela ne signifie pas que je vous laisse libre de tout faire dans ma bibliothèque !"

Il le pointa du doigt, affichant une fausse expression menaçante, avant de laisser un timide sourire fleurir sur ses lèvres. Un sourire un peu plus vrai, cette fois-ci :

"Je... Je vous ai mal jugé. Vous êtes quelqu'un de bien, M. Hamilton."

Il saurait s'en rappeler, à l'avenir. Se souvenir de cet instant où, alors qu'il était au plus bas, Adam Hamilton avait fait le choix de ne pas le piétiner, mais de lui tendre la main. Rares étaient ceux qui avaient décidé d'en faire de même, au cours de l'existence de Nathaniel...

©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   Jeu 2 Aoû - 18:33

BAM !

avec @Nathaniel Jones.
« Avec des si, on mettrait Rome en bouteille, nous sommes d’accord… » commençais-je « Cependant, lutter contre un enragé est compliqué. Même pour des vampires entraînés. Que vous ayez été capable de vous défendre ou non, telle n’est pas la question. Mektoub disaient certains peuples anciens. C’était écrit. La fatalité… » Ce n’était peut-être pas la bonne solution de lui dire que ce qui était arrivé n’était que le destin. Il ne voulait ni l’entendre, ni le croire ni même l’envisager. Je n’avais pas les mots pour ce genre de chose… Travis le pourrait peut-être. Visiblement, ils se connaissaient alors tout espoir n’était pas vain. J’eus un sourire quand il fit le portrait de l’anglais. Ouais, c’était bien lui d’être altruiste quand cela ne concernait pas les zones sombres dont je faisais partie. Je m’égarais un peu dans mes pensées, ne revenant à la surface que quand Nathaniel parla de nouveau de lui.

[color=cadetblue] « Vous êtes en vie parce que votre épouse l’a voulu. Cette mascarade de vie qui est la vôtre est une insulte que vous lui faites, M. Jones. Si elle s’est sacrifiée, c’est parce qu’elle vous aimait. Et ne souhaitait probablement pas vous voir errer tel un fantôme de l’opéra… »[color] C’était probablement trop dur comme paroles. Je ne les regrettais pourtant pas. Je n’avais pas envie de croire que j’appréciais sa manie de s’enterrer ici tel une chauve-souris de bas étage, un dracula gothique enrobé de naphtaline. Nul doute étais-je particulièrement brutal avec lui alors qu’il était d’une fragilité sans nom. On ne pouvait pas me reprocher d’essayer. Parfois, une bonne claque métaphorique suffisait… Parfois non.

Je le laissais dévier vers Tolkien et les exemplaires en ma possession. Il avait de la chance que les rares livres que je possédais encore soient dans les coffres que je laissais ici. « Je vous les apporterais. » Lui promis-je, persuadé qu’il saurait en prendre soin et, pire, les réparer sans même que je ne lui demande. Non, je n’avais pas proposé cela dans ce but. Je commençais seulement à comprendre comment fonctionnait le vampire qui me faisait face. La gêne de ce dernier m’arracha un rire amusé dépourvu de moquerie. Bon sang, la tronche de Travis s’il avait été présent… L’embarras de Nathaniel était délicieux mais je n’eus pas cœur à le laisser dans la situation dans laquelle je l’avais plongé « Fût un temps, les roux et rousses étaient considéré.e.s comme maudit.e.s… Des suppôts de Satan, voué.e.s à mener les âmes aux Enfers… Jamais je n’oserai parler des autres capacités buccales d’Aydan… Travis essaierait de me tuer » N’était-ce pas ce que je venais de faire ? Ce genre de chose n’était pas mon style, voyons.

La suite me rendit à la fois perplexe et touché. Je restais un instant silencieux avant de sourire, malicieux « Voyons… quelques livres déplacés… Cela vous sort de votre routine, M. Jones. »


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: BAM ! (pv Adam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
BAM ! (pv Adam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Tower Island :: Tour-
Sauter vers: