AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Chapitre 2.2 mis en place. luv

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
  BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royaleVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bram Shepherd
vampire type 3
☾ âge : 28 ans d'apparence. 442 en réalité.
☾ métier : Commandant de la Garde Royale.
☾ créateur : Disparue depuis longtemps.
☾ esclaves : En recherche.
☾ compétences : Excellent au corps à corps.
☾ arme fétiche : Une lame manchette - létale, radicale, impardonnable.
☾ origines : Angflaises.
☾ statut : Célibataire.


☾ avatar : Aaron Johnson.
☾ dispo rp : 0/3
☾ couleur : #FFFFFF
☾ arrivée en enfer : 26/10/2018
☾ missives : 78
☾ doubleface : //
☾ tickets : 189
☾ crédits : SIGYN.. & we heart it.


☾ liens : Lucrezia ☾ à la conquête du monde
Apolline ☾ survival instincts
Noah & Eleonie ☾ rp surprise

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t834-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale#20077http://lrth.forumactif.com/t841-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale
MessageSujet: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 20:24


Bram Shepherd
aaron johnson

©️️️yavanna.
prénom & nom : Bram Shepherd - il n’a jamais changé.
âge réel : 442 ans.
âge physique : 28 ans.
origines : Il est né à Plymouth, en Angleterre, dans les années 1940. Il est donc anglais. Purement anglais.
rang dans la hiérarchie : Type 3. métier : Commandant de la garde royale. Et il prend son rôle très à coeur.  statut : Célibataire - par choix et par obligation.
arme fétiche : Une lame manchette - tellement pratique, tellement létale, tellement impardonnable.

vampire de la cité
caractère ;
Loyal; C’est un trait de caractère qui ne l’a jamais quitté, de son vivant à aujourd’hui. Quand il s’engage, il s’engage entièrement. Quand il donne sa parole, il a tient jusqu’au bout. Quand il promet, il ne rompt jamais sa promesse. Quand il tient à quelqu’un, il ne l’abandonne jamais et ne le trahi jamais. Sa loyauté est ce dont il tient le plus - souvenir d’un père depuis longtemps disparu. Ironiquement, il s’en est souvent voulu de ne pas avoir suivi les traces de son paternel - à ses yeux, c’est le seul instant de sa vie où il ait manqué de loyauté.
Observateur; C’est un atout majeur et un devoir que de l’être quand on fait partie de la garde royale, et encore plus lorsqu’on la dirige. Il observe, il épie, il analyse, il devine, il sait, il comprend. Rien n’échappe à son regard inquisiteur, rien n’échappe à son regard discret.
Méfiant; Obtenir sa confiance, c’est un long chemin parsemé d’obstacles, de défis et de patience. Il ne l’accorde que très difficilement, et très rarement - certains membres de la garde royale attendent toujours de l’obtenir d’ailleurs. De ce fait, tout et tout le monde peut être suspect à ses yeux. C’est sans doute pour cela qu’il ne saurait lâcher la bride et se montrer moins protecteur envers Sa Majesté.
Réfléchi; Il ne réagit jamais au quart de tour et sait faire preuve d’un sang froid hors du commun. Il ne fait pas partie de ces gens qui doivent tourner sept fois leurs langues dans leurs bouches avant de parler, il n’en a pas besoin. Il ne laisse jamais rien paraitre de ce qu’il pense ou ressent. Une énigme. Et une patience qui paie chaque fois, puisqu’il finit toujours par obtenir satisfaction.



newabbotsford : Il n’a pas choisi New Abbotsford. Il a choisi de servir la Reine. Il a choisi d’être loyal envers la Reine. Il a choisi de suivre son instinct. Il a choisi de protéger Celle en qui il croit le plus. Elle est l’une des rares personnes au monde en qui il ait une confiance aveugle - aussi croit-il en ce que la Cité a à offrir. Il croit aux bienfaits et aux bien-fondés de ses lois. Il ne s’estime pas avoir un quelconque conseil à donner à Lucrezia - excepté en ce qui concerne sa sécurité. Parfois, il ose penser qu’elle serait plus avisée de revoir certains de ses conseillers - mais sa méfiance légendaire suffit à le faire taire. Jusque-là, il a toujours cru ces murs invincibles, solides et protecteurs. Jusque-là, il a toujours pensé que rien ne pourrait détruire le monde que la Reine a tenté de construire. Les murs protégeaient du monde extérieur et du danger que représente les enragés. Les portes protégeaient de la Bordure et des sauvages assoiffés de vengeance. Jusque-là, la vie était plutôt simple et Bram, il aime la simplicité.

marché noir : Loin d’être idiot, loin d’être sourd, il entend les rumeurs. Et si ce n’est pas son rôle que d’enquêter, il n’empêche pas moins qu’il ouvre l’oeil et garde ses oreilles grandes ouvertes. Il n’a absolument aucun moyen, à l’heure actuelle, de vérifier la véracité de ces rumeurs. Aucune idée quant à qui l’a créé, qui le dirige et qui en a recours. Et en son for intérieur, il doit bien reconnaître que - si ce marché noir existe - ces bandits ont un cran et un courage hors normes.

humains : Fragiles est le mot juste. Il mentirait s’il prétendait ne pas se souvenir de sa vie d’humain - mais plus le temps passe, moins il s’y accroche. A ses yeux, ils lui permettent de rester en vie. A ses yeux, ils lui permettent de se nourrir sans avoir à crier famine. Sans avoir à devenir complètement fou. Souvenir d’une période de sa vie qui ne cesse de le hanter, et qui ne peut lui échapper. La faim, il l’a connue. La folie, il l’a connue. Le désarroi, il l’a connu. Plus jamais. Aussi se montre-t-il respectueux et reconnaissant envers ces êtres intrigants. S’ils marchent encore sur cette terre désolée, c’est bien parce que les humains existent.

vampires : Mal. Bien. Les deux. Ses premiers jours et ses premières années ont été bien plus difficiles pour Bram qu’elles n’ont pu l’être pour quiconque d’autre. La vie a quelque chose de précieux et de magique lorsqu’on se sait condamné - tout est à savourer, tout est à découvrir et tester. Alors quand il a rencontré la mort, il n’était pas prêt. Pas prêt à mourir, pas prêt à revivre, pas prêt à surmonter les difficultés d’une vie de vampire. Et il n’a pas eu le choix, se retrouvant seul maître de son destin. Il les a donc haï, ces vampires. Il a donc haï d’en être devenu un. Pour apprendre à l’accepter. Pour apprendre à l’apprécier. Aujourd’hui, il est en parfaite cohésion avec qui il est, ce qu’il est - et quelques élus ont mérité d’être considérés par lui.

enragés :  Une véritable plaie. Un véritable chaos. Bram n’est pas facilement effrayé, pas facilement impressionné, pas facilement craintif - pourtant, eux, il les craint. Il préférera les éviter au maximum plutôt que de les affronter, mais il n’hésitera cependant pas à les combattre s’il s’agit de défendre les siens, et particulièrement la Reine. Il en a déjà croisé. Il a déjà frôlé la véritable Mort face à eux. Il a déjà tué un enragé - plusieurs mêmes, jamais en même temps. Mais s’il existe bien une chose capable de le faire tiquer et de le faire reculer, ce sont bien les enragés.


While I thought that I was learning how to live, I have been learning how to die


1940 - 1956

Si le destin souhaitait qu’il connaissance la 3ème guerre mondiale, il aura également connu la seconde. C’est dans les années 40 - un 20 août 1944 exactement - qu’il a vu le jour. Période difficile. Période compliquée. Période précaire. Période dangereuse. Période sanglante. Période effrayante. Et l’absence d’une mère à peine expirait-il son premier souffle. Un père absent ses premières années, enrôlé dans une guerre qu’il ne comprenait pas et ne désirait pas. Le petit Bram a commencé sa vie à Plymouth, la ville de la pêche, en Angleterre. Il a vécu ses premiers mois auprès de sa grand-mère paternelle, et de ce fait l’a toujours considérée comme une mère et un père à part entière. Au retour de la guerre, son père s’est plongé dans son métier corps et âme - oubliant parfois que son fils était une personne à part entière. Avec des rêves. Avec des espoirs. Avec des doutes. Avec des peurs. Naturellement, il a toujours imaginé que Bram deviendrait pêcheur, tout comme lui, tout comme son père avant lui, et son père avant lui. Pêcheurs de fils en fils, disait-il. Quoi de plus naturel et logique pour Bram de suivre ses traces ? Mais Bram avait d’autres projets. Bram n’était pas pêcheur. Bram ne désirait pas être pêcheur. Bram allait briser la lignée des Shepherd. Et s’il en éprouvait une certaine tristesse, une certaine honte, il n’hésita pas une seconde à tourner les talons et suivre le chemin de l’aventure. Ce jour, alors qu’il grimpait sur le Virgo - un navire de commerce qui s’apprêtait à prendre le large - il ne se retourna pas. Il ne jeta pas un regard en arrière. Il ne sut pas que son père versait des larmes silencieuses. Il ne sut pas que son père en avait le cœur brisé - et pas seulement parce que le fils ne suivait pas ses traces. Il ne sut pas que son père aurait souhaité qu’il réussisse et qu’il parvienne à être heureux. Il ne sut pas que ce serait la dernière fois qu’il le verrait. Il avait 16 ans. Et la vie lui offrait la liberté. Des possibilités infinies. Un rêve qui se concrétisait.

1956 - 1968

Rien n’aurait pu l’empêcher de partir, comme rien n’aurait pu le forcer à rester. Le chemin fut parsemé d’embûches et d’obstacles. Plusieurs années de dur labeur s’annonçaient pour le jeune homme qu’il était, mais loin de le faire reculer et regretter, il accepta chaque épreuve, chaque difficulté, chaque humiliation, chaque coup. Cela ne le rendit que plus fort - mentalement et physiquement. Cinq longues années à jouer les matelots sur un navire qui voyageait de villes en villes, de pays en pays lui permirent d’apprendre diverses langues, de rencontrer du beau monde et du moins beau, de découvrir d’autres cultures, de tomber amoureux plusieurs fois. Apprendre à être un homme. Apprendre à apprécier ce que la vie lui offrait.

A vingt-et-un an, il avait acquis suffisamment d’expérience pour : savoir naviguer, connaître les océans et les mers comme personne, diriger un équipage et se faire respecter des marins. Aussi avait-il décidé de construire son propre navire, sa propre entreprise, son propre héritage. C’est dans le Maine, sur le sol américain, qu’il a choisi de s’implanter. Il y a retrouvé l’un de ses meilleurs amis connu sur le Virgo, et ensemble ils ont commencé à concrétiser ce projet fou. Il ignorait alors que ce projet ne verrait jamais le jour. Que ce projet prendrait des mois, des années, pour ne jamais aboutir. Il ignorait que la vie lui réservait un tout autre destin - plus sombre, plus violent, plus brutal, plus sanglant.

1968 - 2021

Elle avait de ces yeux bruns qui lui rappelaient des cheveux d’ébène. Des cheveux qu’il n’avait pas eu le temps de caresser ou même de sentir pour se sentir bien. Des cheveux qu’il aurait aimé connaître, mais qu’il ne connaîtrait jamais - ceux d’une mère morte en le mettant au monde. Elle avait de ces yeux brillants, de ceux qui ensorcellent et envoûtent. Elle avait de ces sourires qui fendent le cœur et brisent des hommes. Fascinante. Éblouissante. Epoustoufflante. De ces beautés dont les hommes rêvent. De ces beautés qui aveugles. De ces beautés qui enchaînent. Et elle l’a aveuglé. Et elle l’a enchaîné. « Vous me regardez, Monsieur, » avait-elle dit d’une voix douce, détournant le regard, semblant tout aussi gênée que ravie. « Je vous regarde, Madame » avait-il tout bêtement répété, le cœur battant. « Je ne doute pas ne pas être le seul à vous regardez, Madame, » avait-il charmé. Tenter le tout pour le tout, courtiser pour se dire qu’il n’avait rien à perdre, tout à gagner. Aucune femme ne saurait rivaliser avec pareille Reine. Voilà, voilà ce qu’il avait pensé. Voilà, voilà ce qu’il avait ressenti. Elle était une créature divine, enchanteresse. Une sorcière qui s’était emparée de son âme. De son cœur. Et il n’aurait pas pu être plus juste. Elle était bien une créature divine. Une créature de la nuit. Une séductrice. Une prédatrice. Peut-être aurait-il dû se douter de quelque chose. Peut-être aurait-il dû deviner qu’une telle beauté ne pouvait exister. Peut-être aurait-il dû deviner qu’une telle beauté ne pouvait lui succomber - à lui. Peut-être. Pourtant il l’a suivie. Pourtant, il l’a désirée. Pourtant, il l’a possédée. Pourtant, il l’a charmée. Pourtant, il l’a conquise. C’est alors qu’ils atteignaient le paroxysme du plaisir qu’elle planta ses canines dans sa chair. Il ne le avait pas vues. Ou n’avait-il pas souhaité les voir. Il serait bien incapable de le dire aujourd’hui. Il se souvient d’une vague chaleur. D’un plaisir intense, qui se transforme en une panique sans nom.

Il s’est réveillé perdu. Déboussolé. Bouleversé. Terrifié. Seul. Elle n’était pas là. Pas là pour lui expliquer. Pas là pour l’accompagner. Pas là pour le rassurer. Pendant de longues minutes - peut-être même des heures - il a erré dans ce cachot humide et froid, sans en ressentir l’humidité et le froid. Pendant des heures, il a tourné en rond. Pendant des heures, il s’est accroché à sa vie d’avant. Avant le froid. Avant la peur. Avant le désarroi. Avant le temps figé. Puis elle est revenue. Toujours aussi belle, toujours aussi charmeuse et charmante. « Tu es enfin réveillé, mon infant, » qu’elle avait murmuré, aucunement sensible au regard effrayé et incompris de l’homme qu’il était. « Qu’est-ce que vous m’avez fait ? » avait-il fini par demander la voix rauque de ne pas avoir prononcé un mot durant des heures. « Je t’ai rendu invincible, joli cœur, » avait-elle répondu, la voix douce et le regard gourmand. « J’ai fait de toi plus qu’un homme. Je t’ai donné plus que jamais personne ne saurait te donner... » disait-elle fièrement. « Je t’ai offert l’immortalité. Le pouvoir. La liberté, » promettait-elle, sûre d’elle. Qu’il était tentant de la croire - et la veille encore la croyait-il si aisément. Aujourd’hui, aujourd’hui sa beauté n’était pas ensorcelante. Aujourd’hui, sa beauté n’était pas aveuglante. Aujourd’hui, il n’était plus aveugle. Aujourd’hui, il n’était plus humain. Aujourd’hui, il était vampire.

La faim. Qui tiraille. Qui réclame. Qui quémande. Qui exige. Le sang. Son odeur. Son goût. Sa douceur. Sa chaleur. Qui l’appelle. Lutter. Lutter. Lutter. Ne pas céder à la tentation. Ne pas céder à la tentation. Son combat n’a duré que quelques heures avant qu’il ne se montre faible - ou était-ce l’instinct de survie ? Il ne saurait le dire. Quoiqu’il en soit, il avait bu le sang. Quoiqu’il en soit, il avait succombé à la tentation. Et le sentiment de bien-être qui s’en était suivi avait été apaisant, réconfortant. Elle lui avait longuement parlé de sa vie. Elle lui avait longuement élaboré tous les avantages à être ce qu’ils étaient. Elle lui avait longuement expliqué comment se nourrir sans se faire remarquer, comment se cacher, comment se protéger, comment se défendre. Mais ce ne serait jamais suffisant. Deux mois à peine après sa transformation, elle disparaissait à tout jamais, décapitée par ses semblables à qui - semblait-il - elle avait causé du tort. Et lui, infant de cette damnée, se retrouvait seul de nouveau. Seul face à son destin. Seul face à sa détresse. Seul face à ce monde nouveau qui lui ouvrait les bras mais dont il ne désirait pas faire partie. Seul.

Pourtant, si la solitude était dure et douloureuse, l’instinct de survie était bien plus fort que tout. Il n’a jamais abandonné. Il n’a jamais baissé les bras. Il a longuement erré, ne sachant vers qui se tourner, à qui faire confiance. Il a fini par retourner voir cet ami, ce frère de cœur avec qui il construisait un avenir certain. Mais s’il ne l’a pas accueilli à bras ouverts, cela ne changeait en rien la situation : Bram était un vampire, Charles était un homme de chair et de sang. Il regrettera sans doute sa vie entière, tant qu’elle durerait, d’avoir cru possible de trouver réconfort auprès d’un être humain vulnérable. De l’avoir achevé. Un ami. Car la faim était trop puissante. Prenant le contrôle de son être entier, sans qu’il ne puisse la combattre. Il a dû apprendre seul comment survivre dans ce monde d’immortels. Il a dû se fier à son instinct et sa volonté de vivre. Les rencontres se sont faites brèves et pauvres durant son apprentissage - non seulement parce qu’il était jeune vampire abandonné, mais également parce qu’il était incapable de se fier à qui que ce soit. Il s’est construit. Il s’est reconstruit. Ces années d’errance et de solitude l’ont marquées à jamais - forçant Bram à devenir solitaire dans l’âme, sauvage même. Il a appris à se défendre. Il a appris à se nourrir peu, mais à se nourrir bien. Aussi aisément qu’il a appris à parler plusieurs langues, il a su rapidement se familiariser aux diverses armes.

2021 - 2102

Petit à petit, au fil du temps, les années passant, il est parvenu à trouver un équilibre à son immortalité. Il est parvenu à l’accepter, à l’embrasser même. Il est parvenu à pardonner au passé et à sa créatrice. Il est parvenu à faire confiance à quelques rares élus rencontrés sur le chemin de la vie et de la liberté. Il a su se forger une place dans ce monde qu’il a dû apprivoiser seul. Il a vu les humains s’entre-tuer, sans même l’aide de ses semblables. Il les a regardé se déchirer, se disputer, se réconcilier, s’unir et se séparer. Puis il a vécu la révélation. Face à une guerre inévitable qui promettait une grande extermination de l’humanité, ils n’ont pas eu d’autres choix que de se montrer au grand jour - tels des héros des temps modernes. Bram n’a pas fait partie de ces vampires-là. Il avait suffisamment observé les humains pour comprendre la révolte et la panique que la découverte de leur existence amènerait. Aussi a-t-il choisi de rester dans l’ombre, observant d’un œil distant le monde s’adapter à leur existence. Certains les craignaient, certains les haïssaient, certains les jalousaient, certains les glorifiaient. Les trouvaient intrigants, réveillant la curiosité malsaine des scientifiques - toujours à l’affût de la moindre nouveauté à exploiter et comprendre. N’était-ce pas normal et logique qu’ils se décident alors à kidnapper des vampires pour faire des expériences ? Comprendre leur existence même ? Comprendre comment leur corps se régénère ainsi, et pourquoi pas trouver un remède miracle pour leur espèce ? Comprendre. L’être humain a toujours besoin de comprendre l’incompréhensible. L’être humain a toujours besoin de tenter l’impossible. Au point de commettre de monumentales erreurs. Bram a eu la chance d’échapper à ces expériences, mais comme beaucoup d’autres vampires, il a perdu quelques amis dans la foulée. Dans cette guerre vampires-hommes, il a participé. Combattu avec autant de loyauté envers ses semblables que de magnanimité envers l’humanité. Il n’oublie pas d’où il vient. Il n’oublie pas qui lui permet de survivre. Loin d’être sadique, il achève plus qu’il ne torture quand la situation l’exige - net, précis, radical, sans bavure. Au fil du temps, il est devenu soldat.

2102 - 2105

La fin des temps. Cette époque sombre et terrifiante, il l’a connue aussi. L’incertitude. Le chaos. La peur. L’anarchie. Quand les enragés sont apparus - par la faute des ces êtres humains avides de savoir et de pouvoir, il n’en démordra jamais sur ce point - leur arrivée a signé la fin du monde tel qu’il était. Déjà un siècle passé depuis sa transformation, et malgré les difficultés Bram a réussi à sortir son épingle du jeu, se liant aux bonnes personnes, se fiant à son instinct naturel. C’est sans surprise qu’il a rejoint New Bellingham - première Cité d’une longue lignées - pour y proposer ses services. Soldat et combattant déjà hors pair, il n’a pas tardé à faire partie des rangs de cette armée dévouée.   Si ses années de solitaire lui ont appris une chose, c’est d’être attentif, observateur, perspicace. La solitude a été la meilleure école pour Bram - il est quasiment impossible de le berner. « Tu ne bouges pas d’ici - le moindre bruit suspect, le moindre geste suspect, tu ne montres aucune hésitation, » qu’il lui avait ordonné. Commandant de la Garde Royale, il n’aurait su contredire et désobéir à un ordre direct. Pourtant, il l’avait observé, il l’avait vu tourner les talons, il l’avait vu prendre la direction de la salle du Conseil. Il avait su. Depuis plusieurs jours, il avait su. Depuis plusieurs jours, il avait compris. Aussi avait-il désobéi à un ordre direct de son Commandant. Le suivant d’un pas léger et discret, ses deux bras munis des lames manchettes qu’il affectionnait tant. La salle était remplie des membres du conseils de sa Majesté Ezequiel - ainsi que du Roi en personne. Peu importait aux yeux de Bram le motif d’une telle réunion, peu importait ce qui se disait et se tramait - tout ce qui comptait, c’était de faire son travail, celui-là même pour lequel il était payé. Le Commandant avait entrouvert les portes du Conseil, les têtes s’étaient tournées vers lui dans un mélange de surprise et de confiance. La confiance placée en ce vampire historiquement connu et respecté avait suffi pour qu’aucun d’entre eux ne daignent se douter de quoi que ce soit. « Un souci, Romuald ? » avait questionné Ezequiel, confortablement installé sur son siège, ignorant des projets sanglants de son Commandant des Armées. La haine avait dû être fortement lisible dans le regard de Romuald, car certains membres s’étaient relevés - effrayés ou prêts à en découdre, personne ne le saurait jamais. « Vous êtes le souci, Ezequiel le boucher, » avait-il seulement dit avant de montrer les crocs, d’exprimer une haine sans nom et de sortir les armes. Il n’avait pas eu le temps d’agir, deux lames venant lui trancher la tête d’un coup vif. Rapide. Net. Radical. Le silence avait été pesant, brisé par de simples «ploc» du sang qui coulait des lames de Bram. Puis il les avait rengainées, reprenant une posture de soldat respectueux. Peut-être qu’aucun d’entre eux n’auraient connu de véritable danger - ils étaient cinq, expérimentés, puissants, beaucoup plus âgés que tous ceux qui les entouraient. Mais il ne fallait jamais sous-estimer l’effet de surprise.

Pour avoir empêcher cette possible boucherie, il avait été remercié façon Ezequiel - alcool, sexe, drogue et promotion au sein de la Garde Royale. Sans doute cette confiance méritée avait-elle été la raison pour laquelle Ezequiel avait demandé - exigé - que Bram fasse partie de la garde rapprochée de Lucrezia - membre de son conseil et «proche amie» - lorsque cette dernière devait se déplacer et quitter la Cité Bellingham. Toujours est-il que c’est Bram qui fut chargé d’accompagner sa future Reine lors d’un déplacement hautement important leur permettant d’obtenir des contrats commerciaux avec les Rois d’Asie. Les océans, les mers, les bateaux. Bram se retrouvait en terrain connu et son expérience passée - lointain - était un atout pour tous les membres d’équipages. « Où as-tu donc appris à naviguer de la sorte ? » avait-elle questionné tandis qu’il la rejoignait à l’avant du navire. Les cheveux au vent, droite et fière, elle avait la véritable prestance d’une Reine qui peut tout obtenir - il en avait eu la certitude ce jour-là. « Un passé depuis longtemps révolu », avait-il répondu après plusieurs secondes de silence. Un passé qu’il avait oublié, mais dont les stigmates continuaient de le hanter. Ils avaient échangé plusieurs paroles, plusieurs souvenirs. Si naturellement qu’aucun d’entre eux n’avaient réalisé qu’ils se dévoilaient. Ce soir-là, un lien particulier se tissait. Un lien qu’eux seuls pouvaient définir et comprendre.

2105 - 2386

Après trois années de bons et loyaux services, trois années à construire, défendre et sécuriser la Cité de Bellingham, Ezequiel a accepté d’apporter son aide à la construction d’une autre Cité - celle de Lucrezia. Naturellement, Bram s’est porté volontaire pour la suivre et la protéger, et personne - pas même le Roi - n’y a trouvé de raisons de s’y opposer. Comme personne, pas même le Roi, n’aurait pu empêcher Bram de choisir envers qui porter sa loyauté. Il a aidé à la construction - de la première pierre à la dernière. Il a aidé à sa protection - du 1er vampire au dernier humain. Et il a participé à son ascension. Dévoué, il n’a jamais cessé de croire en celle qui était devenue sa Reine, et plus encore, son amie. Déterminé, il n’a jamais cessé de la protéger, et cela même quand elle s’imaginait ne pas avoir besoin de lui. Coriace et féroce, il a entraîné les membres de sa Garde rapprochée, les amenant à devenir aussi coriaces et féroces que lui - aussi forts et aussi létaux que lui. Pas plus, pas moins. Au fil du temps et des siècles, il a soutenu sa Reine et ses décisions - quelle qu’elles soient - et a assuré sa protection sans aucune faille. Il a assisté à chaque réunion du Conseil - bien qu’il n’en fasse pas partie - et a vu naître chacune des lois érigées par Lucrezia. Sans jamais faillir à sa loyauté et à sa confiance en cette souveraine.

Cependant, sa méfiance légendaire et sa capacité à anticiper tout danger - quel qu’il soit - l’ont amené à prendre des dispositions « au cas où ». Au début de New Abbotsford, il repéré un ancien bunker usé par le temps, capable d’abriter une trentaine de personnes en cas de besoin. Seul, il l’a rafistolé, remis en état si ce n’est pas mieux qu’à son origine, et camouflé dans la forêt. Seule Lucrezia, sa Garde Royale et lui-même sont au courant de l’existence de ce bunker nommé « abri ». Et si beaucoup ont ri ou ont cru que cela s’avérerait inutile, dérisoire et même idiot, Bram savait en son for intérieur que rien - JAMAIS RIEN - n’est inutile ne matière de sécurité.

« Tu es morte, » qu’il dit d’une voix dure, cassante. Et elle aurait très bien pu l’être. Inconsciente qu’elle était, jeune qu’elle était et complètement ignorante qu’elle était, elle aurait très bien pu l’être. Qu’était-il passé par la tête de Lucrezia en la choisissant, Elle, pour rejoindre sa Garde Royale ? Il l’ignorait. Mais en bon soldat qu’il était, en loyal serviteur et Commandant qu’il était de la Reine Lucrezia, il obéissait. Non sans rechigner intérieurement. Non sans maugréer explicitement. Meera Lefebvre était sans nulle doute la pire plaie de son existence. Il l’entraînerait, la préparerait, la rendrait aussi forte qu’il lui était demander de le faire. Mais il n’en démordrait pas : recruter une femme n’allait qu’amener des ennuis au sein de la Garde - surtout une séductrice telle que la jeune vampire. L’amour, pour eux, est proscrit et interdit. Illusoire et inutile. Or, Meera est de ces femmes dont on s’entiche aisément et naturellement, des ces femmes à faire tourner les têtes, briller les regards et empoisonner le coeur - qu’il batte ou pas. Aussi se montre-t-il plus dur, plus exigeant, plus féroce avec elle qu’avec aucun autre potentiel soldat. « C’est bon, j’ai compris. Tu veux une médaille pour m’avoir défendue ? J’en aurais fait pareil pour toi, » qu’elle réplique, désinvolte et furieuse. Contre lui, contre elle-même ou les deux, peu lui importe. « Ce que je veux, c’est que ça ne se reproduise plus. Utilise un peu ta cervelle - si tant est que tu en es une. Accepte d’avoir encore tout à apprendre, au lieu de foncer tête baissée. Une erreur comme celle-ci encore, » qu’il poursuit en plantant son regard dur dans le sien, « et tu tues tout le monde ».

La Cité tombait. Cela faisait plusieurs jours, voire plusieurs mois, que la Cité semblait sombrer, mais tous - de Lucrezia à lui-même - avaient imaginé être capables de surmonter les dernières épreuves et rendre plus forte encore New Abbotsford. Avaient-ils été trop confiants ? Peu alertes et attentifs ? Penser qu’il n’avait pas su anticiper et empêcher ce qui arriverait suffisait à l’enrager. Il n’omettait jamais rien. Il percevait toujours tout. Il anticipait toujours le pire. Le berner était impossible. Pourtant, pourtant ils avaient été trahis. Pourtant, pourtant la Cité leur échappait. Pourtant, pourtant les cris retentissaient - la mort approchait - et les envahisseurs débarquaient. Mais s’il n’avait pas pu arrêter le massacre à venir, il avait envoyé Meera s’occupait d’Appolline et assurer sa protection avec pour ordre de foncer à l’abri. Il n’aurait donné l’ordre d’aller avertir Lucrezia à personne d’autre que lui-même, et c’est ce qu’il fit. La protéger avait toujours été son but, son rôle et son devoir. Il le ferait jusqu’au bout, jusqu’à sa mort s’il devait en arriver là. Après tout, fallait-il bien mourir un jour.



©️we heart it.
pseudo :shadows.
âge :+de30ans... et c’est tout *na*
fréquence rp : je vais partir sur une fois par semaine - après ça dépend de mon emploi du temps.
LRTH : LOL - Ad, tu me comprends.
type : scénario. Faut pas me tenter aussi.
Code:
<span class="bottin">Aaron Johnson</span> - <span class="cite">Bram Shepherde</span>



©️️️lastroadtohell


While I thought that I was learning how to live
I have been learning how to die


Dernière édition par Bram Shepherd le 28.10.18 16:02, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Darras
reine de newabbotsford
✝ no absolution ✝


☾ âge : 17 ans - 684 ans
☾ créateur : Yulian
☾ infants : .
• Magdalena
• toi ?
☾ esclaves : .
• Telma : responsable des toilettes
• toi ?
☾ arme fétiche : une dague dotée d'un saphir incrusté dans le manche que son défunt mari avait fait faire spécialement pour elle. Et un cimeterre, cadeau précieux d'un Prince Arabe.
☾ origines : elle se sait italienne, mais a vécu tellement de vies qu'elle ne sait plus si ce pays la caractérise vraiment.
☾ statut : veuve


☾ avatar : emilia clarke
☾ dispo rp : non
☾ couleur : darkcyan
☾ arrivée en enfer : 08/12/2017
☾ missives : 1164
☾ doubleface : blake le p'ti sauvage
☾ tickets : 1822
☾ crédits : avatar - adastra | gifs - sigyn + vocivus


☾ liens : .
☾ VAMPIRES ☾
• Adam
• Ambroise
• Apolline
• Dimitri
• Erik
• Kali
• Kaspian
• Magdalena
• Megara
• Lyuba
• Travis
• Victoria
• Yulian

☼ HUMAINS ☼



avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t30-lucrezia-darras-en-courshttp://lrth.forumactif.com/t54-lucrezia-darras-the-killing-of-pain
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 20:28

Je suis surexcitée de voir Bram arriver ! rrr Je vous vois venir mauvaises langues ! Pas surexcitée dans ce sens ! blabla hum Je l'aime vraiment ce perso et j'aime beaucoup le lien que j'imagine entre eux *.* Je sais que ta fiche est déjà bien avancée, tellement hâte de lire ! gni

@Meera Lefebvre Regarde qui voilà hinhin




WITH THE MOON I RUN
far from the carnage of the fiery sun
Revenir en haut Aller en bas
Bram Shepherd
vampire type 3
☾ âge : 28 ans d'apparence. 442 en réalité.
☾ métier : Commandant de la Garde Royale.
☾ créateur : Disparue depuis longtemps.
☾ esclaves : En recherche.
☾ compétences : Excellent au corps à corps.
☾ arme fétiche : Une lame manchette - létale, radicale, impardonnable.
☾ origines : Angflaises.
☾ statut : Célibataire.


☾ avatar : Aaron Johnson.
☾ dispo rp : 0/3
☾ couleur : #FFFFFF
☾ arrivée en enfer : 26/10/2018
☾ missives : 78
☾ doubleface : //
☾ tickets : 189
☾ crédits : SIGYN.. & we heart it.


☾ liens : Lucrezia ☾ à la conquête du monde
Apolline ☾ survival instincts
Noah & Eleonie ☾ rp surprise

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t834-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale#20077http://lrth.forumactif.com/t841-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 20:33

Tant mieux, car je suis toute excitée de le jouer paillette
Et surtout toute excitée de revenir en force et forme *-*
Je la termine au plus vite inspi


While I thought that I was learning how to live
I have been learning how to die
Revenir en haut Aller en bas
Ramona Zeman
nouveau-né
☾ âge : 104 ans (27)
☾ métier : Apprentie chasseuse de prime
☾ créateur : Elle l'ignore...
☾ compétences : grand sens de l'observation, agilité, boudeuse experte.
☾ arme fétiche : Sa dague et son arbalète.
☾ origines : Europe de l'Est.
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Alicia Vikander
☾ dispo rp : Reste 0/3
☾ couleur : #993366
☾ arrivée en enfer : 10/03/2018
☾ missives : 183
☾ doubleface : Erik Landseer
☾ tickets : 540
☾ crédits : Tumblr + Fakementine


☾ liens : • Ambroise ♥️
• Apolline ♥️

• Victoria ❀
• Kali ❀

• Son Cadavre Royal ☂️
• Megara ☂️


• Ruslan ✚


☾ rp en cours : ☾ Ambroise
☾ Ambroise
☾ Intrigue


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t199-ramona-zeman-there-was-a-time-i-wasn-t-brokenhttp://lrth.forumactif.com/t202-ramona-zeman-twinkle-twinkle-little-star
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 21:11

Rebienvenue !!!!! pompom
Il nous faudra, obligé !!! Un lien avec Erik. uiiiii
Courage pour la rédaction de ta fiche ! slurp Plein d'inspiration ! love5


In the darkness under the moon my doomed soul. ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Bram Shepherd
vampire type 3
☾ âge : 28 ans d'apparence. 442 en réalité.
☾ métier : Commandant de la Garde Royale.
☾ créateur : Disparue depuis longtemps.
☾ esclaves : En recherche.
☾ compétences : Excellent au corps à corps.
☾ arme fétiche : Une lame manchette - létale, radicale, impardonnable.
☾ origines : Angflaises.
☾ statut : Célibataire.


☾ avatar : Aaron Johnson.
☾ dispo rp : 0/3
☾ couleur : #FFFFFF
☾ arrivée en enfer : 26/10/2018
☾ missives : 78
☾ doubleface : //
☾ tickets : 189
☾ crédits : SIGYN.. & we heart it.


☾ liens : Lucrezia ☾ à la conquête du monde
Apolline ☾ survival instincts
Noah & Eleonie ☾ rp surprise

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t834-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale#20077http://lrth.forumactif.com/t841-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 21:21

Merci ma belle o/


While I thought that I was learning how to live
I have been learning how to die
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Voltchenkov
vampire type 1
☾ âge : 662 ans - à peu de choses près.
☾ métier : Maître de New Riverlake
☾ infants : James W. Marshall
Alexandra Voltchenkov (Scénario disponible)
Jaroslav Zelivský (Scénario disponible)
Heinrich Zachow
Astra Redwyn
Ismaël Hopkins
Khaterina Voltchenkov (Scénario disponible)
☾ origines : Matouchka Rossia
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Tom Hiddleston
☾ couleur : #1D5E0D
☾ arrivée en enfer : 29/05/2018
☾ missives : 259
☾ doubleface : Derek Wilson - Suzana Wood
☾ tickets : 362
☾ crédits : Cobalt


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t527-dimitri-voltchenkovhttp://lrth.forumactif.com/t559-dimitri-voltchenkov-maitre-de-new-riverlake#14156
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 21:55

Bienvenue ! Ou re-bienvenue semble t-il ? hinhin


   
Claim loyalty to me
And I will give you what you need
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Adam Hamilton
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 433
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov - Erwin King
☾ tickets : 1195
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   26.10.18 22:04

Te revoilàààààààààààààà ! *saute dessus* ouste

Bon retour parmi nous et avec un super personnage à ce que je vois ! uiiiii

J'ai hâte de te voir jouer de nouveau. :)


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé
Revenir en haut Aller en bas
Bram Shepherd
vampire type 3
☾ âge : 28 ans d'apparence. 442 en réalité.
☾ métier : Commandant de la Garde Royale.
☾ créateur : Disparue depuis longtemps.
☾ esclaves : En recherche.
☾ compétences : Excellent au corps à corps.
☾ arme fétiche : Une lame manchette - létale, radicale, impardonnable.
☾ origines : Angflaises.
☾ statut : Célibataire.


☾ avatar : Aaron Johnson.
☾ dispo rp : 0/3
☾ couleur : #FFFFFF
☾ arrivée en enfer : 26/10/2018
☾ missives : 78
☾ doubleface : //
☾ tickets : 189
☾ crédits : SIGYN.. & we heart it.


☾ liens : Lucrezia ☾ à la conquête du monde
Apolline ☾ survival instincts
Noah & Eleonie ☾ rp surprise

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t834-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale#20077http://lrth.forumactif.com/t841-bram-shepherd-commandant-de-la-garde-royale
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   27.10.18 0:04

Dimitri - comment ça tu ne m'as pas reconnu ?! :@ tao gnéé
perv2
Merci beaucoup hâte de rejouer keur5


While I thought that I was learning how to live
I have been learning how to die
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Voltchenkov
vampire type 1
☾ âge : 662 ans - à peu de choses près.
☾ métier : Maître de New Riverlake
☾ infants : James W. Marshall
Alexandra Voltchenkov (Scénario disponible)
Jaroslav Zelivský (Scénario disponible)
Heinrich Zachow
Astra Redwyn
Ismaël Hopkins
Khaterina Voltchenkov (Scénario disponible)
☾ origines : Matouchka Rossia
☾ statut : Veuf


☾ avatar : Tom Hiddleston
☾ couleur : #1D5E0D
☾ arrivée en enfer : 29/05/2018
☾ missives : 259
☾ doubleface : Derek Wilson - Suzana Wood
☾ tickets : 362
☾ crédits : Cobalt


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t527-dimitri-voltchenkovhttp://lrth.forumactif.com/t559-dimitri-voltchenkov-maitre-de-new-riverlake#14156
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   27.10.18 0:26

J'étais sûre que c'était toi sans même avoir à demander, je ne sais pas pourquoi mdr love5

Ravie de te revoir par ici !! pompom


   
Claim loyalty to me
And I will give you what you need
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 3
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 5/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 373
☾ doubleface : Emma Davis
☾ tickets : 1407
☾ crédits : SIGYN./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- victoria
- aydan
- megara
- magdalena
- adam

(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- aydan FB
- intrigue

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   27.10.18 11:27

Rebienvenuuue ! luv
Et excellent choix de scénario, Bram est un personnage très intéressant je trouve ! pray Je vais vite lire ta fiche ensuite :)


...
Revenir en haut Aller en bas
Daria Vasily
vampire type 3
☾ âge : 327 ans
☾ surnom : Dárius
☾ métier : Maraudeuse / Herboriste
☾ créateur : Jaroslav Zelivský
☾ compétences : Armes d'hast / Rapine / Botanique
☾ arme fétiche : Fauchard
☾ origines : Estonienne par sa génitrice & russe par son géniteur...
☾ statut : Solitaire


☾ avatar : M-Tau
☾ couleur : #336666
☾ arrivée en enfer : 16/05/2018
☾ missives : 156
☾ doubleface : James William Marshall
☾ tickets : 230
☾ crédits : M-Tau - APRES LE DELUGE


☾ liens : Vampires
☾ Dimitri Voltchenkov
☾ Adam Hamilton
☾ Ramona Zeman
Humains
☾ Derek Wilson
☾ Emma Davis
☾ Ruslan Hill
☾ Aloysius Swansea
☾ Ivar Herod

☾ rp en cours : Contemplez-la par l'âme et non par vos yeux avec Adam Hamilton
[CHAPITRE 2 - MJ] MAIN-D'OEUVRE avec Ruslan Hill, Ramona Zeman & Nathaniel Jones
Prisonniers de corps, esprits libres avec Ruslan Hill
Visiteuse vespérale avec Aloysius Swansea

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t385-daria-vasily-en-cours-60
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   27.10.18 13:09

Re-bienvenue Bram même si je ne sais pas du tout à qui je m'adresse... gne

J'ai hâte de voir ce que ton personnage donnera en jeu.

Au plaisir !


Meri mul musta, joida, joogikappa, joida,
hai-lii-loo, joogikappa, jo
Taevas mul laia, joida, söögilauda, joida,
hai-lii-loo, söögilauda, jo
Oh mina vaene, joida, orjalapsi, joida,
hai-lii-loo, orjalapsi, jo.
Revenir en haut Aller en bas
Gabby Oak
propriété de newabbotsford
Elle s'appelle Alys, il paraît. Elle a vingt ans, environ. Je me suis porté volontaire pour vivre dans la cité et retrouver ma soit-disant fille.

Je ne déteste pas les gens, mais je préfère quand ils restent éloignés.

Méfiant ♦️ Cynique ♦️ Solitaire ♦️ Impulsif ♦️ Solidaire ♦️ Impliqué ♦️ Autoritaire ♦️ Moqueur ♦️ Charmeur

☾ âge : 41 ans
☾ surnom : Gabriel est son vrai prénom
☾ métier : Maréchal-Ferrant, pseudo soigneur
☾ créateur : /
☾ maître : Apo
☾ matricule : NA4538101
☾ compétences : Premiers soins, hippologie, survie, bricolage, répartie
☾ arme fétiche : Un brochoir
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Billy Burke
☾ dispo rp : MP-moi
☾ arrivée en enfer : 20/10/2018
☾ missives : 132
☾ doubleface : /
☾ tickets : 231
☾ crédits : <Chouu'>


☾ rp en cours : Ivar
Hope

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t822-gabby-oak-je-vous-donne-mon-sang-rendez-moi-ma-chairhttp://lrth.forumactif.com/t825-gabby-oak-il-y-a-dans-relation-l-idee-que-tout-est-relatif
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   27.10.18 14:25

R'bienvenuuuue


©️ OMEGA
cynical doctor looking for his daughter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRAM SHEPHERD ☾ commandant de la garde royale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: les visages & histoires :: Histoire :: Validés-
Sauter vers: