AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
  L'impuissance est implacable - Ft RuslanVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Mer 1 Aoû - 16:01


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
« Et donc, vous venez me voir pour me demander de raisonner un mortel… » Dis-je après avoir exhalé un nouveau nuage de fumée. Je savais que mes congénères détestaient cette odeur et je me faisais un plaisir de les combler. Les deux vampires ne firent aucun commentaire, se contentant d’hocher de la tête dans un bel ensemble. « Kali est largement capable de s’en occuper que je sache… Cela ne va pas lui péter un ongle. » Ajoutais-je, savourant de les voir pâlir à ce blasphème. Je n’avais jamais respecté la religion. Et encore moins celles et ceux se disant des divinités. La bonne blague si vous voulez mon avis. Cependant, la dite Kali était estimable dans d’autres domaines même si je ne partageais pas son trip divin. En revanche, ses pions y croyaient dur comme fer. Putain mais comment voulez-vous que le monde se redresse avec des épouvantails pareil ? « Ce serait indigne de sa position… » finit par me dire l’un des deux tampax.

J’écrasais mon mégot avant de déplier mes deux mètres pour me lever. « Pourquoi le ferais-je ? C’est pas vraiment dans mes attributions. » contrais-je, conscient qu’ils ne devaient pas vraiment savoir ce que je savais faire ou pas. « Nous vous en serions reconnaissants. ». Mauvaise réponse. La reconnaissance des gens – vampires ou humains – était bien souvent aussi utile qu’une cuiller rouillée dans une tranchée. Quoique… J’étais encore capable de tuer quelqu’un avec la cuiller. Tandis qu’avec la reconnaissance… Ce n’était que la monnaie des imbéciles. Je n’étais pas proche de Kali et de sa bande. Leur reconnaissance ne m’intéressait pas si elle n’était pas matérielle. Je terminais mon verre d’une traite. « Trouvez autre chose. La reconnaissance ne reste que des mots si elle n’est pas gravée dans le marbre. » Lâchais-je en réduisant une éventuelle protestation d’un regard glacial. Ils commençaient à me taper sérieusement sur les nerfs. J’espérais pour eux qu’ils finissent par le comprendre avant que je ne leur fasse connaître le ciel de NA dans une parabole agréable pour mes yeux. Finalement, ils comprirent et acceptèrent mes conditions sans ciller. Voilà une négociation rondement menée, non ?

La soirée commençait à peine lorsque je me présentais à l’entrée des geôles et tendais le laissez-passer divinement signé par Kali elle-même. Je me laissais guider à travers les couloirs, notant mentalement mon trajet. On me laissa dans une grande salle en m’indiquant qu’on m’amenait l’humain. En attendant, je vérifiais si tout ce que j’avais demandé avait été fourni par Dupont et Dupond. Un cliquetis de chaînes m’extirpa de ma vérification. La porte s’ouvrit pour laisser le mortel passer. « Bonsoir, Humain. »

Ouais… quitte à passer quelques heures en sa compagnie, autant être poli. Pour l’instant.

©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Mer 1 Aoû - 21:46

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Cela faisait combien de fois qu'il essayait ? Sept ? Huit fois ? Il avait perdu le compte depuis le temps, incapable qu'il était aussi de chiffrer le nombre de vampires et de fidèles qu'il avait blessé pour tenter d'atteindre la sortie de cette prison qu'on appelait Temple. Il les avaient pourtant aperçues juste avant qu'on ne l'intercepte, il avait vu les hautes portes qui le séparaient de sa liberté, de la rue d'une cité dans laquelle il pourrait se faufiler afin de regagner la Bordure. Mais on l'avait arrêté avant même qu'il ne les atteigne, on l'avait violemment plaqué au sol et assommé pour l'empêcher de se débattre, l'emmenant à cette cellule dans laquelle il allait sans doute encore croupir de nombreux jours et de nombreuses nuits avant qu'on ne veuille encore lui donner une chance de se montrer raisonnable. Raisonnable... Comme s'il était naturel d'accepter son sort, comme si le fait d'être un esclave pouvait être toléré, lui qui n'avait jamais connu que la liberté, aussi rude soit-elle. Kali était toujours venu le voir lorsqu'il était enfermé, elle cherchait à le comprendre, à apaiser sa rage et son ressentiment, à lui faire comprendre qu'ici il serait bien plus en sécurité que dehors. Elle avait beau tout faire pour qu'il s'apaise, cela ne durait jamais plus de quelques jours avant que sa soif de liberté ne revienne à la charge, le poussant à tenter de nouveau de s'échapper... Mais cette fois les choses semblaient différentes. Pour commencer, Kali n'était pas venue le trouver dans sa cellule comme elle le faisait d'ordinaire, dans cette espèce de routine qui s'était instaurée entre eux. A la place il s'agissait de ses infants, lesquels l'avait fixé de l'autre côté de la porte solidement verrouillée, l'observant depuis les barreaux qui formaient une ouverture haute, sans un mot. Il les avaient fixés d'un regard noir sans un mot, mais l'animosité et le dégoût qu'il avait pu lire sur leurs visages en disaient long sur leurs intentions. Lorsqu'on l'avait laissé enfermé plus longtemps que de raison, Ruslan avait compris que cette fois les choses se passeraient autrement et il ne fallut pas plus de trois nuits avant qu'on vienne le chercher. Des chaines furent apportées et il fallut deux solides gardes vampires pour les lui mettre, le forçant ensuite à les suivre à travers le sous-sol jusqu'à une grande salle où se tenait un homme de haute taille.

« Bonsoir, Humain. »

Ruslan se redressa en lançant un regard noir à l'inconnu, un frémissement parcourant sa mâchoire alors qu'il serrait les dents, se contenant à grande peine tandis qu'il réalisait avoir affaire à une sangsue, extérieur au clan Aja de ce qu'il pouvait en juger. Les autres poussèrent le Sauvage vers l'avant comme on se débarrasserait d'un animal encombrant, hochant la tête à l'intention de Adam avant de quitter la salle, refermant les portes derrière eux et les barrant solidement, comme l'indiqua le bruit de la poutre de bois mise en travers des passants destinés à cet effet de l'autre côté. Ruslan jeta un bref coup d’œil en direction de la porte ainsi barrée puis reporta immédiatement son attention sur l'homme, immédiatement sur ses gardes et les muscles tendus, prêt à réagir à tout geste à son intention.

- ...

S'il comptait sur lui pour faire la conversation, il était évident que ce vampire risquait d'attendre longtemps et le Lynx préféra au contraire commencer à se déplacer lentement sur le côté, gardant prudemment ses distances sans quitter l'homme de ses yeux brillants d'un vif éclat. Il était évident qu'il n'était pas ici pour son bien, peut-être finalement qu'avoir blessé des membres du clan avait été une option dont il aurait du se passer dans sa tentative d'évasion, mais il ne comptait pas se laisser faire pour autant. Restait à savoir ce que l'homme lui voulait exactement.

©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Mer 1 Aoû - 23:00


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Je sentais la présence humaine. L’odeur de son sang emplissait la pièce au gré des battements de son cœur. Je l’avais salué et il ne me répondit pas. Son regard noir, sa posture… tout m’indiquait combien il me haïssait. Non seulement pour ce que j’étais mais aussi pour tout ce que je représentais. Je remerciais les gardes d’un léger mouvement de tête avant qu’ils ne me laissent seul avec mon jouet du soir. L’humain bougeait pour garder ses distances avec moi. Voilà une manœuvre bien inutile. Pour ainsi dire, il était comme un poisson dans une nasse… Pas de sortie possible autre que la porte barrée de l’extérieur. Pincemi et Pincemoi sont dans un bateau… J’avais comme l’impression qu’il espérait être Pincemoi…

« J’ai pour ordre de te faire ravaler ta dernière tentative de fuite… Le tout en m’assurant que tu ne recommences pas. » Lui indiquais-je. Mon ton à lui seul lui prouvait que je me foutais qu’il me fasse ou non la conversation. « Ce que je trouve génial, c’est qu’elle a une foule de fidèles mais aucun n’est suffisamment intelligent pour chopper le premier Humain un peu souple qui se ballade dans leur Temple… A croire qu’ils sont plus occupés à la lécher qu’à faire leur boulot… » Je tapotais la table où mes affaires étaient organisées dans un ordre maniaque. Qui l’eut crû venant de moi ? Lorsqu’il s’agissait de mes outils, j’étais profondément psychorigide. J’aimais qu’ils soient propres, prêts à être utilisés et dans une disposition stricte. Cela me permettait de les utiliser sans devoir y jeter un œil en permanence.

Finalement, je me tournais d’un bloc vers l’humain. « Tu vas me laisser te détacher ou tu comptes me rendre la vie facile lorsque je vais te mettre le premier point sur les i ? » Lui demandais-je « Tu n’es pas du genre à te laisser faire, je me trompe ? Aller approche, je vais te donner l’occasion d’essayer de prouver que tu es un grand garçon éprit de liberté en te frottant à un vampire… » Je fis un pas vers lui, jouant avec la clé. « Et bien quoi ? Tu préfères jouer avec les fidèles tous fragiles de Kali ? »

C’était de la provocation grossière, je l’avouais aisément. Je cherchais l’interrupteur. De toute manière, lui et moi étions ici pour les heures à venir. Je pouvais même continuer le lendemain. J’avais toute l’éternité devant moi… Lui non… Voilà qui était marrant.


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 8:05

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

La sentence avait été assénée sans autre forme de procès et Ruslan se redressa en l'entendant, s'immobilisant à distance du vampire qui venait de lui annoncer le motif de sa présence ici. Évidemment, il était allé trop loin pour ces sangsues et on voulait le punir, lui faire plier l'échine, l'obliger à accepter son sort... Voilà bien une chose qu'il refusait de faire, que tout son être hurlait pour qu'il repousse cette idée le plus loin possible de lui. Un rictus de rage apparut sur les lèvres de l'Acrobate, accompagné d'un grognement étouffé entre ses dents serrées, un tremblement de rage le secouant brièvement alors qu'il serrait les poings. La mention des membres du Temple eut le mérite de le surprendre assez pour empêcher cette colère d'aller plus loin, lui arrachant un clignement de paupières étonnés avant qu'il n'expire bruyamment, visiblement mécontent.

- C'est parce qu'ils n'ont jamais eu à échapper au danger, bien à l'abri derrière leurs murs et leurs portes.

Ni à courir au-dessus des toits délabrés pour guetter les patrouilles ennemies, pour prévenir les rafles et surveiller qu'aucun Enragé ne parvenait à s'insinuer dans la Bordure, même si ce dernier point n'était pas la chose qu'il avait le plus constaté durant son existence. Le souvenir de sa liberté se fit plus poignant, plus blessant et il pesta intérieurement d'avoir répondu à l'homme, sentant dans ses jambes l'envie de courir à pleine vitesse, de bondir et d'escalader quelque chose, de sentir le vent sur son visage et le vide à deux pas de lui, comme un appel tentant de se laisser tomber. Mais cette main qui tapotait des outils sur une table le ramena à la réalité et il recula d'un pas prudent, redoutant ce que ce vampire pourrait lui faire avec ces choses. Cela ressemblait à des armes destinées à le blesser, c'était petit et pourtant cela avait l'air dangereux, surtout vu la façon dont ils étaient disposés, bien alignés et propres comme s'ils venaient d'être confectionnés. Leur seule vision fit parcourir ses veines à une peur instinctive qui lui hurlait à présent de s'enfuir... mais vers où ? Le seul accès était barré et il n'y avait pas de fenêtres ni de hauts meubles dans cet endroit, rien qu'il ne puisse utiliser pour s'échapper, même en grimpant bien.

« Tu vas me laisser te détacher ou tu comptes me rendre la vie facile lorsque je vais te mettre le premier point sur les i ? Tu n’es pas du genre à te laisser faire, je me trompe ? Aller approche, je vais te donner l’occasion d’essayer de prouver que tu es un grand garçon éprit de liberté en te frottant à un vampire… »

Ruslan recula d'un pas lorsque le vampire avança, les chaines teintant en un bruit sinistre à ses oreilles alors qu'il grondait d'avertissement, les dents visibles en un rictus de colère sourde et de peur mêlées. Celui-là... dès qu'il allait lui mettre la main dessus, s'en serait finit de lui, il pouvait en être certain.

« Et bien quoi ? Tu préfères jouer avec les fidèles tous fragiles de Kali ? »

- Eux au moins sont incapables de me suivre. Tu es là pour me faire obéir, mais vous ne savez pas ce que vous nous faites en nous enfermant comme des bêtes.

La colère le secouait à présent des pieds à la tête, le faisant trembler de cette rage, de cette soif de liberté qui hurlait en lui à pleins poumons, à travers ses yeux verts qui fixaient Adam avec intensité, le voyant coupable de participer à tout cela, de n'être qu'un de leurs pions, de leurs chiens au même titre que ces gardes qui obéissaient à la Reine et qui venaient massacrer les siens, les égorger devant les enfants et riant de les voir se débattre et agoniser. L'humidité apparut dans ses yeux, mais nulle larme ne coulait plus depuis longtemps, ne faisant qu'accentuer son regard accusateur et furieux.

- On ne peut pas se fier à vous. Si je te laisse approcher, tu ne me libèreras pas, tu en profiteras pour m'attraper.

Une idée germa dans son esprit et, bien qu'une part de lui savait déjà pertinemment qu'il n'avait aucune chance et qu'il était déjà fichu, une autre désirait lutter jusqu'à la mort et lui souffla une suggestion.

- Si tu veux vraiment me laisser une chance, envoie-moi la clef et recule au fond de la pièce.

Alors le Sauvage se détacherait, alors il aurait une chance de courir, de bondir, ignorant qu'il n'avait pas affaire à l'un de ses jeunes vampires âgé d'à peine deux ou trois siècles, mais à un homme beaucoup plus ancien et expérimenté, un véritable traqueur qui ne lui laisserait aucune chance. Mais cela ne valait-il pas mieux que de se laisser mener à l'abattoir ?
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 17:58


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
De la rage. Je connaissais les émotions et mimiques qui traversaient le mortel en ces instants. J’avais eu les mêmes, il y avait fort longtemps. Combien de tentatives échouées m’avait-il fallu pour que je trouve d’autres moyens de faire contre mauvaise fortune bon cœur afin de prendre mon mal en patience ? J’avais été cet humain refusant la réalité, aussi abjecte soit-elle. J’avais été ce jeune vampire enfermé dans un couvent et entouré de dévots tous prêts à le trahir. Je n’allais pas jusqu’à dire que je me retrouvais en lui. Je comprenais, je savais ce qu’il le traversait. Cette rage haineuse qui rongeait les tripes au point de donner envie de vomir et d’empêcher le repos. « Jamais, en effet. » confirmais-je sans évoquer plus d’éléments sur le clan Aja. Ce n’était pas des soldats. Ou du moins, ils ne l’étaient plus depuis leur installation ici. Ce n’était pas leur faute : les murailles endormaient la méfiance des vampires les plus nostalgiques de leur confort passé. Des nasses. Voilà ce qu’était la plupart des cités pour bien trop de mes congénères.

Je m’avançais pour le détacher en entendant  déjà les spectateurs éventuels me dire que ce n’était que pure folie. Typique de ceux prêts à rien et prompts à la critique sans tremper un ongle dans la boue. L’humain recula, son rictus me fit sourire légèrement. Ses mots me rendirent visiblement perplexe « Ah bon ? Aurais-je raté le moment où tous les vampires sortent du cul d’une comète et ont une éternité entourée de licornes et de paillettes tout en baignant dans le sang ? Putain, donnes-moi l’adresse que j’aille me plaindre au service après vente. » Je n’étais pas certain qu’il comprenne toutes les références mais je n’en avais cure : le ton en disait suffisamment long sur le sarcasme que je venais de lui balancer. J’étais toujours surpris de constater que les humains pensaient être les seuls êtres malheureux sur cette planète, les seuls capables de ressentir ou d’expérimenter des choses. Je n’étais pas sûr que l’on puisse leur reprocher leur manque de vision globale et de perspective compte tenu des conditions de vie qu’étaient les leurs à l’extérieur.

Son manque de confiance en moi heurta mon indifférence manifeste et totale. J’haussais les épaules « Comme si l’on pouvait faire confiance aux mortels… » répliquais-je sans cesser de jouer avec la clé. J’attendais qu’il se décide ou qu’il me dise ce qu’il voulait tout en me demandant d’où venait  cette manie d’entraver quelqu’un lorsque l’on était dans une pièce close et hermétique… Manie pathétique et agaçante. Finalement, il brisa le silence entre nous, faisant naître un sourire. Il crevait de peur et de colère mais il trouvait tout de même le courage de donner ses conditions « Tu n’as pas froid aux yeux… On te propose de te libérer et tu donnes en plus tes conditions… C’est toi qui es enchaîné, pas moi. » Lui rappelais-je sans la moindre délicatesse. Je retournais à la table et m’y appuyais, indiquant par là que je ne reculerais pas plus que cela. « Attrape. » L’invitation avait fusé juste avant que je ne lance la clé en cloche et avec une force contrôlée afin de ne pas le blesser. Mon regard resta accroché à lui. Je restais attentif à ses faits et gestes, persuadé qu’il tenterait quelque chose aussitôt libéré.



©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 19:59

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Le sarcasme dont le vampire avait fait preuve ne l'avait pas incité à se fier à lui, mais il eut le mérite de l'intriguer suffisamment pour que sa rage s'apaise partiellement, le temps que son esprit tente d'analyser le flot incompréhensible des mots qui venaient d'être prononcés. Bon, il était évident que l'autre se foutait de sa gueule, mais il lui était difficile de savoir dans quelle mesure exactement, aussi préféra-t-il secouer lentement la tête avec l'air de ne pas avoir compris. La réplique suivante au sujet des mortels, en revanche, ne manqua pas de le faire acquiescer d'un air approbateur, bien que toujours mécontent : les humains s'entretuaient au lieu de s'entraider pour faire face d'un seul bloc, c'était là que se trouvait leur plus grande faiblesse et Ruslan lui-même avait déjà du tuer pour protéger sa vie ou celle de quelqu'un d'autre, alors il ne risquait pas de contredire ce vampire à ce sujet.

« Tu n’as pas froid aux yeux… On te propose de te libérer et tu donnes en plus tes conditions… C’est toi qui es enchaîné, pas moi. »

Oui, c'était lui qui était enchainé, lui que l'on avait arraché à la liberté pour le trainer avec d'autres sur une place où on les avaient vendus comme du vulgaire bétail, les condamnant à une lente agonie entre des murs qui les retiendraient prisonniers contre leur volonté. Le regard vif du Sauvage suivit le mouvement de Adam en direction de la table, prenant une lente et profonde inspiration juste avant de le voir lancer la clef dans sa direction. Si son champ de vision lui permit d'en suivre la trajectoire, ses yeux plissés, eux, ne quittèrent pas une seule seconde le vampire, la méfiance et la prudence se mêlant au fond de ses prunelles. Il attendit que le petit objet ne tombe au sol à deux pas de lui à peine, puis s'approcha lentement, toujours sans quitter des yeux la menace que représentait le vampire à l'air si sûr de lui. Il devait forcément être dangereux pour qu'on ai fait appel à lui et, même sans la présence des outils sur la table, Ruslan aurait deviné qu'il ne se laisserait pas attendrir au vu de la façon dont il s'était adressé à lui. Une fois que ses orteils heurtèrent la clef, il s'accroupit de la même façon qu'il s'était approché, sa main tâtonnant devant lui jusqu'à s'emparer du petit morceau métallique qu'il porta rapidement à ses entraves pour se libérer d'un geste trop rapide pour ne pas trahir une habitude qu'il avait commencé à prendre malgré lui. Les chaines tombèrent au sol dans un bruit métallique et Ruslan soupira légèrement, se massant les poignets sans quitter son vis-à-vis du regard.

- Et maintenant ? Qu'est-ce qu'ils t'on demandé de me faire pour me dissuader de m'échapper ?

Il aurait aimé le provoquer, le mettre en colère et le pousser à baisser sa garde, mais son instinct lui hurlait qu'il n'avait aucune chance face à cet homme-là, que le combat était perdu d'avance et pourtant... Il refusait d'abandonner, il ne pouvait pas se le permettre, il n'avait pas lutté toute son existence pour rendre les armes juste parce qu'on allait une fois de plus le malmener. Combien de coups les gardes lui avaient-ils portés ? Combien de lames avaient percé sa chair par le passé ? Son torse nu portait les cicatrices de ses combats passés, de ce coup de griffe d'un Enragé qui ne l'avait pourtant qu'effleuré au lieu de le déchiqueter totalement, de cette petite épée d'un ennemi qui avait percé son flanc de part en part, de tous les coups et de toutes les autres blessures... Pourquoi devrait-il abandonner une fois entre les murs de la Cité ? Pour sa survie ? Pour celle des siens ? Peut-être... Peut-être que s'il mourrait maintenant, il ne serait plus d'aucune utilité pour sa cause comme le lui avait si bien dit Kali, et pourtant une part de lui refusait d'accepter cet état de fait, d'abandonner la liberté au profit d'une sécurité illusoire.

- Quel mal y a-t-il à vouloir être libre ?

Lâcha-t-il à l'intention du vampire qui lui faisait face, lâchant ses poignets pour assouplir un peu sa nuque et ses épaules qu'il fit rouler avec précaution, commençant à se préparer à réagir au moindre geste dans sa direction, quand bien même c'était une folie que d'espérer pouvoir échapper à une sangsue dans un espace clos. Mais il n'était pas dit qu'un véritable Sauvage se laisserait faire en toute impunité, ça jamais.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le Dim 5 Aoû - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 20:56


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Je ne le lâchais pas des yeux pendant qu’il se détachait. Je n’étais pas assez naïf pour croire qu’il allait me remercier ou même faire semblant d’être reconnaissant. Il ne m’attaqua pas. Surprise. Moi j’aurais tenté le coup. Mais j’étais du genre tête brûlée suicidaire. Je croisais lentement les bras, haussant les épaules à sa question. « Le truc habituel… Te faire regretter tes gestes, te faire passer l’envie de partir… blablabla… » Dis-je tranquillement comme si cela m’indifférait. A vrai dire, c’était le cas. Je trouvais ridicule ce qu’ils m’avaient demandé. Comme si c’était avec du vinaigre que l’on attrapait les mouches. Décidément, ils ne savaient pas beaucoup de choses pour des fayots prompts à la révérence.

Je le scrutais, notant les diverses cicatrices sur son corps. Le mien devait en avoir bien plus. La différence entre nous c’était que moi j’avais été plus vieux. Mon calvaire avait duré plus longtemps que le sien durerait. Même s’il cessait de vouloir s’enfuir. Sa question m’arracha un sourire. « Tu ne sais vraiment pas grand-chose de cette cité ou même des vampires, n’est-ce-pas ? Je ne suis pas la bonne personne à qui poser ce genre de question. » commençais-je à répondre tout en attrapant une lame pour la faire jouer entre mes doigts. Pas par menace mais par simple plaisir. « Je suis ce qui est appelé un Solitaire. Je ne suis pas bien placé pour te dire que vouloir être libre est un mal… » terminais-je sans montrer la moindre émotion. « A moi de poser les questions… Pourquoi tu as été assez con pour rester dans les environs en sachant qu’il y avait des rafles ? »

Une question de but en blanc, quoi de mieux pour en apprendre toujours plus. J’étais vraiment curieux de comprendre pourquoi des humains détestant autant les vampires restaient dans les parages… Je ne comprenais pas. Lorsque l’on voulait la liberté, on se débrouillait pour l’obtenir et la garder. Visiblement, il avait échoué de ce côté-là. « C’est vraiment surprenant. Tous ceux de la Bordure veulent vivre libres mais au lieu de partir loin de nous, ils restent… Vous êtes des buffets ambulants et vous vous étonnez que l’on vienne piocher. » Ajoutais-je. Le fond de mes pensées n’était pas vraiment visible dans ces mots. Je cherchais sa colère et à lui donner l’occasion de s’exprimer. J’étais probablement le seul vampire de la cité capable de la comprendre vraiment. Et si je tenais l’incapable ayant accepté que Kali le prenne sous sa « protection ». Elle n’était pas apte à l’avoir, elle ne le comprendrait jamais totalement.



©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 22:04

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Il évitait de répondre à sa question et semblait ne rien avoir à faire de ce travail pour lequel on l'avait fait venir, pourtant il était là et Ruslan ne doutait pas un seul instant que quoi qu'il puisse dire ou faire, cet homme ferait ce que l'on attendait de lui et ce pour quoi on l'avait très probablement payé. Le fait qu'il ne soit pas celui à qui il faille poser la question sur la liberté ne changeait rien à sa participation, fut-elle partielle ou indirecte : il acceptait de jouer un rôle dans tout ça, il était aussi coupable que les autres aux yeux du Sauvage, quand bien même il ne se sentait pas concerné. L'absence d'émotion chez son interlocuteur perturbait le Lynx dont le regard alternait désormais entre le visage du vampire et la lame placée entre ses mains et avec laquelle il jouait. L'arme semblait aussi légère qu'acérée, une nouvelle menace même si l'homme ne semblait pas vouloir l'utiliser tout de suite. La mention du terme "Solitaire" l'interpella quelque peu, lui faisant se demander pourquoi, s'il savait ce que c'était que d'être libre, pourquoi il continuait à tolérer ce genre de choses ? Était-ce parce que les humains ne valaient rien à ses yeux ? Probablement...

« A moi de poser les questions… Pourquoi tu as été assez con pour rester dans les environs en sachant qu’il y avait des rafles ? »

Ruslan se crispa immédiatement, serrant les poings et les dents, la rage s'embrasant dans l'instant chez lui, durcissant son expression et faisant briller ses yeux d'une lueur furieuse mêlant la colère et l'indignation. Si Adam cherchait des points sensibles, il venait visiblement d'en trouver un.

- Je suis guetteur, c'est mon rôle de prévenir les autres de l'arrivée des chiens de la Reine. J'ai juste été... imprudent.

Il se rappelait cette famille d'amis avec ses deux enfants, il se rappelait très nettement du dégoût qu'il avait éprouvé à l'idée qu'ils soient raflés et qu'ils finissent esclaves, il avait vu naitre et grandir les deux petits, il ne supportait pas de les savoir entre les mains des gardes violents et sanguinaires... et dans son regard passa l'accablement de celui qui a échoué dans sa tâche, alors qu'il sentait son cœur battre de découragement l'espace d'un instant, son rictus se tordant d'un début de chagrin mal ravalé.

- Mais c'est de votre faute aussi, vous avez massacrés les autres ! Vous les avez décapités comme des rats pour le plaisir ! Même ces pauvres gosses ... !

Il hurlait à présent, amorçant un premier pas dans la direction du vampire avant de se rendre compte de ce qu'il faisait, s'interrompant au milieu de sa phrase, abaissant les poings qui avaient commencés à se serrer et se lever, son souffle rapide rendu lourd par l'impuissance et la colère.

« C’est vraiment surprenant. Tous ceux de la Bordure veulent vivre libres mais au lieu de partir loin de nous, ils restent… Vous êtes des buffets ambulants et vous vous étonnez que l’on vienne piocher. »

- Si on reste c'est pour se battre.

Ruslan leva sur Adam un regard noir chargé de ressentiments et de rage, prenant une inspiration avant de se redresser et de faire deux pas de plus dans sa direction, les épaules légèrement voutées malgré tout en une posture qui lui permettrait de réagir rapidement à une attaque.

- La moitié de ma famille a été tuée par tes semblables pour le plaisir sadique d'un monstre, j'ai mis l'autre moitié à l'abri et moi je suis resté pour me battre. Tant que j'aurais un souffle de vie, je n'abandonnerais pas ce combat et si ces lâches croient qu'il suffit de m'envoyer un "solitaire" pour m'arrêter...

Il n'alla pas plus loin dans ses paroles, sachant parfaitement que le fond de sa pensée était on ne peut plus clair pour le vampire qui lui faisait face. Le Lynx ne se rendrait pas, il n'abdiquerait pas, il s'y refusait de tout son être, de toute son âme, et à cet instant précis il était évident que rien ne le ferait changer d'avis... pour l'instant.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le Dim 5 Aoû - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 22:33


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Visiblement, j’avais touché juste dès le premier coup. Il y avait de quoi trouver cela amusant. La crispation du mortel face à moi fut aussi immédiate que visible. Mon langage corporel ne se modifia pas d’un iota. Cela ne voulait pas dire que je n’étais pas sur mes gardes. Non… L’expérience m’avait apprit qu’il était bien plus aisé de surprendre quand on avait l’air de s’en battre le steack avec une babouche. « Imprudent hein… ? » Soulignais-je avec sarcasme. Encore. Oh, je ne doutais pas qu’il l’avait été à un moment ou à un autre. Mais il ne me semblait pas être du genre à être imprudent. Par contre, être une tête brûlée dans certains cas, j’étais prêt à offrir ma canine en échange. La preuve en était le rictus tordu qu’il m’offrit quelques secondes plus tard, rapidement accompagné d’une voix s’approchant des hurlements et d’un pas vers moi. La lame cessa aussitôt de virevolter entre mes doigts.

« Dois-je souligner le fait que c’est peu intelligent de mettre tous les vampires dans le même panier ? » Lui demandais-je, un sourire en coin dansant sur mes lèvres. « Ah non… Les mortels sont les seuls à être des individus dotés d’une personnalité propre. Ils ont le droit de refuser de payer les erreurs de leurs ascendants…parce qu’ils ne sont pas eux… blablabla » Mon sourire s’était accentué et laissa filtrer un rire volontairement – et faussement – méprisant quand il me parla qu’ils restaient pour se battre. « Visiblement, votre croisade est un échec… Ca fait combien de génération que vous essayer ? » Autant lui faire croire que je n’étais qu’un vampire sûr de sa force et de celle de ses semblables. Alors que c’était tout le contraire. Je n’étais que trop conscient des failles et des faiblesses de mon peuple.

Soutenant son regard, je passais ma langue sur mes lèvres « Le fait est que tu peux continuer le combat si tu as envie de mourir le plus rapidement possible et encore échouer lamentablement. Ah merde, désolé… C’est juste de l’imprudence à tes yeux. » J’avais comprit qu’il ne se rendrait pas. Grand bien lui fasse. Personnellement, je n’étais pas pour l’idée de lui taper dessus sans trop de raisons. S’il m’attaquait, je me défendrais en retenant suffisamment mes coups pour ne pas le tuer ni le blesser terriblement. « Tu veux rire ? L’intégralité de ma famille à été tuée par tes semblables. Et je ne parle pas d’une éventuelle famille vampirique. Non. Je parle d’humains. C’est fascinant de voir combien les mortels sont aptes à oublier qu’eux aussi sont des monstres. Oh certes, plus personne n’est en vie. Mais si l’on tient compte de la propension humaine à juger coupable le moindre vampire simplement par racisme… Tu m’en voudras pas de faire pareil, n’est-ce-pas ? »

Un demi mensonge s’il en était. Le fait était que les descendants de mes géniteurs étaient morts par la faute de leurs congénères. Que je les considère comme de la famille ou non n’était qu’un détail à mes yeux.


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 22:59

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

La rage de Ruslan s'embrasa comme une torche imbibée d'essence, flambant avec force et vigueur tandis qu'il écoutait le vampire le provoquer et se moquer du combat que certains d'entre eux menaient encore, quand bien même il était vrai, cela ressemblait à une cause perdue qui ne mènerait nulle part. Le fait que Adam puisse être différent n'avait fait qu'effleurer l'esprit du Sauvage, lequel se souvenait de sa rencontre avec Ramona dans la Bordure, sans pour autant être capable d'y voir là une réelle différence avec ceux de la cité : elle lui avait indiqué le danger que courrait les siens, le faisant se précipiter vers son destin, et même s'il avait seul choisit de courir vers les gardes, il se demandait s'il ne s'était pas agit d'un piège pour les guetteurs également. C'est qu'il avait eu le temps de ressasser depuis sa capture, mais en vérité plus les jours s'écoulaient et plus il se sentait perdu. L'arrivée du Solitaire était un vif rappel de ce pour quoi il se battait et ravivait une flamme qui avait commencé à vaciller, même s'il y avait un risque que celle-ci ne dure pas éternellement.

« Le fait est que tu peux continuer le combat si tu as envie de mourir le plus rapidement possible et encore échouer lamentablement. Ah merde, désolé… C’est juste de l’imprudence à tes yeux. »

- Ne te fout pas de moi !

Il était si facile pour un vampire de se moquer d'un humain, si facile lorsque l'on faisait partie de l'espèce la plus puissante et qu'on était capable d'échapper à la maladie et même à la mort naturelle. Le Sauvage pour sa part ne voyait pas en Adam le responsable de tout ce qui arrivait au sein de la Cité, mais l'un des rouages complices de ce qui s'y passait, la notion de vampire solitaire lui étant étrangère et, quand bien même, le simple fait qu'il laisse les choses se passer de la sorte sans agir en faisait un complice passif.

« Tu veux rire ? L’intégralité de ma famille à été tuée par tes semblables. Et je ne parle pas d’une éventuelle famille vampirique. Non. Je parle d’humains. C’est fascinant de voir combien les mortels sont aptes à oublier qu’eux aussi sont des monstres. Oh certes, plus personne n’est en vie. Mais si l’on tient compte de la propension humaine à juger coupable le moindre vampire simplement par racisme… Tu m’en voudras pas de faire pareil, n’est-ce-pas ? »

Ruslan cligna des paupières en entendant ces paroles, sa rage s'apaisant juste assez pour que son esprit comprenne ce qu'il venait d'entendre et lui donne à réfléchir. Une famille humaine massacrée par d'autres humains ? Il se rappelait bien les combats dans la Bordure entre les différentes factions, ou même lorsque des nouveaux venus tentaient d'assoir leur autorité et s'en prenaient à des personnes vulnérables. Certains Lynx agissaient également de la sorte et, bien que l'Acrobate ne se sente pas visé par de tels propos, il se mettait à la place du vampire, ce qui était en soi un exploit compte tenu de sa rancœur contre sa race.

- ... Je suppose que non.

Lâcha-t-il d'une voix sombre, sa colère se faisant moins explosive, mais toute aussi forte que l'instant précédant.

- J'ai déjà du tuer pour me défendre, même quand j'aurais voulu l'éviter. Je sais bien que si on en est là, c'est parce que nos ancêtres ont fait des choses horribles... Mais nous faire payer pour leurs erreurs et nous réduire en esclavage, je ne pourrais jamais le pardonner. Et ceux qui continuent de profiter de ce système sont aussi coupables que ceux qui l'ont mis en place !

Et là-dessus Ruslan ne risquait pas de changer d'avis, quand bien même on le menacerait de mort. Oh bien sûr sa colère était légèrement retombée, mais il n'en demeurait pas moins sur les nerfs comme le prouvait la tension qui parcourait chaque fibre de son être. L'adrénaline pulsait dans ses veines, le préparant au combat qui allait suivre, à cet affrontement qui, s'il était perdu d'avance, ne serait pas vain tant qu'il continuerait de lutter. Pour la liberté.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le Dim 5 Aoû - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 23:35


L'impuissance est implacable
avec @Ruslan Hill.
Je pouvais ne pas me foutre de lui. C’était dans mes cordes. Restait à déterminer si c’était ce dont il avait le plus besoin. Je me contentais d’un sourire amusé en guise de réponse à son ordre. De la provocation. J’étais doué dans ce domaine. Nombreux étaient ceux qui s’arrêtaient à ce simple masque. D’autres allaient plus loin mais ils étaient rares. Et que dire de la minuscule poignée qui connaissait les ombres tourbillonnantes cachées derrière le regard clair que je posais sur ce mortel. Mon sourire insolent disparu quand il annonça qu’il ne pouvait supposément pas m’en vouloir de mettre tous les humains sur le même plan. Tiens… Commençait-il à réfléchir ? Pas suffisamment pour que sa colère ne s’éteigne en revanche. Ne pas demander de miracle…

Pendant qu’il me parlait, je passais derrière la table et récupérais la boîte disposée à son pied. Je l’ouvris pour ranger le matériel que j’avais demandé. Une partie seulement. Comme un symbole que tant qu’il continuait à bien vouloir parler et réfléchir, je ne le toucherais pas. Une sorte de récompense même si je n’avais pas besoin de tout cela pour le transformer en descente de lit si j’en éprouvais le désir. « Penses-tu que je profite de ce système ? » Lui demandais-je tranquillement, refermant la boîte, visiblement attentif et intéressé par sa réponse.

« Ce qui est ironique, c’est que tu reproches à mes congénères et moi, de réduire l’humanité en esclavage et de lui faire payer les erreurs de vos ancêtres… Mais tu vois, Tu oublies une chose : les vampires sont les survivants des exactions de vos ancêtres. Beaucoup ont perdus des proches, des compagnes et compagnons, des infants et infantes… Tous tués durant les tests. Pour eux, un humain est un humain. Comme les mortels, ils ne voient l’humanité en tant que masse, non pas comme la somme d’individus différents. Au-delà de ça… Tous les vampires savent comment les Mortels étaient avant. » Il n’y avait plus une seule trace de mépris dans ma voix. Je lui parlais simplement. D’homme à homme. Je n’avais jamais été du genre à mépriser les humains pour ce qu’ils étaient. Je préférais cent fois les mépriser individuellement. « Nous avons vu les guerres, les changements de régime, les massacres… J’en passe et des meilleures. Certains d’entre nous ont tâché de vous éviter une troisième guerre mondiale. Je n’en faisais pas partie. D’autres jugent que vous contrôler à l’extrême évitera que vous recommenciez encore et encore sans jamais rien n’apprendre. Je n’en fais pas non plus partie. »

Je soulevais un panier et me déplaçais rapidement pour le déposer à ses pieds avant de repartir à une distance sécuritaire pour lui. « Je sais, ma présence ici est contradictoire. Si je le fais c’est essentiellement pour deux raisons. La première parce que je suis probablement l’un des rares vampires à savoir exactement ce que tu peux ressentir. La seconde parce que cela me fait plaisir de savoir que Kali et son clan m’en devront une… » Voilà, ça aussi c’était honnête.


©lastroadtohell


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.


Dernière édition par Adam Hamilton le Ven 3 Aoû - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruslan Hill
propriété de newabbotsford
☾ âge : 27
☾ surnom : L'acrobate
☾ métier : Guetteur/acrobate/chasseur
☾ maître : Kali Aja
☾ matricule : NA5938601
☾ compétences : Combat, chasse, course, escalade
☾ arme fétiche : Couteau
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Sergei Polunin
☾ arrivée en enfer : 01/04/2018
☾ missives : 681
☾ doubleface : Travis Grant - Lyn Hawkins - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 816
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t225-ruslan-hill-plutot-mourir-que-servirhttp://lrth.forumactif.com/t228-ruslan-hill-celui-qui-criait-liberte
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   Jeu 2 Aoû - 23:53

L'impuissance est implacable
la résistance est vaine

avec @Adam Hamilton.

Plus il l'écoutait, et plus il avait l'impression d'entendre son ancien professeur avant qu'il ne rejoigne les Lynx. Dante aussi avait évoqué le passé des deux espèces, il leur avait parlé des guerres de l'ancien temps, des confits qui existaient avant la fin du monde et de la cruauté dont faisaient preuve les humains entre eux. Au fond de lui Ruslan savait parfaitement que tout ça avait commencé à cause des fous qui avaient crus qu'ils pourraient égaler les vampires sans avoir vécu aussi longtemps ni avoir vu autant de choses qu'eux... Et c'était sans doute cela le pire quand on y songeait, d'avoir à payer pour les erreurs de ses ancêtres, de tous ces gens qui n'avaient pensé qu'à eux sans se soucier des conséquences de leurs actes. La mention des tests fit s'évanouir pour de bon cette colère chez le Sauvage qui desserra les poings tandis que son imagination -qu'il avait toujours eu grande d'après ses proches- tournait à plein régime et dessinait les ombres de l'horreur que cela avait du être. Torturer et tuer des gens pour tenter d'obtenir un fichu vaccin, même si ça avait été des vampires, il trouvait cela horrible quelque part, au même titre qu'il trouvait horrible qu'on leur fasse payer ces atrocités. Ceux qui étaient morts à l'époque étaient innocents, ils n'avaient pas réduits les siens en esclavage, ils ne les oppressaient pas, ils étaient seulement sortis de l'ombre pour éviter cette fameuse guerre mondiale... et voilà comment on les avaient remerciés. L'esprit du mortel s'agita face à cette compassion qu'il détestait éprouver et qui pourtant l'avait toujours caractérisé, même après la mort de son père et de son frère, même après qu'il eut rejoint les Lynx. C'était pour ça qu'il préférait être guetteur plutôt que combattant, parce qu'il préférait protéger que tuer aveuglément... Il en était bien récompensé lui aussi tiens.

- De quoi fais-tu partie alors ?

Demanda-t-il juste avant de le voir comme disparaître à demi devant ses yeux, bougeant à une telle vitesse qu'il n'eut que le temps de bondir en arrière alors même que Adam déposait déjà le panier à ses pieds et reculait aussi vite qu'il s'était avancé, arrivant à la table alors même que Ruslan se réceptionnait deux mètres en arrière, ce qui bien qu'étant rapide et ample pour un humain, était à une année lumière d'égaler la vitesse du Solitaire. Le Sauvage demeura immobile l'espace de quelques secondes, fixant le vampire avec un air surpris, réalisant à quel point celui-ci pouvait bouger vite, puis il baissa les yeux sur l'étrange panier, méfiant et curieux à la fois.

- Qu'est-ce que c'est ?

Se contenta-t-il de demander, songeant que les outils avaient été rangés dans une boîte différente et que celle-ci ne semblait pas menaçante à première vue. Face à l'inconnu, la prudence était de mise et pourtant Ruslan possédait encore une once de curiosité suffisamment forte pour lui faire se poser des questions et, par extension, lui donner envie de s'approcher et de s'accroupir devant l'objet, non sans jeter un regard méfiant à l'égard de Adam, presque un avertissement pour qu'il ne recommence pas.
©lastroadtohell


Au cri de Liberté
plutôt mourir qu'être enchainé


Dernière édition par Ruslan Hill le Dim 5 Aoû - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'impuissance est implacable - Ft Ruslan   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'impuissance est implacable - Ft Ruslan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Fraser District :: Repaire du Bourreau-
Sauter vers: