AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
   [MINI EVENT] Célébration Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Magdalena Squibb
vampire type 3
☾ âge : 378 ans
☾ surnom : Lena
☾ métier : Responsable de l'approvisionnement de la nourriture humaine.
☾ compétences : L'écriture et les poèmes... (ainsi que la médecine moléculaire, parce que je ne suis pas une Squibb pour rien).
☾ arme fétiche : Dague à lame ondulée
☾ origines : Américaine et Suédoise
☾ statut : Célibataire endurcie


☾ avatar : Sophie Turner
☾ dispo rp : Oui
☾ arrivée en enfer : 07/02/2018
☾ missives : 299
☾ tickets : 744
☾ crédits : midnight blues (Avatar)


☾ liens : .
- Lucrezia Darras : Mère vampirique
- Aydan E. Lovelace : Ancêtre direct
- Heathcliff Godfrey : Fils illégitime
- Travis Grant : Ex-Patron
- Lyn Hawkins : Curiosité/Attirance

☾ rp en cours : .
- Lucrezia

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    12.07.18 23:04



"Célébration"

Voilà que cesse le chaos marathon et vient le temps des fleuraisons. - Lena



    Je ne suis pas dans mon élément, je n'ai jamais guère fréquenté les festivités de New Abbotsford après tout. Pourquoi aurais-je fait cela auparavant ? J'ai toujours apprécié rester dans cette bulle solitaire, loin des critiques et du mépris de ces gens qui se disent civilisés. Je vois de mes yeux pour la première fois ces gens qui sourissent et dansent au rythme d'une musique bien trop distinguée pour mes oreilles. Mes yeux se posent sur elle, la reine, ma génitrice et je reste là un long moment à la fixer comme si un tableau est peint sous mes yeux. Un sublime tableau dont les heures d'observation ne suffiraient guère à déceler chaque détail du coup de pinceau de l'artiste. Ce bal est son oeuvre, mais elle est à la fois l'artiste et le tableau qui fait l'oeuvre. Mère, comme j'ai osé l'appeler la veille, est sans conteste l'étoile autour duquel tous veulent orbiter... Moi de même. C'est là le monde dans lequel elle peut sublimer tout son être, mais ce n'est pas cas pour moi, ce n'est pas mon monde.
    La peur grandissait en moi jusqu'à me dévorer l'esprit comme un dangereux parasite tout droit sorti d'un cauchemar. Pourtant, tout ceci se volatilisa dès lors qu'une espèce d'individu dont je ne citerai pas le nom entre dans mon champ de vision. Je passe alors de l'angoisse à l'orgueil froissé. Je n'arrive pas à être indifférente en face de l'attitude de cette foutue poutre blonde. Je ne sais pas si c'est le fait qu'elle soit la fille CHÉRIE de la reine, mais je ne veux absolument pas être défait par elle... Surtout pas elle. Donc je réponds à son salutation avec un large, très large sourire aux lèvres. M'approchant pour lui faire un gros câlin bien long et bien fort qu'elle s'imprègne de tout mon parfum. Et bien sûr, que tous soient témoins de cette marque d'affection que j'ai pour ma chère SŒUR... Lorsque je m'écarte d'elle, j'annonce avec ce même sourire presque provocateur. « Tout le plaisir est pour moi voyons ! » En effet, je ne veux pas perdre face à cette fichue assurance avec laquelle elle se pavane trop souvent.

    Les intentions de Victoria sont désormais bien plus clair, lorsque je perçois cette vipère s'enrouler autour du cavalier qui m'a été donné sans même que je sois au courant. À ses mots je ressens une nouvelle frustration, là où j'aurais été silencieuse, passant mon chemin... « Oh mais, fais donc, je t'en prie... Au vu de ta tenue, il est évident que tu recherches un loup pour te tenir compagnie ce soir, mon cher chaperon rouge. Amusez-vous bien... » Petite révérence avant de m'éloigner vers le buffet, hors de question que je me contente de les observer. Toutefois, je m'arrête en cours de route apercevant un autre individu dont la simple présence avait tendance à m'irriter : l'homme qui m'avait ramené auprès de Lucrezia, je ne peux oublier la façon humiliante dont il l'avait fait. Ne sois pas Magdalena, ne sois pas Magdalena, me répétais-je intérieurement. Si je fais comme d'habitude, que je me renferme, Victoria pourrait en profiter pour piquer là où ça fait mal. Et puis, je n'ai pas non plus envie que la reine m'aperçoit en retraite comme je l'ai toujours fait, pas ce soir en tout cas.
    Je ferme à nouveau les yeux et inspire, avant de m'approche d'Ambroise. « Mais ne serait-ce pas là notre cher Ambroise, j'ai failli ne jamais vous reconnaître dans cette tenue... Moi qui ai toujours pensé que vous ignorez le chemin en direction du dressing. » Je n'ai jamais dit que je devais être gentille non plus, après ce qu'il m'a fait subir, il ne faut pas déconner, une pique ou deux, je ne suis que dans mon bon droit. Cependant, c'est du passé pas vrai, autant lui montrer que j'ai tourné la page. « Les Delacroix sont sans conteste éblouissants ce soir et j'imagine que vous, Ambroise, devez déjà faire fondre les coeurs de ces messiers dames, n'était-il pas ? » Je m'incline légèrement devant lui. « M'accorderiez-vous une danse avant que vous ne soyez trop accommodé par vos fans ? » Mon dieu, je viens de demander à Ambroise une danse, si quelques mois auparavant on serait venu m'annoncer que je ferai cela, j'aurais trois fois giflé le messager avant de le foutre à la porte à coup pied dans le derche.



Code by Sleepy




LENA
© FRIMELDA

Aydan qui se prend un vent par Izaak, Travis et Victoria ICI
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 10:38

Y’avait-il une chance pour que Vivi capte que je l’ignorais simplement parce que je n’avais pas envie de jouer avec elle ? Quoique non. J’avais envie mais je n’étais pas certain que Lucrezia apprécierait de voir de la cervelle voler un peu partout… Du coup, faire comme si Vivi n’existait pas évitait de titiller cette envie. Il arriverait bientôt le temps où nous reprendrons notre affrontement. Elle avait refusé une trêve et je la lui imposais le temps de cette nuit. J’avais bien mieux à faire : saluer Apolline dont le sourire fut une récompense. Son frère eut droit à un clin d’œil et une taquinerie. Ramona semblait vouloir le tuer. Autant sauver une Delacroix avant le massacre. J’aurais allègrement continué à mettre les pieds dans le plat si Apolline n’avait pas accepté de danser avec moi. Ma prise autour de sa taille se fit plus présente tandis que je la laissais faire ce qu’elle souhaitait. Puis je l’emportais sur la piste.

Souplement, je la fis tournoyer avec un large sourire avant de l’enlacer et l’entraîner au cœur des autres couples. Je ne la quittais pas des yeux. L’habitude avait repris ses droits et je guidais la danse sans le moindre faux-pas. Ma main sur sa taille restait sage. Cependant, je n’avais pas pris la distance protocolaire. Il n’y aurait personne pour me le reprocher de toute manière. Sauf elle. Je laissais échapper un rire à ses mots. « Evidemment que je le voulais. Tu as largement passé l’âge d’être accompagnée par ton frère. Il te faut un vrai cavalier et non pas la future victime d’un crime conjugal. » Je la taquinais tout en étant sincère. Si j’étais revenu plus tôt, je l’aurais invité. On pourrait me reprocher de ne pas avoir pensé à convier Lucrezia. J’étais réaliste : elle était la reine et moi… Le pire choix de cavalier possible. Quand bien même, je n’avais aucune prétention au pouvoir ou au prestige. Au-delà de cela, rien n’avait été juré ou demandé. En l’absence, je faisais encore ce que je voulais. Elle aussi. Son choix de cavalier se portait sur Dimitri. Moi sur Apolline. « Des envieuses ? Tu parles… Ils sont déjà en train de préparer ta béatification pour me tolérer…Et demander à Ambroise comment peut-il oser te laisser à mon bras. Comme si tu étais incapable de me dire non… » Alors que c’était tout le contraire. Ambroise devait probablement grincer des canines mais il savait que sa sœur ne risquait rien avec moi. Enfin rien de plus que de finir dans mon lit si elle en exprimait le désir. Tous deux savaient aussi que si Apolline avait refusé ma compagnie, je n’aurais pas insisté.


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Delacroix
vampire type 2
☾ âge : 32 ans - 500 ans.
☾ métier : chasseur de primes.
☾ créateur : Octave
☾ compétences : La traque et la capture. Le reste..
☾ arme fétiche : Une lance, d'abord, à deux lames. Viennent ensuite les épées, hâches et poignards.
☾ origines : Fin fond de la Norvège.
☾ statut : célibataire.


☾ avatar : travis fimmel
☾ dispo rp : 4/3
☾ couleur : #336699
☾ arrivée en enfer : 10/12/2017
☾ missives : 478
☾ tickets : 1109
☾ crédits : BABINE./tumblr.


☾ liens : - ramona
- apolline
- lucrezia
- aydan
- megara
- magdalena
- adam
- ankh
(...)


☾ rp en cours : - ramona
- aydan
- ramona
- apolline

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 13:22

Supportant les jérémiades de Ramona, qui n’était pas à son aise mais ne faisait pas vraiment d’efforts pour arranger les choses, préférant passer ses nerfs sur l’aîné des Delacroix, Ambroise choisit de ne pas s’en encombrer, s’amusant de sa mauvaise volonté. Son attention se déporta de Victoria, qui venait de lui répondre à sa question sur les invités mis à l’honneur ce soir. Adam venait de faire son irruption, et le regard vif du vampire ne put louper quelle cible son ami avait choisi pour la soirée : sa magnifique sœur. Il n’en perdit pas son sourire pour autant, même lorsque son allié de batailles du passé le taquina au sujet de son apprentie : le blond posa ses yeux sur la brune bien trop tempétueuse, se demandant si un jour, elle finirait par se détendre et apprendre à savourer ce genre de moments. Les célébrations n’étaient pas aussi courantes qu’on le souhaitait, et peu de cités mettaient autant de cœur à l’ouvrage. Aussi manquait-elle une belle occasion en préférant maugréer plutôt que s’amuser, selon lui.

La remarque d’Adam, avant qu’il n’emporte sa sœur, lui arracha un sourire. Il n’allait danser avec aucune autre déesse, puisque la bourrique qui se tenait à ses côtés préférait se casser les jambes, soi-disant… Pourtant, une image revint à son esprit : Ramona qui découvrait un tourne-disque. Il lui rappellerait en temps voulu, pour l’instant ce n’était pas envisageable. Sa sœur se pencha vers lui, leur langue maternelle en bouche, le temps de lui glisser une recommandation. Il lui répondit d’un regard entendu. Il avait prévu d’être charmant, voulant calmer la colère de son apprentie qui durait depuis des jours. Elle ne comprenait pas ses intentions et s’offusquait de tout. Cette dernière avait probablement entendu ce que venait de dire Apolline, l’immortel décida de rester silencieux, afin de ne pas attiser le feu qui l’animait ce soir.

Victoria s’approcha de lui, il la retint d’un bras autour de sa taille alors qu’elle lui murmurait quelques paroles à l’oreille. Le pétillement de ses yeux rieurs vint caresser le minois de son amie, qui joueuse, s’apprêtait à s’en aller. Sa prise se fit plus ferme un instant. « Aucun besoin d’avoir recours aux gardes. Je répondrai à tes questions lorsque je viendrai te voir, mes raisons sont bonnes, je te l’assure. Ne perds pas patience et bonne chance pour ton défi. » Le nordique la laissa s’échapper, après l’avoir gratifiée d’un clin d’œil complice, suivant du regard sa destination alors qu’elle s’arrêtait à hauteur du Grand Veneur accompagné de.. Magdalena. Il fronça les sourcils, s’en retournant à celle qui restait à ses côtés malgré sa mauvaise humeur. « Même si tu es fâchée contre moi, tu n’es pas obligée d’en faire profiter les autres, reste courtoise avec eux. » lui glissa-t-il discrètement, avant de se laisser surprendre par l’apparition de Magdalena. La toisant du regard, il écouta sa remarque sur sa tenue, haussant un sourcil devant son étonnant courage ; la dernière fois qu’ils s’étaient croisés, il aurait pu jurer la voir aussi tremblante qu’une feuille à son approche. « Et je vois que tu as retenu la leçon de la dernière fois en attachant correctement tes cheveux, la prise sera plus difficile en cas de fuite. » Une lueur passa dans son regard, au souvenir du jour où il l’avait rattrapée pour la ramener à Lucrezia. La fille Squibb. Ses yeux se plissèrent un peu alors qu’elle poursuivait ; que lui arrivait-il ? Le scepticisme pouvait se lire sur son expression, qu’il ne cachait pas : il n’avait rien à prouver en sa présence. La demande de Magdalena le prit de cours et un rire franc et surpris lui échappa, seulement elle semblait sérieuse. Toujours amusé par la situation, et souhaitant profiter de la soirée d’une façon ou d’une autre, il lui tendit son bras lâchant un « Soyons fous ! » avant de l’entraîner sur la piste. Glissant une main à sa taille, se saisissant de sa main dans l’autre, il la fit danser, non sans se poser une multitude de questions. Cependant, elle lui permettait d’échapper à la mauvaise humeur de son apprentie et pour cela, il hésitait presque à la remercier. « Escortée par le frère de la Reine, alors ? » questionna-t-il, curieux de cette situation également. Son regard se posa sur sa sœur qui dansait sourire aux lèvres ; et rien que pour la voir s’amuser et profiter de sa soirée, il tolérait pleinement le rapprochement avec Adam. « Et en plus tu portes une robe que Lucrezia aurait pu garder pour elle… » Que se passait-il entre la Reine et la fille Squibb ? Ambroise posa son regard sur la créatrice de l’immortelle avec qui il dansait, échangeant un regard qui en disait long, alors qu’elle se tenait dans les bras du Roi de New Riverlake. « Une trêve a été instaurée ? Tu as décidé de rester sage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Erik Landseer
vampire type 2
☾ âge : 38 ans - 684
☾ surnom : Rik ou Grand Veneur
☾ métier : Grand Veneur du Roi de New Riverlake, accessoirement de la Reine, autrement dit chasseur d'Enragé
☾ créateur : Yulian Gyllenberg
☾ esclaves : Noah Green
☾ compétences : la chasse, la traque, le combat, la guerre
☾ arme fétiche : Une épée à double tranchant
☾ origines : Saxonnes
☾ statut : célibataire


☾ avatar : Charlie Hunnam
☾ couleur : #006666
☾ arrivée en enfer : 11/06/2018
☾ missives : 76
☾ doubleface : Ramona Zeman
☾ tickets : 188
☾ crédits : avengedinchains


☾ liens : ☾ Dimitri Voltchenkov
☾ Lucrezia Darra
☾ Yulian Gyllenberg
☾ Lyuba Sakharov
☾ Et encore toi !

☾ rp en cours : ☾ c'est en cours ☾
Noah
Dimitri
Lyuba
Victoria


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t518-erik-landseer-warriors-don-t-show-their-heart-until-the-axe-reveals-ithttp://lrth.forumactif.com/t564-erik-landseer-warriors-don-t-show-their-heart-until-the-axe-reveals-it#13584
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 14:12

Arrivé devant les portes qui donnaient sur la salle de réception, Erik sentit sa cavalière ralentir. Ah ! Les femmes ! Gentiment il s’arrêta et l’observa un petit instant. La rousse semblait à la limite de l’apoplexie. D’un geste rassurent il posa ses mains sur les épaules de la vampire et déclara.

« Magdalena. Je ne vais pas vous mentir je sais exactement qui vous êtes et l’on m’a conté vos récents déboires. Les gens derrière cette porte, et la reine y compris, vous attendent certainement au tournant. Ne leur montrez pas que vous avez peur d’eux. Ne leur montrez pas que vous êtes un bourreau ou une victime. Vous êtes à mon bras, et je ne suis pas n’importe qui. » Il marqua une pause, puis tenta un doux sourire encourageant. « Faites-moi confiance. » proposa-t-il. Puis il lui tendit de nouveau son bras et les portes s’ouvrirent devant eux. La salle était déjà bondée, et la musique enchantait les coeurs morts des damnés. Lentement, sa cavalière près de lui, Erik déambula parmi les convives. Il repéra rapidement son Roi en compagnie de sa très chère soeur, et adressa un léger signe de tête à l’égard de ces altesses. Il lui fallut peu de temps pour que le Grand Veneur soit rejoint par Victoria. Elle avait dans le regard cette étincelle de malice qui informa le vampire qu’un mauvais tour se préparait… Affichant un sourire radieux il salua la blonde. « Victoria ! Quel plaisir de te voir. Tu es radieuse. » Il laissa, sans la moindre gène, ses yeux arpenter le corps de la vampire, appréciant à sa juste valeur les courbes emprisonnées dans un tissu savamment coupé. Décidément, les femmes étaient toutes plus belles les unes que les autres ce soir. Toutefois, le brun pinça les lèvres, le regard pétillant d’amusement lorsque l’italienne se rapprocha de lui de manière provocante, lui demandant si elle lui plaisait. Quoi donc ? La robe ? « La robe ? Ce n’est qu’un amas de fripes. Seul le contenu m’importe… » Ben quoi ? L’italienne semblait joueuse et il ne fallait pas grand chose à Erik pour démarrer ce genre de jeu. Quel que soit le jeu par ailleurs… Soudain, elle se rapprocha encore plus, laissant ses mains trainer ici et là. Mais qu’elle petite indécente ! D’abord surpris, le chasseur se mit à sourire à la manière d’un prédateur. Il ignorait quel sorte de jeu se tramait là, mais quelque chose lui disait que ce serait intéressant. Victoria finit par demander à Magdalena si elle pouvait l’emprunter. A ça s’emprunte ? Il émit un léger rire. Finalement il tourna le regard vers l’infant de sa soeur, et répondit à sa remarque. « N’oubliez-pas de vous amuser vous aussi Magdalena. Et, s’il vous plait, mettez un sourire sur ce visage. Il n’y a pas de plus beau maquillage pour une femme qu’un sourire sur ses lèvres. » Là-dessus il lui offrit un clin d’oeil puis reporta toute son attention sur l’italienne.

Cette dernière laissait ses mains glisser et son regard en disait bien long… Le vampire soupira, relevant la tête pour capter au loin le regard curieux de sa frangine. C’était donc ça… Son sourire s’accentua. Aussi brusquement que soudainement, il saisit les poignées de Victoria puis baissa de nouveau le regard vers elle. Lentement il se pencha vers elle, pour susurrer ces quelques mots à son oreilles. « J’ignore à quel sorte de jeu pervers ma soeur et toi jouez, mais je peux t’assurer, petit sucre d’orge, que tu risques de perdre… » Lui adressant un regard des plus calculateur, il se dirigea subitement vers la piste de danse, trainant la petite joueuse derrière lui. Une fois en place il se retourna et l’attira à lui avec toute la fermeté dont mademoiselle semblait vouloir jouir. Passant un bras dans ses reins il la plaqua contre lui puis releva la tête et commença à la guider habilement dans quelques pas de danse parfaitement maitrisé. « Dis-moi tout Victoria, avant que tu ne perdes pieds, es-tu certainement de vouloir mettre un terme à notre délicieux jeu de chat et de souris ? » Un coup d’oeil au bord de l’hilarité avant de de nouveau observer autour de lui. Depuis le temps qu’il connaissait l’italienne, et à chaque fois qu’ils s’étaient vu, ce n’avait été que jeux doucereux de séduction et de sous-entendus habile sans jamais pour autant aller plus loin. Serait-ce la fin ce soir ? Et tout en dansant, il le tenait toujours serrée contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Darras
reine de newabbotsford
« the world changes, we do not, therein lies the irony that kills us. »


☾ âge : 17 ans - 684 ans
☾ créateur : Yulian
☾ infants : .
• Magdalena
• toi ?
☾ esclaves : .
• Brona : femme de chambre
• Matthew : secrétaire
• Philip : coursier
• Telma : responsable des toilettes
• toi ?
☾ arme fétiche : une dague dotée d'un saphir incrusté dans le manche que son défunt mari avait fait faire spécialement pour elle.
☾ origines : elle se sait italienne, mais a vécu tellement de vies qu'elle ne sait plus si ce pays la caractérise vraiment.
☾ statut : veuve


☾ avatar : emilia clarke
☾ dispo rp : non
☾ couleur : darkcyan
☾ arrivée en enfer : 08/12/2017
☾ missives : 2136
☾ doubleface : blake le p'ti sauvage
☾ tickets : 1487
☾ crédits : lux aeterna


☾ liens : .
☾ VAMPIRES ☾
• Adam
• Ambroise
• Apolline
• Dimitri
• Erik
• Kali
• Kaspian
• Magdalena
• Megara
• Lyuba
• Rose
• Travis
• Victoria
• Yulian

☼ HUMAINS ☼
• Matthew
• Telma


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t30-lucrezia-darras-en-courshttp://lrth.forumactif.com/t54-lucrezia-darras-the-killing-of-pain
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 14:24


CÉLÉBRATION
avec tout le gratin
Avoir les regards braqués sur moi était sans doute ce que j'appréciais le moins dans le rôle qui m'incombait. Gratifiant de temps à autre d'un signe de tête ou d'un sourire les gens dont je me sentais le plus proche, je me laissais guider par mon partenaire vers la piste. Au moment où il se pencha en avant afin de me proposer cette danse en bonne et due forme, je ne pus m'empêcher de lâcher un rire amusé. C'était les yeux pétillants et les zygomatiques toujours en action que je lui tendis ma main droite tandis que l'autre tenait un pan de ma robe, le tout suivi d'une petite révérence. Dimitri avait gardé les us et coutumes d'une autre époque, comme beaucoup d'immortels ce qui, ne nous le cachons pas, avait son charme.
Dans des gestes parfaitement exécutés, nous commençâmes à joindre nos corps à la musique. Je ris une nouvelle fois à sa réponse et ne pris même pas la peine de le rassurer sur ma soit-disant jalousie, nous n'en étions pas là lui et moi. Je connaissais Rose uniquement à travers ce qu'il pouvait me dire d'elle, à savoir qu'il l'estimait sans doute un peu plus que la myriade de jolies femmes dont il s'entourait. Et non pas que je craignais qu'elle me fasse de l'ombre, mais je ne savais pas ce qu'elle savait de nous et si nous pouvions lui faire confiance.
Je me perdis un instant dans les yeux du souverain de la Cité Souterraine où j’aperçus cette flamme sensuelle danser en leur centre. A la fois intuitif et impertinent, galant avec cette touche d'espièglerie, profond et doté d'un irrésistible sens de l'humour, il était difficile de lui résister, il le savait et en jouait la plupart du temps. Ce fut un frisson de plaisir qui s'insinua le long de mon dos lorsqu'il se pencha légèrement afin de me quémander cette audience privée. « J'espérais que tu me le demandes » dis-je dans une intonation qui laissait sous-entendre mille promesses. Je sentis sa main glisser légèrement le long de ma croupe et je me rapprochai imperceptiblement tout en raffermissant la prise de mes doigts sur son épaule. L'affinité qui nous liait prenait racine aussi bien psychologiquement que physiquement et mon corps semblait déjà réclamer le sien.  
Ce fut une silhouette familière qui accrocha un instant mon regard derrière l'épaule de mon cavalier et qui brisa cette connexion durant de furtives secondes. Dimitri me fit tourner, m'arrachant sans le savoir à la contemplation d'une scène déplaisante : Adam accroché à la taille d'Apolline et se dirigeant vers la piste. Si ce n'était que ça... Mais je connaissais que trop bien le sourire accroché lui, à ses lèvres. Je me mis immédiatement à haïr ce sourire. Une imperceptible tension vint se loger le long de ma mâchoire, mais je pris sur moi pour refouler cette intuition qui était venue se loger dans mon estomac. Je me détendis, préférant ne pas gâcher les moments passés avec Dimitri. Ils étaient si précieux. « Nous avions prévu une soirée un peu plus privée pour la seconde partie. » Dimitri avait déjà participé à ce genre de réunion où l'on se livrait à toutes sortes d'excès, cependant consciente du voyage qu'il venait d’effectuer je préférai ne pas l'y contraindre. « Néanmoins, si tu préfères que nous nous retrouvions dans un cadre plus intime... » Ma phrase resta en suspend dans l'attente d'une réponse.
Un peu plus tard, toujours dans les bras sécurisants de Dimitri qui me faisait danser avec grâce, je sentis un regard appuyé sur ma gauche. C'était Ambroise toujours séduisant que ce soit dans son accoutrement de solitaire ou dans un costume trois pièces. Je reconnus immédiatement la chevelure rousse qui dansait avec lui. D'un hochement de tête tout en arquant légèrement mes sourcils je lui fis signe de mon étonnement. Jamais de ma longue et éternelle vie je n'aurais cru voir ça. Un sourire amusé vint s'insinuer sur mes lèvres.
Les derniers accords de valse arrivèrent et nos pas ralentirent jusqu'à s'arrêter. Ne souhaitant pas interrompre le contact avec Dimitri, je laissais ma main dans la sienne tandis que l'autre glissait furtivement de son épaule à son torse, remettant au passage un pli imaginaire près de son col. « Ce fut un plaisir Dimitri. » Mes yeux remontèrent jusqu'aux siens, un sourire enjôleur sur les lèvres. « Comme toujours. »
Après cette brève aparté, me voilà à nouveau prête à me mêler aux invités et à devoir faire la conversation. En apercevant Travis accompagné de la belle Aydan, je me sentis soulagée. Voilà une entrevue qui allait être agréable. Je proposai à Dimitri de me suivre. « Il faut absolument que je te présente Travis, ainsi que sa compagne Aydan. Peut-être les connais-tu déjà ? » En traversant la piste en direction de ces derniers, nous croisâmes Adam, perdu dans la contemplation de la belle Apolline. Une envie subite de faire un croche-pied à cette dernière m'envahit. Envie que j’étouffai bien vite cependant, préférant jouer l'indifférence en relevant le menton et en détournant le regard. Arrivés face à mon ami, patron de l'Oasis Pleasure et la rouquine qui l'accompagnait, j'affichai un sourire sincère.

Spoiler:
 
©lastroadtohell



   
WITH THE MOON I RUN
far from the carnage of the fiery sun

© FRIMELDA


Dernière édition par Lucrezia Darras le 13.07.18 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ramona Zeman
vampire type 3
☾ âge : 104 ans (27)
☾ métier : Apprentie chasseuse de prime
☾ créateur : Elle l'ignore...
☾ compétences : grand sens de l'observation, agilité, boudeuse experte.
☾ arme fétiche : Sa dague et son arbalète.
☾ origines : Europe de l'Est.
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Alicia Vikander
☾ dispo rp : Reste 0/3
☾ couleur : #993366
☾ arrivée en enfer : 10/03/2018
☾ missives : 201
☾ doubleface : Erik Landseer
☾ tickets : 321
☾ crédits : Tumblr


☾ liens : • Ambroise ♥️
• Apolline ♥️

• Victoria ❀
• Kali ❀

• Son Cadavre Royal ☂️
• Megara ☂️


• Ruslan ✚


☾ rp en cours :
☾ Ambroise
☾ Célébration


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t199-ramona-zeman-there-was-a-time-i-wasn-t-brokenhttp://lrth.forumactif.com/t202-ramona-zeman-twinkle-twinkle-little-star
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 14:36



Cette soirée était une pure torture. Non contente d’être accoutrée comme en clown, et d’être en plus au milieu d’une salle bondée - Ramona préférant plutôt les grands espaces déserts - il fallait en plus que la jeune vampire soit la cible de commentaires limites déplacés au sujet d’Ambroise et elle. Mais punaise ! Qu’on lui foute la paix. Si elle mit les remarques de Victoria sur le compte de l’âge et de la blondeur de l’Italienne, apparemment shootée à l’extase du moment, les commentaires d’Adam Hamilton et Apolline, lui firent lever les yeux au ciel sans la moindre honte d’effronterie. Qu’ils devenaient chiants ces vampires avec l’âge ! Ils avaient quoi à vouloir à tout prix la faire danser. Elle n’avait rien demandé ! Pourquoi est-ce que tout le monde s’acharnait sur elle ?! Lorsqu’Apolline l’informa qu’une danse lui était réservé, la Tchèque avait répondu par un sourire qui se voulait encourageant mais qui disais clairement ”on verra hein…”. Par chance le fait d’être accaparée par Hamilton, lui ferait vite oublier cette idée saugrenue. Toutefois, lorsqu’elle s’adressa à Ambroise en vieux narrois, la brune serra la mâchoire, agacée plus que jamais. Ramona n’avait pas besoin qu’on demande à Ambroise d’être gentil avec elle ! Elle n’avait pas besoin qu’on la chaperonne et encore moins qu’on encourage quoique ce soit ! Elle ne voulait pas être là, elle était vexée après Ambroise, ça ne regardait personne ! Mais ce qui l’énerva le plus, fut sans doute la langue employée. Le viking et sa soeur avaient appris à la jeune vampire leur langue natale. Cela faisait parti des termes de base de l’accord passé avec le Scandinave, et de plus elle aimait converser dans cette langue avec Apolline, trop heureuse de faire plaisir à cette dernière en conversant dans une langue aujourd’hui oubliée. A quoi donc rythmaient ces messes basses ? Ramona, elle, employait le tchèque, généralement pour exprimer son mécontentement. Lorsqu’elle voulait se couper des autres. Mais, ici, la remarque… Sans en avoir physiquement besoin, mais surtout pour calmer son esprit belliqueux, elle soupira profondément, avant de plonger ses lèvres dans son verre. Elle était tellement remontée que même le gout du sang ne parvenait pas à l’apaiser. Bon sang, ce qu’elle en avait déjà marre d’être ici, au milieux de tous ces hypocrites cadavres puants de condescendance et de mesquinerie !

Elle se sentait comme un jouet mâchouillé avec amusement par plusieurs chiens et pour lequel on se chamaillait. Furieuse elle se mordit la langue avant de tourner son regard vers Ambroise. Ils étaient désormais seuls. L’élégance et la décontraction du vampire ne firent qu’accroître sa colère. Il était à l’origine de sa mauvaise humeur. Il était l’objet de ces remarques présomptueuses. Il serait la cible de son courroux. Et oui, il prendrait donc pour tous les autres. Accompagné d’un mouvement du menton elle dressa un sourcil interrogatoire. « Une remarque spirituelle à ajouter peut-être ? Un trait d’esprit au sujet de ce stupide déguisement ? » Elle claqua de la langue, se détournant à moitié avant de nouveau fondre sur lui, plantant un doigt menaçant sous son nez. « Je te préviens, je ne danserai pas avec toi. Tu te mets le doigt dans l’oeil ! » Là dessus elle se renferma dans son silence boudeur tout en observant les couples autour d’elle. Elle ne répondit même pas à sa remarque. Comme si elle s’était montrée malpolie avec les autres ! Non mais pour qui il la prenait ?!Au lieu de quoi elle préféra observer justement les autres. Cette salle était absolument radieuse, il fallait bien l’admettre. Et chaque femme brillait de beauté et de magnificence. Elle en aurait pu se montrer jalouse si elle avait été seulement capable de l’admettre et de se voir comme l’une d’entre elles. Se sentant une nouvelle fois hors phase, comme venant d’une autre galaxie et absolument pas à sa place elle lâcha, sur un ton plus complaisant.

« Porter des talons c’est la misère. Je vais m’asseoir. » En toute franchise, elle n’avait jamais porté de talons. Sa vie à la ferme et au village, ne lui avait permis que de porter des bottines ou d’user de ses pieds nus. Ensuite, les chasses nocturnes auxquelles elle s’adonnait, ne permettait rien d’autres que de porter des bottes ou des godillots de montagne. Un truc sur, et pratique. Pas douze centimètres d’échasses qui lui enfermaient les pieds dans un étaux. Sans plus d’égard pour qui que ce soit,  et tandis qu’elle apercevait Magdalena Squibb venir vers eux, elle tourna le dos à Ambroise et se dirigea vers les tables. Sur son chemin, elle repassa près du bar et se saisit de la bouteille de whisky. Le serveur, un humain ouvrit la bouche pour protester, mais la vampire lui retourna un regard assassin. Perchée sur ses talons, et guidée par sa mauvaise humeur, Ramona paraissait malgré elle plus impérieuse que jamais. Son dos était droit, ses épaules carrées et son pas fluide pour plus de stabilité, ce qui lui conférait indéniablement une grâce divine. Sa bouteille sous le bras, son verre d’hémoglobine dans une main, elle parvint finalement aux tables et s’assit en soupirant. D’un geste machinal elle retira une nouvelle fois sur le tissus de son décolleté pour en réduire l’effet. Puis elle se servit un verre du liquide ambré et laissa ses yeux arpenter les alentours, observant tour à tour les couples qui évoluaient sur le piste de danse, plus gracieux les un que les autres.


Dernière édition par Ramona Zeman le 13.09.18 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aydan E. Lovelace
vampire type 2
☾ âge : 658
☾ esclaves : Aucun
☾ compétences : Apprendre. Survivre. Se débrouiller. Réparer. Agacer.
☾ arme fétiche : Arc et dague
☾ origines : Irlando-Hongroise
☾ statut : En couple

Amor fati
☾ avatar : Katherine Mcnamara
☾ dispo rp : Prenez un ticket :P
☾ couleur : Teal
☾ arrivée en enfer : 09/02/2018
☾ missives : 1196
☾ doubleface : Adam Hamilton & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 947
☾ crédits : Adastra <3

Aut agere aut mori
☾ rp en cours : - Ambroise
-Dante
-Lyn
-Megara
-Brona
-Ephraïm

Nouvelle saison:
Event

FB:
Ambroise


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t178-aydan-e-lovelace-alterius-non-sit-qui-potest-esse-suihttp://lrth.forumactif.com/t181-aydan-e-lovelace
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 14:40

Aux mots de Travis l’informant qu’il ne comptait pas faire ombrage aux invités, Aydan haussa un sourcil perplexe. Ils ne s’étaient jamais souciés des convives et de leur soit disant importance. Alors pourquoi maintenant ? Parce qu’il était ami avec la Reine ? La vampire eut une moue rapidement chassée par le plaisir de savoir qu’il acceptait de la courtiser encore. Peut-être que cela leur permettrait de combler ce qu’elle pensait être un problème. Aveugle qu’elle était. Travis était simplement inquiet mais il n’avait cessé de la dévorer du regard comme il le faisait depuis qu’ils s’étaient vraiment retrouvés. Elle était simplement trop inquiète pour le voir. Il aurait cependant fallu qu’elle soit aveugle pour ne pas s’apercevoir combien il était fier de l’avoir à son bras. Dans un élan de coquetterie, elle lissa un pli absent de sa robe, bien loin des longueurs des robes de cocktail. La jupe dansait haut sur ses jambes et le tissu soyeux accrochait la lumière. Un seul collier qui guidait le regard le long du décolleté du haut. On pourrait lui reprocher d’être presque hors sujet au beau milieu des vêtements plus magnifiques les uns que les autres. Pourtant, nul ne pouvait douter qu’Aydan était apprêtée pour une soirée mondaine. Restait à savoir comment elle pourrait évoluer au gré des pas de danse.

Lors du passage d’un enregistré, elle lui demanda gentiment à boire pour Travis et elle. Pour l’instant, elle était prête à laisser l’anglais décider de ce qu’il voulait faire pour ces premiers temps de bal. Elle lui tendit un verre, réprimant son désir d’aller danser. Les couples se multipliaient et au moment où elle allait prendre les devants, elle capta l’arrivée de Lucrezia et Dimitri. Elle renouvela ses salutations, un peu perplexe qu’ils viennent près d’eux. C’était somme toute assez logique : Travis et la souveraine étaient proches. Elle… N’était que la compagne. Pour l’anglais, elle acceptait d’être la plante verte pour une fois, bien qu’il ne la considèrerait jamais ainsi. « Je tiens à vous remercier de m’avoir conviée, Majesté. » souffla-t-elle. Elle avait conscience que son arrivée n’avait pas créé une bonne aura sur d’éventuelles relations. Elle sourit aux deux vampires avant de laisser Travis au premier plan.


Toute la beauté de la vie
n'est qu'un mélange de lumières et d'ombres
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    13.07.18 19:25

L'attache de son ami la retenant alors qu'elle délivrait son mécontentement face à son manque cruel d'attention à l'égard de sa sulfureuse personne, le sourire étira ses lèvres avant qu'elle ne s'envole vers d'autres compagnies. Les mélodies berçant les airs, les gloussements de certains et la chaleur ambiante qui ne faisait que monter dans cette somptueuse antichambre de célébration : ce mélange attirait aux délices, aux plaisirs et à un relâchement certain dont Victoria faisait les frais et ce ne sont que les prémices... La réponse du Viking lui parvint, lui arrachant une expression perplexe : de bonnes raisons ? Cela n'avait rien de rassurant pour autant elle fit fi de cette remarque en lui adressant un signe de main avant de croiser les doux regards de ses nouveaux interlocuteurs.

Le choc fut brutal, aussi brutal qu'un craquement soudain d'une colonne vertébrale sous un choc violent : Magdalena Squibb, civilisé, même débordante d'affection pour sa rivale de toujours ?  Que lui avait-on fait manger dans les geôles ? Victoria accueillit tout de même le compliment tout comme l'étreinte d'un air heureux, qui sait peut-être que c'est cela qui donna des ailes à la créature de la nuit pour venir se parer de tant d'insolence et de provocation avec le frère de la Reine. D'ailleurs, celui-ci intimait à la jolie rousse de se détendre : elle avait déjà l'air bien moins sévère et ennuyeuse qu'en habitude, c'est la Reine qui allait en être aise. Avant tout, elle glissa quelques mots à la belle avant qu'elle n'aille s’enjôler ailleurs dans d'autres bras et lesquels : ceux du Viking, elle ne vise pas le bas du tableaux la petite ! << Magdalena je suis ravie de te voir si... Si peu toi même à vrai dire ! J'espère que nous aurons le plaisir de te conter plus lumineuse encore à l'avenir, cela ne fait qu'accentuer ton irradiante beauté, la Reine sera si fière ! >>. Aussi étonnant que cela puisse être le compliment était vraie, sa beauté ne lui avait jamais parut si brûlante. Enfin mettons  nous donc plus en action vous voulez ? Les belles paroles c'est un fait, mais les actes qui vont suivre vont vous divertir et vous émoustiller je n'en doute pas.

Douce litanie que la voix suave et hypnotisante de notre muse se lançant sans hésiter dans un sentier glissant avec le beau Veneur. Il est vrai qu'un jeu avait été à l’initiation de ce déballage de sensualité, mais attention les rumeurs grondent et l'on dit que ces deux là n'en sont pas à leur première valse tantrique pourtant je vous certifie que les danses sont restés des danses aussi brûlantes et charnelles qu'elles ont pu être, et les mots des avertissements sans actions. C'était un jeu commun pour ces deux là, mais attention M. Landser : il est rare que cette perle blonde soit dans un état si détendu et propice à quelques incartades aux règles dites et la provocation que lui offra le vampire attisa un feu puissant autant dans ses billes de jade que dans ses gestes gracieux et calculés. Votre regard rendant le jeu à la hauteur, la petite est joueuse et elle n'aime pas perdre à ce que l'on dit ! Voyons l'ampleur de ce brasier.

<< Continues à m'appeler ainsi et ce jeu va vite déraper je te l'assure ! En ce qui concerne ma défaite, tu me sous-estime d'autant que je ne suis pas sûre que ni toi, ni moi, ni Lucrezia ayons quelque chose à perdre de ce petit jeu. >> Ce n'était pas un avertissement, une constatation simplement. Les notes prenaient de l'intensité et s'affolaient pour une musique plus entraînante, plus entêtante encore alors que le gentleman la pressait contre lui, lui offrant le délice de sentir chaque muscles sous ce veston. La bouche s'entrouva savourant la méfiance dans le regard de son hôte, allons avait-il peur que ça dérape ?... Ces paroles le suggérait du moins une pointe... << Est-ce une pointe de méfiance ? Je te pensais un homme sans craintes. En ce qui concerne notre petit jeu, je ne fais que lui offrir une variante dont je pense tu sauras te souvenir. >> Les mains de la gente masculine bien fermement ancrées sous sa taille, elle ne pouvait bouger du moins pas sans paraître à se débattre, de toute les manières, elle n'avait aucune envie de faire cesser cela bien au contraire. La tête bascula un instant au rythme de son cavalier lui offrant sa gorge d'une évidence apparente avant de se relever subitement et venir pousser ses lèvres jusqu'au lobe de ses oreilles soufflant comme un démon courtise l'âme : << Enfin à moins que tu ne préfères te rabattre sur les sentiers battus... Je peux comprendre tu sais. Et j'avoue que le fait que tu sembles si attachés à notre petit jeu n'est pas sans me déplaire ! >>

Elle se redressa, n'épousant pas pour autant chaque mouvement qu'il entamait. Dans une contemplation de la salle, elle observa Lucrezia se joindre à une rousse et Travis, le patron de l'Oasis pleasure : un endroit qui ne lui était pas rare de fréquenter. Son regard fut attirer un instant, cherchant à lire sur les lèvres avant que la vision d'autres lèvres ne finisse par la ré-attirer sur Erik. Elle attendait sa réponse quant au fait ou non de continuer ce petit manège au péril de quelques doux dérapages, son regard s'apaisa du feu du désir pour paraître plus doux dans l'attente de ses dires ou gestes d'ailleurs. Je vous avais bien dit qu'elle était accro divertissements.


Catch me if you dare

Revenir en haut Aller en bas
Magdalena Squibb
vampire type 3
☾ âge : 378 ans
☾ surnom : Lena
☾ métier : Responsable de l'approvisionnement de la nourriture humaine.
☾ compétences : L'écriture et les poèmes... (ainsi que la médecine moléculaire, parce que je ne suis pas une Squibb pour rien).
☾ arme fétiche : Dague à lame ondulée
☾ origines : Américaine et Suédoise
☾ statut : Célibataire endurcie


☾ avatar : Sophie Turner
☾ dispo rp : Oui
☾ arrivée en enfer : 07/02/2018
☾ missives : 299
☾ tickets : 744
☾ crédits : midnight blues (Avatar)


☾ liens : .
- Lucrezia Darras : Mère vampirique
- Aydan E. Lovelace : Ancêtre direct
- Heathcliff Godfrey : Fils illégitime
- Travis Grant : Ex-Patron
- Lyn Hawkins : Curiosité/Attirance

☾ rp en cours : .
- Lucrezia

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    14.07.18 1:27



"Célébration"

Voilà que cesse le chaos marathon et vient le temps des fleuraisons. - Lena



    La réplique d'Ambroise était cinglante, mais quoi de plus normal étant une réponse à ma propre provocation. Il accepta de se prêter à mon petit jeu et je le laissais me guider sur la piste comme il était coutume de le faire en ce genre d'occasion. Sa première question créa en moi un sentiment d'incompréhension et de choc, mon regard se portant immédiatement sur mon cavalier au bras de Lupini. « Il est quoi ?!!! » J'avais bien entendu, la question était rhétorique. Moi qui pensais que c'était juste un simple étranger avec un certain rang, voilà qu'il se révèle être mon oncle entre autre. Finalement, c'était encore là une attention toute particulière de mère, au même titre que cette robe qui devait sans aucun doute la sublimer elle et non pas moi. Bien évidemment, c'est là une chose que remarque Ambroise, en fait je doute qu'il soit le seul à avoir des hypothèses qui émergent à mon sujet et celui de la reine. Pourquoi continuer à jouer un rôle avec lui...

« Disons, que j'ai décidé d'assumer le fait que je suis l'infante de la reine. » Mon regard est porté sur Erik, me demandant ce pourquoi il ne m'a rien dit au sujet du fait qu'il est frère de la reine. Si on prend en compte que dans mes veines réside une parcelle du sang du ou de la vampire qui l'a engendré lui et mère, alors il est ce qui se rapproche d'une famille pour moi. Une famille que j'ai totalement ignoré à cause de ma haine pour la reine. Et bon dieu, je n'arrive pas à y croire que Lucrezia est un frère... Je le confesse, jusqu'à maintenant, je pensais que sa seule famille était ses autres infants. Est-ce que les conseils qu'il m'a donné plus tôt c'est pour faire pour répondre à une demande de sa soeur ? Ou bien est-ce par réel intérêt pour moi qu'il l'a fait ? Et que penser de celle qui lui tient compagnie ? La dernière phrase de Victoria continue à me hanter l'esprit, était-elle sincère ? Je n'avais pas su quoi lui répondre, je pensais qu'elle aurait été provocatrice, mais elle me prit au dépourvu. Totalement. Je vais finir par croire que Lucrezia et maintenant Victoria ont toutes deux été ensorcelées, bien que je ne crois pas en ces sornettes. « Je découvre donc qu'Erik est le frère de la reine, y a-t-il donc autre chose que je devrais savoir sur la famille de la reine ? Vous qui semblez assez au courant de ces choses. »

Non parce que je n'aimerais vraiment pas que la reine apprenne que moi son infant, je ne suis même pas fichue de savoir qui fait partie de sa ''vampire family''. Elle, elle a au moins su qu'elle était mon livre préféré, je vais culpabiliser si j'ignore ce genre d'information. Si Ambroise ne sait pas, je peux me tourner vers... Victoria. Bah oui, elle sait tout cette femme, aller savoir comment elle fait. Mes pensées s'envolent bien vite quand mon cavalier me fait alors tournoyer, recentrant alors toute mon attention sur lui. « Avez-vous des secrets à me révéler autre que le fait que vous êtes si bon danseur ? »



Code by Sleepy




LENA
© FRIMELDA

Aydan qui se prend un vent par Izaak, Travis et Victoria ICI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    14.07.18 1:53


CÉLÉBRATION
(le bal des damnés)


Transportée vers les vestiges d'un siècle mort réanimé par l'orphéon, elle vivait chacune des notes éclaboussées par les violons comme la promesse solennel d'un crépuscule dépourvue de danger. Sauf si les problèmes résidaient dans les yeux de son cavalier, perdue dans les nuances azurées d'un regard ténébreux qui ne cessait pas de la charmer. Démon, monstre, vampire. Lippes décorées d'un sourire, l'anarchiste menait la danse avec une aisance qui laissa la protagoniste un brin rêveuse. Depuis combien d'années n'avait-elle pas valser ainsi ? Sans se soucier des lendemains élégiaques hantant chaque instant de son existence damnée. Adieu les tristes. Elle pactisait de nouveau avec ce que les humains appelaient communément l'insouciance de la vie. La musique semblable à la caresse du vent, elle ferma un instant ses paupières pour ressentir les vibrations et l'émotion de cette symphonie qui avait survécu aux estafilades du temps. Si son cœur ne battait plus pour célébrer l'exaltation que lui prodiguait ce concerto, ses sens étaient quant à eux esclaves bien heureux. Peut-être que la compagnie du vampire venait sublimer cette atmosphère particulière, rouvrant ses iris pour les perdre de nouveau au coin du bleu de ses yeux. Étreinte sécuritaire, elle se sentait bien contre lui, loin des ombres inquiétantes de la nuit. Le protocole imposait aux danseurs une certaine distance dont le duo semblait se moquer. Fils de la perdition, gamine des champs peu sensible aux convenances dictées par une élite qui ne l'avait jamais attirée. Apolline serra avec douceur la main de son partenaire sans cacher son plaisir de partager ce moment avec lui.

Un sourire amusé vint alors conquérir les lèvres de la blonde suite à la phrase du damné, suivant ses pas tout en se perdant avec appétence dans ses billes azurées. « S'ajoute à cette envie de m'accompagner un altruisme à peine voilé ! Quel homme courageux tu fais Adam. » Un léger rire tandis qu'elle posait sa tête contre son épaule, ajoutant ensuite sur un ton plus doux une confession débordante d'affection pour celui qui avait partagé l'éternité avec elle. « Je ne pourrais jamais me passer de la compagnie de mon frère, peu importe mon âge. C'est peut-être idiot mais c'est ainsi. Il m'a sauvé de toutes les manières possible et m'a fait cadeau de mille et une nuits. A défaut de ne pouvoir m'offrir le soleil sans se brûler, il m'a donné la lune et des myriades d'étoiles enchantées. » Une allégorie à cette immortalité, ne regrettant pas d'avoir honteusement tromper la beauté du jour pour les mystères du soir. Amante obscure, compagne facture. Elle souriait tandis qu'elle cherchait le regard de son aîné dans la foule, se heurtant avec tristesse au vertige de vivre qui l'assaillait parfois. Elle retrouva ensuite avec délectation les yeux de son cavalier, cherchant dans les iris océaniques du brun un endroit où noyer ses élégies. « En tout cas j'aurais accepté avec plaisir d'être ta cavalière. Ta compagnie m'est toujours agréable. Je me moque éperdument de ce que les autres peuvent penser ... Tu t'es toujours montré gentil avec moi. Donc merci d'égayer la nuit d'une pauvre femme esseulée. » Un rire très vite chassé par la vision d'une Ramona seule et abandonnée par son frère. Elle fronça un instant ses sourcils, son regard passant ensuite de la Tchèque à Ambroise en train de valser en compagnie d'une damnée à la chevelure enflammée. Tentée par l'idée de retirer sa sandale pour la jeter au visage de son aîné pour le réveiller, elle retrouva ensuite la beauté indécente des traits immortalisé dans l'albâtre pentélique du vampire qui l'accompagnait. « J'aimerais tellement qu'elle s'amuse un peu ce soir ... » souffla alors la vestale en parlant de sa douce amie échouée loin des invités. Elle méritait elle aussi de goûter à l'ivresse sépulcrale d'une vie d'immortelle.

Son corps contre le sien, son parfum, ces satanés sourires. La vampire s'approcha avec douceur de l'oreille du démon pour lui souffler quelques verbes aux desseins enivrants. « Que se passera-il quand les violons se lasseront de chanter la vie ? Quand la plèbe ira se terrer pour échapper aux rayons mordants d'un jour qui nous est interdit ... M'accompagneras-tu dans d'autres valses ? » Curieuse de connaître les plans du vampire vis à vis d'elle tandis que le requiem s'arrêtait brusquement. Souhaitait-il terminer la nuit à ses côtés ? Tournoyer dans le stupre de ténèbres lubriques aux rêves incertains afin de célébrer la concupiscence des danses bacchanales.

©lastroadtohell
Revenir en haut Aller en bas
Lyuba Sakharov
vampire type 2
☾ âge : 628
☾ métier : Stratège et tacticienne
☾ origines : Russe
☾ statut : Mariée


☾ avatar : Jaimie Alexander
☾ arrivée en enfer : 01/06/2018
☾ missives : 792
☾ tickets : 1063
☾ crédits : Amber - Bazzart


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t479-lyuba-sakharovhttp://lrth.forumactif.com/t498-lyuba-sakharov-trompeuses-apparences
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    14.07.18 15:50

célébration
entre retrouvailles et nouvelles rencontres

Il y avait tant de mondes que Lyuba ne savait où donner de la tête, aussi son attention ne cessait-elle d'aller et venir au rythme de son regard passant d'un visage à un autre, d'une scène se jouant plus ou moins près des trônes aux danseurs qui évoluaient sur la piste au rythme d'une valse que la Reine elle-même sembla grandement apprécier au bras du roi de New Riverlake. Cette complicité naissante entre les deux souverains n'était pas sans faire intérieurement tiquer la Russe qui voyait cela d'un œil critique, mais pour l'instant il ne s'agissait que de flirt et de convenances, rien qui ne puisse causer autre chose que des rumeurs et faire fleurir dans les esprits des histoires rocambolesques qui divertiraient le peuple de la cité, rien de plus. Il y avait de nombreuses personnalités de plus ou moins d'importance, mais l'agréable surprise de la stratège fut de reconnaitre quelques visages parmi les invités qui ne s'étaient pas avancés jusqu'aux trônes, comme Ambroise et Ramona qui semblaient visiblement en froid ce soir, sans qu'on ne puisse deviner exactement pourquoi. Le comportement de la chasseuse de prime ne manqua pas d'amuser Lyuba qui l'aurait volontiers rejointe dans sa quête du soulagement des pieds, mais l'envie de danser était plus forte et c'est tout naturellement qu'elle se tourna vers Yulian, un léger sourire complice au coin des lèvres.

- M'inviteras-tu ou bien dois-je espérer qu'un beau cavalier viendra m'enlever le temps d'une valse ?

Elle fronça le nez en se retenant de rire un peu, amusée par cette gentille provocation qu'elle lui faisait, tendant sa main vers la sienne lorsqu'il se leva, le suivant dans un froufroutement de tissu, le pas léger et fluide tandis qu'ils prenaient place sur la piste à leur tour. Un bras à son épaule, l'autre dans sa main ferme et douce à la fois, elle riva son regard brillant à celui de son époux, le fixant de la même façon qu'à l'époque de leur rencontre, avec ce mélange d'amour et de bonheur qui ne s'atténuerait jamais, peu importait le temps qui passe. Un, deux, trois, un, deux, trois, un, deux, trois, le sourire de Lyuba s'agrandit tandis qu'elle suivait le pas du grand blond qui était à la fois son époux et son cavalier, tournoyant à son bras en laissant sa robe voleter autour d'elle, laissant le reste du monde disparaitre autour d'eux tandis que Yulian redevenait le centre de l'univers, le seul qui importait à cet instant précis, le seul être dont elle avait jamais eu besoin et auprès de qui elle vivrait à jamais. L'on pouvait dire et raconter bien des choses sur ce couple d'immortels, sur le créateur de la Reine et de son épouse, mais toutes les horreurs et tous les compliments ne pourraient jamais changer quoi que ce soit à l'amour qui les liaient et qui irradiait d'eux à cet instant, le temps d'une danse, d'un moment suspendu dans le temps.
©lastroadtohell


The only thing you need
is a big great laugh


Dernière édition par Lyuba Sakharov le 17.07.18 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Hamilton
vampire type 2
☾ âge : 700
☾ métier : Instillateur de chaos
☾ maître : Ni Dieu, ni Maître
☾ compétences : Survie / dessin / combat / traque / provocation
☾ arme fétiche : Tout ce qui a une lame... Et sa collection de poings américains
☾ origines : Franco-hollandaises
☾ statut : Citadelle


☾ avatar : Michael Fassbender
☾ dispo rp : Take a ticket
☾ couleur : CadetBlue
☾ arrivée en enfer : 01/05/2018
☾ missives : 411
☾ doubleface : Aydan E. Lovelace & Yulian Gyllenberg
☾ tickets : 822
☾ crédits : Afanen


☾ liens : -Ambroise
-Izaak
-Travis
-Lucrezia
-Victoria
-Apolline

☾ rp en cours : Apolline
Izaak

Entre bal et "départ":
Nath


Rp terminés (ordre chrono):
-Victoria
-Magdalena
-Lucrezia
-Lucrezia

Post Bal:
Lucrezia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t320-adam-hamilton-attrapes-moi-si-tu-peux#8065http://lrth.forumactif.com/t326-adam-hamilton-juste-une-touche-de-chaos#8132
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    14.07.18 16:18

Apolline… Un nom pour dissimuler une foule de qualificatifs qui appartenaient tous au champ lexical de la douceur. Aux yeux de la foule, elle revêtait le costume de ma prochaine victime. Nous étions les seuls à réellement savoir ce qui nous liait. Et cela n’incluait pas forcément du sexe. Bien que je ne lui aie jamais dissimulé le fait que j’étais tout à fait disposé d’être son amant occasionnel si elle le désirait. Elle était libre comme je l’étais. Je respectais chacun de ses choix sans chercher à la faire dévier. Je la contemplais fermer les paupières et me faire un peu plus confiance pour la guider. J’étais plutôt content de ne pas avoir perdu le résultat de longues heures passées avec un maître de danse aussi compassé que nidoreux. S’il avait encore été de ce monde, je ne doutais pas qu’il serait encore en train de s’étouffer devant l’absence de distance entre ma cavalière et moi. Il n’y avait personne pour nous reprendre et je comptais bien en profiter, lui souriant avec affection quand elle serra ma main.


Ses mots me firent rire discrètement. « Altruisme ? Non… Je suis assez vaniteux pour désirer une femme magnifique à mon bras. Je suis aussi probablement l’un des seuls hommes que ton frère laisserait approcher de toi sans tenter de l’émasculer. » Je lui fis un clin d’œil malicieux tout en jetant un œil au-dit frérot. J’accueillis sa tête sur mon épaule d’un baiser léger dans les mèches blondes et soyeuses. Je me fis plus souple aussi pour adoucir la danse et la secouer le moins possible. Ma main remonta légèrement : de sa taille, elle était un peu plus haute afin de mimer une étreinte que la danse ne me permettait pas de lui offrir. « Quel est le fou qui a osé te demander de te passer de la compagnie d’Ambroise ? » Lui demandais-je doucement. Il fallait être sacrément inconscient et aveugle pour ne pas comprendre qu’Apolline dépérirait sans son aîné. Et vice versa, d’ailleurs. A quelque part, j’enviais ce lien. Hormis mon père adoptif, je n’avais jamais eu de famille. Je ne savais pas ce qui constituait un tel lien. Ils partageaient quelque chose qui m’était à jamais interdit.

La pensée m’assombrit mais je la ravalais bientôt pour offrir un sourire à ma cavalière. La soirée ne se prêtait pas à de la mélancolie. Surtout pas la mienne. Personne ne croirait que j’en étais capable. Ne m’étais-je pas forgé la réputation de me moquer de tout ? Autant ne pas la briser… Je levais les yeux au ciel lorsqu’elle se dit femme esseulée. « A t’entendre, on dirait que tu t’es faites nonne, Apolline… Cette cité regorge de quoi égayer tes nuits… Mais… Je suis particulièrement ravi et fier d’être ton pourvoyeur de distraction régulier. » Et par cela, j’entendais le fait que je me contentais de briser sa solitude et de refaire le monde en sa compagnie. Rien d’autre. « J’ai d’ailleurs quelques aquarelles que j’ai pris le temps de faire pendant mon séjour en France. » Soufflais-je à son oreille, peu décidé à ce que l’on entende mes quelques mots. Mon regard la quitta pour Ramona. Plus revêche qu’elle… il n’y avait pas. Même le chihuahua semblait d’être de bonne humeur. « On dirait une ado à qui on a piqué son Iphone… Ou pire… A qui on a refusé le prochain concert des One Directions… » Un peu désuète comme comparaison mais l’idée était là. Je ne comprenais pas vraiment Ramona, je l’avouais. Rien ne semblait la satisfaire et cela me poussait à penser qu’elle ne serait jamais vraiment prête pour être vraiment seule.

J’en étais là dans mes pensées quand Apolline me rappela à elle en quelques mots surprenants. Je lui lançais un regard perçant comme pour déterminer si elle était sérieuse ou non. Finalement, je nous guidais dans la prochaine danse et me penchais pour souffler « Si mon rendez-vous d’affaire me fait faux bond ce soir, je serais honoré de t’accompagner encore et encore. ». J’aurais pu aller de l’une à l’autre. Mais ce serait leur manquer de considération et cela, je le refusais tout net. « Si tu l’acceptes, bien entendu. » Ajoutais-je en quittant son oreille pour son cou où je laissais courir mon souffle. Mes doigts descendirent lentement alors que j’attendais sa réponse.


Le chaos est souvent source de vie...
... Alors que l'ordre génère des habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [MINI EVENT] Célébration    

Revenir en haut Aller en bas
 
[MINI EVENT] Célébration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Tower Island :: Tour-
Sauter vers: