AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
   [MINI EVENT] Célébration Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Travis Grant
vampire type 2
☾ âge : 653
☾ métier : Patron de l'Oasis Pleasure
☾ créateur : Décédé
☾ esclaves : Rick Grant
Suzana Wood
Ephraim Lawrence
☾ compétences : Manipulation, charmeur, danse de combat, survie
☾ arme fétiche : Couteaux
☾ origines : Anglais
☾ statut : En couple


☾ avatar : Rufus Sewell
☾ dispo rp : 3/4
☾ arrivée en enfer : 31/12/2017
☾ missives : 1847
☾ doubleface : Lyn Hawkins - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 1374
☾ crédits : Pivette


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t61-travis-grant-la-passion-sans-age-uchttp://lrth.forumactif.com/t62-travis-grant-patron-de-l-oasis-pleasure
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    16.09.18 17:39

Que Aydan en soit arrivée à lui voler ses propres répliques en disait long sur sa volonté de protéger à son tour Travis et ceux placés sous sa protection, une volonté commune qu'ils partageaient désormais et qui ne faisait que les rapprocher d'autant plus. Ils formaient un couple de plus en plus équilibré et parfait, rattrapant à une vitesse folle tous ces siècles passés loin l'un de l'autre. Le baiser suivit de l'échange de regards complices eurent leur petit effet et ce fut la rousse elle-même qui alla vérifier les portes une à une tandis que le brun guettait toute arrivée importune, rejoignant sa compagne jusqu'à la pièce qui n'était pas verrouillée et se laissant entrainer à l'intérieur avec le sourire d'un homme d'ores et déjà comblé d'avoir trouvé la partenaire idéale en toutes circonstances. La porte refermée derrière lui, son dos heurta le battant de bois alors qu'il répondait avec force au baiser passionné de sa complice, la laissant défaire sa cravate avec un large sourire amusé et joueur.

- Qui te dit que je ne l'étais pas déjà ?

Il saisit soudain ses mains et la fit pivoter d'une impulsion, la plaquant là où il se trouvait la seconde précédente, remontant ses poignets au-dessus de sa chevelure rousse pour mieux venir l'embrasser, glissant ses lèvres dans son cou qu'il vint mordiller en une douce provocation avant de revenir la fixer, presque front contre front tant leurs visages étaient proches l'un de l'autre, le regard brillant d'une lueur que peu de femmes avaient pu voir au fond de ses prunelles.

- C'est un bureau.

Souffla-t-il en désignant d'un signe du menton le décorum derrière lui, souriant en coin en relâchant les poignets de la jeune femme qu'il vint saisir à la taille.

- Qu'est-ce que tu préfères ? Dessus ou dessous ?

Il n'y avait plus qu'à espérer que personne ne vienne les déranger, mais ils avaient bien le temps de passer un agréable moment en tête à tête avant l'annonce qui serait faite par Lucrezia, d'ailleurs Travis comptait sur la popularité de la Reine auprès des hommes présents au bal ce soir pour être occupée suffisamment longtemps pour qu'ils profitent de cet instant.


☾ scénario à prendre : Rick Grant
☾ scénario à prendre : Suzana Wood

Tout n'est que Ténèbres
mais parfois la lumière perce

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1196
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 947
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    16.09.18 19:09

Comment pouvait-elle décemment songer à refuser un tête-à-tête passionné avec l’homme dont l’existence justifiait à elle seule bon nombre de ses dernières décisions ? Ajoutons à cela le fait qu’ils avaient joué un bon nombre de fois ce genre de mise en scène sans pour autant céder à autre chose qu’à quelques baisers enflammés… Et il y avait la majorité des raisons pour lesquelles Aydan s’était hâtée de trouver une pièce pouvant les abriter. Nuls spectateurs utilisés comme garde-fous et comme prétexte à se retrouver. Tous deux avaient désormais gagné le droit de s’éclipser et se perdre l’un avec l’autre sans craindre de se brûler les ailes. Durant leur baiser, la cravate échoua au sol pour libérer une main qui se perdit au cœur des mèches brunes.

« Je n’ai pas encore eut l’occasion de voir le Travis dévergondé… » répliqua-t-elle à son interrogation. La suite de ses mots s’évapora lorsqu’il inversa leur position et bloqua ses mains. Un feulement sensuel fit frémir sa gorge. Son corps se tendit à la recherche du sien, répondant à la provocation sans même qu’elle y songe. Elle se perdit dans la contemplation de la lueur qu’elle lisait dans les prunelles vertes assombries par un désir qui faisait écho au sien. Au point qu’elle mit quelques secondes à saisir ce qu’il lui disait.

Un bureau… voilà qui était intéressant. Ses mains désormais libres, elles se perdirent sur une veste encombrante. La réponse à l’interrogation fusa aussitôt, aussi mutine et sensuelle que l’on pourrait s’y attendre en de telles circonstances. « Dessus. Je garde le dessous pour ton prochain rendez-vous avec un mortel. » Elle ponctua sa tirade par un rire léger tout en l’entraînant vers le futur lieu du délit. Que Dieu prenne pitié de celui ou celle qui viendrait les interrompre…


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Travis Grant
vampire type 2
☾ âge : 653
☾ métier : Patron de l'Oasis Pleasure
☾ créateur : Décédé
☾ esclaves : Rick Grant
Suzana Wood
Ephraim Lawrence
☾ compétences : Manipulation, charmeur, danse de combat, survie
☾ arme fétiche : Couteaux
☾ origines : Anglais
☾ statut : En couple


☾ avatar : Rufus Sewell
☾ dispo rp : 3/4
☾ arrivée en enfer : 31/12/2017
☾ missives : 1847
☾ doubleface : Lyn Hawkins - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 1374
☾ crédits : Pivette


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t61-travis-grant-la-passion-sans-age-uchttp://lrth.forumactif.com/t62-travis-grant-patron-de-l-oasis-pleasure
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    16.09.18 19:28

Il était vrai que Travis n'avait pas encore eu l'occasion de montrer à Aydan cette facette savamment cachée de sa personnalité, lui qui présentait toujours un profil impeccable en public et ne se départissait jamais de son éducation anglaise, il fallait reconnaître que cette fois les choses étaient très différentes que durant leurs rencontres passées. Ici ils n'avaient pas à jouer la comédie pour attiser des rumeurs au sujet d'un scandale potentiel entre un veuf et une femme mariée, leurs anciens statuts officiels à l'époque de la mascarade jouée pour les humains. Ici ils pouvaient être eux et le fait qu'ils soient officiellement un couple donnait envie au brun de s'octroyer quelques droits illégitimes, comme par exemple une véritable escapade interdite en compagnie d'une rousse désirable à souhait. La sentir s'arquer contre lui présageait déjà d'un moment des plus sulfureux et lorsqu'elle affirma vouloir être au-dessus pour cette fois, elle arracha par ces quelques mots un éclat de rire à son partenaire qui ne se le fit pas dire deux fois.

- Ainsi soit-il.

Souffla Travis avant de venir l'embrasser avec passion, ses mains glissant le long des hanches de Aydan pour mieux la guider à tâtons tandis qu'il reculait en direction du bureau, un sourire entrecoupant leur baiser avant qu'il ne passe ses mains dans le dos de la vampire, défaisant avec une étonnante habileté les agrafes qui maintenaient le dos de sa robe, tirant doucement sur le tissu pour dégager les épaules et le haut de son torse sans pour autant la faire glisser au sol.

- Évitons de trop nous déshabiller, sans quoi nous allons perdre un temps précieux.

Affirma-t-il avec un sourire complice et canaille au coin des lèvres, avisant le bureau légèrement encombré de quelques bibelots qu'il balaya d'un revers du bras sans aucun ménagement, lui d'ordinaire toujours si précautionneux en toutes choses. La suite de cet instant promettait d'être certes bien trop court à leur goût -ne les attendaient-on pas là-bas dans la salle de bal ?- mais il ne serait pas dit que l'intensité ne compenserait pas la durée cet ébat.


☾ scénario à prendre : Rick Grant
☾ scénario à prendre : Suzana Wood

Tout n'est que Ténèbres
mais parfois la lumière perce

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1196
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 947
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    16.09.18 20:39

Travis et Aydan se connaissait désormais suffisamment pour que cette dernière sache ce qui pouvait se dissimuler derrière l’attitude policée de son compagnon. Et malgré cela, elle était particulièrement ravie de pouvoir savourer pour la première fois la suite de leurs provocations mondaines. Nul scandale quant à leur statut : ils étaient désormais en couple. Des instants volés de cette espèce, bien que demeurant illégitimes, se justifiaient amplement. Tant aux yeux du monde qu’aux leurs. Voilà qui ne manquerait pas d’affirmer un peu plus – si tant est qu’il l’eut fallu – une complicité assumée et éclatante. Occupée par un baiser passionné et une envie assumée de le retrouver sous ses doigts, la jeune femme se laissa guider à tâtons jusqu’au meuble délictueux.

Le relâchement de sa robe trouva un écho dans celui d’une chemise qui ne garda ses boutons que par la grâce d’un éclair de lucidité. Elle eut une moue à la fois amusée et provocatrice lorsqu’il suggéra de ne pas trop se déshabiller et souligna ses propos d’une vague de bibelots qui se fracassèrent au milieu de quelques feuilles désormais éparses « Essaie tout de même de ne pas être trop hâtif… » lui souffla-t-elle en une dernière provocation avant d’être accaparée par ce qu’ils s’étaient maintes fois promis.

Plus tard, elle refermait lentement cette chemise qui avait miraculeusement survécu à leurs ébats. Du bout des doigts, elle frôlait les marques qu’elle avait laissées sur sa peau et tandis qu’elle arrangeait le col de son compagnon, elle ne pouvait s’empêcher d’arborer le sourire de quelqu’un particulièrement fier de ses actes. Ce qu’elle prouva en se hissant sur la pointe des pieds pour lécher la trace de ses canines située pile au dessus de son col. Elle souligna son geste d’un rire éminemment satisfait avant d’aller chercher sa cravate qu’elle lui tendit. « Tu me donnerais presque envie d’accepter les propositions les plus folles pour le simple plaisir de savourer le Travis dévergondé. » le taquina-t-elle.


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Travis Grant
vampire type 2
☾ âge : 653
☾ métier : Patron de l'Oasis Pleasure
☾ créateur : Décédé
☾ esclaves : Rick Grant
Suzana Wood
Ephraim Lawrence
☾ compétences : Manipulation, charmeur, danse de combat, survie
☾ arme fétiche : Couteaux
☾ origines : Anglais
☾ statut : En couple


☾ avatar : Rufus Sewell
☾ dispo rp : 3/4
☾ arrivée en enfer : 31/12/2017
☾ missives : 1847
☾ doubleface : Lyn Hawkins - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 1374
☾ crédits : Pivette


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t61-travis-grant-la-passion-sans-age-uchttp://lrth.forumactif.com/t62-travis-grant-patron-de-l-oasis-pleasure
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    16.09.18 21:58

Il avait fallu de la retenue dans certains gestes, ponctués de grognements étouffés de frustration à l'idée de ne pas pouvoir pleinement savourer le contact du corps de l'autre contre le sien, des vêtements qui furent à la fois une gêne et un défi qu'ils s'amusèrent à relever ensemble, au propre comme au figuré, mais l'intensité de leur ébat fut à la hauteur de cet écart pervers et sensuel qu'ils s'accordèrent pendant que le bal continuait de battre son plein à quelques dizaines de mètres de là. Le bureau était heureusement solide et supporta leur passion bien que le bois grinça dangereusement à plusieurs reprises, ils parvinrent à ne pas le démolir et à finir en un temps qui, s'il fut malgré tout trop court, ne les laissa pas moins exaltés et ragaillardis par cet échange passionné. Travis aida Aydan à remettre en place sa robe décidément fort pratique, s'assurant que rien n'avait été déchiré ni tâché, tandis qu'elle-même s'occupait de reboutonner sa chemise, laquelle hélas ne parvint pas à dissimuler la marque de crocs que la rousse avait laissée à la frontière entre sa peau nue et celle recouverte par son col de chemise, qu'elle ne se priva pas pour lécher en riant avec une bonne humeur agréable à voir.

« Tu me donnerais presque envie d’accepter les propositions les plus folles pour le simple plaisir de savourer le Travis dévergondé. »

- Je t'en ferais d'autres, à la condition que cette fois tu prennes garde à ne pas me mordre au-dessus de la ligne de mes vêtements.

Sa cravate en main, il l'embrassa tendrement malgré son propos et, après un clin d’œil complice, alla se placer devant un miroir accroché à l'un des murs pour aviser la marque clairement visible qui allait forcément se voir.

- Hum...

Lâcha le brun avec un flegme anglais particulièrement prononcé, inspirant inutilement en se redressant, relevant le col de sa chemise autour de son cou et tirant un mouchoir long de soirée en tissu soyeux qu'il entreprit de nouer savamment autour du col de chemise, dissimulant ainsi la marque de morsure. Il ôta l'épingle de sa cravate et vint la ficher sur la pièce de tissu en une broche discrète, puis rangea la cravate désormais inutile dans la poche intérieure de sa veste qu'il rajusta en un geste mu par des siècles d'habitude. Un bref regard dans la glace lui indiqua que toute trace du délit était désormais dissimulée à la vue des éventuels curieux -lesquels ne manqueraient pas de sentir l'odeur de sang sur les deux vampires, Travis ne s'étant pas privé pour mordre Aydan là où eux deux seuls pouvaient le voir- puis il se tourna vers sa partenaire, un sourire et un air satisfait sur le visage.

- C'est assez rétro, mais cela fera l'affaire. Ma dame est-elle prête ?

Demanda-t-il en lui proposant le bras, ne se préoccupant guère du bureau en désordre dont certes le rangement incomberait à l'un des serviteurs de la Tour, mais auquel on pouvait forcément s'attendre durant ce genre de soirée. Ils n'avaient plus qu'à regagner le bal à présent, ni vu ni connu, ou peu s'en faudrait.


☾ scénario à prendre : Rick Grant
☾ scénario à prendre : Suzana Wood

Tout n'est que Ténèbres
mais parfois la lumière perce

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1196
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 947
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    17.09.18 11:53

Il y avait de quoi forger des souvenirs flamboyants de cette parenthèse illicite… Quoiqu’aucun règlement, aucune loi n’interdisait à un couple avide, de se retrouver à la première occasion. Peut-être l’occupant des lieux pourrait en dire quelque chose… Ne serait-ce qu’en raison des bibelots détruits et des documents éparpillés. Le meuble en lui-même avait protesté mais ne portait aucune séquelle. De nouveau « décente », Aydan rayonnait. Tant par ce qu’il venait de se passer que par la marque qu’elle avait abandonnée au cou de son compagnon. Elle en était pleinement satisfaite, une part d’elle-même trouvant exaltant de le voir arborer une telle trace de possession. Oui, la rousse se découvrait possessive. Et bien que cela soit modéré, cela restait suffisamment étonnant pour être souligné.

« Justement… j’ai bien pris garde. » répondit-elle à son amant en insistant bien sur le fait qu’elle avait agit sciemment. Malgré tout, elle le laissa s’éloigner pour contempler son œuvre. La réaction fut… décevante. Tout à fait anglaise à vrai dire. Elle se faufila près de lui, une moue boudeuse courbant ses lèvres en une expression adorable alors qu’il dissimulait toute trace d’une morsure jugée inconvenante… Alors qu’ils portaient sur eux les preuves olfactives de leurs échanges. Bien décidée à bouder malgré son regard pétillant de bonheur, Aydan enroula son bras autour du sien en réponse à sa question. « Tu veux que je te prête mon parfum aussi ? » le taquina-t-elle avant de laisser la porte se refermer derrière eux.

Il n’y avait personne dans le couloir. Enfin personne n’était occupé à les attendre ou à les guetter. Le bruit du bal l’atteignit de plein fouet à peine s’approchèrent-ils des portes. Aydan retrouva aussitôt son masque mondain comme si les dernières minutes n’avaient été qu’un mirage parmi tant d’autres. Elle eut un soupir silencieux « Ai-je droit à une danse complète ? » lui chuchota-t-elle au moment où ils entraient. Elle vola une coupe de sang qu’elle tendit à Travis avant d’en attraper une pour elle. « A nous. » souffla-t-elle en se plongeant dans ses yeux.


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Ramona Zeman
vampire type 3
☾ âge : 104 ans (27)
☾ métier : Apprentie chasseuse de prime
☾ créateur : Elle l'ignore...
☾ compétences : grand sens de l'observation, agilité, boudeuse experte.
☾ arme fétiche : Sa dague et son arbalète.
☾ origines : Europe de l'Est.
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Alicia Vikander
☾ dispo rp : Reste 0/3
☾ couleur : #993366
☾ arrivée en enfer : 10/03/2018
☾ missives : 201
☾ doubleface : Erik Landseer
☾ tickets : 321
☾ crédits : Tumblr


☾ liens : • Ambroise ♥️
• Apolline ♥️

• Victoria ❀
• Kali ❀

• Son Cadavre Royal ☂️
• Megara ☂️


• Ruslan ✚


☾ rp en cours :
☾ Ambroise
☾ Célébration


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t199-ramona-zeman-there-was-a-time-i-wasn-t-brokenhttp://lrth.forumactif.com/t202-ramona-zeman-twinkle-twinkle-little-star
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    17.09.18 14:12



« Je déconseille fortement le mélange. » Cette voix…
A peine l’eut-elle entendu que les traits de la jeune vampire s’assombrirent aussi sec. Ne pouvait-il pas demeurer auprès de sa douce, tendre et insupportable reine dont il appréciait tant la compagnie ? Mimant un profond soupire de lassitude à son égard, Ramona se retourna pour planter ses prunelles brunes dans les yeux bleus d’Ambroise. Aussitôt, la bouteille de whisky quitta ses mains pour aller se poser sur la table. Une envie soudaine de se jeter brutalement sur lui pour lui arracher la jugulaire à coup de dents. La Tchèque ferma les yeux, cherchant l’espace d’une seconde à retrouver cette légèreté d’un peu plus tôt. « C’est une chance qu’on ne soit pas obligé de suivre des conseils avisés… » L’accent prononcé, comme à chaque fois que la colère couvait, un petit sourire mesquin vint naitre sur ses lèvres. N'avait-elle pas elle aussi prodigué des conseils avisés ? Comme rester loin de celle qui pouvait les mettre à mort d'un claquement de doigts ? L'interrogatoire arbitraire dont elle avait été l'objet n'avait-il pas été une preuve suffisante ? Oui c'était une chance, en effet, de ne pas être obligé de suivre des conseils avisés. Soudain une main tendue devant elle, et une requête. Sérieusement ? Il osait ? Après tout ce qu’il lui avait fait ? Il n’avait guère prit sa défense lorsque cette peste couronnée l’avait accusée, elle, d’être un traitre ! C’est à peine si sa présence avait changé quoique ce soit ! Elle n’acceptait d’ailleurs toujours pas ce manque d’implication, et elle comprenait mieux pourquoi au final… C'était écoeurant. Qu’il y retourne donc avec sa blondasse, et qu’il la laisse tranquille, elle, avec sa bouteille de whisky si elle le désirait… Les narines se dilatèrent un bref instant avant qu’elle ne fasse mine de réfléchir à la question. Réflexion vaine puisque la décision était déjà prise. « Néééé.. »  Non, pas intéressée. La tête droite et fière elle se pencha légèrement pour prendre son verre de sang et en boire une gorgée. Son regard ne quittait pas celui d’Ambroise, faisant front avec détermination et arrogance.

C’est alors que quelque chose dans le regard du vampire changea, et fit froncer un bref instant les sourcils de la brune. Son regard se porta ensuite sur Yulian, avec qui elle venait juste de danser. L’épouse de ce dernier, Lyuba, dont elle admirait la force et la classe.  Voilà quelqu'un dont il y avait fort à apprendre. La reine, maudite soit-elle, qui venait de se faire aborder assez cavalièrement par Monsieur Hamilton. Nouvelle gorgée de sang avant qu’elle ne repose son verre pour de nouveau contempler Ambroise. Que de défiance dans ce regard brun. Une défiance pour une fois parfaitement assumée. Le regard glissa alors sur les genoux du viking. Voilà qu’au final elle s’imaginerait bien les lui casser à lui devant sa requête scandaleuse. Se passant la langue sur les crocs elle finit par poser sa main dans celle de son mentor.  « Si tu me marches sur les pieds, c’est à toi que je casse les rotules. » Elle dévia aussitôt son regard pour éviter l’étincelle de victoire et de facétie, qui elle le savait au plus profond de son être, venait de s’allumer dans les yeux azurés d’Ambroise. Ce qu’elle pouvait haïr ce regard, tout en étant parfaitement consciente de ne pouvoir guère y résister. Ces yeux là, c’était un pouvoir absolu. Et après tout, elle pouvait bien faire un effort ce soir. Pour Apolline qui avait insisté pour qu'elle vienne. Pour Yulian Gyllenberg qui avait fait l'effort de s'intéresser à elle, et qui était parvenu à la détendre. Pour eux, elle pouvait bien reprendre sa croisade contre Ambroise plus tard... Toutefois, elle garda les épaules et la tête droite. Princière comme jamais et bien décidée à ne rien lâcher de plus que cette stupide danse. Qu’avait-elle à perdre avec une danse ? Aussitôt cette dernière finie, elle pourrait retourner à sa colère contre son mentor et s’en délecter avec joie jusqu’à ce qu’ils passent les portes de cette maudite cité. Arrivée sur la piste de danse, elle fit face à Ambroise, essayant de pas prêté attention au ridicule de la situation. Car oui, elle se sentait parfaitement ridicule et idiote perchée sur ces talons, dans cette robe stupidement scandaleuse, et face à son compagnon de chasse et maitre depuis plus de soixante dix ans. Toutefois elle réprima son malaise.  « Ta reine t’as déjà remplacé… à croire que tu n’es pas si exceptionnel que ça. » Ouuuuh la vilaine ! Se sachant pertinemment blessante et insupportable à cet instant précis, et c’était là bien le but, Ramona fit un pas un avant et posa délicatement sa main sur l’épaule du Viking.  « Yulian est plus grand. » Simple constat. Il est vrai qu’elle avait été drôlement surprise, intimidée et envoutée par le Géant du Nord.  « Mais tu n’es pas mal non plus… » Un demi sourire tandis que son regard croisait rapidement celui d’Ambroise, accompagné d’une petite tape du bout des doigts sur l’épaule de celui-ci. Moqueuse ? Si peu. Pauvre Ambroise… Obligé de butiner comme une petite abeille et de danser avec toutes ces dames. Remisé, si rapidement par la peste royale. Supportant la mauvaise humeur de son apprentie par la faute de sa très chère soeur. Quel homme en détresse. Alors oui, un petit mot d’encouragement n’engageait à rien. Et il est vrai qu’il avait de l’allure dans son costume. Mais tout aussi élégant qu’il soit, la Tchèque ne démordait pas. La ville ne leur allait pas. Ce n’était pas pour eux. Même le temps d’une danse.


In the darkness under the moon my doomed soul. ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 4/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 478
☾ tickets : 1109
☾ crédits : BABINE./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- aydan
- megara
- magdalena
- adam
- ankh
(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- apolline

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    18.09.18 18:01

Le pari était risqué, il le savait pertinemment. Mais, malgré tout, il avait tenté. Il ne fut pas accueilli de la meilleure des manières, comme prévu. A l’instant où ses yeux s’étaient posés sur lui, il avait vu son expression se modifier aussitôt, passant de détendue à un air renfrogné, les sourcils froncés, la moue sur le bout des lèvres, boudeuse. Ramona dans toute sa splendeur. Chacune de ses paroles était teintée de son accent slave qui revenait plus fort lorsque les émotions l’envahissaient, entre autres, la colère dans ce cas précis. Elle semblait puiser dans une réserve sans fond depuis des jours ; Ambroise s’en étonnait à chaque fois, reconnaissant à peine son apprentie qui ne s’était jusqu'alors jamais montrée aussi irritable. Piètre euphémisme, d’ailleurs. Invivable conviendrait certainement mieux. Son refus ne le surprit pas et pendant un instant il se sentit stupide ; il hésita à tourner les talons et trouver une cavalière qui aurait été ravie de partager un moment sur la piste avec lui.
La déception couronnait le reste des émotions. Il était foncièrement déçu par son comportement buté, intransigeant et dur envers lui. Comme si elle tenait là une revanche, en le privant de la complicité qu’ils partageaient et qu’il appréciait. Il retint un nouveau soupir, prêt à partir dans la direction opposée sans demander son reste. Il avait eu l’espoir, qu’elle soit capable de faire l’effort, un pas dans sa direction, mais il était contraint de reconnaître qu’il s’était trompé. Le regard rivé sur elle, il l’observait faire, se demandant ce qui pouvait bien passer dans son esprit. Elle manquait d’expérience, et ne se comportait pas de la bonne façon dans ce genre de société. Le Nordique s’était adapté au fil des années, jugeant avec justesse chacune des situations auxquelles il se prêtait, tirant des leçons et faisant bonne figure. Là, résidait encore le travail que la Tchèque devait fournir pour un jour, espérer se faire un nom soufflé entre les Cités qui feraient appel à elle.

La main qui se posa dans la sienne était alors inattendue, il avait renoncé à l’idée, attendant de pouvoir peut-être échanger quelques mots supplémentaires avec elle, avant de rompre le contact pour la soirée ; elle ne souhaitait pas avoir affaire à lui, de toute évidence. Alors, lorsqu’elle répondit finalement à l’invitation, il eut un air interloqué d’abord, avant qu’un léger sourire ne flotte sur ses lèvres. Il ignorait tout de ce qui lui avait fait changer d’avis. La silhouette d’Apolline lui semblait être un indice. « Tu me brises bien autre chose depuis quelques temps, sans que je ne m’en plaigne… » murmura-t-il doucement, sans un sourire, le regard porté au loin alors qu’il l’entraînait sur la piste. La valse précédente venait de se terminer alors qu’il la laissait se tenir face à lui. Ambroise en profita pour la détailler, toujours étonné par le choix de la robe qui la mettait diablement en valeur. Le maquillage était léger mais soulignait la beauté de ses traits au naturel, et sa coiffure lui faisait oublier un instant la queue de cheval qu’elle s’obstinait à garder, année après année. Une Ramona qui lui paraissait étrangère, mais attrayante à la fois ; il pouvait au moins être honnête avec lui-même. La pique fut lancée aussitôt, dès les premières notes durant lesquelles chaque couple se mettait en place. Il se força à ne pas lever les yeux au ciel, et accusa la réflexion sans remous, faisant preuve de contenance, et avant qu’elle ne vienne poser sa main sur son épaule, il lui rétorqua simplement : « Je n’ai jamais eu la prétention de me qualifier ainsi ; je ne sais pas d’où tu sors ça. » Sa main libre glissa à sa taille, respectant aisément le protocole. Elle fit mention de l’autre Nordique, le seul qui avait su lui tirer un sourire de toute la soirée. Il soupira sans se cacher, las de son attitude au cours de la soirée, hésitant presque à la laisser seule sur la piste à cet instant. L’immortel fut pris de cours par sa remarque, ne sachant pas quoi en penser. Se moquait-elle encore ? Impossible de déchiffrer l’expression qu’elle arborait, elle détourna le regard aussitôt qui, d’ailleurs, dépassait son épaule seulement parce qu’elle portait des talons. Il ne lui fit pas la remarque, ce petit jeu ne l’intéressait plus ce soir. Il la fit tournoyer doucement, sans un mot pour commencer, observant son talent et sa tenue, son port de tête digne des petits rats d’opéra. « Déride-toi, Ramona. Tu es encore trop raide. » Il pressa la main qu’il tenait dans la sienne et lorsqu’il sentit les muscles de son dos se détendre sous sa main, un fin sourire étira ses lèvres. Ambroise ne se privait pas pour la dévisager ; elle était divine ce soir, et pouvait l’être davantage, il le savait bien. « C’est vraiment désagréable ? » Voyant le questionnement dans son regard, il poursuivit : « Tu passes un mauvais moment, ce soir ? » La jeune vampire dansait bien, s’appliquant avec soin à chacun de ses pas ; il se demandait si elle arrivait à apprécier un tout petit peu le moment. Son regard dériva sur la foule, croisant celui de sa sœur dont il devina le sourire avant de détourner ses yeux d’elle. « Tu as prévu de rester encore longtemps en colère contre moi ? » demanda-t-il enfin, laissant entrevoir à la brune la façon dont elle arrivait à l’atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Ramona Zeman
vampire type 3
☾ âge : 104 ans (27)
☾ métier : Apprentie chasseuse de prime
☾ créateur : Elle l'ignore...
☾ compétences : grand sens de l'observation, agilité, boudeuse experte.
☾ arme fétiche : Sa dague et son arbalète.
☾ origines : Europe de l'Est.
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Alicia Vikander
☾ dispo rp : Reste 0/3
☾ couleur : #993366
☾ arrivée en enfer : 10/03/2018
☾ missives : 201
☾ doubleface : Erik Landseer
☾ tickets : 321
☾ crédits : Tumblr


☾ liens : • Ambroise ♥️
• Apolline ♥️

• Victoria ❀
• Kali ❀

• Son Cadavre Royal ☂️
• Megara ☂️


• Ruslan ✚


☾ rp en cours :
☾ Ambroise
☾ Célébration


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t199-ramona-zeman-there-was-a-time-i-wasn-t-brokenhttp://lrth.forumactif.com/t202-ramona-zeman-twinkle-twinkle-little-star
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    18.09.18 20:35


Cette colère envers Ambroise… Elle tournait et retournait comme une bête en cage et ne parvenait pas à s’apaiser. Cette colère trouvait sa source dans le comportement que le maitre avait eu lors de l’interrogatoire arbitraire de la Reine. Il n’avait pas prit position, il ne s’était pas scandalisé de cette ridicule accusation. En réalité il l’avait laissé se débrouillée seule. Et quand bien même elle s’en était sortie habilement, elle avait prit cette absence de soutien comme une trahison. Trahison qui s’était accentuée lorsqu’elle avait compris quels liens il nouait avec la Reine. Ramona se fichait bien des fréquentations d’Ambroise ou de ce qu’il pouvait faire de son temps libre. Mais batifoler avec la Couronne, seul possesseur du sceptre de la justice et du droit, elle trouvait cela dangereux, voir même inconscient. Et depuis, sa colère ne tarissait pas. Et l’enfermement, déjà difficilement supportable, rendait la chose encore plus insoutenable. Ambroise était la personnification même de cette situation exaspérante. Il était l’origine du problème et elle trouvait en lui le parfait coupable. Voilà pourquoi, depuis ce fameux interrogatoire elle lui vouait une rancoeur inépuisable. Même les mots doux et plein de sagesse d’Apolline n’avaient pu calmer sa fureur.
Seul son sourire et l’insistance de la blonde avait eu raison de son mauvais caractère. Et il avait fallut d’un mot du Viking la mettant au défi pour qu’elle se jette pleinement dans cette stupide mascarade. La remarque qu’il lui adressa, alors qu’elle faisait l’effort de se contenir, ne fit qu’alimenter la fureur en elle. Elle regrettait déjà d’avoir posé sa main dans la sienne. Mais quelle idiote. Tout ceci n’était qu’une vulgaire pantomime. Elle réprima une remarque et se mordit la langue. Se taire valait parfois mieux, et même si elle rêvait de le gifler en cet instant, elle ne se donnerait pas en spectacle ce soir. Elle détestait trop exposer sa présence pour cela.

Toutefois sa langue acérée ne pu se retenir devant la vision de la Reine. Et à défaut de s’en prendre à celle qu’elle dépréciait… Elle n’écouta pas la réponse du Viking et enchaina sur Yulian, qu’elle pouvait voir plus loin. Elle pouvait voir, et sentir le désarroi d’Ambroise ainsi que sa lassitude. Il lui dit alors qu’elle était trop raide. Remontée comme elle l’était elle prit cela comme une critique. Une critique, encore. Il n’y avait que ça en ce moment. Son mauvais caractère, ses remarques, elle était plus agaçante qu’autre chose. S’il n’était pas content il n’avait qu’à aller danser avec quelqu’un d’autre ! Sa colère atteignant son paroxysme et la proximité exigée par cette danse faillit avoir raison d’elle. Aussitôt les larmes lui montèrent aux yeux et elle se haït plus que de raison pour cela. Les réprimant avec force elle laissa un grognement sourd lui échapper puis ferma les yeux et inspira profondément. L’action même inutile sur le plan physique, permettait à l’esprit de prendre le recul nécessaire. Cette colère l’épuisait. La rendait malheureuse et la fatiguait. Qu’elle en avait marre d’être ici. Elle se sentait prisonnière, incomprise, inutile et qu’elle détestait voir son maitre et ami s’éloigner… Elle détestait cette cité. Vraiment. Rien n’allait. Oh certes il y avait du sang en abondance, mais elle se fichait de ce confort alimentaire. Elle aspirait à bien plus qu’une coupe bien remplie. Elle voulait retrouver son quotidien. Les grands espaces, la chasse, et Ambroise. Ambroise qu’elle malmenait depuis plusieurs jours. Expirant doucement, elle roula des épaules et fit l’effort de se détendre. Yulian avait raison. Fermer les yeux, laisser ses autres sens prendre le dessus, abandonner l’esprit. Lâcher prise… Son corps se fit plus souple et s’accorda avec douceur aux mouvement du vampire. Lorsqu’elle rouvrit les yeux elle croisa son regard. Il était en train de la dévisager. Aussitôt elle se sentit mal à l’aise, ridicule et souhaita plus que tout se faire toute petite. Disparaitre. La question qu’il lui posa ensuite aurait pu la faire rougir si elle en avait eu la possibilité. Elle ne savait que répondre. Non. Ce n’était pas désagréable de danser, et prétendre le contraire aurait été un pur mensonge. Ambroise le savait, et elle savait qu’il le savait. Mais a contrario… cet endroit. Elle le vomissait par tous les pores de sa peau. Détournant le regard, elle inclina légèrement la tête comme une danseuse professionnelle en suivant le mouvement de la danse. « Tu veux une réponse honnête ou pondérée ? » Le ton était plus doux que précédemment. Plus… naturel… N’était-ce pas là de l’honnêteté ? Celle qu’ils partageaient d’ordinaire ? A sa question suivante elle manqua de perdre le rythme, surprise par une telle franchise, brute, et inquiétée. Comptait-elle lui tenir rancoeur encore longtemps ? Prise au dépourvu devant tant de sincérité elle le contempla un instant avec stupeur. Dans ces yeux elle put voir tout le mal qu’elle lui faisait avec acharnement. Elle en éprouva une profonde honte, et une grande culpabilité. Serrant les dents elle détourna le regard. Le silence s’étendit un instant tandis qu’elle réfléchissait à sa question. Elle en ignorait la réponse. Non. Non, elle ne voulait pas rester fâchée contre lui. Il était tout ce qu’elle avait, donc non. Elle voulait retrouver son Ambroise. Son compagnon de route, son maitre, et son ami. Mais en même temps… cette ville, et l’être qu’il était ici… non, elle ne pouvait plus. La colère flamboya de nouveau dans son regard lorsqu’elle le posa sur le vampire. Toutefois elle la réprima et déclara simplement. « Jusqu’à ce qu’on passe ces maudites portes. » C’était un bon compromis. Une façon de lui dire, pour la énième fois, qu’elle voulait repartir. Et maintenant que le confinement était levé, elle espérait bien reprendre la route le plus rapidement possible. Evoluant au bras de son compagnon, elle se laissa glisser et porter par la musique, oubliant l’espace d’un instant les convives autour d’elle. De nouveau elle plongea son regard dans les yeux azurés du viking. « Je mi to líto.* » Les secondes s’égrenèrent, laissant la véracité de ses mots faire leur effet. Elle savait qu’il comprenait. Puis appuyant l’intention : « Je m’excuse d’être si… pénible. » Le dernier mot fut des plus durs à sortir. Toutefois, elle savait, au fond d’elle-même, réagir comme une enfant terrible et capricieuse. Et si Ambroise était la cause de tout, il n’était pas non plus le seul coupable, et elle n’était pas obligée de le blesser volontairement avec tant de ténacité. « Je souhaite juste retrouver ce que nous avons d’ordinaire. L’extérieur. La chasse. » Enième requête, énième expression de son désir. Sans toute fois réaliser la profonde teneur de ses propos…



* « Je suis désolée. »


In the darkness under the moon my doomed soul. ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 4/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 478
☾ tickets : 1109
☾ crédits : BABINE./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- aydan
- megara
- magdalena
- adam
- ankh
(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- apolline

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    20.09.18 20:54

Les yeux clos, elle se laissait guider, et il en profitait pour la regarder. Les traits détendus, relâchés par la colère qui animait jusqu’alors son visage, il retrouvait une Ramona sereine ; celle qu’il avait pris l’habitude côtoyer. Elle se laissait docilement emporter, en toute confiance et Ambroise ne pouvait que se satisfaire d’un moment comme celui-ci. Elle avait accepté, déclenchant une surprise bien dissimulée chez lui. Le vampire avait bien remarqué le soin qu’elle appliquait à démontrer la mauvaise volonté qu’elle souhaitait mettre à l’ouvrage, mais il n’avait pas relevé, préférant enchaîner directement et se satisfaire de ce qu’elle avait à lui offrir à cet instant ; un cadeau quelque peu insoupçonné si l’on reconsidère les débuts de la soirée.
La question qu’il posa lorsque ses iris bruns se posèrent sur lui fit mouche. Il connaissait la réponse, quelque part, mais espérait la mettre face à cela, face au fait qu’elle aimait réellement cet instant, ce loisir qu’était de danser, peu importe les conditions qui entouraient l’événement. Il avait envie de la pousser doucement dans ses retranchements ; il la savait incapable de mentir, peut-être aurait-elle osé nier. « Sais-tu parler sans être honnête ? » rétorqua-t-il simplement, sans une once d’agressivité, déclarant une vérité.
Puis il finit par lui demander ce qui le taraudait et l’attristait profondément. De nature joviale, Ambroise avait toujours aspiré à éviter le conflit avec les personnes chères à son cœur. La perte de temps et d’énergie engendrée par les oppositions ne l’intéressait pas. De surcroît avec Ramona, pour qui les prétextes étaient nombreux pour faire honneur à son caractère bien trempé. Elle ne décolérait pas, même ce soir, alors que tous avaient l’esprit à faire la fête et profiter de la bonne nouvelle : la Cité était à nouveau sûre. Elle venait d’ailleurs de rouvrir ces portes, et son apprentie n’avait pas émis le moindre signe de joie ou d’appréciation lorsqu’il lui avait fait part de la nouvelle. Trop absorbée dans sa rancœur. Il la sentit un instant gênée par la question ; peut-être n’avait-elle pas de réponse prête à lui fournir. Il n’insista pas, attendant patiemment qu’elle veuille bien ouvrir la bouche à ce sujet. Il n’en lancerait aucun autre d’ici là. Ses yeux croisèrent à nouveau les prunelles animées par cette colère bouillonnante ; il la sentait se tendre à nouveau sous ses doigts à ce moment précis. Ambroise plissa légèrement les yeux face à la réponse qu’elle lui fournit. Seule la liberté comptait à ses yeux, alors, c’est le constat qu’il fit. Il se tut, poursuivant la danse et gardant en mémoire sa réponse. Il subirait donc ses foudres jusqu’à leur prochain départ, qu’il savait d’ores et déjà imminent. Plus rien ne les retenait, si ce n’est la présence de sa cadette ici. Le regard de l’immortel se perdit dans la foule, l’esprit un peu ailleurs, tout en observant les invités de la soirée. Mais il sentit la brûlure des iris de Ramona se poser sur lui ; il lui retourna son regard. La confidence l’interloqua, mais habitué à camoufler et filtrer les émotions il n’en laissa rien paraître. Silencieux, il sondait son apprentie du regard. Si le contexte avait été différent, il aurait probablement plaisanté sur le fait qu’il ignorait jusque-là qu’elle savait s’excuser en tchèque. Cependant, il n’était pas d’humeur à la taquiner, pas après tout ça. Elle poursuivit, insistant sur sa volonté à se faire pardonner pour son comportement. Si pour certains, ce n’était que des mots, pour eux deux, c’était bien plus que cela. Mais Ambroise restait de marbre, à présent. Ramona reprit la parole, explicitant son souhait, la raison de tout cela. Il le savait parfaitement, et comprenait sa démarche nouvelle ; sans cri, sans colère, elle disait ce qu’elle pensait. Elle venait de faire ce qu’il attendait d’elle : rester maître d’elle-même, garder son calme. Il ferma un instant ses yeux, avant de les reposer sur elle, et de reprendre la parole. « Je te laisserai tranquille jusqu’à ce que nous quittions la Cité. » Première chose ; mener leur vie chacun de leur côté dans New Abbostford, quitte à supprimer les entraînements, les aiderait probablement à se retrouver plus tard dans de meilleures conditions. « Si cela peut te rassurer, je dois me renseigner sur un dernier point, et notre départ ne se fera plus attendre. » Il pouvait deviner la joie qui allait s’insinuer en elle à cette idée ; il n’avait même pas pu lui en parler, la trouvant toujours d’humeur exécrable, mais une mission leur était confiée. « Je sais Ramona, mais tout cela ne dépendait pas de moi. Tu m’as jugé coupable de ton emprisonnement alors que j’étais comme toi, muré ici. La différence entre nous se mesure par notre expérience respective, et notre patience. Tu en es dépourvue dès lors que cela ne t’intéresse pas. Tu peux passer des heures, patiemment, à répéter le même mouvement, mais tu es incapable d’attendre lorsque cela ne dépend pas de ton bon vouloir. » Il marqua une pause, sans pour autant l’inviter à le contredire, il n’avait pas terminé. « A moi aussi, tout cela me manque, l’ignores-tu ? Je sais simplement faire avec. Il faut que tu apprennes, même si cette situation reste exceptionnelle. » La valse allait toucher à sa fin. Ils étaient passés de la véhémence de la brune, à ses regrets, le temps d’une danse. Il profitait encore un peu du calme qui régnait entre eux, de ce semblant d’entente retrouvée. La complicité restait relative dans un tel moment, où chacun avait confié à l’autre, dans des mots ou des regards, le mal qu’ils se faisaient ou qu’ils ressentaient.
Les dernières notes résonnèrent dans la salle, arrêtant leurs pas coordonnés ; se tenant droit, il reprit une légère distance, devinant qu’une danse supplémentaire serait de trop pour elle. « Ravi de voir que tu termineras la soirée avec les jambes intactes, malgré tout. » Un léger sourire étira un bref instant ses lèvres avant que l'impassibilité reprenne possession de ses traits et que sa main relâche celle de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Travis Grant
vampire type 2
☾ âge : 653
☾ métier : Patron de l'Oasis Pleasure
☾ créateur : Décédé
☾ esclaves : Rick Grant
Suzana Wood
Ephraim Lawrence
☾ compétences : Manipulation, charmeur, danse de combat, survie
☾ arme fétiche : Couteaux
☾ origines : Anglais
☾ statut : En couple


☾ avatar : Rufus Sewell
☾ dispo rp : 3/4
☾ arrivée en enfer : 31/12/2017
☾ missives : 1847
☾ doubleface : Lyn Hawkins - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 1374
☾ crédits : Pivette


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t61-travis-grant-la-passion-sans-age-uchttp://lrth.forumactif.com/t62-travis-grant-patron-de-l-oasis-pleasure
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    Hier à 11:18

La marque sur son cou était des plus satisfaisantes, mais Travis était un anglais éduqué à une époque où ce genre de choses ne s'affichait pas en public et malgré toute la fierté qu'il retirait de cet instant volé en compagnie de Aydan, il ne parvenait pas à se défaire de ce qui le caractérisait depuis de nombreux siècles. Ainsi la morsure fut-elle dissimulée, ainsi proposa-t-il son bras à la rousse flamboyante dont la moue déçue et taquine ne manqua pas de lui arracher un bref rire amusé lorsqu'elle lui demanda s'il voulait qu'elle lui prête son parfum.

- Ne me tente pas, je serais capable d'accepter par pur défi.

Lui qui d'ordinaire n'avait que faire des provocations, il se comportait toujours différemment avec sa compagne pour qui il avait toujours des attentions toutes particulières. Si certains n'appréciaient guère de le voir "rajeunir" de la sorte avec la vampire, ceux qui tenaient le plus à lui y voyaient là quelque chose de merveilleux et de salvateur, surtout lorsque l'on voyait des sourires apparaitre de manière régulière si ses traits auparavant si sévères et fermés.

- Cela dit ton odeur que je porte sur moi est celle que je préfère, n'en déplaise à ton parfum.

Un clin d’œil et un sourire en coin plus tard, ils regagnaient la salle de bal sous le regard de certains convives qui avaient été attentifs à leur sortie, ainsi que ceux qui remarquaient seulement maintenant qu'ils s'étaient éclipsés. Travis avait acquiescé à la demande de Aydan, la regardant s'emparer de deux coupes de sang sur le plateau d'un serveur passant par là et souriant doucement lorsqu'elle formula son toast.

- A nous, à jamais.

Ils trinquèrent et l'homme bu sa boisson avec un appétit renouvelé teinté d'une volonté de tenir sa promesse aussi vite que possible avant que la Reine ne fasse l'annonce de la promotion de sa nouvelle conseillère diplomatique. Avisant un autre serveur qui passait par là, il lui confia les deux coupes rapidement vidées avant de saisir la main de Aydan, un air fier et heureux sur son visage.

- Si ma Dame veut bien m'accorder cette danse complète.

Il eut un large sourire qui sembla le rajeunir plus que n'importe quelle quantité de sang frais bu à même une gorge palpitante, puis entraina sa partenaire sur la piste de danse, posant une main sur sa hanche et gardant l'autre rivée à celle de la vampire. Un pas, puis un autre, était-ce le moment qu'ils venaient de passer ensemble ou bien le sang qu'ils avaient partagés, au propre comme au figuré ? Quoi qu'il en soit leurs mouvements furent plus fluides, leur symbiose plus grande que lorsqu'ils avaient dansé quelques instants plus tôt. Flottant au-dessus de la piste, ils pouvaient donner la même impression que Yulian et Lyuba auparavant, à ceci près que leur histoire en était à son réel commencement et que tout ne pourrait qu'être merveilleux. Cette soirée n'était-elle pas parfaite ? Ce bal enchanteur ? Même la musique avait des airs d'antan et Travis à cet instant se sentait plus heureux qu'il ne l'avait jamais été depuis une éternité.


☾ scénario à prendre : Rick Grant
☾ scénario à prendre : Suzana Wood

Tout n'est que Ténèbres
mais parfois la lumière perce

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    

Revenir en haut Aller en bas
 
[MINI EVENT] Célébration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Tower Island :: Tour-
Sauter vers: