AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
  [PORTLAND] - Who are you ? - AlyaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Freya Black
la meute
☾ âge : 27 ans
☾ surnom : Frey
☾ métier : Ancienne Cheffe de clan du Désert
☾ compétences : Guerrière, pisteuse
☾ arme fétiche : Deux épées rituelles de son ancien clan
☾ origines : Née dans le désert du Nevada de parents qu'elle n'a pas connu
☾ statut : Aucune attache si ce n'est cette jolie blonde qui lui trotte dans la tête


☾ avatar : Alycia Debnam-Carey
☾ arrivée en enfer : 22/06/2018
☾ missives : 36
☾ tickets : 304
☾ crédits : Alma Adams


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PORTLAND] - Who are you ? - Alya   Jeu 16 Aoû - 16:43


Who are you?




Même si ce n’est pas à proprement parlé un festin, je savoure le morceau de viande séchée, profitant de chaque bouchée, tout en écoutant Alma. Après des jours de disettes même quelque chose de si frugal peut paraître alléchant. Parler de mon ancien amour est difficile cependant les années ont fais leur œuvre : même si la tristesse étreint toujours mon cœur la douleur de sa perte ne m’est plus insupportable. Cette passion dévorante s’est tarie au profit d’agréables souvenirs et de son lot de regrets. Après m’être confiée sur cette partie intime de vie j’essais d’en savoir plus sur cette mystérieuse blonde. Qu’en est-il de l’existence des hommes sur ces terres dévastées ? Les mêmes tourments taraude-t-il ma sauveuse ? Son comportement avec moi a très vite été ambigu. Mes sentiments également. Cet endroit de cœur qui s’est éteint avec la mort de mon ancienne amante semble vouloir se remettre à vivre. Etonnant. Je le mets sur le compte de l’émotion et de la situation. Tout du moins est-il plus facile de faire ainsi… Pour le moment.« Euh... je... je... » Le ton d’Alma se fait encore une fois hésitant lorsqu’il faut parler d’elle. Depuis combien de temps est-elle restée seule ? S’est-elle déjà confiée depuis la disparition de son père ? En ces temps troublés le contact humain est pour moi primordial pour de garder son humanité. « Je n'ai jamais aimé... de la sorte. » Lâche-t-elle avant de commencer à entamer sa pitance. Son regard plonge de nouveau dans le mien à mon plus grand bonheur. J’aime cette expression qu’elle prend, cette délicatesse mêlée de force que je ressens lorsque nos yeux se rencontrent. « Je ne crois pas en l'amour. » Je me contente de la fixer en retour avant qu’elle finisse par déclarer d’un ton où ne transperce aucune émotion : « Seule la survie compte... L'amour te trahit et ça te fait horriblement souffrir quand ça arrive. » Cette phrase je l’ai déjà entendu à de nombreuses reprises. Moi-même je l’ai déjà pensé mais je dénie de la tête. « Tu as tords » dis-je de but en blanc d’un ton assuré. « La vie ne se résume pas à la survie » Je prends une nouvelle bouchée avant de poursuivre : « Sans sentiments autant devenir une de ces monstruosités ou passer dans l’autre monde ». J’hausse les épaules. « Je ne cherche pas à te convaincre. Tu le découvriras par toi-même un jour… Lorsque tu seras prête à assumer la force de tes sentiments » J’en suis sûre. C’est ce qui m’est arrivée et d’autres avant moi. Alma ne ferait pas exception. Pour terminer je termine : « Mieux vaux une existence courte remplie de passion qu’une vie longue sans saveurs ». Afin de détendre l’atmosphère après tout ce sérieux j’ajoute d’un air malicieux : « Tu n’as sans doute pas rencontré le bon garçon… Ou la bonne fille selon ce que tu préfères ». Je suis songeuse un moment. « Aimer les filles est-il… Mal vu ici ? »


©️️lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Alma Adams
sauvage solitaire
☾ âge : 27 ans
☾ surnom : Collins
☾ métier : Chasseuse et inventrice
☾ compétences : Chasse, fabrication d'objets artisanaux (armes, pièges, etc...), connaissance minime des premiers soins, mémoire eidétique et grande capacité à calculer les probabilités d'une situation.
☾ arme fétiche : Arc et flèches...
☾ origines : Italienne/Américaine...
☾ statut : Célibataire endurcie... Le simple fait d'entendre toutes ces histoires à l'eau de rose dans le monde dans lequel on vit, suffit à me donner la gerbe, en plus de m'énerver. Pourtant, voilà que ma solitude me semble bien plus pesante depuis que j'ai rencontré cette fille du désert.


☾ avatar : Hayden Panettiere
☾ couleur : Crimson
☾ arrivée en enfer : 16/04/2018
☾ missives : 510
☾ doubleface : Magdalena Squibb, Ankh Se Namon
☾ tickets : 605
☾ crédits : T.L (Avatar)


☾ liens : .
Dark family :

Lucrezia Darras : Ancêtre vampirique
Athenodora Zuliani : Mère biologique et vampire
Telma Adams : Petit soeur et traître

This is my Clan :

Freya Black : Forte attirance
Senja Mäkinen : Apprentie
Dante Bergfalk : L'ami de mon père
Ruslan Hill : Compliqué

Les sangs-froids :

Victoria Lupini : Chaîne qui me lie les mains...

☾ rp en cours : .
- RP surprise
- Intrigue 2
- Feu Grégeois
- Derek

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [PORTLAND] - Who are you ? - Alya   Jeu 16 Aoû - 17:57



"Who are you ?"

Je suis bien des choses, mais aucunes d'elles ne me représentent vraiment... - Alma



   Vous savez, je suis une fille qui n'aime pas avoir tort et qui peut mal réagir quand on ne me donne pas raison. Je suis persuadée d'en avoir énervé plus d'un avec ce genre de comportement. Mais aujourd'hui, ma grande gueule était fermée, avalant sec un ''tu as tort'' presque autoritaire. Mon regard allant jusqu'à se baisser, ne trouvant rien à dire, ou plutôt à rouspéter. Puisque dans le fond, j'ai toujours dénigré l'amour sans vraiment en faire l'expérience autre que ce que j'ai toujours connu avec ma propre famille. Mais ce qu'a connu Freya avec son premier amour, ça je l'ignore, je n'ai jamais connu ça et c'est toujours de loin que je crachais sur ce genre de relation que je trouvais inutile. Pourquoi se mettre couple, pourquoi fonder une famille qui pourrait un jour te trahir. Ma mère est morte en mettant au monde ma soeur, parce qu'enfanter c'est beaucoup trop dangereux. Une soeur qui, quelques années plus tard, a décidé de cracher sur la solidarité familiale pour un putain de confort dans la cité. Un jour, elle mourra de ma main !
    Freya semble convaincu que la vie ne se résume pas à la survie et je n'arrive pas à saisir comment il est possible qu'elle arrive à penser cela avec autant de conviction et de détermination. Ce monde est mort et il n'apporte rien d'autre que la mort, la dépravation et l'horreur d'une luxure propre à ces privilégiés de sang-froid et leurs esclaves. Selon moi, seul ceux qui choisissent ce genre de vie dépourvue de liberté, peuvent prétendre à une vie salutaire et peuvent jouir d'un amer et unique bonheur, de quoi se contenter quand on a guère le choix. Je ne veux pas faire partie de cela et il est plus qu'évident que Freya ne fait pas partie de cela. Alors, je ne comprends pas comme elle peut croire que nous autres humains, dit sauvage, avons une vie qui ne se résout pas seulement à la survie. Qu'a-t-elle vécu pour en être arrivée une conclusion aussi fantaisiste. Comment peut-elle dire que sans sentiments autant mourir ? Moi c'est pourtant en ne ressentant rien que j'ai appris à survivre plus efficacement. Sans attache, je n'éprouve aucun regret, aucune hésitation quant à mes choix et mes actes.

    Quand elle me dit qu'un jour, je le découvrirai, je sens mon coeur avoir une pression comme si son rythme venait de manquer une note dans un grossier battement. Je ne crois pas vouloir connaître ça, je ne veux pas que ma vie se résout à autre chose que la survie. J'ai eu bien trop mal à lorsque mon père n'est pas revenu de chasse, bien trop souffert quand ma soeur n'a pas voulu revenir avec moi dans la bordure et qui en plus avait tenté de me faire enfermer dans cette prison d'or à ses côtés. Et puis, que voulait dire Freya quand elle parle d'assumer mes sentiments ? Je n'en ai pas... Oui... je n'en... je n'en ai pas ! Pourquoi voudrais de quelques choses qui pourraient littéralement me détruire de l'intérieur ? Je préfère laisser les sentiments à mes ennemis. J'ai beau pensé cela, je n'arrive pas à lui rétorquer une réponse digne de moi, emplis d'un mépris à peine voilé comme je sais si bien le faire. Je me contente de garder le regard baisser comme si j'étais prise sur le fait où un truc dans le genre.      
    Sa dernière question me laisse légèrement perplexe... Je relève de nouveau la tête pour poser mon regard sur l'environnement. Je décide alors de me lever à la suite. « De ce que je sais, il n'y a pas de jugement quant à la fréquentation là d'où je viens... Bien que ce soit préférable d'être avec un homme pour assurer la survie de l'humanité... Connerie ! » Jamais de la vie j'écarterai les jambes pour qu'un homme puisse avoir sa descendance assurée. « Mais si tu veux tout savoir à mon propos, disons que pour commencer... L'amour, ça m'effraie... Plus que l'endroit où nous tenons, plus que ces choses dans l'obscurité. » Je fixe Freya avant de décider de me déplacer vers la lisière. « Repose-toi, je fais le premier tour de garde. » Rajoutais-je pour finir... Prendre de la distance était pour moi la voie de la facilité et de la lâcheté. Faire face aux vérités de Freya ne me plaisait pas... Je n'aime pas avoir tort, encore moins quand les autres ont véritablement raison. Alors, comme je n'ai pas d'argument, je prends la fuite, c'est ce que je fais de mieux... C'est ainsi que je survis.



Code by Sleepy


Il était mon monde
avant que ce dernier me l'arrache...


Aydan qui se prend un vent par Izaak, Travis et Victoria ICI
Revenir en haut Aller en bas
 
[PORTLAND] - Who are you ? - Alya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: autour de new abbotsford :: Flashback-
Sauter vers: