AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bon anniversaire LRTH ! Annonce de la MàJ ici !


Partagez | 
  Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEMVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Elizabeth M. Thomas
Sang frais
☾ âge : 1296 années
☾ statut : Veuve


☾ avatar : Janet Montgomery
☾ couleur : #912689
☾ arrivée en enfer : 21/10/2018
☾ missives : 15
☾ doubleface : Dimitri - Derek - Suzana
☾ tickets : 311
☾ crédits : Cobalt


Elizabeth M. Thomas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   09.12.18 18:43


Elizabeth Mary Thomas
Janet Montgomery

©️️️crédit
prénom & nom : Elizabeth, Mary Thomas.
âge réel : Première naissance en 1090, pour 1296 hivers.
âge physique : 31 ans.
origines : L’Angleterre par le Père, l’Italie par la Mère.
rang dans la hiérarchie : Type 2
métier : Prêtresse et prophétesse. Maîtresse des poisons.
statut : Veuve, mariée, célibataire, tout cela à la fois.
arme favorite : Une serpe.

vampire solitaire

Le regard noir tourné vers le ciel, absorbé par les ombres de la nuit. Les Dieux l’y font voir des paroles, obscurs présages pour qui ne sait ployer l’échine ; son regard parfois, se voile et pas un mot ne saurait l’arracher à ces éphémères qui chantent derrière ses yeux. C’est que la noirceur siège en Reine dans son esprit distrait, et le venin de sa langue jaillit comme l’éclair, pour annoncer soudain des énigmes fidèles aux envies du Destin. L’âge n’a pas marqué son cœur de paix.

Mais la sagesse des Dieux l’étreint, quand elle apporte soulagement et secours aux Hommes sur son chemin, avec autant de bonté qu’il est possible d’en donner. Gare cependant, à celui qui lèvera le bras sur son épouse, car celui-là bientôt n’en aura plus ; la condition des femmes est une lutte opiniâtre et rudement menée.

Si sur ses traits, l'on peut lire que d’autres ailleurs l’appellent, l’esprit demeure clair. Et l’on convoite ses pensées et son ordre, avisés et tactiques, que les siècles lui ont gracieusement donné. Faute d’avoir offert son sang à la Terre, de son temps mortel, elle enseigne et forme chaque siècle une élève qui un jour, verra sa conscience élevée. Pour devenir à son tour, prêtresse des Dieux noirs, gardienne de l’humanité.




commerce : Nul profit ne peut souiller les mains d’une Prêtresse. Les fortunes accumulées ont perdu aujourd’hui de leur valeur, l’or a terni dans les mains des sanguinaires. Les bourreaux ont épuisé jusqu’à la dernière parcelle, étouffant la terre de leur sang impur. Reste la foi.

La foi pure, celle qui pousse l’humble paysan à partager son feu et le Roi à donner de ses étoffes, contre un conseil ou un présage. Car l’âge avancé rend l’esprit perméable aux avis des Dieux, et il est aisé désormais de lire dans le ciel ou le sang ce qui attend les âmes. Parfois, le respect seul initie les offrandes, du millénaire et de la beauté.

transport : A cheval, ou à pied.

humains : La nourriture des Dieux noirs, par l’âme. Celle des immortels, par le sang. L’humanité est un troupeau égaré, perdu dans la noirceur de ses propres pêchés. La raisonner plutôt que la combattre, tel est le devoir d’Elizabeth ; car leur nombre s’est amaigri sous le poids de leur folie, et les mortels doivent être protégés d’eux-mêmes.

Que ne sont-ils abêtis, ces pauvres ères, par la terreur qui désormais sans cesse les habitent, même au plus près des flammes !  Il leur faut renouer avec les Dieux véritables, ceux-là même autrefois répugnés qui pourtant sont seuls aujourd’hui à leur offrir la paix, par le biais de leurs bergers en ce monde : les vampires.

vampires : Êtres fabuleux, nous ne sommes là que pour servir. Comme ils bafouent les lois de la Terre, ceux qui se targuent d’assujettir une humanité en disgrâce, au lieu de la sauver ; quel gardien abat son troupeau, bête par bête avant le printemps, sans même le laisser croître encore ? Et nous qui dominons, ne sommes-nous pas soumis à leur sang ?

L’immortalité est un présent de grandeur, qui nous lie aux humains au lieu de nous en détacher, dans un contrat grandiose loin des jeux de pouvoir. L’orgueil de notre suprématie nous mènera à notre perte, si l’obstination perdure. Il est aisé de se laisser aller à l’aveuglement, de voir en nos forces l’approbation de notre supériorité ; que n’ai-je été éblouie par mon corps infaillible ! Mais souviens-toi que celui qui t’a fait, a lui-même reçu ces dons par les Dieux, et que ceux-là nous missionnent dans leur absolue clémence. Nous qui sommes, nous qui furent, nous qui serons encore.

enragés : Voilà pour quel nouveau fléau nous vivons depuis mille ans. Pour assurer l’espèce humaine, nous avons combattu maladies et malheurs, défié au cœur de la nuit, sur notre terrain de chasse, les calamités les plus sombres de ce monde, envoyées par ces dieux saints pour contrôler et punir. Ces fausses divinités adulées, forts des prières qui continuaient, malheur après malheur, de les solliciter, quand nos Dieux, privés de tout hommage, nous faisaient naître de leur main droite, pour combattre les offenses de leurs frères.

Pourquoi adorer les esprits de lumière, quand seuls ceux de la nuit peuvent abattre les plaies rôdant dans l’obscurité ? Nous sommes les chasseurs de l’ombre, et les Enragés nos proies, derniers nés de cette providence cruelle qui fit de l’humanité son esclave. Pauvre d’elle, qui subit comme nous la déchéance de son monde, faute de s’être trop adoré.



Those of us who find our Hell on Earth

will find Heaven in Hell



Les fumerolles bleutées s’étalent en corolle sous l’opale de sa chair, piquetant le derme blanc de sanglants pétales. Elle git au sol, et l’imposante cascade de ses cheveux noirs se tord sur le sol de pierre, englués par un épais carmin qui suinte aux murs comme une moisissure. Cette fois, elle ne se relèvera pas. Pas tout de suite. Pas avant que les pas de son époux n’aient laissé dans la pièce qu’un écho, que sa respiration se relâche enfin lorsque se ferme derrière lui la porte. Alors, elle finira par prendre appui, les doigts se déplieront, s’arqueront pour trouver une prise, la paume collera dans le sang épais. Puis, le bras se tendra, déliant jusqu’à l’épaule, la jambe droite la gauche, la douleur, la hanche broyée sous la colère fera gémir, et elle trouvera en elle suffisamment de force pour se mettre debout, manquera glisser dans la flaque éparse de sa propre vie, morte avant d’avoir commencé.

___________
« Le fardeau de la mort est une grâce. Si milles fantasmes vous dévorent, si milles plaies vous déchirent, jouissez de la douleur, implorez votre chagrin. Ils sont les fruits de l’immortelle noblesse. »
___________

En son cœur était ancré le dessin de ses orbes gris. Luisait en ce regard le stupéfiant mélange d’une innommable haine, et d’une bonté plus grande encore. Le fruit divin de races célestes, opposées dans une éternelle querelle, sous la forme d’un homme aussi plein de clémence que d’amertume. Ses mots libéraient les esprits confus, ouvraient les paupières aveugles. Sa présence suffisait à guérir, et son souffle était une eau pure à laquelle s’abreuver. Jamais nul être ne put faire autant de bien, et tout autant de mal. Cornélius, Créateur de milles vies, ton nom sonne comme un adage ; pour inciter ta descendance à se méfier de la lumière, qui plus que la noirceur, conduit à la folie des âmes et a emporté la tienne.

___________
« Chante pour celui qui guide les morts, prie celle qui détruit le mal ; car ils sont noirceurs pour l’Homme, qui craint la nuit parce qu’elle l’aveugle. »
___________

Ils brillent encore en elle, l’éclat de leurs yeux fous. Roulant dans leurs orbites, la guettant à la lueur des flammes, comme une aube malsaine qui brûle trop tôt à l’est. Et leurs visages rougeauds, tordus par la colère, elle les voit encore, et sent leurs mains rêches qui la mènent toute nue à un amas de bois. Pour quelques soins trop bien menés, quelques paroles trop bien dites, pour ses veuvages multiples. Impie, sorcière ! Les vapeurs étouffantes des flammes léchaient toujours ses pieds, et ses hurlements résonnaient encore, mille ans après. Les siècles s’étaient écoulés comme autant de secondes, éclairs de vies multiples qui s’entassaient déjà dans sa mémoire lucide. Comme elle se souvenait, avant cela, des quatre amas gluants qui avaient tour à tour quitté son entrejambe sans la moindre once de vie, la condamnant, une à une, à s’enfoncer dans l’ignominie d’un corps dénué de toute utilité. Elle les avait pleuré, ces pénibles créatures difformes, choses inhumaines qu’aucun souffle ne traverserait jamais. Elle les avait pleuré, puis les avait maudit.

Pauvre humanité, pauvres tourments. Si lointains, désormais que la grâce de la nuit l’avait pris en son sein. Et lui revenait alors, le dernier souffle du premier époux, monstrueux et violent, marqué au fer rouge dans son âme. Elle qui était restée, si longtemps auprès de son cadavre, criant et se griffant le visage lorsqu’on voulait le lui prendre. Le village -comme elle se souvenait de ce village !- l’avait cru folle de chagrin, alors qu’elle se repaissait des relents de sa pourriture, qu’elle se nourrissait de la vue de sa chair flétrissant sur ses joues, et du léger arôme d’amande amère qui parfumait encore ses lèvres. Quel bonheur fût-ce de les voir mourir, l’un après l’autre, ces hommes laids, ces hommes infects convoitant son veuvage, succombant brutalement à une mort asservie. Et puis, le bûcher, et le Maître au bon secours ; une fois le village décimé, les corps fumants ouverts, offerts aux créatures de l’ombre, il avait fallu vaincre un nouvel adversaire : la haine.

___________
« Qui ouvre ma route ? Qui trace mon chemin dans les étoiles, qui éclaire ma nuit ? Qui allume dans nos yeux la lumière, pour croiser notre destin dans l’ombre ? »
___________

- Maîtrise-la.
Elle sentait l’étau de la soif serrer sa poitrine. Les cœurs battants, multiples, si proches, affolaient ses tympans. Elle prit sa tête entre ses mains, et serra les dents.
- Rappelle-toi ce que je t’ai enseigné.
Elle trembla, et finit par s’agenouiller, relâchant ses tempes pour enfoncer ses doigts profondément dans la terre.
- Qu’est-ce que tu sens ?
La terre moite se logeait sous ses ongles, et elle creusa plus encore, jusqu’à ce que ses avant-bras soient maculés. Puis, elle ralentit. Ses paupières se fermèrent, et elle rassembla toute sa colère pour se concentrer. Elle sentait sous sa chair, le froid calme de la tourbe, riche et vivante, mouvante sous ses phalanges. Les pulsants s’étaient tus. Une danse lui vint, des dessins aveugles prirent forme dans la boue. Relevant une main, elle la passa sur son visage pour s’en noircir, et bientôt, elle put l’entendre. Sa bouche appela dans un murmure.
- Obaluaê…
Elle rouvrit les yeux. La luminosité de la nuit l’éblouit un instant, et elle porta le regard sur Cornélius, passant son bras sur sa bouche pour en ôter la terre.
- La mort viendra ici. Et ils périront, tous.

___________
« Il règne à la noirceur un éternel silence que brisent le fracas des monstres ; déchirant l’accalmie du sommeil des Hommes, pour y jeter l’horreur. »
___________

L’encens diffusait dans la pièce une odeur lourde et ambrée, qui ne parvenait pas toutefois à masquer le parfum ignoble de la putréfaction des chairs ; elle se glissa dans la chambre en la parcourant des yeux, nullement dérangée par l’âcreté des rejets humains qui souillaient les draps. Le malade respirait en râles agonisants, chacun semblant être le dernier. Il ouvrit des yeux vitreux pour poser sur l’immaculée un regard injecté de sang, et ses orbites jaunes s’agrandirent alors qu’il tendait la main vers elle. Elle la lui attrapa, caressant de ses doigts glacés la chair maculée de bubons.
- C’est la peste, madame.
Elizabeth fit signe à la servante de partir. Se penchant, elle prit la paume ulcérée à deux mains et la porta à ses lèvres. L’homme ne la quittait pas des yeux.
- Tu… es revenue…
S’approchant, la brune s’assit sur le bord du lit.
- Je ne t’ai jamais quitté.
Le souffle rauque s’intensifia.
- Tu n’as… Pas changé. Après.. Toutes ces années… Tout ce temps…
Ses ongles délicats lissèrent le bord du drap maculé de tâches de sueur.
- Tu t’épuises, Alessandro.
-Elizabeth…
- Je suis là.
Il se figea, les iris hallucinés. Ses doigts jaunis s’enfoncèrent dans la chair laiteuse de la créature qui lui faisait face.
- Pourquoi… Pourquoi m’avoir fui ? J’ai été un bon époux… Je t’ai tout, donné.
Elle prit sur le chevet un tissu humide, dont elle se servit pour éponger le front de l’homme. Celui-ci toussa, et poussa un soupir.
- Tu ne me reviens.. Qu’au moment où je pars.
La brune sourit doucement.
- Ah.. Je me souviens… De notre mariage, t’en rappelles-tu ?... Tu étais… Si belle… Si triste.
- Tu m’as rendu heureuse, Alessandro.
- Pour quelques années, seulement…
Sa respiration s’intensifia encore.
- Puis.. Tu es partie… Sans un mot… Pourquoi ?... Pourquoi ? Où es-tu allée ?
Elle tamponna encore son front avec délicatesse, et lui donna un peu d’eau, qu’il but avec difficulté.
- Tes dieux… Tes Dieux t’ont-ils réclamé ?
Il la fixait avec attention, malgré la brume devant son regard.
- Je savais… Que tu ne resterais pas toujours. Tu étais si… Différente. Si lointaine… Je vais mourir, Eliza… J’ai le droit à présent… De savoir.
L’immortelle reposa le tissu dans la bassine, et ancra dans les iris mangés de cataracte ses orbes noirs.
- On m’a appelé.
Le bois craqua dans les flammes, et l’homme y jeta un regard perturbé, le corps saisi de frissons. Elle voulut prendre la couverture, il lui agrippa faiblement le poignet. La brune sourit, étalant sur lui la laine chaude.
- Les Dieux sont revenus à moi, peu après notre mariage. J’ai tenté me dérober à eux, un temps. Mais on ne se refuse pas à leur volonté.
- Tes Dieux sont… De maudits capricieux.
Elle chassa le blasphème d’un battement de cil.
- Je me suis consacrée à eux, depuis lors.
- Les gens… Ont dit que tu m’avais quitté pour l’homme, qui t’a amené ici, il y a cinquante ans…
Il avait tant aimé ces traits, tant prié pour ce visage, qu’aucun autre que lui n’eut pu saisir l’infime crispation qui l’habitait, un instant.
- Tu sais qu’il est mort, avant notre alliance.
Le silence se fit dans la chambre, entrecoupé par les sifflements rauques dans la gorge de l’homme, et les éclats de bûches qui résonnaient dans l’âtre. Au dehors, on sonnait minuit. Le malade avait fermé les yeux, mais pressa la main de la brune.
- Raconte-moi… J’ai tant attendu, de savoir… Qu’as-tu fait ?...
Elle avait posé le regard à la fenêtre. La lune basse inondait le drap d’un pâle reflet.
- J’ai rejoint ma famille.
L’immortelle reposa les yeux sur l’homme. Il avait rouvert paupières, la contemplait avec chagrin.
- J’aurais pu… L’être. Nous aurions eu...
Elizabeth sourit encore doucement.
- Je ne peux accomplir cela. Je ne l’ai jamais pu, même lorsque j’étais mortelle.
Il ne sembla pas surpris. A peine sa respiration se fit-elle plus troublée.
- Mon prêtre me l’avait… Bien dit. Tu es donc, une sorcière ?...
Elle hocha légèrement la tête.
- Les sorcières sont des humaines interprétant des signes qu’elles ne peuvent comprendre. Je suis autre chose.
Une quinte de toux le prit. Elle redressa ses oreillers, et lui fit boire encore.
- Aah… Comme il est loin, le temps.. De ma jeunesse… Raconte-moi, raconte ton existence… J’ai tant attendu… Tu sais, attendu de te revoir…
- Je le sais. Je revenais parfois, voir ce que tu étais devenu. J’ai vu ta femme et tes enfants.
L’homme agita lentement la tête. Elle esquissa un sourire.
- Tu as été heureux. Cela me ravit. Tu étais un bon époux.
- Je… N’ai jamais pu l’aimer, comme toi…
La brune caressa la chair fripée de la main.
- Cinquante années, Elizabeth… J’ai tant attendu de savoir, ce que tu étais devenue…
Une chandelle abîmée s’éteignit, qu’elle ralluma d’un geste de la main.
- Après notre mariage… J’ai tenté de renier ce que j’étais. De trouver une place que je n’avais pas ici. Mais la traîtrise me consumait. Je t’ai quitté pour retrouver les miens, et accepter enfin mon titre.
Il écoutait en silence, les yeux injectés de sang semblant se repaître du visage féminin. D’un geste de la tête, il la pressa de continuer.
- L’homme qui m’a fait m’avait destiné à une charge à laquelle je me suis refusée, lorsqu’il m’a quitté. Mais d’autres avaient besoin de moi.
- Pourquoi… Est-il parti ?
- Son temps était venu.
Les paupières de la brune s’étaient closes.
- Les Dieux l’ont rappelé à eux. J’ai pris sa place. J’ai rejoint ceux qui lui avaient autrefois juré fidélité, pour qu’ils ploient à leur tour devant moi.
L’homme s’était tu. Ses souffles irréguliers faiblissaient au rythme des pas de la mort. Elle rouvrit les yeux, et vint frôler sa joue du bout de ses doigts glacés.
- Il est l’heure, mon époux.
- Attends… Reste…
Elle s’était levé. La lune étincelait doucement dans la noirceur. Elizabeth reporta les yeux sur l’homme, pour un dernier regard.
- Il est l’heure.

___________
« Si tu crains la mort, détourne-toi des Ecrits félons, qui ne sont que mensonges. Accueille chez toi et nourris celles qui te protègent, comme on nourrirait une mère. »
___________

- Wanda !
De folles boucles rousses tressautaient sur le crâne d’Angèle, qui se précipita sur la brune. Celle-ci la dépassait d’une tête au moins, et l’adolescente s’arrêta un peu trop près ; elle recula, et inclina la tête un instant, l’air précipité.
- Wanda, elles t’attendent.
Les iris noirs de la créature la figèrent, et la très jeune apprentie baissa les yeux, inquiète ; elle n’en démordit pourtant pas, alors que Wanda reprit son activité, enfournant quelques vêtements dans un sac de toile.
- Tu ne peux pas… Tu ne devrais pas !
- Laisse-moi. Ma décision est prise.
Le ton sec de la brune laissa l’autre sans voix, et elle manqua répliquer, interrompue toutefois par la vue d’une troisième femme dans le miroir de la coiffeuse. Manquant changer de couleur, elle se retourna vivement et s’inclina avec ferveur, sans oser croiser le regard de la Prêtresse, négligemment appuyée sur la commode. Celle-ci fit un léger geste de la tête, et la rousse s’échappa aussitôt.

Elizabeth contemplait son apprentie préparer ses affaires. Elle finit par approcher, la contemplant d’un air calme.
- Ainsi donc, ne participeras-tu pas au Rituel du sang ?
L’autre semblait s’être murée dans le silence, faisant tout pour ne pas croiser son regard ; toutefois, ses bagages faits, sa chambre rangée, elle n’eut d’autre choix que de poser enfin ses yeux noirs dans ceux de sa créatrice, qui la fixait patiemment.
- J’ai fait mon choix. Je ne veux pas faire partie du Cercle.
- Mais je t’ai éduquée dans ce but.
La réponse, placide, immédiate, la fit se raidir. Toutes deux se toisèrent longuement, sans colère.
- Je souhaite.. Autre chose.
Elizabeth ne la quittait pas du regard. Après un moment, elle finit par hocher doucement la tête.
- Si telle est ta décision… Je suis navrée que ma meilleure apprentie ne daigne pas même tenter me rejoindre.
Wanda parut afficher un trait de remord, qui ne dura qu’un instant.
- Le Rituel de sang vous offrira peut-être une sœur, cette fois. Les candidates sont excellentes.
- Peut-être… Mais cela fait deux fois que les Dieux n’ont pas désigné de nouvelle Prêtresse. Tu aurais certainement été choisie.
Un silence s’ensuivit, et Elizabeth leva la main.
- Sans doute ta route est-elle autre. Allons, viens. Tu dois encore faire tes adieux, avant d’être nommée Séide.

___________
« Vénère les noms des Dieux sous toutes leurs formes, car on les a nommé autant de fois que se sont effondrés les mondes. »
___________




©️️️crédit
pseudo : Cobalt
âge : Entre 18 et 98 ans
fréquence rp : Tout dépend de l'IRL
LRTH : QC, for the best <3
type : Inventé
[/color]
Code:
<span class="bottin">Janet Montgomery</span> - <span class="solitaire">Elizabeth Mary Thomas</span>





©️️️lastroadtohell


 
Not all scars can be seen. They exist nonetheless.


Dernière édition par Elizabeth M. Thomas le 09.12.18 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyn Hawkins
Propriété de New Abbotsford
☾ âge : 24 ans
☾ surnom : Trixy
☾ métier : Maintenance électrique
☾ maître : Thebes Ouaset
☾ matricule : NA6237701
☾ compétences : Réparer tout ce qui est électrique, c'est son truc, sa passion, son gagne-pain et son plaisir du quotidien
☾ arme fétiche : Un tournevis plat
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Coeur à prendre


☾ avatar : Jenna-Louise Coleman - Dandelion Bazzart
☾ dispo rp : 3/3
☾ arrivée en enfer : 04/02/2018
☾ missives : 613
☾ doubleface : Travis Grant - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov - Erwin King
☾ tickets : 1536
☾ crédits : /


Lyn Hawkins
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t168-lyn-hakwins-une-electricienne-lachee-dans-la-citehttp://lrth.forumactif.com/t169-lyn-hawkins-light-in-the-night
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   09.12.18 18:44

Re-bienvenue avec ce nouveau perso et bon courage pour la fin de la fiche ! content

J'ai hâte de lire la suite. ah


vivre et sourire
Il n'y a rien de plus difficile
ni de plus important
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Darras
Reine de New Abbotsford
✝ no absolution ✝


☾ âge : 17 ans - 684 ans
☾ créateur : Yulian
☾ infants : .
• Magdalena
• toi ?
☾ esclaves : .
• Telma : responsable des toilettes
• toi ?
☾ arme fétiche : une dague dotée d'un saphir incrusté dans le manche que son défunt mari avait fait faire spécialement pour elle. Et un cimeterre, cadeau précieux d'un Prince Arabe.
☾ origines : elle se sait italienne, mais a vécu tellement de vies qu'elle ne sait plus si ce pays la caractérise vraiment.
☾ statut : veuve


☾ avatar : emilia clarke
☾ dispo rp : non
☾ couleur : darkcyan
☾ arrivée en enfer : 08/12/2017
☾ missives : 1286
☾ tickets : 2131
☾ crédits : avatar - mittwoch | gifs - sigyn + vocivus


☾ liens : .
☾ VAMPIRES ☾
• Adam
• Ambroise
• Apolline
• Dimitri
• Erik
• Kali
• Kaspian
• Magdalena
• Megara
• Lyuba
• Travis
• Victoria
• Yulian

☼ HUMAINS ☼



Lucrezia Darras
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t30-lucrezia-darras-en-courshttp://lrth.forumactif.com/t54-lucrezia-darras-the-killing-of-pain
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   09.12.18 19:21

Et voilà l'ex belle-mère qui débarque facepalm




WITH THE MOON I RUN
far from the carnage of the fiery sun
Revenir en haut Aller en bas
Erik Landseer
Vampire type 3
☾ âge : 38 ans - 684
☾ surnom : Rik ou Grand Veneur
☾ métier : Grand Veneur du Roi de New Riverlake, accessoirement de la Reine, autrement dit chasseur d'Enragé
☾ créateur : Yulian Gyllenberg
☾ esclaves : Noah Green
☾ compétences : la chasse, la traque, le combat, la guerre
☾ arme fétiche : Une épée à double tranchant
☾ origines : Saxonnes
☾ statut : célibataire


☾ avatar : Charlie Hunnam
☾ couleur : #006666
☾ arrivée en enfer : 11/06/2018
☾ missives : 114
☾ doubleface : Ramona Zeman
☾ tickets : 251
☾ crédits : avengedinchains


☾ liens : ☾ Dimitri Voltchenkov
☾ Lucrezia Darra
☾ Yulian Gyllenberg
☾ Lyuba Sakharov
☾ Et encore toi !

☾ rp en cours : ☾ c'est en cours ☾
Dimitri
Lyuba
Apolline



Erik Landseer
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t518-erik-landseer-warriors-don-t-show-their-heart-until-the-axe-reveals-ithttp://lrth.forumactif.com/t564-erik-landseer-warriors-don-t-show-their-heart-until-the-axe-reveals-it#13584
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   09.12.18 19:46

Que tu es belle !!! keur5 Et quel perso !!!! love3
J'ai tellement hâte de nos retrouvailles !!! together


If it's a Death
from a Saxon hand that frightens you, stay home.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   10.12.18 9:40

Quelle beauté gna
rebienvenue heart
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Fox
La Meute
☾ âge : 29 ans
☾ surnom : Cethan
☾ métier : Ravitailleur, chasseur, éclaireur
☾ compétences : Arbalétrier, connaissances et mise en application efficace pour tout ce qui touche à la survie : chasse, confection de petits pièges, connaissances des baies et plantes, techniques de camouflage, pistage, soins de base, combat, endurance. Dressage de chiens.
☾ arme fétiche : Arbalète, lance, couteau de chasse
☾ origines : Américaine, avec quelques ancêtres amérindiens (Lakota)
☾ statut : Marié ou veuf ? Question de point de vue...


☾ avatar : Garrett Hedlund
☾ dispo rp : 3/3
☾ couleur : #50A080
☾ arrivée en enfer : 06/12/2018
☾ missives : 33
☾ tickets : 264
☾ crédits : Robbie Fimmano

☾ liens : Derek
Emma

Ethan Fox
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t905-ethan-fox-expert-en-survie-anime-par-la-haine
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   10.12.18 15:22

Une sacrée illuminée que voici, mais quelle beauté ! J'ai hâte de voir la suite love5
Revenir en haut Aller en bas
Bram Shepherd
Vampire type 4
☾ âge : 28 ans d'apparence. 442 en réalité.
☾ métier : Commandant de la Garde Royale.
☾ créateur : Disparue depuis longtemps.
☾ esclaves : Ezia Blackriver
Zacharia Blackriver
☾ compétences : Excellent au corps à corps, excelle au maniement des armes blanches.
☾ arme fétiche : Deux lames manchettes - létales, radicales, impardonnables.
☾ origines : Anglaises.
☾ statut : Célibataire.


☾ avatar : Jamie Dornan.
☾ dispo rp : 0/3
☾ couleur : #FFFFFF
☾ arrivée en enfer : 26/10/2018
☾ missives : 140
☾ doubleface : //
☾ tickets : 408
☾ crédits : texas-flood. & tumblr


☾ liens : LUCREZIA
APOLLINE
EZIA
ERIK
LYUBA
ZANDER
MEERA

☾ rp en cours : Lucrezia ☾ à la conquête du monde
Apolline ☾ survival instincts
Eleonie ☾ rp surprise
Lyuba ☾ Between judgment & approval
Zander ☾ A l'improviste
Ezia ☾ FB - Outside the dawn is breaking

Bram Shepherd
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t834-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale#20077http://lrth.forumactif.com/t841-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   10.12.18 16:13

Rebienvenue love3


While I thought that I was learning
how to live
I have been learning how to die
Revenir en haut Aller en bas
Megara Lancaster
Vampire type 3
☾ âge : 35 ans - 712 ans
☾ métier : Bourreau de la cité de New Abbotsford
☾ créateur : Blanche de Lancastre †
☾ esclaves : Maxime Priess
☾ compétences : Manipulation de l'esprit - Maîtrise des armes et poisons - Torture
☾ arme fétiche : Une dague incurvée et ses poisons
☾ origines : africaines
☾ statut : veuve - célibataire


☾ avatar : Lesley-Ann Brandt
☾ couleur : #990000 Crimson red
☾ arrivée en enfer : 31/12/2017
☾ missives : 740
☾ doubleface : Gemma Toscani
☾ tickets : 1266
☾ crédits : PIVETTE / Solosland (signature)


☾ liens : SANGSUES :
- Travis Grant
- Lucrezia Darras
- Aydan E. Lovelace
- Ambroise Delacroix
- Apolline Delacroix
- Ramona Zeman
- Ismaël Hopkins
- Thebes Ouaset
- Kresnik Crane


POCHES DE SANG :
- Maxime Priess

☾ rp en cours : ° Kresnik
° Apolline & Aloysius

Megara Lancaster
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t63-megara-lancaster-torture-is-an-art-termine#137http://lrth.forumactif.com/t64-megara-lancaster-let-me-torture-you-i-m-the-best-at-it
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   10.12.18 18:11

Elle est bien conservée la vieille madame ! oups

Welcome back home <3


+no rest for the soulless+
It's all so complicated here. I mean, caring about humans always goes wrong. Feelings suck. I am not the one who's supposed to be tortured.

Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
Vampire type 4
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 5/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 455
☾ doubleface : Emma Davis
☾ tickets : 1748
☾ crédits : Daria <3/tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- victoria
- aydan
- megara
- magdalena
- adam

(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- aydan FB
- intrigue

Ambroise Delacroix
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   10.12.18 20:10

Belle cette Elizabeth :love2:
Hâte d'en lire davantage sur ce looong millénaire ! :gnaa:


...
Revenir en haut Aller en bas
Thebes Ouaset
Vampire type 4
☾ âge : 489
☾ métier : responsable de la protection des réserves de sang
☾ esclaves : ⊰ abel
⊰ lyn hawkins
☾ arme fétiche : poignard de toutankhamon
☾ origines : egypte
☾ statut : veuf. le coeur en sommeil qui se réveille.


☾ avatar : rami malek
☾ dispo rp : 0/2
☾ couleur : #996633
☾ arrivée en enfer : 06/03/2018
☾ missives : 173
☾ doubleface : ephraim lawrence - heinrich zachow
☾ tickets : 777
☾ crédits : hoodwink


☾ liens : .
⊰ ismaël hopkins (amant)
⊰ lochmaddy northuist (soeur)
⊰ lyn hawkins (protégé)
⊰ travis grant (connaissance)
⊰ megara lancaster (alliée)
⊰ dimitri voltchenkov (beau-père)
⊰ erwin king (?)

☾ rp en cours : - ismaël hopkins #1
- lyn hawkins #2
- lochmaddy northuist #1
- lyn hawkins #3
- ismaël hopkins #3

Thebes Ouaset
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t189-thebes-ouaset-with-the-lights-out-it-s-less-dangeroushttp://lrth.forumactif.com/t195-thebes-ouaset-there-s-no-one-else-to-blame
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   15.12.18 18:42

Re-bienvenue à la maison !! keur3 keur3
Et purée, à chaque fois tes persos sont des bombes. eyes Je l'aime déjà énormément.


I like it, I'm not gonna crack. I miss you, I'm not gonna crack. I love you, I'm not gonna crack. I killed you, I'm not gonna crack.

Revenir en haut Aller en bas
Drustan McCoy
Vampire type 4
☾ âge : 472 ans
☾ métier : Responsable de chantier
☾ esclaves : Jules Dáire.
Moira (PNJ)
Mica (PNJ)

☾ compétences : Le génie civil
☾ arme fétiche : L'observation et l'analyse
☾ origines : Britanniques
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Ian Somerhalder
☾ dispo rp : oui
☾ couleur : #009966
☾ arrivée en enfer : 27/11/2018
☾ missives : 71
☾ tickets : 359
☾ crédits : Evie & Tumblr

Drustan McCoy
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t885-drustan-mccoy-a-glorious-place-of-everlasting-rebirthhttp://lrth.forumactif.com/t901-drustan-mccoy-a-glorious-place-of-everlasting-rebirth
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   17.12.18 21:45

J'aime beaucoup ce que j'ai lu et le personnage en lui-même.
Rebienvenue :)


    Never is a real long time

    What a simple thing it is, to snap your neck. You are so fragile, you mortals. Such things of skin and air. Such things of the past. The future belongs to the strong, to the immortal races. To me, and my kind. Look upon your master.   ⠇John Clare, Penny Dreadful
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth M. Thomas
Sang frais
☾ âge : 1296 années
☾ statut : Veuve


☾ avatar : Janet Montgomery
☾ couleur : #912689
☾ arrivée en enfer : 21/10/2018
☾ missives : 15
☾ doubleface : Dimitri - Derek - Suzana
☾ tickets : 311
☾ crédits : Cobalt


Elizabeth M. Thomas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   17.12.18 21:46

Merci à vous tous ! J'ose espérer de multiples liens avec chacun d'entre vous <3


 
Not all scars can be seen. They exist nonetheless.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth M. Thomas - CAVE AMANTEM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: les visages & histoires :: Histoire-
Sauter vers: