AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
  Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   23.06.18 8:50

La brise nocturne caressait son visage, lui offrant tendrement son baiser. Les yeux clos, les traits détendus et un sourire sincère posé aux lèvres vermeils, ma jolie blonde n'était pas dans son bureau comme tant d'heures ces temps-ci, enfin pas réellement dans celui-ci. Si vous entriez pour la voir, vous apercevriez une fenêtre ouverte et un siège vide . Ne songez pas un seul instant à vous rendre jusqu'au vide pour tenter d'observer le cadavre de ma conseillère en bas de la tour, vous rêvez mes amis ! Mon espiègle petite avait gravit comme à son habitude le peu de mètre qui la séparait du haut de la tour majestueuse et miroitante pour sentir l'air frais et observer les astres : une manière efficace de la détendre... D'ici la vue était sublime : le peu de torches et lumières qui éclairaient la cité la rendait mystérieuse et attirante. Miss Lupini arrivait à situer exactement chaque rue qu'elle avait si souvent arpentée. Elle sentait les odeurs en contre bas : celle du marché et de ses épices et objets précieux et contrebandiers en tout genre, mais aussi celle de la sellerie où attendait patiemment sa jument et encore celle des humains et vampires qui erraient sur les pavés. Le mélange était délicieux et relaxant, les bruits se mêlant aux odeurs avaient un don fou pour l'apaiser. Les sens en éveils, son regard se reporta sur les étoiles : majestueuses boules de lumières dans le ciel noir. Ses doigts se mirent à relier gracieusement certains points comme un jeu pour enfant dans un magasine de buraliste, enfin quand il y avait encore des buralistes... Alors que la forme allait être achevée sa concentration fut attirée par une voix en dessous :<< Miss Lupini ?!? >>. Une voix virile, une voix familière également celle d'un de ses gardes rapprochés : << Je suis indisponible Donovan, si c'est encore une visite dites leurs qu'ils reportent leurs doléances. C'est d'un fatiguant... Ne puis-je donc obtenir quelques minutes de paix sans qu'on m'interrompe ? >>. La voix n'était pas amère, le garde personnel de la conseillère n'était pour rien dans le fait que l'emploi du temps de Vicky soit trop chargé, la blonde était douce dans ses dires bien que les mots furent peut-être agacés. Pourtant, si elle pensait l'entendre voir sortir, la voix masculine reprit de nouveau. << Le créateur de la Reine ainsi que sa compagne viennent d'être installés dans la tour, dans l'étage privatisé Madame. Je pensais que vous aimeriez être au courant. Je vous souhaite une agréable nuit et je note que vous ne souhaitez pas être dérangé. >> Courtois, efficace et prévenant : cet homme était un atout et je dois vous l'avouer il était loin d'être désagréable à regarder. La belle le remercia, les iris clairs se dévoilèrent dans la pénombre et un éclair passa dans ses pupilles : le créateur de sa Majesté et sa Dame ? Pourquoi viendraient-ils jusqu'ici ?

Victoria avait eu pas mal de discussions avec Lucrezia à leurs sujets, mais n'avait jamais eu la chance de faire leurs connaissances, elle n'en connaissait donc que ce que son amie avait bien voulu lui dire. Si Yulian avait su moins attiré l'attention de ma ténébreuse blonde, Lyuba en revanche... La vampire se mouva avec une aisance folle, accomplissant une cabriole pour se relever ainsi que descendre de son perchoir pour refouler le sol de bois précieux qui ornait son bureau. Un oeil au miroir dans le coin de la pièce, passant une main sur les plis de sa robe : présentable, elle était encore présentable malgré sa folie d'aller frayer avec l'altitude. Une inspiration tout à fait inutile fut observée et elle franchit la porte de son bureau, la laissant se claquer sur son passage.

L'étage des invités de marque était situé un peu plus haut que les bureaux et elle n'était pas surprise que sa reine ait fait privatiser tout un couloir pour ses proches, elle essayait de se rappeler ce que Lucrezia lui avait noté sur ces deux-là, mais tout était un peu flou, d'ailleurs cela faisait bien trop longtemps que les deux blondes ne s'étaient entretenus hors contexte politique bien sûr et elle devrait rapidement remédier à ça, mais nous verrons cela plus tard. La rapidité dont elle fit preuve pour se rendre devant les gardes qui s'opposaient à l'entrée de toutes personnes fut notable et décrivait l'impatience de ma vampire à rencontrer ceux qui avait crée son pilier, son tout : Sa reine.

<< Bonsoir Messieurs, les hôtes sont-ils disponibles ?>> Annonça-t-elle aux hommes en armure. L'un deux prit la parole avant l'autre tout en accomplissant un signe de tête respectueux envers l'amie de la Reine. << M. Gyllenberg est sorti, mais Madame Sakharov défait ses affaires Miss Lupini, voulez-vous que nous vous annoncions ? >>. La réponse plut bien à la belle, après tout c'était la vampire qu'elle avait le plus de hâte de connaître. Elle répondit qu'il serait inutile de la présenter, qu'elle s'en chargerait. Le mur humain se dissolut pour la laisser entrer, un couloir, une porte puis une autre... Son ouïe fine décelait du mouvement à quelques mètres dans un pièce que l'on resservait aux hôtes de haut rang, elle sentait le parfum de l'invitée d'ici : doux, épicé, ensorcelant. Arrivant à la hauteur de l'embrasure de la porte, elle racla sa gorge et entra en prenant soin de frapper une fois sur la porte déjà entrouverte. Un sourire charmant et radieux qui la caractérisait si bien prit place sur sa bouche parfaite. Ses yeux brillaient d'impatience, mais aussi d'un lueur rassurante : on disait de Vicky qu'elle était un être plutôt rassurant et attrayant, elle avait ce regard qui sait vous envoûter et cette aisance, cette grâce qui dénote, ni froide ni cruelle du moins pas au premiers abords, elle faisait partit de ceux que l'ont gratifie du terme d'accueillant voyons si cela à son effet sur Lyuba.

<< Bonsoir Madame. J'espère ne pas vous déranger. >> Une révérence précise et formelle fut accomplie, puis le buste se redressa et elle continua dans un souffle. << Je n'ai pus m'empêcher de me montrer curieuse et impatience alors que l'annonce de votre installation m'a été rapportée... Mais suis-je impolie... Je suis Victoria, Victoria Lupini pour vous servir Dame Sakharov. >> Diplomate et prévenante, c'est l'image qu'elle voulait que son interlocutrice voit. Après tout les deux femmes ne s'étaient jamais vus, mais Victoria pensait que Lucrezia avait du lui noter la présence de la blonde à ses côtés du moins elle espérait sinon cette dernière aurait l'air d'une idiote enfin peut importe, c'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
Lyuba Sakharov
vampire type 2
☾ âge : 628
☾ métier : Stratège et tacticienne
☾ origines : Russe
☾ statut : Mariée


☾ avatar : Jaimie Alexander
☾ arrivée en enfer : 01/06/2018
☾ missives : 792
☾ tickets : 1063
☾ crédits : Amber - Bazzart


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t479-lyuba-sakharovhttp://lrth.forumactif.com/t498-lyuba-sakharov-trompeuses-apparences
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   23.06.18 10:08

Les retrouvailles avec Lucrezia n'avaient pu être aussi grandement célébrées que ce que Lyuba avait espéré, mais la situation au sein même de la cité était telle qu'il y avait d'autres priorités dont il fallait s'occuper avant de s'octroyer un tête à tête familial. N'était-ce pas pour cela qu'ils étaient venus d'ailleurs ? Les échos de ce qui se passait à New Abbotsford avaient parcouru tant de chemin qu'ils avaient été interceptés en route par le couple de solitaires, lequel avait décidé qu'il était temps pour eux de venir rendre visite à celle qui comptait tant à leurs yeux. Après des heures interminables à patienter devant la porte menant à la cité intérieure, à tenter de convaincre des gardes craignant pour leurs vies et méfiants quant à la véracité des propos tenus par des étrangers, une menace de Yulian avait finalement permis qu'on prévienne réellement la Reine et pas juste un gradé quelconque, pour voir finalement celle tant espérée passer les portes et les accueillir en personne. Ah, quel bonheur cela avait été de revoir son beau visage et son sourire, nul doute que la surprise avait été de taille puisqu'ils ne s'étaient pas annoncés au préalable, mais ils auraient le temps de s'octroyer un moment de calme plus tard. En attendant on avait choisi de les installer à l'étage des invités, donnant des ordres pour leur permettre d'avoir accès à tous les niveaux, exceptés évidemment ceux qui nécessitaient une invitation. La prudence de Lucrezia avait été louée par Lyuba qui y voyait là une nécessité, quand bien même elle n'aurait jamais rien à craindre d'eux, tout comme Yulian risquait fort de grogner chaque fois qu'on lui barrerait la route quand il voudrait aller voir son infante, mais là était une autre histoire. Présentement, la brune était en train de défaire des valises qui, si elles avaient endurés bien des voyages, demeuraient encore dans un état convenable et permettait de constater tout le soin qu'elle portait à leurs affaires. Un peu de coquetterie n'avait jamais tué personne, ce qui ne l'avait pas empêchée de se laver sitôt qu'on les avaient laissés seuls dans leurs appartements.

- ... ?

L'on pourrait croire qu'un siècle de différence d'âge peut faire beaucoup et on aurait pas vraiment tort de le penser, cependant il n'était pas tant question d'âge que d'expérience dans le cas présent et ce fut l'expérience d'avoir vécu hors d'une Cité durant tout ce temps qui permit à la Russe aux sens perpétuellement en alerte de percevoir une voix fort éloignée de l'endroit où elle se trouvait. Cette voix de femme n'était pas celle de Lucrezia, mais elle s'adressait aux gardes qui étaient chargés de protéger l'accès à leurs appartements, aussi se redressa-t-elle, guettant, épiant même cet échange, les sens à l'affût et les yeux plissés, tournée en direction de la source des sons, comme si elle aurait pu percevoir à travers les murs les silhouettes de leurs propriétaires. En vérité, c'était presque le cas d'une certaine façon, non pas réellement, mais virtuellement. Chaque son possédait une signature propre, résultant du choc des matières, de la répercussion des ondes dans l'air, de leur intensité, de la distance que mettait ce son et la façon dont il lui parvenait. Ainsi, alors mêmes qu'elles étaient séparées par plusieurs murs, Victoria s'avança en direction de Lyuba, laquelle demeura encore en posture d'écoute une à deux secondes avant de recommencer à s'occuper de ses affaires. Les retirant de sa valise, elle se concentrait sur les sons qui se rapprochaient, posant les vêtements sur le lit drapé de propre et de frais, séparant tenues confortables des plus habillées. L'avantage de ne plus avoir de cœur qui bat, c'est que l'on est plus dérangé par le son produit par celui-ci, ce qui permet de se focaliser sur autre chose, comme le bruit des chaussures contre le sol, battant la mesure d'un pas décidé, quoique légèrement rapide; impatient peut-être ? Les portes s'ouvraient et se refermaient, la présence se faisait plus forte, plus proche, les odeurs finirent également par se manifester, bien que dissimulées par le parfum porté par la blonde, l'odeur du savon sur la peau de la brune qui s'était lavée peu de temps auparavant, ainsi que toutes celles qui emplissaient la pièce. Nul doute que tout avait été organisé pour le confort des invités, mais cela occultait quelque peu le sens olfactif d'avoir des parfums à proximité et Lyuba songeait qu'elle avait le don de perdre l'habitude de ceux-ci chaque fois qu'elle restait quelques semaines hors d'une cité, à se demander si elle n'était pas devenue un peu trop sauvage ces derniers siècles. Pour autant cette fois l'on était au moment qui importait, celui où sa visiteuse se présentait à elle et, faisant mine d'être concentrée sur ses bagages, la Russe ne releva d'abord pas la tête lorsque la vampire pénétra dans la pièce.

<< Bonsoir Madame. J'espère ne pas vous déranger. >>

Tournant la tête vers elle, Lyuba la vit exécuter une révérence et se redressa alors, dissimulant le mélange de surprise attendrie et de léger amusement qui menaçait de la faire sourire, notant d'abord le comportement de celle qui lui faisait face. Blonde, mince, élancée même, elle avait un regard affûté et une intelligence évidente qu'elle semblait dissimuler sous de beaux atours et une présentation soignée. Une femme de caractère sans doute, mais surtout très certainement la vampire dont Lucrezia leur avait parlé dans ses missives, celle qui avait la responsabilité de l'assister de différentes façons dans la gestion de la Cité et qui siégeait au Conseil avec d'autres d'importances.

<< Je n'ai pus m'empêcher de me montrer curieuse et impatience alors que l'annonce de votre installation m'a été rapportée... Mais suis-je impolie... Je suis Victoria, Victoria Lupini pour vous servir Dame Sakharov. >>

Victoria Lupini, ainsi donc c'était bien elle. La façon qu'elle avait de se présenter humblement tout en laissant paraître l'impatience et la curiosité qui étaient siennes en disait long sur cette femme, mais le moment n'était pas à ce point à la réflexion, il convenait à présent de répondre à cette démarche qui, si on aurait pu la trouver cavalière, possédait un petit quelque chose de touchant qui avait de quoi ravir celle qui délaissa ses bagages pour mieux se tourner vers la blonde. Inclinant légèrement la tête à son intention en guise de réponse à la révérence, elle eut un léger sourire poli teinté d'une touche de chaleur.

- Vous êtes telle que vous a décrite la Reine, Dame Lupini, et je suis ravie que vous soyez la première personne à venir nous saluer. Mon époux est absent, mais je ne manquerais pas de l'informer de vos salutations.

Ses cheveux étaient encore légèrement humides après qu'elle se soit lavée pour ôter la crasse du long voyage qu'ils avaient fait pour venir, elle portait une jupe cintrée et un haut noir sobre, bien que proche du corps. Puisqu'ils étaient désormais dans l'enceinte d'une cité, elle pouvait désormais arborer ses bijoux sans risquer qu'ils n'attirent l'attention d'un ennemi quel qu'il soit, aussi portait-elle un collier large assorti de boucles d'oreilles et d'un bracelet similaire. La seule bague qu'elle portait était son anneau de mariage à la main gauche, sobre et sans pierre. L'invitant d'un geste délicat du bras, elle lui désigna le salon vers lequel elles se dirigèrent d'un pas léger.

- Prenez place je vous prie. Je n'ai rien à vous offrir pour cette fois car nous sommes encore en pleine installation, mais je saurais compenser lors de votre prochaine visite.

D'une simple phrase elle lui indiquait ne pas s'opposer à la prochaine venue de la vampire, bien que Yulian voudra très certainement la rencontrer également et qu'il faudra voir si leurs tempéraments, légèrement différents, arriveraient à aussi bien se calibrer que celui des deux femmes à cet instant précis.

- La Reine vous a-t-elle parlé de nous ?

Avant toute présentation ou toute explication, mieux valait selon la Russe de tâter poliment le terrain et voir ce que Lucrezia avait pu dire ou au contraire dissimuler pour éviter toute bévue. Un léger sourire demeurait cependant sur les lèvres de Lyuba, car il lui semblait bien que Victoria Lupini était une politicienne et peut-être une stratège elle aussi, il était donc probable qu'elles puissent avoir beaucoup matière à discuter.


The only thing you need
is a big great laugh
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   26.06.18 14:54

La voix de son interlocutrice était douce et rassurante, notre jolie blonde prit le temps de l'observer un instant décrivant les courbures, ses formes et la légèreté de ses traits : une femme gracieuse et dotée d'une beauté sans pareil. Notre conseillère prenait soin de ne pas ciller lorsque cette dernière la regardait, tenant toujours son sourire qui était l'un des plus sincères que vous pourriez voir sur ses charmantes lèvres. On sait tous que Miss Lupini est dotée d'un talent fou pour jouer de ses charmes et servir des sourires faux, mais Lyuba aurait le droit à Victoria et simplement Victoria. Telle une enfant impatience, innocente, une gamine qui était simplement émue et curieuse de rencontrer les proches de sa chère Lucrezia. Je noterais également que c'était certainement le moment le plus agréable de sa semaine car ces jours-ci avaient eut un amer goût, mais elle tachait de chasser tous les tracas qui la tourmentaient et faisaient parfois trembler les murs de cette si vénérable cité. << J'avoue n'avoir pu m'en empêcher et je suis d'autant plus ravie que vous soyez en mesure de me recevoir. Lucrezia doit être réellement comblée de votre présence. >>

La blondinette doit avouer qu'elle était un peu impressionnée par la stature de la Dame en face d'elle ceci mêlé à une envie de bien paraître et de ne pas entacher l'image que son amie avait pu donner d'elle auprès de ses géniteurs si toutefois celle-ci avait été positive, mais Vicky ne se faisait pas trop de mouron pour cela, elle savait qu'elle avait toujours su avec ferveur et honneté servir sa Reine et son amie.
Sous l'indication de la brune, elle vint s'asseoir dans le salon à ses côtés, son expression toujours si enjouée qui pouvait tellement dénoté avec son air passif qu'elle se devait de vêtir pour les formalités et ce bien qu'elle ne soit pas la moins expressives de tout les sujets de sa Majesté. << J'ai prévenu un de mes gardes, il ne devrait pas tarder à nous ramener de quoi nous abreuver, vous avez du faire du chemin pour venir jusqu'ici, le voyage n'a pas été trop éprouvant et ce surtout en ces temps si chaotiques ? >>.

Prévenante comme à son habitude, Lupini aimait avoir un certain contrôle et même dans la hâte c'est pourquoi elle avait fait envoyer un de ses gardes fouiller dans les caves et rapporter un breuvage rougeâtre qui saurait très certainement ravir les papilles de M. Sakharov. En ce qui concernait son passage sur les temps chaotiques elle faisait surtout référence aux enragés bien sur : quand on connait la douce on sait qu'elle les craint plus que toute chose. Mais elle voulait aussi parler des rebelles qui errent dans tous les recoins : les révolutionnaires anti-vampires ou même certains fous simplement avides de violences et de gangrener encore plus ce chaos qui est le notre, ajoutez à cela certain confrères qui peuvent s’avérer eux aussi contre certaines lois instaurées dans ce nouveau Monde, vous aurez un mélange de dangers et folie qui saurait rendre tout voyage pénible. Enfin, passons sur tout ces points négatifs qui étaient le quotidien malheureusement à présent et revenons en à la conversation encore nos deux magnifiques créatures voulez-vous : << Bien entendu, elle est restée assez brève bien sur : d'où vous veniez, ce que vous aviez pu lui inculquer, lui offrir et principalement les sentiments forts qu'elle avait à votre égard et votre mari évidemment. J'y ai compris qu'elle tenait énormément à vous et je crois que votre présence lui sera d'autant plus bénéfiques, nous traversons une période difficile. L'attaque que nous avons subit récemment l'a rendu nerveuse comme nous tous, le timming de votre visite est parfait. Je pense que votre soutient tout comme vos conseils, car elle n'a pas omis de me faire part de votre habilité et de vos talents, nous serons à tous utiles. Mais s'il vous plaît dites m'en plus ? Qu'elle était votre dernier lieu d'attache ? Comment est-ce dehors ? Avez -vous rencontrez des sauvages qui se massent à la bordure ? Des meutes d'enragés ? >>.Se rendant compte du débit de ses paroles tout comme des directions contradictoires qu'elle donnait à cette discussion, elle se stoppa et prit l'air un peu enfantin et un peu gêné qui la rendait tellement étincelante, tellement radieuse, mais qu'elle n'arborait que trop peu. << Je m'excuse, je vous pose trop de questions... Je suis si enjouée de votre présence, je suis animée par tellement de questions, tellement d'envies que j'en deviens un peu trop bavarde et si peu organisée dans mes questions...Veuillez excusez mon impatience. De plus avec la quarantaine instauré cela fait maintenant un moment que les mouvements internes et externes sont bloqués... Du moins jusqu’à ce que nous trouvions la faille ! Toutes les informations sont bonnes à prendre.  >> La vérité et pourtant si improbable de la voir dans un état si gai et tellement détendu qu'elle en ferait presque fi de ses valeurs, de ses habitudes, mais se sentir ainsi la rendait particulièrement heureuse et elle espérait ne pas froisser l’hôte en étant si ... Si spontanée et entière.

Comme toujours la travail revenait bien vite dans ses discussions, trop vite à son goût. Mais les responsabilités qu'elle détenait et son envie d'alléger son amie plus que tout, l'empêchait de penser autrement que pour le bien des murs de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Lyuba Sakharov
vampire type 2
☾ âge : 628
☾ métier : Stratège et tacticienne
☾ origines : Russe
☾ statut : Mariée


☾ avatar : Jaimie Alexander
☾ arrivée en enfer : 01/06/2018
☾ missives : 792
☾ tickets : 1063
☾ crédits : Amber - Bazzart


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t479-lyuba-sakharovhttp://lrth.forumactif.com/t498-lyuba-sakharov-trompeuses-apparences
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   07.07.18 18:15

Victoria était particulièrement charmante et avenante. Si Lucrezia lui avait parlé d'elle en de tels termes, Lyuba avait en quelque sorte fait sa propre enquête, glanant des informations auprès de vampires solitaires qui avaient eu l'occasion de passer par la Cité de New Abbotsford, s'enquérant de savoir qui ils avaient pu croiser et ce qu'ils avaient pu penser de ces personnes. Nombreux étaient ceux qui trouvaient la blonde fort agréable, que cela soit de caractère ou bien physiquement, mais quelques-uns malgré tout, plus attentifs que les autres, avaient noté un tempérament farouche et potentiellement calculateur, rien d'anormal en vérité lorsque l'on exerçait des fonctions aussi importantes que membre d'un conseil royal, mais celle qui se présentait en cette nuit face à la brune ne semblait pas spécialement manipulatrice, bien qu'elle fit attention à ne pas paraître déplacée dans ses propos. Non, elle semblait véritablement heureuse de la rencontrer et cette idée possédait quelque chose d'assez plaisant, même si l'influence de Lucrezia y était sans doute pour beaucoup dans tout cet enthousiasme. Prenant toutes les deux place au salon dans des fauteuils confortables se faisant face, Lyuba sourit légèrement en entendant sa vis-à-vis lui dire qu'elle s'était permise d'aller leur faire monter des boissons, appréciant l'intention et notant la présence d'esprit et l'anticipation d'une absence de vivre dans la chambre mise à la hâte à leur disposition. De toute évidence, elle n'occupait pas son poste au sein du Conseil grâce à son seul minois ou son amitié avec la Reine.

- Le voyage ne fut guère pénible car nous sommes habitués aux déplacements, et je dois dire que cela fait un long moment déjà que le chaos règne sur ce monde.

Son sourire se fit poliment amusé, elle appréciait l'intention de Victoria de s'enquérir de leur voyage, mais elle ne pouvait que lui répondre sincèrement, sans pour autant chercher à en rajouter. Lyuba et Yulian n'étaient pas les solitaires les plus experts dans l'art du combat, certains étaient de plus grands spécialistes encore bien qu'ils ne soient pas légions à fouler cette partie du monde, mais ils étaient suffisamment anciens et expérimentés pour pouvoir braver la menace des Enragés hors de l'abri d'une Cité sans pour autant craindre à chaque instant pour leur existence, ce qui ne les empêchaient pas de prendre toutes les précautions nécessaires pour les éviter et s'en prémunir. Ils n'étaient pas non plus suicidaires. Victoria de son côté semblait être en quête de connaissances, non pas contre le couple de visiteurs arrivés sans se faire annoncer, mais sur le créateur de son amie et son épouse toute aussi respectable, ensevelissant cette dernière sous un flot de questions qui ne manqua pas de faire monter un sourire de plus en plus touché et amusé à ses lèvres, ne l'interrompant pourtant pas, suivant le fil de sa pensée dans ce laisser-aller qui semblait ne pas être le quotidien de la blonde et qui, de ce fait, ne pouvait que profiter de cette brèche pour s'échapper et laisser retombe toute la pression qu'elle devait sans doute éprouver dans ses fonctions. Le pouvoir avait tendance à vous isoler des autres et, même si une amitié la liait à Lucrezia, nul doute que les deux femmes ne devaient pas avoir énormément de temps libres pour elles-mêmes et encore moins à partager ensemble. A l'entendre ainsi débiter un flot de paroles, Lyuba songea qu'il n'y avait pas que son amie couronnée qui devait se sentir seule, mais également celle qui siégeait au Conseil à ses côtés. Voilà une chose dont il faudrait qu'elle lui parle également.

<< Je m'excuse, je vous pose trop de questions... Je suis si enjouée de votre présence, je suis animée par tellement de questions, tellement d'envies que j'en deviens un peu trop bavarde et si peu organisée dans mes questions...Veuillez excusez mon impatience. De plus avec la quarantaine instauré cela fait maintenant un moment que les mouvements internes et externes sont bloqués... Du moins jusqu’à ce que nous trouvions la faille ! Toutes les informations sont bonnes à prendre.  >>

Un éclat de rire échappa à Lyuba, amusé et léger à la fois, presque cristallin, avant qu'elle ne secoue la tête et lève une main à son intention, la fixant d'un regard clairement attendri cette fois et surtout indulgent.

- Ne vous excusez pas, il y avait longtemps qu'on ne s'était laissé aller de la sorte en ma présence et c'est très rafraichissant, je vous l'assure.

Elle abaissa sa main, prenant une légèrement inspiration, son sourire se faisant plus tranquille, plus paisible, alors que ses yeux fixaient Victoria avec bienveillance, des yeux dont la teinte verte était si claire qu'ils semblaient presque dorés, leur donnant un éclat chaleureux... un atout que Yulian avait toujours beaucoup apprécié chez son épouse.

- Vos responsabilités sont certainement sources d'inquiétude en ces temps troublés, mais vous vous trompez sur un point : notre visite ne doit rien au hasard. Lorsque la rumeur sur cet Enragé nous est parvenu, nous avons décidé de prendre la route sans tarder afin de nous enquérir de la situation et de nous assurer que Lucrezia était véritablement indemne. La malchance a voulu que les gardes de la Bordure refusent de nous laisser entrer à cause de la fermeture des portes et nous avons pu constater qu'il y avait effectivement beaucoup de Sauvages aux alentours, même s'ils gardaient leurs distances.

Elle marqua une pause en se remémorant la lourde atmosphère qu'elle avait sentit peser sur ses épaules dans la Bordure, des regards qu'elle avait perçu au loin dans leur direction, de la tension qui régnait et de biens d'autres choses encore qu'elle n'était pas certaine d'avoir correctement identifié. Le fait est que la Bordure était agitée sous la surface et bien qu'elle ne sache pas encore de quoi il retournait, elle ne doutait pas que Yulian et elle en parlerait avec la Reine afin d'en connaître les détails.

- Nous avons pu éviter les Enragés en chemin soyez rassurée, même si isolés ils peuvent être abattus à distance. Je n'ai encore jamais croisée de meute et j'espère ne jamais le faire.

Aucun d'entre eux ne pouvait se targuer d'être capable de faire face à une meute entière. Un ou deux, à la rigueur, trois voir quatre maximum dans un couloir avec l'équipement adéquat et en possédant un entraînement adapté, dans les cas les plus extrêmes, mais une meute... Non, il faudrait de très nombreux gens d'armes, des guerriers expérimentés, entraînés à cette seule fin et, bien qu'ils existent déjà, Lyuba et tous les autres ignoraient encore que l'Ordre allait prochainement proposer ses services à la Cité de New Abbotsford. En attendant, à cet instant précis, la brune songeait qu'il était temps pour elle aussi de s'informer davantage au sujet de celle qui lui faisait face et à qui elle sourit de nouveau, amicale.

- Et vous donc, Dame Lupini ? J'ai ouïe dire que vous étiez un bourreau de travail, mais qu'en est-il exactement ? Lucrezia ne pouvait guère s'épancher dans les détails de votre rôle dans ses missives au cas où celles-ci seraient interceptées, mais à présent que nous sommes face à face, vous allez pouvoir m'en dire davantage.

On frappa à la porte et Lyuba s'interrompit, plissant les yeux alors qu'elle ordonnait que l'on entre, ayant repéré l'odeur de sang et celle d'un humain, ce qui se concrétisa par un serviteur portant un plateau avec le nécessaire afin que les deux femmes puissent se restaurer. Observant la façon délicate qu'eut l'humain pour poser le plateau, elle acquiesça d'un air approbateur et le remercia poliment, notant l'étonnement dans son regard avant qu'il ne s'éclipse rapidement en baissant les yeux, lissant de nouveau les deux vampires seule à seule.

- Je disais donc, je suis moi aussi très curieuse d'apprendre à vous connaître, vous qui êtes une amie de notre chère Lucrezia. Avez-vous quelques hobbies en-dehors de votre travail ou bien celui-ci occupe-t-il tout votre temps ?

Peut-être une femme de son rang n'avait-elle guère de loisirs, mais Lyuba trouvait dommage pour sa part qu'une aussi belle vampire n'ai personne avec qui partager son éternité, ce que semblait avoir laissé entendre la Reine dans l'une de ses missives, en tout cas personne de permanent semblait-il. Qu'à cela ne tienne, voilà bien une chose à laquelle il faudrait remédier si tel était le cas.


The only thing you need
is a big great laugh


Dernière édition par Lyuba Sakharov le 14.07.18 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   11.07.18 17:52

Lorsque son interlocutrice laissa échapper un rire aussi gracieux qu'une ballerine en pleine étalage de ses capacités, la blonde fut profondément touchée et aussi rassurée quant à la tournure qu'allait pouvoir prendre cette entrevue. Elle qui était plus à l'aise avec la gente masculine qui était à tout égard bien plus facile à charmer avec ce charmant minois qu'était le sien, se trouva un pincement agréable au fond de son esprit d'avoir en face d'elle une dame de cette envergure et de ce charisme, même son rire était d'une beauté pure. Cette vampire aurait pu être affublée de guenilles qu'elle n'en aurait en aucun point perdue cette fraîcheur et ces traits ses délicats. << J'avoue ne pas pouvoir avoir le luxe d'ainsi me montrer si décontractée avec tous mes hôtes et les moments de sincérité se font de plus en plus rare. Mais cette aisance et cette grâce ainsi que ce climat que vous dégagez me mette en confiance tout comme j'espère je m'attirer avoir la votre. >> Le ton était décontracté et d'une douceur envoûtante, tout cela accompagné de ce sourire franc et sincère qu'elle n'était pas prêt de quitter en la présence de Lyuba.

Ses billes émeraudes dans les siennes, elle sentait un sentiment d'apaisement l'envahir, mais aussi de bienveillance ? Est-ce cela que savent dégager les mères ? Victoria n'avait jamais eut le souvenir d'avoir un jour connu ce sentiment : orpheline, puis arrachée à l'amour de sa vie. Lucrezia avait été une des seules personnes avec qui elle s'était sentit un lien fort, presque familial sans l'être. La dame en face d'elle dégageait encore autre chose, si Lucrezia aurait pu se rapprocher d'une sœur pour la jolie blonde, cette brune là savait dégageait cette douceur maternelle dont elle ne savait rien et ceci la laissa assez déroutée l'espace d'une seconde. Vicky avait toujours enviée cette affiliation avec son géniteur et sa femme à sa majesté, mais non en mal : elle sentait la voix de son amie se parer d'étincelles rien que lorsqu'elle les évoquait et ses yeux s'emplir d'une lueur que jamais dans ses yeux à elle, elle n'avait pu entrevoir, est-ce donc ça d'avoir une famille ? Des aînés ? Des parents ?
La belle fut tirée de cette songerie et remonta à la surface évitant de se noyer dans le regard de son interlocutrise si charmante. Elle s'adresse à notre blonde de nouveau, cette fois pour l'enquérir du fait que leur visite n'avait rien d'un hasard, mais qu'elle était calculée... Un soupir fut arraché à ses lèvres alors que l'évocation de l'incident avec l'enragé, mais aussi du fourmillement certain aux abords de la cité était fait et à ceci elle répondit : << Il est vrai que cette cité traverse un moment déplaisant. Cette attaque fut une terrible nouvelle pour nous tous, encore plus pour Lucrezia. Des interrogatoires sont en cours ainsi que des recherches pour comprendre comment cela à pu se produire. Des vies ont étés arrachés et j'ai peur que cela ne soulève encore plus certain extrémistes qui arpentent nos rues et quant à la question de la bordure, elle gronde de plus en plus et c'est également un sujet qui nous cause beaucoup de tourments. Pour le moment nous arrivons à la garder sous contrôle, mais cette quarantaine j'en ai peur n'aura pas que des bienfaits pour nous, j'ai peur que cela ne leur donne plus de raison de s'embraser. Je me tiens informer du mieux que je le puisse mais mes informateurs en dehors des murs se font de plus en plus rares, ou du moins, de moins en moins fiables. Mais nous saurons soutenir sa Majesté et garder ses murs saufs, j'ai juré fidélité à Lucrezia, je lui ai offert mon affection et jusqu’à mon derniers souffles je n'aurais de cesse de l'épauler et je suis sure que nous saurons faire face à cette crise. >>

Si la voix était douce sur les premiers mots, elle parut ferme pour jurer de nouveau la fidélité à son amie. Cette cité était son foyer et Lucrezia sa famille, si les vampires sont des êtres froids et cruels, ils peuvent aussi se parer d'amour et de loyauté et Victoria en est un exemple, imparfait certes,mais terriblement avide de prouver ses valeurs et surtout son attachement.
Puis après cette réponse, son hôte fit naître en elle encore plus de malaise, pour cause : elle évoqua les enragés. On sait tous comme notre jolie blonde en a la faiblesse, avoir vu son cher Killian les rejoindre l'a marqué au fer rouge pour l'éternité, l’empêchant toute objectivité envers ses créatures. La peur voilà ce qu'elle engendrait cher notre vampire ni plus ni moins, voilà une faiblesse que vous pouvez notez ennemis, c'est un cadeau, mais attention ne ratez pas votre coup, on dit que Victoria est sans pitié si elle peut se relever. << L'entrée de cette enragé à quelque peu réveillé en moi des souvenirs douloureux je l'avoue, ces créatures sont une faiblesse pour moi. Et si j'essaye d'avoir du courage en leur présence, j'avoue ne pas savoir si je suis capable de même en éliminer un...>> L'aveu de la faiblesse, on dit qu'une faiblesse avouer est plus facile à combattre, je ne suis pas si sûre de cela et espérons que nous n'ayons pas à le tester avec Vicky.

Notre conseillère enchaîna bien vite sur un autre sujet, n'ayant pas envie de ressasser d'affligeants événements ou même ces êtres abjectes plus longtemps : << Oui il est sûre que nous croulons sous le travail en ce moment notamment à cause des événements dont vous avez été quérit. Si je n'étais qu'une épaule sur laquelle pouvait s'appuyer Lucrezia, j'ai su lui prouver ma valeur et je pense que la confiance que nous avons l'une envers l'autre font de cette cité une cité solide. Pour plus de détails sur mes fonctions : je siège au conseil et je suis également administratrice de notre dispensaire, j'avoue avoir aussi fort à faire avec mon réseau d'espion qui est indispensable afin de nous tenir au courant des ragots dans les murs et des plans qui sont fomentés en extérieur, mais rien n'est sans faille et si je suis un bourreau de travail c'est pour m'approcher le plus possible de la perfection pour le biens des citoyens de cette ville tout comme de mon amie. >> Elle marqua une courte pause durant laquelle elle posa ses lèvres sur son verre qui précédemment avait été levé vers Lyuba. La gorgée fut longue et d'un plaisir non dissimulé. Les yeux prirent encore plus d'éclats et après que la langue passe sur ses lèvres rougeoyante elle reprit : << Mais ceci à un prix et je dois avouer que nos moments d'amitié avec Lucrezia se font de plus en plus rare ,mais nous savons rester complices et il n'est pas rare que même dans les rendez-vous les plus formels nous sachions mettre une petite étincelles pour raviver notre complicité, ce dont je me contente car pour le moment, le temps est précieux surtout en ces temps tumultueux.  Le temps où nous galopions ensemble dans les jardins est peut-être plus rare mais ce qui me lie à elle est bien plus puissant et ce même si n'est que peu entretenue : elle est ma seule famille, la seule personne qui ne m'est jamais abandonnée ni jugée qu'a ma propre valeur. >>.

Peut-être qu'elle trouverait surfait tout ce déballage de compliments tout comme de sentiments, mais rien n'avait été simulé dans ces dires, elle tachait d'être la plus franche possible ainsi elle savait obtenir la confiance de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Lyuba Sakharov
vampire type 2
☾ âge : 628
☾ métier : Stratège et tacticienne
☾ origines : Russe
☾ statut : Mariée


☾ avatar : Jaimie Alexander
☾ arrivée en enfer : 01/06/2018
☾ missives : 792
☾ tickets : 1063
☾ crédits : Amber - Bazzart


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t479-lyuba-sakharovhttp://lrth.forumactif.com/t498-lyuba-sakharov-trompeuses-apparences
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   14.07.18 15:35

Les deux femmes semblaient destinées à bien s'entendre, ou tout du moins les choses s'amorçaient-elles ainsi au vu de ce début d'échange. Chose étrange pour un observateur extérieur, un seul siècle d'existence les séparaient l'une de l'autre et pourtant Lyuba percevait très nettement l'ascendance naturelle qu'elle avait sur Victoria, sans pour autant chercher à en jouer ni à le lui imposer. De ce qu'elle avait saisit durant ces échanges avec Lucrezia, la membre du Conseil avait eu une existence difficile, d'abord comme mortelle, puis ensuite comme vampire, bien qu'elle se soit finalement affranchie des entraves de l'existence pour devenir celle qu'elle était désormais : fière, indépendante et fidèle en amitié. La brune savait qu'avoir rencontré Yulian de son "vivant" était une chance que peu des leurs avaient eu, dans le sens où leur créateur avait tôt ou tard finit par s'en aller, que ça soit pour les laisser exister par leurs propres moyens que parce qu'ils avaient été tués. Yulian pour sa part n'avait eu de cesse de demeurer à ses côtés pour l'aider à s'épanouir pleinement, ne lui offrant pas seulement l'éternité, mais l'ensemble des connaissances qu'il avait acquises jusqu'alors, la hissant jusqu'à son niveau, ou peu s'en fallait, car elle avait désormais pour elle l'avantage d'être plus jeune de nombreux siècles, ainsi l'empêchait-elle de sombrer dans les travers de ceux qui avaient passé le millénaire. Victoria était intelligente et forte, mais Lyuba réalisait tandis qu'elles discutaient qu'elle était davantage assimilée à une "ancienne" qu'à une vampire de l'époque de la Conseillère, ce qui l'attendrissait quelque peu, se sentant le devoir autant que l'envie de veiller sur elle, d'autant plus lorsqu'elle l'entendait clamer sa fidélité à Lucrezia avec tant de ferveur.

- Savoir qu'elle peut compter sur votre soutien est un soulagement que je ne chercherais pas à dissimuler. Il n'est jamais aisé pour un immortel de croiser la route de véritables alliés, alors une amie aussi sincère que vous l'êtes...

Elle eut un sourire appréciateur autant que ravi, hochant légèrement la tête à ses propres dires avant de se lever en l'entendant parler de l'Enragé, s'approchant pour venir s'accroupir devant elle afin d'être à sa hauteur. Elle pouvait sentir son angoisse, cette peur viscérale qui la tenait et qu'elle avait vu chez tant d'autres de leurs semblables... Nombreux étaient ceux qui avaient perdus des êtres chers entre les griffes de ces monstres, on ne pouvait leur reprocher d'en avoir été marqués à vie. Peut-être était-ce pour cela que Victoria et Lucrezia se comprenaient si bien, elles partageaient une souffrance similaire, quelque chose de profondément douloureux et terrifiant qui les avait réunies.

- Nous ferons tout notre possible pour que ni vous ni la Reine n'ayez jamais à en affronter un en face à face. Cette amitié qui vous lie est votre force, vous devez toujours lui faire honneur et continuer tout ce que vous avez entreprit jusqu'à présent dans votre travail.

Les yeux clairs de la Russe scrutaient ceux de la blonde et ses mains vinrent saisir les siennes pour les presser doucement, alors qu'elle lui adressait un regard qui se voulait encourageant et réconfortant à la fois. Elle s'assura qu'elle l'ai crue avant de se relever pour aller saisir la carafe, leur versant à toutes deux un verre de sang, tendant l'une des coupes à la blonde avant d'elle-même lever la sienne dans sa direction.

- A notre chère Lucrezia, puisse-t-elle régner avec bienveillance et miséricorde.

Ce vœu n'était pas fait en vain ni pour résonner convenablement à leurs oreilles, mais bien parce qu'il était évident que certaines choses au sein de New Abbotsford pouvaient encore être améliorées, bien que le moment ne soit pas encore venu d'aborder un tel sujet. Buvant lentement le liquide carmin, Lyuba savoura chaque gorgée avec un plaisir poli, fermant à demi les paupières pour mieux apprécier la qualité du sang qui, s'il ne valait pas celui prélevé à même une gorge chaude, demeurait des plus appréciables après un si long voyage.


The only thing you need
is a big great laugh
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   23.07.18 17:44

<< Lucrezia m'a tiré de la torpeur et l'angoisse de la vie d'immortelle sans l'être qui me l'avait offerte et à qui j'avais donné mon coeur. Le destin m'a mise sur sa route, elle a fait cesser ce chaos en moi, cette fureur... Mon allégeance tout comme mon affection est la moindre des choses, elle m'a sauvé. Je saurais même si elle me chasse veiller sur elle et ce tout naturellement. >>


Victoria avant Lucrezia n'était qu'un monstre sans âme, une machine à semer le chaos et la mort. Une personne sans plus rien à perdre, hantée par une haine et une envie de vengeance destructice. Si les deux femmes évitent toutes deux de relater leurs aventures avant leur rencontre, il est certain que Victoria n'était qu'un fléau avant de rencontrer sa Reine, un fléau qu'il aurait mieux valut détruire avant qu'elle ne cause sa perte et celle de tant d'autres. Son passé n'était que cendres pourtant ce monstre est toujours là et elle le sait...

Lyuba avait ce comportement presque maternelle envers Victoria, une chose qu'elle n'avait eut l'habitude d'expérimenter. C'était agréable et si le soutient de Lucrezia était le seul dont elle se sentait le besoin, celui de la russe lui fit tressaillir les entrailles, une pointe s’enfonçant profondément pour ancrer l'odeur et la douceur de son interlocutrice en elle. Une caresse rassurante dans ce nid d'épines qui était le quotidien, dans ces ronces acérées et avides de sang et de souffrance. La vampire accroupie devant elle venait de faire naître en elle un sentiment puissant, si elle avait eut des poumons capables de vie sa respiration se serait affolée et son palpitant aurait accourir la rejoindre pour l'étreindre, d'ailleurs l'envie de s'enfoncer dans cette rassurante présence la saisie, mais elle n'en fit rien. Elle lui offrit simplement un regard emplit d'affection et de reconnaissance pour son geste. Il est vrai que la blonde avait peur des enragés, il est vrai qu'elle n'était pas sure si elle en croisait un d'avoir le courage de combattre la tétanie qui s'emparerait d'elle. Cette peur viscérale est un maux terrible, une faiblesse redoutable surtout pour une femme de son rang.
Les deux vampires levèrent ensuite leurs verres en l'honneur de son amie et reine, son regard pétillait, elle sentait fourmiller en elle trop de sentiments pour une simple entrevue : << A Lucrezia ! >>.

Si un sourire ravissant ornait ses lèvres alors que le verre fut porté à celles-ci, elle revint bien vite sur un sujet fâcheux dont elle n'avait pas honoré Lyuba de réponse : si celle-ci et son mari ferait tout pour empêcher un enragé de pénétrer dans la cité... Il y avait tant d'autres menaces qui faisaient la préoccupation de la douce conseillère : << Si les enragés me terrifient et je suis ravie de pouvoir vous avoir à nos côtés pour les combattre, j'ai bien peur qu'ils ne soient pas le seul problèmes à craindre... Les hommes sauvages deviennent hardis et farouches et si des alliances ont été tissés avec certains autres royaumes, d'autres veulent nous voir sombrer. Ce jeu de trône est du ressort de Lucrezia, elle est plus habile politicienne que moi, mais je me méfie des autres dirigeants et de leur haine. Les sauvages tout comme nos semblables peuvent nous être aussi fatales que les créatures chaotiques qui hantent ce monde... Nous entrons dans une période de trouble et j'espère que vos conseils et votre soutient à vous et votre mari sauront nous aider à traverser ce dur passage. >> La voix emprunte d'un pointe de rage mais aussi d'une peur non dissimulé, elle ne se parait d'aucuns artifices et si elle avait l'air d'un amie préoccupée plus que d'un bras droit compétant, elle s'en fichait ! La vampire en face d'elle la mettait en confiance, ainsi elle se sentait âme à se livrer.

Ses pupilles s'enfoncèrent dans le regards clairs de Lyuba, sondant ses réactions et essayant de se réchauffer de sa douce chaleur rassurante. Jamais auparavant, elle n'avait rencontré une vampire comme elle, d'une douceur si apaisante, également d'une sagesse immense, Lucrezia avait tant de chances d'avoir des "parents" comme Yulian et Lyuba... Une chance que Victoria n'avait jamais eut. La blonde ne pouvait que les respecter, qui irait à leur encontre ? Qui nierait leur charisme et leur poids ? Même un sot ne s'y risquerait pas.



Catch me if you dare

Revenir en haut Aller en bas
Lyuba Sakharov
vampire type 2
☾ âge : 628
☾ métier : Stratège et tacticienne
☾ origines : Russe
☾ statut : Mariée


☾ avatar : Jaimie Alexander
☾ arrivée en enfer : 01/06/2018
☾ missives : 792
☾ tickets : 1063
☾ crédits : Amber - Bazzart


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t479-lyuba-sakharovhttp://lrth.forumactif.com/t498-lyuba-sakharov-trompeuses-apparences
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   28.07.18 12:47

Lyuba ne pouvait qu'imaginer ce que ressentait Victoria et, bien qu'elle ait une très grande capacité à se mettre à la place d'autrui, elle ne pouvait qu'imaginer sans savoir tout à fait ce que cela faisait de souffrir à ce point. Elle avait conscience de la chance qui était la sienne, pour autant elle n'avait jamais rien considéré comme acquis et avait tout fait pour consolider les bases de sa relation avec Yulian, forgeant ensemble leur amour dans une éternité aussi durable que solide. Imaginer le perdre était au-delà de tout et elle préférait se concentrer sur les efforts à faire pour que cela n'arrive jamais, il faut dire aussi qu'ils avaient su se protéger de tout et de tous, parvenant toujours à échapper au pire, fut-ce de justesse. S'en prendre à l'un, c'était risquer de voir l'autre tout dévaster sur son chemin et massacrer tout ennemi qui se présenterait, or ils avaient également eu plus de six siècles pour forger de solides alliances à travers le monde et ce qu'il en restait, alors forcément ils ne s'inquiétaient plus vraiment, tout en demeurant prudents comme au premier soir, car ce n'était qu'à ce prix que l'on atteignait leur âge avancé. La brune et la blonde trinquèrent à Lucrezia et à son règne, buvant leur coupe avec une certaine réflexion avant que Victoria ne décide de reprendre la parole la première, confiant à la Russe ses craintes sur l'avenir de la cité, légitimes en un sens quand on savait que rien ne durait en ce monde.

- Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte en effet et les Enragés sont pour l'instant le moindre de nos problèmes je le crains. Je n'ai pas encore eu l'occasion de me pencher sur la situation de vos Sauvages, aussi ne puis-je me prononcer à ce sujet, mais en ce qui a trait des autres souverains, il y aura toujours des désirs de conquête venant d'autrui, c'est un trait que les vampires ont hérités des Hommes, malheureusement.

La peur et une forme de colère semblaient habiter l'esprit de la Conseillère, laquelle se livrait sans artifice ni détour à l'épouse de Yulian qui hocha légèrement la tête, songeuse quant aux différentes menaces qui pouvaient peser sur le règne de Lucrezia. Les choses semblaient bien plus catastrophiques que prévues, bien plus instables aussi et c'était souvent dans ce genre de situation que les jeux de pouvoirs prenaient le plus d'ampleur. Des Sauvages au bord de la révolte, une peur s'emparant des habitants enregistrés comme des vampires, une quarantaine distillant involontairement la paranoïa et l'angoisse... Tout cela n'augurait rien de bon et Lyuba se leva posément, portant sur sa vis-à-vis un regard indéchiffrable, quoique grave et songeur.

- Il me faudra en parler avec mon époux et la Reine, cependant vous pouvez être sûre que nous ferons de notre mieux pour aider à traverser cette crise. Maintenant si vous me le permettez, je souhaiterais me reposer.

La Russe abrégeait quelque peu l'entrevue il est vrai, mais ce que lui avait dit la Conseillère n'avait pas manqué de lui donner envie de réfléchir calmement à ces paramètres et il lui fallait songer à comment exposer les faits à Yulian qui ne manquerait pas de comprendre l'urgence de la situation, bien plus grande que ce qu'ils avaient redoutés en se précipitant ici. Raccompagnant Victoria jusqu'à la porte, elle lui prit de nouveau les mains et les serra doucement, lui adressant un sourire confiant et chaleureux qui se passait de mot, avant de prendre gentiment congés d'elle.

- Peut-être mon époux viendra-t-il vous voir une fois qu'il sera rentré, aussi ne vous inquiétez pas s'il débarque un peu à l'improviste. Il est un peu plus direct que je ne le suis.

Ce qui était un euphémisme quand on connaissait le Scandinave dont la patience n'était plus ce qu'elle avait été et ce depuis de nombreux siècles désormais, bien que cela soit encore convenable comparé à certains de leurs semblables. Lyuba pressa une dernière fois les mains de Victoria avant de la laisser passer la porte, fermant cette dernière à sa suite avant de s'en retourner vers le salon, l'air grave et inquiet désormais que plus personne ne pouvait voir son expression. Quelque chose de terrible s'annonçait et ils avaient sans doute trop peu de temps pour s'y préparer, peut-être même ne pourraient-ils pas l'empêcher... Mais quoi qu'il arrive, ils feraient de leur mieux pour éviter le pire, c'était à tout le moins ce qu'ils pouvaient faire, tout du moins l'espérait-elle.

Spoiler:
 


The only thing you need
is a big great laugh
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Minois charmants et postures élégantes. [Pv Lyuba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Tower Island :: Tour-
Sauter vers: