AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Fly me to the moon - aydan Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 5/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 518
☾ doubleface : Emma Davis
☾ tickets : 1205
☾ crédits : SIGYN./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- victoria
- aydan
- megara
- magdalena
- adam

(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- aydan FB
- intrigue

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Fly me to the moon - aydan    16.07.18 17:02

Impeccablement vêtus, une Apolline divine accrochée à son bras, Ambroise se tenait derrière Octave, qui de toute sa prestance entrait dans la salle où se déroulait la soirée mondaine. Une de plus qui animait les soirées parisiennes. Voilà quelques mois qu’ils étaient revenus ici, après avoir goûté aux autres capitales européennes et aux délices qu’elles leur offraient. Les lumières étaient tamisées, seuls quelques lustres éclairaient davantage les invités qui se rendaient sur la piste de danse. Si leur anonymat était savamment gardé, les immortels savaient se reconnaître aisément entre eux. Les humains les trouvaient magnifiques, déroutants, sans savoir pourquoi, sans en déceler la raison. Octave les avait avertis : leur rang était précieux, leur discrétion nécessaire. Aussi, les Delacroix avaient suivi à la lettre les consignes de leur créateur. Respecté parmi les vampires, il leur avait laissé l’occasion d’en rencontrer quelques-uns qui faisaient partie de ses amis et connaissances. Megara en faisait partie, laissant le nordique rêveur et plein de questions sur son activité du moment. Il y en eut d’autres, de passage, ou qui avaient décidé de s’éterniser un peu à Paris, comme eux.

Apolline et Ambroise formaient un duo inséparable, marquant les esprits par leur complicité et leur exotisme venu du froid. Leur accent scandinave charmait davantage les mortels, Ambroise se voyant fréquemment réclamer des mots doux dans sa langue natale par ses compagnes d’une nuit. Quant à Apolline, on pouvait voir les hommes se retourner sur son passage, sous le regard courroucé de leurs femmes, jalouses à en crever. (coucou Lulu) Le blond se plaisait à voir sa sœur gagner en confiance et profiter de la vie éternelle qui leur avait été offerte, lorsqu’elle avait été considérée comme une simple femme, prête à offrir une descendance à l’un des hommes du village, par leur père. Ici, il la voyait telle qu’il l’avait toujours considérée : un être resplendissant, brillant de par sa beauté et son intelligence. C’était elle qui menait et non les autres.
Alors qu’il se retournait lentement au bar pour commander un verre d’alcool fort, ses yeux suivirent une silhouette dont la démarche, pleine d’assurance et de grâce ne laissait place au doute. Une immortelle. Chevelure de feu, visage angélique ; Ambroise la dévisageait, soufflé par la beauté qui déambulait dans la foule, voyant la même réaction chez les condamnés, qui ne pouvaient détacher leur regard de cette déesse venue tout droit des enfers.

Ramassant le verre qu’il venait d’ordonner, il fit tourner le liquide ambré, en but une première gorgée, sentant alors une main se glisser autour de sa taille. La conquête de la nuit dernière faisait son apparition. Il passa une main distraite sur son minois, cherchant du regard la rousse qui avait trouvé refuge au bar, quelques mètres plus loin. Reportant son regard sur la jeune femme, lui qui la trouvait suffisamment désirable la veille se demanda alors où se trouvait le charme en elle. Il goûta une fois à ses lèvres, volant un baiser, sentant le sang affluer sous le toucher. Il promit de revenir et se dirigea sans un regard vers celle qui accaparait toute son attention. « Parisienne ? » demanda-t-il, un sourire en coin, ses iris azur pétillant de malice.
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1139
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 991
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    17.07.18 11:53

« Je t’en prie, Elizabeth… Sois raisonnable… » supplia la jeune femme en contemplant son aînée immobile, livrée au savoir-faire d’une chambrière. Sous le regard acéré de la rousse, la brune se figea. « Non. Je n’ai aucune envie d’aller parader devant ces hommes. » Le ton était sans appel. Elizabeth refusait de paraître aux soirées offertes par les hommes les plus puissants de Paris. Et ce, depuis que l’un des leurs avait trouvé intelligent de se vanter d’avoir obtenu quelques privautés de la part de la rousse. « Je pourrais trouver un mari… » tenta encore la nouvelle-née. D’un geste, Elizabeth se leva pour lui faire face, la fusillant des yeux. « Ce n’est pas ici que tu en trouveras un. Encore moins près d’eux. »

La moue qui lui répondit lui arracha un grognement bien peu distingué pour une dame. « J’irais. » Fut-elle défiée à peine s’était-elle assise pour permettre l’achèvement de sa coiffure. « Très bien. Je demanderai à ce que l’on prépare tes malles. » Le regard vert accrocha le noisette qui s’opposait à lui. « Tu te sens apte à passer outre mon autorité… C’est que tu es prête à te débrouiller seule. Je ne suis ni ta mère ni ta génitrice. Et je n’ai que faire de m’encombrer avec une adolescente capricieuse. » Le moindre mot était aussi glacial que s’il venait tout droit de Sibérie. A peine eut-elle terminé sa tirade qu’Elizabeth se détourna de l’autre vampire, donnant déjà des ordres pour l’éjecter de ses appartements.

Et ce fut sans le moindre retard qu’elle put faire son entrée. Une fois n’était pas coutume, ce n’était pas elle qui recevait. Voilà un changement occasionnel fort délectable qu’elle ne comptait pas laisser passer sans en profiter pleinement. Elle salua son hôtesse, lui glissant quelques mots à l’oreille soulignés par un rire discret. La suite… fut composé du ballet habituel. Elle connaissait la majorité des invités, tous faisaient partie du même cercle fermé qu’elle. Son regard navigua dans la foule, notant les nouveaux visages qui ne manqueraient pas de lui être présentés à un moment ou un autre de la soirée. Elle fut arrêtée par un homme, décidé à lui présenter sa fiancée et à peine avait-elle salué cette dernière qu’elle captait l’approche d’un immortel. Ils étaient légions à Paris et Elizabeth les avait tous au moins croisé une fois. Pas celui-ci. Ni ceux qui l’accompagnaient. Elle le laissa venir à elle, récupérant un verre tendu par un serviteur sans même qu’elle eut besoin de le demander.

« Voyons… Depuis quand les Parisiennes sont-elles rousses ? » Répondit-elle au seul mot qu’il lui adressa. Elle leva sa flûte à ses lèvres, buvant une gorgée de champagne dont le pétillement l’amusait. Elle ne le quittait pas des yeux. Un sourire flottait légèrement sur ses lèvres, curieuse qu’elle était de savoir où comptait-il aller.


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 5/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 518
☾ doubleface : Emma Davis
☾ tickets : 1205
☾ crédits : SIGYN./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- victoria
- aydan
- megara
- magdalena
- adam

(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- aydan FB
- intrigue

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    05.08.18 19:25

Sa vie de mortel laissée des décennies derrière lui, il avait rapidement appris à se satisfaire de toutes les opportunités que lui concédait sa nouvelle condition. L’humain qu’il était, Eivind, avait laissé place à un jeune vampire curieux du monde qui s’offrait à lui. Jamais il n’aurait pensé un jour quitter son village, encore moins son pays. Et pourtant. Octave les avait conduits, sa cadette et lui, dans les capitales scandinaves, leur laissant le loisir de se faire à leur nouveau quotidien nocturne, leur nouveau rythme, leur nouveau mode de vie. Acquérir des connaissances, être mêlés aux mortels, nombreux, attisant leur soif tout en leur apprenant à la maîtriser.
Il suffit qu’ils s’établissent ensuite en France, pour leur insuffler une forme de passion envers ce pays, qui mettait en avant le raffinement dans bien des domaines. La culture, les grandes villes, les paysages, la langue, les mortels… Tout leur plut. Au point de se décider à changer leurs identités, devant Français de nom, et quelque part, de cœur : Delacroix. Leur accent les trahissait, bien entendu, mais les conquêtes du Nordique aimaient cette part de mystère sur ses origines qui contrastaient avec son patronyme adopté.

La créature qui se tenait à sa gauche lui accorda son attention lorsqu’il l’aborda simplement. La réponse vint sans attendre et il se perdit quelques secondes dans les iris céruléen de l’immortelle. Dans sa condition, le temps gagnait toute sa dimension relative, aussi n’y prêtait-il que peu d’attention. Pour toute réaction, un fin sourire étira ses lèvres, les canines ne se révélant pas. Il fit remuer le liquide ambré dans son verre, savourant le regard attentif qu’elle lui portait, dans l’attente d’une réponse à ce qu’elle avait rétorqué. « Je déteste m’accorder aux clichés. » glissa-t-il d’abord, avant de boire une gorgée de whisky. L’immortel ne se gêna pas pour la dévisager à nouveau, scrutant les traits délicats qui s’offraient à son regard. « Vous êtes Irlandaise alors ? Ou bien Ecossaise ? » poursuivit-il, devinant qu’elle attachait ses origines à sa chevelure flamboyante, misant donc sur les nationalités qui correspondaient à sa rousseur. S’accoudant au bar, il ne la quittait pas des yeux. Elle avait une audace et une sensualité qui éveillaient bien des sens chez le Nordique. « De passage ? » questionna-t-il encore, souhaitant en savoir davantage à son sujet. Peut-être glisserait-elle des informations supplémentaires : il ne l’avait jamais vue dans les soirées auxquelles il avait pu participer depuis leur arrivée à Paris ; de ça, il en était certain, à aucun moment il n’aurait pu ignorer sa présence. Il sentit le regard brûlant de sa précédente conquête, vrillé sur sa nuque : tant qu’elle ne le dérangeait pas, il pourrait l’ignorer tout à fait. « Je m'appelle Ambroise. Et vous ? » poursuivit-il finalement, n’ayant cure de dévoiler le plein intérêt qu’il lui portait. Si le blond l’avait abordée, ce n’était pas pour se dérober ensuite, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1139
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 991
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    06.08.18 23:30

Jusqu’à présent, Aydan avait été abordée de bien des manières mais elle devait avouer qu’un simple mot n’avait encore jamais été tenté. Dieu seul savait que depuis qu’elle était à Paris, elle avait eut l’occasion de tester toutes les techniques des beaux-parleurs. Il ne se passait pas une soirée sans qu’un membre de la gente masculine essaie d’obtenir plus d’un sourire et d’une danse de sa part. Comme à son habitude, Aydan n’avait songé à ignorer le vampire qui s’était approché d’elle. D’autant plus que les prunelles claires étaient hypnotiques, elle devait bien le lui accorder. Et puis il s’agissait de son « rôle » de répondre aux sollicitations. Ce qui lui avait donné la réputation d’être accessible mais inatteignable, se prêtant à la séduction mais ne se livrant que peu aux activités qui en découlaient. Une nouvelle gorgée pétilla dans sa gorge avant qu’elle ne coule un regard plus appuyé vers le vampire qui avait décidé de lui tenir compagnie. « Pourtant, vous pensez que toutes les femmes habitant cette ville sont Parisiennes… » souligna-t-elle en se laissant scruter. Une lueur malicieuse et sensuelle ne tarda pas à faire pétiller ses propres prunelles bleutées. Elle s’approcha de lui après qu’il se soit accoudé au bar. Elle vint souffler à son oreille, comme si elle lui murmurait une confidence quelconque « Vous n’avez que la moitié de la réponse, je le crains… »

Elle laissa un souffle factice s’échouer au creux de son cou avant de s’éloigner et retrouver une certaine distance entre eux. « Non…Habituellement, je suis l’hôtesse… » Répondit-elle en toute franchise « Je n’ai pas pour projet de quitter la ville dans l’immédiat. » ajouta-t-elle alors que son regard passait de lui à l’humaine derrière qui, visiblement, cherchait à le foudroyer du regard. L’interrogation suivante fit revenir ses prunelles sur le vampire. « Elizabeth. Enchantée. » commença-t-elle avant de demander « Est-ce votre conquête actuelle ? »

Pas qu’elle craignait un esclandre ou quoique ce soit de cet acabit. Elle avait passé l’âge d’y prêter attention. En revanche, elle tenait à savoir si elle allait devoir faire face à une jalouse furieuse ou non. Surtout si son interlocuteur continuait à la dévorer ouvertement des yeux. Elle termina sa flûte et la posa sur le bar. Ses doigts volèrent vers le revers de la veste qu’elle caressa lentement. « Comptez-vous m’inviter à danser ou vais-je devoir attendre que l’on vienne me voler à vous ? » Voilà une audace remarquable et détonante pour une femme intégrée dans ces assemblées. Elle lui adressa un bref regard provocateur puis s’éloigna, lui laissant le choix : l’inviter ou la laisser trouver un cavalier ailleurs…


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 5/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 518
☾ doubleface : Emma Davis
☾ tickets : 1205
☾ crédits : SIGYN./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- victoria
- aydan
- megara
- magdalena
- adam

(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- aydan FB
- intrigue

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    13.08.18 22:15

Elle s’appliquait à le séduire avec de simples gestes. Les prunelles ne rataient aucun de ses mouvements, et suivaient les expressions du visage de porcelaine. Un sourire amusé glissa sur les lèvres du vampire qui, étonné par la répartie, n’en perdait pas la sienne : « Je préfère simplement m’en assurer, j’aime pratiquer la langue française. Mon gaélique est nettement plus médiocre, ceci dit. » Pour ne pas dire inexistant. Il avait eu le temps d’apprendre le français dans les grandes lignes, s’améliorant à chaque échange, se trompant parfois dans les conjugaisons ou la prononciation, mais restant tout à fait compréhensible. Trempant ses lèvres dans son verre, appréciant le goût un peu amer et fort à la fois, il la sentit s’approcher, suffisamment pour que son parfum lui parvienne alors qu’il prenait une toute légère inspiration, simplement pour le connaître. Ses iris azur caressaient le profil qui se tenait à côté de son visage, et une douce sensation s’insinua en lui lorsqu’il sentit son souffle sur sa peau. Ainsi s’amusait-elle à l’atteindre sans le toucher. Il la contempla encore un peu, cherchant de quoi était faite cette autre moitié. Le teint, les traits, la silhouette… Elle n’avait aucune origine latine. Restait la Scandinavie, les pays de l’Est… Gardant le silence pour l’instant à ce sujet, il nota la distance qu’elle réinstaura entre eux.

Hôtesse. Il laissa son regard exprimé la surprise et le laissa traîner sur l’architecture et la décoration de la pièce. Elle venait de dire habituellement, concernant son rôle, était-ce ou non sa propriété, ici ? Ambroise reporta son attention sur elle. « C’est bon à savoir. Nos chemins pourraient se recroiser. » Les yeux de l’immortelle filèrent derrière lui, probablement sur la personne qui le maudissait à cet instant. Peu importe, pensa-t-il, en se présentant. Il obtint son prénom : Elizabeth. Cette dernière le questionna, sans attendre davantage. Sans poser ses yeux sur celle qui devait fulminer assez pour se faire remarquer, il haussa les épaules d’un air désinvolte, traduisant une partie de sa réponse, laissant savoir qu’il pouvait y avoir eu quelque chose entre eux, avant de répondre, l’air charmeur imprégnant ses traits : « Jamais vue. » Les mortelles avaient leur charme, cette chaleur qui se dégageait d’elle, traduisant un peu trop leurs émotions à son contact. Leur souffle et les battements de leur cœur ne lui laissaient aucune interrogation sur leurs états d’âme, gâchant une part du plaisir qu’il trouvait dans la séduction. Plaisir retrouvé au contact d’Elizabeth, auprès de laquelle il retrouvait rapidement le goût de s’appliquer, afin de voir naître sur son visage une faible réaction si elle souhaitait les cacher. Le jeu était bien plus intéressant. Sans parler du charme qui se dégageait odieusement de sa personne.

Son approche le surprit agréablement, devinant ainsi une part de l’intérêt qu’elle semblait lui porter ; un fin sourire vint encore étirer ses lèvres, alors qu’elle lui donnait toutes les cartes pour l’amener à lui offrir une belle soirée. « Il suffisait de demander. » Il termina instantanément son verre et se redressant, glissa une main à sa taille avant de l’inviter à se rendre là où les couples dansaient déjà. Se saisissant de l’une de ses mains, il la glissa dans la sienne, tout en gardant celle posée à sa taille, rapprochant leurs corps l’un contre l’autre. Les yeux rivés sur son visage, il se repaissait de la beauté qui lui était offerte. Remarquant les regards se posant discrètement sur eux, un sourire en coin lui vint : « J’espère que l’idée de vous voler à moi n’a traversé l’esprit de personne ici. » La menace sourde ne pouvait être comprise que par eux. Quiconque ignorait leur véritable nature se mettait diablement en danger en cherchant les problèmes : au-delà des crocs acérés, la force décuplée était suffisante pour martyriser un mortel. « Sauf si un mari jaloux venait à apparaître… Le risque existe-t-il ? » Une infidèle ne le dérangeait pas ; ce n’était pas son problème, à vrai dire. Tout en suggérant cette possibilité, sa main descendit plus bas, se logeant au creux de ses reins, l’invitant à une proximité plus poussée entre eux.


...
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1139
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 991
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    02.09.18 14:41

Le jeu de la séduction était, comme son nom l'indiquait, un jeu. Auquel Elzabeth s'adonnait avec constance et amusement. Elle était libre depuis trop peu de temps à son goût et elle entendait bien continuer à agir comme elle le désirait jusqu'à la fin de ses jours. Aussi Ambroise faisait figure de cible délicieuse tant à charmer qu'à laisser charmer d'autant plus qu'il semblait prendre un plaisir particulier à jouer avec elle. Autrefois, probablement, aurait-elle été impressionnée par un tel homme venant lui parler. Ses années à Versailles lui avait donné une assurance qui n'était allée qu'en s'accentuant au fil du temps. Lorsque son interlocuteur lui confia que son gaélique était médiocre, la Rousse laissa son regard tracer les courbres franches de son visage « Je suis certaine que vous saurez convaincre un professeur digne de ce nom de vous apprendre cette langue... » Se proposait-elle? Peut-être... Tout en étant consciente que s'il parvenait à la convaincre, ils passeraient probablement plus d'heures à s'adonner aux délices charnels plutôt qu'à pratiquer une langue étrangère. Ils n'étaient pas des vampires pour rien: la sensualité faisait désormais partie intégrante de leur être et ni l'un ni l'autre ne semblait avoir déclaré être voué à un Dieu qui n'existait pas.

La fragrance virile chatouilla son odorat quand elle s'approcha plus près de lui afin de lui souffler quelques mots sans cesser d'entretenir le mystère dont elle s'était drappée. Un pas pour reculer, pour attiser sensiblement ce qui s'esquissait entre eux. « Nos chemins se recroiseront » dit-elle, sûre et certaine de ce fait. « Cependant, la soirée ne semble pas encore vouloir s'achever, n'est-ce-pas? » La question était mutine tout en invitant l'homme à lui indiquer si ces instants n'étaient qu'une parenthèse ou s'il voulait jouer un peu plus. Dans l'attente, les prunelles bleues accrochèrent un regard flamboyant de jalousie furieuse. Une question, un haussement d'épaules et un mensonge qui firent naître un sourire en coin, preuve qu'Elizabeth n'était pas dupe mais qu'elle se désintéressait du lien que le vampire avait avec l'humaine qui, semblait-il, agirait comme toutes ses congénères dans de tels cas. Une crise de jalousie au minimum. Des rumeurs et compagnie. Rien auquel la vampire n'avait jamais été exposée.

Et pourquoi pas s'en amuser un peu? Leur donner du grain à moudre sans quoi elles allaient perdre leurs dents à force de les faire grincer... Voilà une raison faussement altruiste pour justifier l'approche plus directe d'une Elizabeth désireuse de s'amuser un peu plus en si agréable compagnie. « J'ai cru comprendre qu'il fallait demander... » Lui repprocha-t-elle avec plus de malice que de sérieux. Proie consentante, elle apprécia le poids de la main autour de sa taille puis de celle autour de la sienne. Sa main libre se nicha sur une épaule dont elle savoura la solidité dès les premières notes. Elizabeth se laissa guider, tout à fait consciente des regards qui pesaient sur eux. Nuls doutes que ses faits et gestes seraient rapportés à celui qui estimait que la Rousse lui appartenait mais cette dernière n'en avait cure. Le Corse n'était pas le premier mortel à croire ça et il ne serait pas le dernier. En attendant... « Que dois-je en déduire, Ambroise? » lui demanda-t-elle, son nom soufflé avec un accent à la fois étranger et à la sensualité affleurante. Un mélange détonnant qui s'évapora à l'évocation d'un mari jaloux. Taquine, provocatrice, Elizabeth résista à la main au creu de ses reins, simplement pour le plaisir de faire comprendre à son cavalier qu'il lui faudrait plus qu'une simple danse pour pouvoir la serrer aussi intimement contre lui. « Il n'y a nul mari jaloux. Je suis une femme libre comme l'air et entends bien le rester. » répondit-elle finalement.

Il ne fallait pas voir en ces mots une indication comme quoi elle n'était pas intéressée par Ambroise. Simplement un avertissement clamant qu'elle ne se laisserait pas enchaîner de quelques manières que ce soit.


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 5/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 518
☾ doubleface : Emma Davis
☾ tickets : 1205
☾ crédits : SIGYN./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- victoria
- aydan
- megara
- magdalena
- adam

(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- aydan FB
- intrigue

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    28.09.18 9:33

La déclaration semblait être une proposition ; Ambroise dévisageait son interlocutrice, un air un brin satisfait passant sur ses traits, sans rien ajouter de plus. Il n’était pas bon de se montrer insistant, ou de courir droit sur les perches lancées par sa proie de la soirée. Il préféra garder le silence sur ce point, quitte à lui rappeler la prochaine fois qu’ils se croiseraient, si leurs chemins étaient amenés à se rejoindre plus tard. Il ignorait pour combien de temps Paris resterait leur ville ; Octave n’avait mentionné aucune date de départ, se plaisant ici, et laissant à ses deux infants le temps de s’adapter à la ville, assez pour les laisser en tomber amoureux. Les Delacroix évoluaient avec plaisir dans cette capitale, dont la culture les intéressait au plus haut point. L’ambiance d’après-guerre laissait entrevoir les meilleurs moments.

Elizabeth répondit à une interrogation tue avec une telle assurance qu’il en fut presque surpris. Agréablement surpris. Là encore, un simple sourire servit de réponse à son affirmation. Il aurait pu lui demander ce qui lui faisait avancer cela avec certitude, mais il devinait que la répartie serait toute trouvée, et évita de se prendre les pieds dans le tapis en voulant se montrer un peu trop joueur avec la rousse énigmatique. « La mienne vient à peine de commencer. » confia-t-il, sur le même ton qu’elle avait employé, laissant ses iris clairs s’accrocher aux prunelles de la divine créature qui s’approchait et s’éloignait subtilement. La réaction de cette dernière le satisfait pleinement ; pas de pitié pour les mortelles qui mourraient de jalousie, leur flûte de champagne à la limite de se briser sous la pression de leurs doigts crispés.

Un sourire amusé glissa sur ses lèvres à sa réflexion, il porta un regard doux sur elle, empreint de cette malice qui, malgré tout, ne le quittait pas alors que le jeu de la séduction était lancé entre eux. « Ce serait la première fois qu’on me reprocherait de n’être pas assez entreprenant. » L’immortel croisa les yeux de sa cadette, au milieu de la foule, qui avait deviné aisément les ambitions de son frère pour la soirée. Elle lui envoya un clin d’œil avant de se détourner vers un humain qui semblait devait se sentir honoré de recevoir les faveurs de la beauté nordique. La voix de velours de sa cavalière lui parvint et entendre son prénom prononcé de la sorte éveilla bien des choses en lui. « Ce qu’il vous plaira de déduire. » répondit-il aussitôt, ne cherchant pas à s’expliquer davantage sur ses intentions. Les murmures lui parvenaient distinctement, alors que les uns et les autres se questionnaient sur l’identité de ce couple qui attirait les regards ; ou plutôt, son identité à lui, sa place et son rang. La situation de la vampire lui convint parfaitement, il hocha simplement la tête, d’un air entendu, et la fit lentement tourner, tout en relâchant doucement la pression dans ses reins. « Vous me plaisez de plus en plus, Elizabeth. » lui murmura-t-il d’une voix grave et ronronnante, sensible à la façon dont elle se considérait. Loin de lui l’idée de s’imaginer au-delà de la journée suivante. Ambroise était amoureux de la liberté dont il jouissait, de la facilité avec laquelle sa vie se déroulait et de l’infinité de possibilités dont regorgeait son quotidien, éternellement.
Un prénom masculin glissait dans les chuchotements des invités qui ne décrochaient pas leurs regards d’eux. Un dénommé Florent devait apparemment se sentir concerné par la situation présente. Sans commentaire, Ambroise continuait à dévorer du regard Elizabeth. N’avait-elle rien à ajouter ? Sa liberté semblait prôner sur tout le reste. « Je ne connais aucun Florent. Et vous ? » questionna-t-il innocemment, cherchant à percevoir une lueur maligne au fond des prunelles bleues.


...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fly me to the moon - aydan    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fly me to the moon - aydan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: autour de new abbotsford :: Flashback-
Sauter vers: