AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
  L'impuissance est implacable - Ft RuslanVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   03.08.18 0:25


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Pour ainsi dire, c’était la première fois que je me retrouvais dans cette situation. J’étais étranger à celle de devoir mater un humain pour en faire un esclave docile. Cela trahissait une sacrée méconnaissance de ce que j’étais pour que les larbins Aja soient venus me poser la question. D’autres vampires étaient moins regardants. Mais demander à un ancien forçat de mater un esclave… Putain d’ironie. D’un certain point de vue, il n’y avait que peu de différence entre torturer un mortel pour avoir des informations et en discipliner un autre. Grave erreur à mon sens. J’avais massacré des humains et j’en avais torturé un bon paquet durant la guerre qui avait opposé nos deux races. Je l’avais fait parce que c’était un mal nécessaire. En revanche, je n’étais jamais parvenu à voir l’esclavage comme étant obligatoire… bien que je me gardais de le dire à haute voix et bien que NA soit parmi les cités les moins problématiques. C’était dire quelles horreurs il pouvait y avoir ailleurs. « Je te l’ai dit : je suis un Solitaire. Je n’appartiens à aucune cité. Je vais et je viens entre les cités selon mon bon vouloir. » Et celui de leurs dirigeants. Certains me payaient pour que j’évite leurs villes. Je m’amusais parfois à leur faire une frayeur en me faisant voir dans la périphérie de celles-ci. « Je fais essentiellement du commerce. Mes affaires n’incluent pas les mortels. Je traque aussi. Des vampires. » précisais-je avant qu’il ne puisse s’interroger.

L’instant d’après, je me déplaçais pour lui donner le panier. Hors de question que je le balance sous peine de perdre le contenu de manière irrémédiable. Sa question me fit sourire légèrement. « Ton repas de ce soir. » Lui indiquais-je sans prendre ombrage de son regard emplit d’avertissement. D’un mouvement de tête, je l’invitais à regarder. « Je leur ai demandé un repas. J’espère qu’ils ont obéi et qu’il sera bon. Si ce n’est pas le cas, j’irais m’occuper de ces abrutis. » promis-je sans faire mine de vouloir encore bouger de ma place. « Je sais que tu t’attends à ce que je te défonce d’une manière ou d’une autre. Et je ne dis pas que ta méfiance n’est pas légitime. D’autant plus que c’était probablement ce à quoi les deux zouaves attendaient de moi. » Je repris la lame pour jouer avec. Simplement pour m’occuper les mains. « Je n’ai pas non plus l’espoir naïf de te faire accepter ta condition. Ce serait comme pisser dans un violon. En revanche, je compte te montrer le bout du tunnel. L’espoir, quand on est dans ta situation, c’est un meilleur moyen de survie que la colère, crois-moi. »


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   03.08.18 8:29

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

C'était donc cela, un "Solitaire", un vampire qui ne dépendait de personne et qui allait d'une cité à une autre. Cela lui rappelait cette vampire qu'il avait brièvement rencontré juste avant d'être capturé, elle lui avait dit que sa tête n'était pas mise à prix et Ruslan ne réalisa que maintenant qu'elle était peut-être elle aussi une "solitaire", ce qui expliquait pourquoi elle n'avait pas cherché à l'attaquer spécialement... Le monde des vampires était décidément bien plus complexes qu'il ne l'aurait cru, lui qui avait toujours vécu dans la Bordure en croyant dur comme fer qu'il n'y avait qu'un seul camp du côté des sangsues, voilà qu'il en découvrait une autre facette relativement différente. Pour un peu il se serait sentit stupide, si cette façon de voir les choses n'avait pas été entretenue par leur façon de vivre et leur désir de ne pas aller voir chez le voisin si l'herbe était plus verte. Dante aurait peut-être pu lui en dire davantage et soudain le Sauvage songea qu'il avait très envie de revoir son ancien professeur, se demandant où il se trouvait à cet instant précis et s'il s'en sortait mieux que lui. La colère s'était définitivement évanouie et, une fois que le panier fut posé à ses pieds et que le "traqueur" lui eut affirmé que c'était son repas de ce soir, il fronça les sourcils et entreprit d'ouvrir le contenant avec prudence.

- Je n'ai rien mangé depuis hier, je ne vois pas pourquoi ils t'auraient donné quelque chose pour m...

Mais l'odeur qui lui parvint était bien celle d'un repas encore tiède, une odeur où se mêlait la viande et ce qui ressemblait à un tubercule, peut-être de la pomme de terre vu la senteur, mais Ruslan n'aurait pas pu le jurer. La salive monta immédiatement à l'assaut de sa bouche et son estomac se contracta rien qu'à l'idée du goût que cela pouvait avoir. L'humain déglutit douloureusement et releva les yeux sur le vampire, peinant à croire que tout ceci était réel et non pas un piège destiné à l'amadouer pour mieux le rouer de coups ensuite.

« Je sais que tu t’attends à ce que je te défonce d’une manière ou d’une autre. Et je ne dis pas que ta méfiance n’est pas légitime. D’autant plus que c’était probablement ce à quoi les deux zouaves attendaient de moi. »

- Pfeuh ! Je suis sûr que Kali n'approuverait même pas, à mon avis ils ont fait ça dans son dos en lui faisant croire que c'était juste un cours d'éducation ou quelque chose du genre.

Il se surprit lui-même de cette réflexion rageuse qui venait de lui échapper, baissant les yeux sur le panier en résistant à l'envie de se jeter dessus comme l'affamé qu'il était. Merde, sa Maîtresse était déjà dans son esprit et pourtant c'était elle qui l'avait acheté et... et probablement arraché au sort que lui réservait le bourreau pour son refus de céder face aux gardes. Le souvenir du regard doré se posant sur lui l'apaisa de nouveau et il soupira, ses épaules s'affaissant alors qu'il s'asseyait en tailleur devant le panier-repas, fixant celui-ci comme s'il était la source de ses problèmes.

« Je n’ai pas non plus l’espoir naïf de te faire accepter ta condition. Ce serait comme pisser dans un violon. En revanche, je compte te montrer le bout du tunnel. L’espoir, quand on est dans ta situation, c’est un meilleur moyen de survie que la colère, crois-moi. »

- Quel espoir ?

Lâcha soudain Ruslan d'une voix serrée alors qu'une grimace lui fit pincer les lèvres et que ses yeux s'embuaient malgré lui.

- Je vais finir comme mon père. Raflé et forcé de servir un vampire qui me fera exécuter lorsqu'il se lassera de moi ? Tu parles d'un espoir...

Le chagrin perçait et pourtant les larmes ne venaient pas, même si cela lui aurait fait du bien de se laisser aller, mais il se souvenait avoir d&jà pleuré toutes les larmes de son corps lorsqu'il était enfant, il avait pleuré des jours et des nuits entières, hurlant et refusant cette vérité implacable qui définissait leur réalité, leurs vies entières : ils ne valaient rien, et c'était sans doute la chose la plus difficile à accepter pour Ruslan. « En lui, je peux voir Shambhala... » La crispation qui le prenait cessa et il redressa légèrement la tête, se rappelant de la voix de Kali, de sa douceur et de sa bienveillance. Combien de fois était-elle venue le voir après qu'il eut tenté de s'échapper ? Combien de fois l'avait-elle regardé avec un air à la fois peiné et doux ? Comme si elle le pardonnait d'essayer encore et encore de s'échapper... Peut-être qu'elle comprenait ce que c'était que d'être enfermé, elle aussi. Après tout elle ne lui voulait aucun mal, elle ne l'avait jamais traité autrement qu'avec gentillesse, seule sa propre colère et sa soif de liberté le poussaient à vouloir s'enfuir.

- ... Ruslan.

Il inspira puis soupira fortement, posant ses avant-bras sur ses jambes pliées en tailleur, ses yeux verts se levant en direction du vampire qui n'avait pas bougé de là où il se trouvait.

- Je m'appelle Ruslan. Et toi quel est nom, Solitaire ?

Parce qu'il ne pouvait pas l'appeler vampire ou sangsue, même si c'était par le nom de son espèce que ce dernier l'avait appelé sitôt qu'il avait été poussé à l'intérieur de la pièce. L'ancien Sauvage venait de comprendre et d'accepter l'idée que l'homme n'avait pas envie de faire ce pour quoi on l'avait payé, il n'avait pas envie de le malmener, peut-être même le torturer pour lui faire entendre raison et c'était bien là une preuve de son intelligence : les gardes n'avaient fait qu'attiser sa fureur en le frappant et il s'était rebellé jusqu'à-ce qu'on soit forcé de l'assommer, non sans violence comme pouvait en témoigner sa mâchoire qui avait souffert durant de nombreux jours après ça. L'odeur du repas devant lui l'arracha à ce désagréable souvenir et, après avoir jeté un dernier regard à son interlocuteur, il plongea la main dans le panier pour en sortir le morceau de viande encore tiède qu'il huma prudemment avant de le porter à sa bouche, en découpant un morceau avec les dents, le mâchant rapidement avant de l'avaler tout rond. Ses yeux s'écarquillèrent face à l'explosion de goût, c'était là une viande qu'il n'avait encore jamais mangé, mais qui était bien plus moelleuse et savoureuse que ce qu'il avait connu jusqu'à présent, similaire à ce que l'on servait au Temple, mais meilleur encore. Est-ce qu'ils avaient cru que ce repas serait pour le vampire ? A moins que ce ne soit parce qu'il était affamé, mais Ruslan oublia toute convenance et entrepris de dévorer avec appétit, soupirant à intervalles réguliers et continuant de garder le Solitaire dans son champ de vision. L'instinct de conservation demeurait malgré ce premier pas fait.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le 05.08.18 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   03.08.18 9:44



L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Je lui laissais le temps qu'il voulait pour se décider à trouver assez de confiance pour manger ce que je venais de lui demander. En revanche, j'haussais un sourcil quand il évoqua qu'il ne voyait pas pourquoi on aurait pensé à le nourrir. « Parce que c'est dans le règlement... J'irais leur rappeler deux trois détails. » lâchais-je. On pouvait s'étonner de me voir aussi à cheval sur un règlement quel qu'il soit. A vrai dire, c'était issu de ma propre histoire: j'avais subit ce genre de comportement. Je le contemplais en train de lutter contre la faim. Une image qui faisait douloureusement écho à mon passé. J'avais été cet homme affamé qui hésitait à manger de peur d'un châtiment ou d'un poison. Je tâchais de le rassurer du mieux possible. Sa réponse me fit comprendre qu'il était plus que problable qu'il commence à être sous le charme de sa "maîtresse"... Voilà qui ne manquerait pas de piment. Il n'était pas le premier humain sacrifié sur l'autel du charisme des vampires. L'amour et la haine formaient un cocktail souvent détonnant.

« Peut-être. » concédais-je. Je ne connaissais pas personnellement Kali. Il m'était alors peu possible de déterminer ce sont elle était au courant et ce que ses fidèles lui cachaient. Je notais l'affaissement des épaules et l'apaisement de l'humain quand il s'installa devant le panier repas. Etait-il possible que simplement penser à la vampire le calme? En avait-il seulement conscience? J'avais comme un doute. « L'espoir d'un fou. » Répondis-je du tac-o-tac. C'était exactement ce que m'avait répondu le forçat le plus âgé lorsque j'avais embarqué pour des années de tortures diverses et variées. « L'espoir de... » commençais-je avant de m'interrompre devant sa confidence. Je ne fis aucun commentaire quant à ses émotions. « Que je sache, Kali n'est pas de ce genre... Et Lucrezia non plus. Parce que selon les lois de cette cité, tu es sous la responsabilité de la première mais tu... tu "appartiens" à la seconde. » Le sujet était particulièrement sensible, j'en avais conscience.

Quand il me donna son prénom, je le saluais d'un mouvement de tête respectueux. « Je suis Adam. Adam Hamilton. C'est un honneur, Ruslan. Malgré les circonstances. » dis-je, profondément sincère. Je l'observais céder à l'appel de la nourriture mais ne pu m'empêcher de l'avertir. « Ne mange pas trop vite... Tu vas te rendre malade. Je sais, c'est compliqué... Mais crois-moi, les crampes après sont juste horribles. » Je m'en souvenais très bien. Plus d'une fois on m'avait prévenu et à chaque fois j'avais été incapable de ne pas céder à l'appel de la faim. Je le laissais choisir, rangeant de nouveau une partie de mes ustensiles dans leur boîte.

©lastroadtohell




Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.


Dernière édition par Adam Hamilton le 04.08.18 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   03.08.18 10:05

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Adam avait l'air de savoir beaucoup de choses et si Ruslan ne pouvait se départir totalement de sa méfiance, il commençait à voir en lui autre chose qu'un simple vampire venu ici pour lui faire courber l'échine. Non, à l'entendre parler et à le voir agir de la sorte, il avait plutôt l'impression qu'il comprenait parfaitement ce qu'il pouvait éprouver, ce qui en un sens était aussi surprenant que logique : quand on avait vécu plus longtemps qu'un humain, on avait forcément vu beaucoup plus de choses. Et puis la façon dont il semblait considérer certains dévots de Kali qui flirtaient avec les limites des règles imposées par leur Maîtresse en disait long sur cette sorte de droiture qui semblait le caractériser. La mention de l'espoir d'un fou lui avait arraché une grimace, mais la mention de Kali l'avait fait disparaitre aussitôt, tout du moins jusqu'à-ce que le Solitaire fasse allusion à la Reine...

- Ce monstre... c'est elle qui a fait massacrer tout le monde, lui appartenir me dégoûte.

La rage et le chagrin remontaient à la surface, mais l'appel de la faim chassa bien vite son désir de vengeance, le faisant céder au panier-repas sur lequel il se jeta avec avidité, avant de suspendre son geste lorsque le vampire l'informa sur les crampes d'estomac qu'il encourait. Vraiment ? Si horribles que ça ? Il est vrai que ces derniers temps il avait commencé à oublier ce qu'était la faim et c'était un piège en soi que de céder à son appétit, mais force était de reconnaitre que Kali voulait qu'on le traite bien et qu'il n'avait pas à se plaindre de ce côté-là. A défaut d'être libre, il avait un toit au-dessus de la tête et à manger dans son assiette, deux choses difficiles à conserver dans la Bordure qu'il avait toujours connu. Ruslan inspira donc profondément et se força à reprendre plus doucement son repas, se forçant à mâcher lentement et à avaler doucement, notant du regard les ustensiles que le vampire rangeait encore. Il en restait toujours sur la table, mais leur nombre avait grandement diminué et il était suffisamment intelligent pour comprendre que plus ils progressaient dans leur échange et moins le Solitaire songeait avoir besoin de le mater par la force.

- Pourquoi la Reine nous fait-elle ça ?

Lâcha-t-il finalement, amer.

- Pourquoi est-ce qu'elle ne peut pas nous laisser vivre en paix dans la Bordure au lieu d'envoyer ses chiens nous égorger ou nous capturer ? On pourrait même surveiller le mur en échange de notre liberté, on ne veut juste pas obéir aux vampires.

Oh bien sûr il savait que tous ne pensaient pas comme lui, après tout il avait des envies de vengeance de son côté aussi, notamment s'il lui était un jour donné l'occasion de retrouver ce vampire qui avait tué son père et son frère... Mais en-dehors de ça, il ne souhaitait pas spécialement la mort de tous les autres, en-dehors de ceux qui avaient été cruels. Même la Reine en vérité, il ne la connaissait pas et il ne savait pas s'il la tuerait si l'occasion lui en était donné, parce qu'il ne savait pas pourquoi elle faisait tout ça. Est-ce qu'elle était un monstre dénué de toute émotion ? Ou bien est-ce qu'elle détestait les humains pour une raison en particulier ? Dante lui répétait souvent que la vengeance n'était pas la solution, tout du moins avant qu'il ne perde cette femme qu'il aimait et qu'il ne rejoigne les Lynx. Ruslan se souvenait des larmes de son ancien professeur, de son regard vide de toute joie et emplit au contraire par la même lueur furieuse que lui. Une part de lui avait été heureux de le voir se rallier à eux, une autre au contraire avait déploré la perte de foi de cet homme si bienveillant. Et voilà qu'à présent c'était lui qui s'adoucissait malgré ses efforts, réfléchissant aux paroles d'Adam qui semblait savoir tant de choses, un peu comme son ancien professeur. Peut-être qu'il voyait en lui ce statut, qui sait.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le 05.08.18 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   03.08.18 10:50



L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Je savais mais tant qu'il ne me demandait pas pourquoi j'étais aussi au fait de ce qu'il pouvait bien vivre, je ne lui en parlerais pas. Je n'avais pas envie de lui imposer un récit qui pourrait lui plomber un peu plus le moral et transformer le moment en quelque chose de plus pesant. Mais visiblement, il n'y avait même pas besoin de mon histoire: la simple mention de Lucrezia provoqua une énième vague de rage... que je ne pouvais que comprendre. J'avais profondément haït le moindre français et je m'étais fait un plaisir d'aller faire crever de peur Louis le-je-ne-savais-plus-combien ainsi que toute sa cour quand Marie m'en avait donné l'autorisation. Le souvenir restait particulièrement plaisant. Et j'aurais aimé pouvoir continuer... Sauf que ma génitrice n'avait pas trouvé cette vengeance très chrétienne dans l'absolu. La question qu'il finit par me poser ne me surpris pas. Je restais un moment silencieux, pesant le pour et le contre de ce que je pouvais dire ou pas. Finalement, j'optais pour la sincérité. « La vengeance et la souffrance. Ce sont des humains qui ont tué l'amour de sa vie. » Un autre Louis que j'avais détesté aussi profondément que le souverain éponyme. Je dissimulais le pincement au coeur provoqué par la mention que Lucrezia aimait encore Louis... et qu'elle n'aimerait probablement que lui. Voilà une pensée complètement idiote s'il en était: pas une seule seconde il n'avait été question d'amour entre elle et moi. Juste quelque chose que je ne définissais pas et que je ne voulais pas définir.

Je considérais ses derniers mots avec intérêts. « Que je sache, tu es le premier à proposer cette alternative... Je pourrais lui en toucher un mot... Cependant, je crois que tous tes semblables, tous les habitants de la Bordure, ne veulent pas de compromis, je me trompe? » Lui demandais-je. L'idée était à réfléchir selon moi. S'il pouvait y avoir une certaine entente entre les deux factions... « Mais il y aura la question de notre nourriture. » soulevais-je, curieux de savoir ce qu'il pourrait proposer. Je finis par bouger légèrement pour pouvoir m'asseoir. Toujours à distance mais je me mettais au même niveau que lui. « Penses à boire, par contre. » lui conseillais-je. La soif était pire que la faim à de nombreux égards. Elle était de ceux qui faisaient perdre la tête avant même que l'on ait le temps de s'en rendre compte. J'attirais mon sac à moi et en sortis un thermos. « Est-ce-que cela te dérange si je mange avec toi? » Lui demandais-je.

On pouvait me reprocher d'avoir trop d'égards pour un mortel. Je m'en foutais profondément. Si l'on voulait le respect de quelqu'un, il fallait en montrer. A vrai dire, cela m'était plus naturel de l'être avec Ruslan qu'avec l'un de mes congénères. Beaucoup étaient trop imbus d'eux-mêmes, trop méprisables pour que je parvienne à avoir assez de respect pour le leur montrer. « Pourquoi ici? » demandais-je finalement « Pourquoi rester ici alors que nous sommes nombreux à accepter de protéger des convois d'humains vers les cités les plus égalitaires... » Voilà une chose que je ne comprenais pas. Si j'avais été dans leur cas, j'aurais déjà plié bagage depuis fort longtemps.

©lastroadtohell




Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.


Dernière édition par Adam Hamilton le 04.08.18 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   04.08.18 10:52

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

La vengeance... C'était à croire que tout avait commencé à cause de la jalousie et du désir de vengeance. Bien sûr si Ruslan grimaça en songeant que perdre un être aimé devait être une souffrance horrible, il n'avait jamais lui-même éprouvé ce profond sentiment qu'on disait plus puissant que tout. Cela devait être magnifique tant que l'autre était de ce monde, mais si à sa mort on devenait fou de douleur et capable de décapiter des enfants pour l'exemple ou par vengeance aveugle, il n'était pas certain de vouloir d'une telle émotion. Une petite part de lui comprenait, mais la plus grande part refusait de croire que seule la vengeance avait pu dicter ses actes à la Reine, ou alors elle devait être devenue complètement folle, une folle sanguinaire qui se cachait dans sa Tour et refusait de voir que les gens qu'elle condamnait à mort d'un simple mot étaient innocents.

- Et pourtant à cause d'elle, beaucoup de gens ont perdu l'amour de leur vie.

Lâcha sombrement Ruslan en fixant le vide à ses pieds, songeur et amer, ne voyant aucune issue à ce conflit qui durait depuis des siècles, à cette lutte qui lui semblait tout à coup plus éprouvante encore à présent qu'il connaissait les motivations de son instigatrice, enfin l'une d'entre eux tout du moins, car New Abbotsford n'était pas la seule cité qui exista en ce monde et même si certaines étaient réputées pour être bienveillantes à l'égard des humains, rien n'était moins sûr. Adam de son côté rebondit sur les paroles du Sauvage qui hocha la tête à la mention des Borduriens. Nombreux étaient ceux qui refuseraient la paix, notamment les Lynx dont il avait fait partie et qui n'aspiraient qu'à se venger eux aussi. Un cercle sans fin, les mêmes erreurs vouées à se répéter, comme l'histoire que lui avait enseigné son ancien professeur, voilà à quoi ressemblait le monde. Il prit la bouteille en verre qui contenait de l'eau, l'humant avec précaution avant d'en boire quelques longues gorgées rafraîchissantes avant de froncer les sourcils.

« Est-ce-que cela te dérange si je mange avec toi? »

- Non mais...

Il chercha ses mots quelques secondes, scrutant le thermos avec une interrogation au fond des yeux, avant de secouer la tête et de hausser les épaules, chassant sa question qu'il reposerait plus tard s'il en ressentait le besoin.

« Pourquoi ici? »

Ruslan cligna des paupières sans comprendre d'abord, avant que le vampire ne reprenne.

« Pourquoi rester ici alors que nous sommes nombreux à accepter de protéger des convois d'humains vers les cités les plus égalitaires...  »

L'humain haussa les épaules, puis reprit une bouchée de son repas avant de relever sur le Solitaire un regard déterminé de nouveau, la lueur revenant à la charge dans ses yeux verts.

- Parce que c'est ici qu'il faut que ça change, pas là où tout va bien. Et puis les gens sont nés ici, alors la plupart ne veulent pas partir, parce que c'est chez eux ou alors parce qu'ils ont de la famille prisonnière à l'intérieur de la Cité. Ils ne veulent pas les abandonner, certains ont le droit de venir donner de la nourriture pour leurs enfants ou ce genre de choses...

Il se rappelait les hommes forts et valides qui avaient été raflés en même temps que lui, tous ces gens qui comptaient tant pour leurs familles, qui avaient des enfants, parfois en bas âge, des proches malades ou trop âgés pour aller chasser.

- Combien vont mourir parce que nous avons été raflés ?

Souffla-t-il plus pour lui-même que pour Adam, soupirant fortement à cette pensée avant de terminer son repas, buvant de nouveau quelques gorgées d'eau avant de refermer lentement le panier, la mine sombre et l'air passablement abattu, bien que la lueur dans son regard semblait ne pas vouloir s'effacer pour le moment.

- Je te remercie pour la nourriture, mais... Je ne compte pas abandonner. Les miens comptent sur moi.

Le Sauvage se leva lentement, dépliant sa mince carcasse pour se redresser, fixant sur le Solitaire des yeux à l'expression déterminée.

- Kali est gentille avec moi, je le reconnais. Dans d'autres circonstances j'aurais peut-être pu accepter de rester, mais je suis un guetteur et nous ne sommes pas nombreux à être assez rapides et agiles pour surveiller la Bordure. Si je n'y retourne pas, il manquera quelqu'un pour prévenir l'arrivée des assassins de la Reine. Je ne peux pas rester là sans agir.

L'idée qu'on puisse de nouveau décapiter des adolescents ou même des adultes qui ne représentaient aucune menace simplement parce qu'ils avaient une arme pour aller chasser, ou bien parce qu'ils refusaient qu'on emmène les enfants dans la cité, qu'on leur arrache leurs proches avec la certitude qu'ils ne les reverraient pas... Non, Ruslan ne se voyait pas occulter cette partie de lui, cette vie qui avait été la sienne, sous prétexte qu'on lui offrait la relative sécurité d'une vie de servitude.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le 05.08.18 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   04.08.18 12:07



L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
La vengeance était le moteur d’un nombre conséquent d’actions en ce monde. Passée ou à venir. Il y avait toujours un fond vengeur. Comme si c’était le pire poison de nos deux races. Je ne jugeais pas celles et ceux qui s’y abandonnaient. Moi-même je n’étais pas certain de ne jamais y succomber et m’en relever. Pour ce faire, il fallait une force d’âme dont je ne me pensais pas pourvu. « Et pourtant à cause d'elle, beaucoup de gens ont perdu l'amour de leur vie » Je ne pouvais qu’acquiescer à ces mots. Je ne connaissais pas tous les tenants et aboutissants qui motivaient les décisions de Lucrezia et je n’étais pas sûr de les connaître un jour. Même si je lui demandais, elle ne me répondrait pas forcément. Au-delà de cela… mon statut de Solitaire ne me permettait pas de m’impliquer dans les décisions politiques des cités. Soit, il n’était pas rare que je m’en mêle quand même mais j’avais toujours une raison et j’étais concerné. On pouvait trouver ce raisonnement égoïste et ça l’était en un sens. En vérité, le « moi » était particulièrement étendu : mes affaires, celles de mes proches… En dehors de cela, je pouvais me retrouver banni des cités à une vitesse folle si je n’étais pas prudent.

Récupérant mon thermos, je lui demandais s’il acceptait que je mange avec lui. J’attendis sa réponse et haussais un sourcil quand il eut un mais… qui resta seul. Je haussais les épaules avant de boire une gorgée sans que la moindre goutte de sang ne soit visible. Une veille habitude héritée de mon éducation royale. Reposant le contenant près de moi, je l’interrogeais tranquillement plus par curiosité que par réelle nécessité. J’écoutais ses réponses avec attention, scrutant aussi la moindre de ses émotions. Il referma bientôt le panier. « Je ne t’ai pas nourris par espoir de te voir changer d’avis mais parce que c’est la moindre des choses. » répondis-je paisiblement, l’observant se relever. Je fis de même, volontairement lent pour qu’il ne pense pas que j’allais l’attaquer. Je récupérais mon thermos au passage.

« As-tu songé, au-delà de ce qui est évident de prime abord, à ce que tu pourrais faire ici pour alléger ce qu’il se passe à l’extérieur ? » lui demandais-je d’un ton posé. « Si tu t’enfuis, tu seras traqué et exécuté. » soulignais-je avant de m’étirer. Ce n’était pas une menace mais simplement la loi de la cité. Je terminais de ranger mes ustensiles dans mon coffre. « Je vais te laisser pour ce soir. Tu as de quoi te faire un lit juste là » je lui indiquais le tas dans un coin. « Je reviendrais demain au crépuscule. J’aimerais que tu réfléchisses à ce que tu pourrais faire en étant ici pour tes congénères de l’autre côté. S’il te plaît. » Lui demandais-je avec un sourire.

©lastroadtohell






Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   05.08.18 9:45

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Ruslan ne le dira jamais de vive voix, mais il avait apprécié que Adam boive aussi proprement le contenu de son thermos. Il s'était imaginé voir une goutte ou deux perler au coin de ses lèvres, comme lorsque l'on buvait sous l'effet d'une grande soif et qu'on oubliait l'espace d'un instant de faire attention, mais non, pas le Solitaire. Cette bonne tenue venait s'ajouter aux choses qu'il avait fait jusqu'à présent, aux propos qu'il avait tenu, à la façon dont il traitait le Sauvage qui refusait de plier l'échine. Qu'il considère comme normal de le nourrir malgré ses actes en disait long sur cette droiture qui semblait le caractériser et l'ancien Lynx devait reconnaitre qu'une part de lui commençait à l'apprécier, quand bien même il s'agissait d'un vampire, probablement parce qu'à bien des égards il se comportait davantage comme un homme que la plupart des mortels qu'il avait côtoyé durant son existence. Quand il lui demanda s'il avait songé à ce qu'il pourrait faire depuis l'intérieur de la Cité pour ceux vivants à l'extérieur, il fronça les sourcils sans répondre d'abord. Bien sûr il savait que nombre d'entre eux à sa place avaient décidés de travailler ici sous la coupe des immortels pour pouvoir acheter de la nourriture qu'ils donnaient ensuite à leurs familles demeurés dans la Bordure, mais... Il n'avait pas de famille, ou tout du moins plus ici.

« Si tu t’enfuis, tu seras traqué et exécuté. »

Ruslan le regarda s'étirer, sachant qu'il disait vrai et que ce n'était pas seulement pour l'effrayer ou le dissuader qu'il disait ça. Les membres du clan Aja le disaient aussi, de même que les autres serviteurs qui ne voulaient pas qu'il soit tué, comprenant qu'il ai du mal à accepter les choses tout en tentant de le raisonner, jusque-là en vain. Ils n'avaient sans doute pas pris le problème par le bon bout, à voir la façon dont Adam semblait gérer les choses avec plus de compréhension sincère que de diplomatie artificielle.

« Je vais te laisser pour ce soir. Tu as de quoi te faire un lit juste là »

L'Acrobate porta son regard sur un tas de foin et haussa un sourcil avant de retenir un soupir. Évidemment, il était sensé être prisonnier et être en train de se faire corriger, on avait pas prévu qu'il soit traité avec plus d'égards qu'un vulgaire criminel.

« Je reviendrais demain au crépuscule. J’aimerais que tu réfléchisses à ce que tu pourrais faire en étant ici pour tes congénères de l’autre côté. S’il te plaît. »

Et là Adam sourit et Ruslan en resta comme deux ronds de flan. Allons bon, il était capable de sourire lui ? Et ça souriait sans montrer les crocs en plus, à croire qu'il était vraiment sincère dans tout ce qu'il avait dit à ce sujet, de quoi faire chanceler la détermination sauvage de l'humain.

- Jamais on ne m'écoutera ici. Je ne peux rien faire seul, ils sont trop nombreux pour que je puisse les combattre.

Il pensait à la violence, évidemment. Il songeait à faire ployer comme on l'avait fait avec lui, même si une petite voix lui soufflait qu'il n'était qu'un imbécile et que ce vampire ne parlait pas de ça, mais d'autre chose. Il était perdu sans cette rage qui le caractérisait et que son interlocuteur avait réussi à mettre en berne durant leur échange. Tel un homme qu'on aurait jeté au milieu d'un désert sans carte ni boussole, il fixait sur le Solitaire un regard perplexe dans lequel on devinait le questionnement sur ce qu'il devait faire exactement. Et pour une fois ce n'était pas vers un de ses semblables qu'il se tournait, mais vers un vampire qui avait l'air d'en savoir bien plus que la majorité de ceux qu'il avait croisé jusqu'à présent.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le 05.08.18 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   05.08.18 12:10


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
J’étais capable du meilleur comme du pire. Pour Ruslan, la similarité de nos vécus m’avait poussé à être dans le positif et utiliser mon passé pour tâcher de l’emmener sur une autre voie. Non pas celle de la capitulation mais du compromis. Mort, il n’était plus utile à qui que ce soit. Vivant mais prisonnier, il pouvait encore agir. Restait à ce qu’il comprenne que la fuite n’était pas la seule et unique solution. Et je préférais qu’il songe à tout ce qui venait d’être dit en étant seul. Je considérais le tas de foin, notant mentalement de lui rapporter de quoi au moins se couvrir. Il n’y avait pas de quoi se pendre ou se faire mal sans aide, ici…


Je pris doucement congé. Il devait être fatigué et d’autres obligations m’attendaient. Je présumais que les deux larbins étaient déjà devant ma porte pour écouter mon rapport et je m’amusais déjà de leur tronche déconfite lorsqu’ils apprendraient que je n’avais pas touché un seul cheveu de Ruslan alors qu’ils s’attendaient à ce que je le transforme en descente de lit. Je penchais légèrement la tête. « Je ne te parle pas de violence… » dis-je avant de planter mon regard dans le sien « Mais ça… Tu le sais déjà. » terminais-je en soulevant mes affaires dans un geste souple. « Bonne nuit et bonne journée, Ruslan. » soufflais-je avant de demander à ce que l’on ouvre la porte. Une fois dehors, j’ordonnais que l’on le laisser accéder aux salles d’eau et qu’on le nourrisse correctement puis je m’éloignais rapidement. J’avais besoin d’un verre et pourquoi pas d’essayer de grappiller quelques heures avec Lucrezia…

----

Moins d’une heure après le crépuscule, j’étais devant les gardes qui me firent leur rapport en essayant de me montrer combien cette mission leur déplaisait. Je m’en foutais éperdument. Bientôt, je me glissais à l’intérieur de la pièce. « Bonsoir, Ruslan. » le saluais-je tout en me dirigeant vers la table où je posais la première partie de mes affaires. J’allais poser l’autre au centre. « Comment vas-tu ? Est-ce-qu’ils t’ont laissé aller dans la salle d’eau ? » Des questions sincères comme en témoignait le regard que je posais sur lui, à la fois attentif et calme. J’ouvris mon coffret pour en sortir son contenu. En partie seulement. Ainsi je matérialisais la progression effectuée la veille. De même, il y avait un panier contenant à manger pour lui. Les gardes m’avaient dit qu’ils l’avaient nourri mais c’était un euphémisme de dire que je ne leur faisais pas confiance en ce domaine… Patient, j’attendis les réponses du jeune homme, lui laissant décider du ton de notre soirée.

©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   05.08.18 16:19

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Ruslan avait mal dormi, non pas à cause du lit de paille artisanal, mais à cause de l'agitation qui avait secoué son esprit durant l'absence de Adam. Une nuit et une journée de réflexion, à n'avoir que cela à faire de penser et ressasser sur ce qui pouvait être fait pour aider les habitants de la Bordure, cela avait le don de vous faire passer par plusieurs stades différents. Colère et désespoir s'étaient mêlés plus d'une fois et les gardes avaient pu l'entendre rager de l'autre côté de la porte, mais également profiter du début de journée pour s'entrainer comme il en avait pris l'habitude depuis sa capture, refusant de perdre en capacités tout ça parce qu'il était cloitré entre quatre murs. On l'avait nourrit comme convenu et laissé accéder à la salle d'eau où il pu se laver avec un plaisir évident, savourant de se décrasser lui qui aimait tant se laver et se baigner dans le fleuve qui traversait la Bordure. C'était son petit rituel à lui, une habitude à laquelle il était attaché et qui lui avait toujours valu de ne pas sentir aussi fort que nombre de ses congénères. Lorsque la nuit tomba, il était toujours enfermé dans la salle et s'était assis contre un mur, un genou replié pour supporter son avant-bras alors qu'il guettait les bruits résonnant dans la paroi située contre son dos. C'était la nuit que l'agitation était la plus grande au Temple, forcément c'était à ce moment-là que Kali et ses infants s'éveillaient et avaient besoin qu'on les serve. Le bruit de la porte l'arracha à ses calmes réflexions et il eut une ombre de sourire en voyant la silhouette de son visiteur en franchir le seuil.

- Bonsoir Adam.

Si l'on disait que le sommeil portait conseil, le repos dans cette salle loin de toute distraction avait également permis à l'Acrobate de réfléchir sur ce qui s'était passé la veille et il en était arrivé à la certitude que le Solitaire ne lui voulait effectivement aucun mal et qu'il avait tout intérêt à ne pas se méfier sans raison de lui, même s'il fallu reconnaître que quand il le vit déballer une partie de ses affaires, l'humain se leva lentement contre le mur en plissant les yeux avec une certaine méfiance. Le nombre d'outils était visiblement réduit comparé à leur premier entretien et le panier posé d'entrée de jeu au centre de la pièce ne manqua pas de le faire se détendre aux trois quarts.

« Comment vas-tu ? Est-ce-qu’ils t’ont laissé aller dans la salle d’eau ? »

- Oui et j'ai pu manger aussi, je te remercie.

Nul doute que certains Lynx jureraient de l'entendre remercier une sangsue, mais Ruslan n'était pas un ingrat incapable de reconnaître quand on lui avait tendu la main, fut-ce dans l'intérêt de leurs échanges et pour la bonne continuité de ceux-ci. Il s'écarta du mur et s'avança vers le panier qu'il souleva lentement, l'ouvrant avec précautions pour voir ce qu'il contenait avant de relever les yeux en direction du vampire.

- On pourrait commencer par manger ? Je veux bien m'approcher si tu ranges tes outils, je te promet de ne pas t'attaquer.

Comme si cela aurait pu inquiéter le Solitaire qu'il l'attaque, le Sauvage l'avait vu bouger plus vite que ce qu'il n'avait été capable de suivre, quand bien même cela l'emmerdait profondément de le reconnaître. Qu'il se tienne à l'écart ou bien qu'il soit juste à côté de lui ne le protègerait pas davantage et la curiosité avait eu le temps de faire son chemin dans l'esprit du jeune homme. Qui était-il vraiment ? Est-ce qu'il voulait vraiment l'aider ou bien était-ce un piège savamment mis en place ? S'il ne risquait rien et qu'il s'approchait, s'ils pouvaient manger face à face, est-ce que ce serait dangereux ? Et cet objet qui contenait le repas du vampire, quel genre de gourde était-ce exactement ? Cela avait l'air en métal et creux à la fois, bref autant de questions qui avaient pris le pas sur le reste, non sans que les réflexes ne perdurent encore chez lui. Faire un pas en direction de Adam de la même façon que celui-ci l'avait fait la veille, était-ce si étrange ?
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   05.08.18 21:23


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Il me semblait avoir connu des journées plus sereines durant son existence. J’osais espérer que c’était parce qu’il avait réfléchi à mes questions et à notre conversation. Il me salua et je lui souris, ravi d’entendre ces simples mots qui me prouvaient que nous n’étions pas revenus à la case départ. J’en profitais pour m’enquérir de son état, curieux de savoir si tout ce que j’avais demandé avait été fait. « C’est normal… » lui dis-je avant d’être surpris par son avancée vers moi mais aussi par les mots qui suivirent. Je le considérais un moment, pas suffisamment idiot pour le croire inconscient du fait que je pouvais m’occuper de lui-même sans avoir une arme. Je finis par hocher simplement de la tête et ranger ce que je venais de sortir avant de fermer la boîte et en ranger la clé. Je récupérais mon thermos et m’approchais, attentif à la limite qu’il m’imposerait.

Bientôt assis, je posais le thermos au sol et l’observais. « Tu sembles avoir une foule de questions » remarquais-je sans me moquer de lui. « Je peux y répondre si tu me les poses. » Restait à savoir s’il allait céder à sa curiosité ou non. Je restais un instant songeur, me remémorant ce que m’avaient dit les deux disciples la veille. Rendus furieux par le fait que je n’avais pas touché un cheveu de l’humain alors que ce dernier avait blessé deux vampires, ils avaient rapidement manifesté leur colère. La conversation que nous avions eue s’était délicieusement terminée pour moi… « Je crois que tu aurais adoré la fin de ma nuit… J’ai présenté mes hommages aux deux abrutis de Kali. » Lui dis-je avec un sourire clair quant à la manière avec laquelle j’avais été respectueux. Quelques coups pour se détendre et rentrer chez moi sans être blessé plus qu’un bleu prouvant que j’avais été touché. J’évitais de préciser que cela allait encore m’attirer des problèmes bien que je n’ai pas été le premier à frapper. De la légitime défense dans mon cas. Mais quiconque me connaissait assez savait que j’étais passé maître dans l’art de pousser mes vis-à-vis dans leurs retranchements et de titiller jusqu’à ce qu’ils n’aient aucun autre choix. Ceci dit s’ils étaient incapables de se retenir, c’était loin d’être ma faute, non ? Et puis j’en avais marre de mes congénères se pensant au-dessus de tous alors qu’ils n’étaient rien. Pire encore, les disciples de Kali assez cons pour croire qu’une simple vampire était la réincarnation d’une déesse…


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   06.08.18 7:54

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Ruslan avait remarqué qu'ils se jaugeaient tous les deux à chacune de leurs tentatives respectives pour se rapprocher l'un de l'autre. La méfiance perdurait et perdurerait encore un certain temps, mais si pour sa part l'humain savait que cela lui venait de l'existence qu'il avait mené jusque-là, il se demanda si tous les Solitaires étaient aussi prudents et méfiants que Adam, ou bien si c'était ce dernier qui possédait une expérience qui lui indiquait comment procéder pour se préserver au mieux. Dans tous les cas, ils décidèrent d'un commun accord de manger ensemble et se rapprochèrent méthodiquement une fois les outils du vampire rangés, chaque pas fait avec lenteur donnant l'impression de deux félins sauvages qui auraient pu se sauter à la gorge à tout moment. Au lieu de ça, l'ancien Lynx s'arrêta à seulement deux mètres de l'immortel et hocha la tête quand il le vit l'imiter, inspirant avant de s'asseoir lentement en tailleur avec son panier repas devant lui. C'était suffisamment près comme ça, pas besoin non plus de lui tomber dans les bras.

« Tu sembles avoir une foule de questions. Je peux y répondre si tu me les poses. »

Ruslan fit bouger sa mâchoire de côté avec un air à la fois songeur et hésitant, ouvrant la boîte qui contenait sa nourriture pour en humer le contenu tout comme il l'avait fait la veille, une manie qui risquait fort de perdurer longtemps là encore.

- Je ne saurais pas par où commencer.

C'est qu'il en avait tant qui lui venaient à l'esprit, des questions, qu'en choisir une en particulier lui semblait hautement difficile, quand bien même il ne doutait pas, bizarrement, que son vis-à-vis ferait tout son possible pour lui répondre avec la plus grande des sincérités. Ce début de confiance qui s'instaurait entre eux le surprenait le premier, pourtant il lui semblait retrouver un peu de sauvage chez Adam, quelque chose qu'on ne pourrait pas faire plier même avec tous les tickets du monde.

« Je crois que tu aurais adoré la fin de ma nuit… J’ai présenté mes hommages aux deux abrutis de Kali. »

Ruslan releva le nez de son panier-repas et cligna des paupières en entendant ces mots, fronçant légèrement les sourcils tandis qu'il le scrutait avec attention, cherchant à décrypter son expression et ce sourire qui lui rappelait le sien lorsqu'il se faisait provoquant à l'égard de ceux qui lui tapaient sur les nerfs. Un sourire étira alors ses lèvres, amusé et ravi à l'idée que cela ait pu mal se passer pour les deux dévots qui s'étaient mal comportés avec lui, puis il hocha plusieurs fois la tête avec un air satisfait, commençant à manger avec appétit.

- Je crois qu'ils ont peur de moi.

Lâcha-t-il entre deux bouchées, prenant le temps de mâcher et d'avaler une troisième avant de reprendre, calme et songeur à la fois.

- Il n'y a que Kali que je respecte, un peu malgré moi c'est vrai, j'ai essayé de l'attaquer mais je n'arrive pas à lui faire du mal... Mais eux autres, je n'ai aucun problème pour m'opposer à eux, je ne suis pas un dévot complètement abruti par leur culte et ça les fout en rogne, je le sens bien. Il y en a une, une des filles de Kali, qui sait que sa mère m'aime bien et elle laisse faire, mais les autres... Il haussa les épaules. - Je crois qu'ils n'aiment pas que Kali me porte autant d'attention.

Et cela semblait l'embêter malgré lui, l'ancien Lynx, cela l'embêtait et il ignorait pourquoi, tout comme il ignorait pourquoi il était incapable de lever la main sur sa Maîtresse alors qu'il arrivait parfaitement à frapper un vampire en temps normal, même si ce n'était pas une chose qu'il avait souvent eu l'occasion de faire. Replongeant le nez dans son panier-repas, il soupira fortement par le nez avec l'air de ruminer avant de relever sur Adam un regard vibrant d'intensité.

- Est-ce que vous avez des pouvoirs ? Je veux dire, je sais que vous êtes forts et rapides, que vous entendez mieux que nous et tout... Mais des vrais pouvoirs ? Mon père disait que non, mais Kali a un truc spécial et je me demande si ce n'est pas ça.

Et disant cela, il lorgna sur le thermos que le vampire avait entre les mains, intrigué par ce récipient qui contenait de toute évidence du sang frais pris il ne savait où, il ne savait de quelle façon. Des questions, il en avait tant qu'il lui semblait devoir profiter de l'occasion qui lui était donnée par le Solitaire pour les poser.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'impuissance est implacable - Ft Ruslan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Fraser District :: Repaire du Bourreau-
Sauter vers: