AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Maintenance prévue vendredi 28 septembre. Nouveau design et chapitre 2 !


Partagez | 
  Daughters of the Queen | Ft. VictoriaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Magdalena Squibb
vampire type 3
☾ âge : 378 ans
☾ surnom : Lena
☾ métier : Responsable de l'approvisionnement de la nourriture humaine.
☾ compétences : L'écriture et les poèmes... (ainsi que la médecine moléculaire, parce que je ne suis pas une Squibb pour rien).
☾ arme fétiche : Dague à lame ondulée
☾ origines : Américaine et Suédoise
☾ statut : Célibataire endurcie


☾ avatar : Sophie Turner
☾ dispo rp : Oui
☾ arrivée en enfer : 07/02/2018
☾ missives : 299
☾ tickets : 744
☾ crédits : midnight blues (Avatar)


☾ liens : .
- Lucrezia Darras : Mère vampirique
- Aydan E. Lovelace : Ancêtre direct
- Heathcliff Godfrey : Fils illégitime
- Travis Grant : Ex-Patron
- Lyn Hawkins : Curiosité/Attirance

☾ rp en cours : .
- Lucrezia

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Daughters of the Queen | Ft. Victoria   Ven 1 Juin - 21:54



"Daughters of the Queen"

Un passé lointain, Pour un futur sans lendemain... - Lena



    Ma gorge est en feu, c'est la première sensation que je ressens quand je reprends conscience, en plus d'une irrésistible pulsion qui me démange, la soif de sang me tiraillant douloureusement. Mes paupières s'ouvrent dans un endroit extrêmement confiné, petit, sombre et humide. Si les vampires n'étaient pas des créatures nyctalopes, cet endroit aurait été un problème pour moi étant donné que zéro lumière entre dans la pièce. Pour être honnête, j'ai même pensée l'espace d'un moment que c'était peut-être ça la mort. Je n'ai jamais été croyante et pour moi rien d'autre que le néant existe après la mort. Seulement, la douleur et les sensations propres aux vampires que je ressentais en permanence m'indiquaient clairement que j'étais encore coincé dans le monde des vivants. J'ai pris juste conscience alors que j'étais dans l'une des cachots de Meg. Je n'étais donc pas morte et ma dernière tentative dans cette douche avait encore échoué. L'endroit était humide, je pouvais sentir l'odeur du fleuve en plus de celle nauséabonde et désagréable de la moisissure de la pièce dans laquelle j'étais.
    Je peux encore sentir les chaînes entraver tous mes mouvements, me retrouvant dans l'incapacité de bougeait à ma guise. Peut-être ont-ils compris que je tenterai de me défoncer le crâner contre l'une de ses parois ? Je tente de tirer sur les chaînes, mais je suis forcée de constater que je n'ai plus la moindre force, déjà que je doute fortement que j'aurais pu casser ses chaînes même à mon maximum. Alors c'est quoi le projet, cette fois... La reine compte me laisser entre les mains de cette pauvre truite de Megara ? Peut-être que si je la provoque, la pousse un peu à bout, c'est bel et bien Megara qui va mettre fin à ma piètre existence, ici dans son misérable antre à la hauteur de son image. Voilà à quoi j'en suis désormais réduite, ici dans ce foutu cachot. Puisque grâce à la Reine, je n'ai pas le droit de vivre et je n'ai pas non plus le droit mourir. Mais on arrive encore à penser que je suis la plus méprisable de l'histoire. Regardez-moi, je ne demande qu'à répondre aux envies du peuple : tuez la fille Squibb.

     Depuis ma petite cellule humide et sombre, je peux l'entendre ce torrent de pluie qui s'accompagne de vents et de tonnerres. J'aime entendre cette mélodie, celle des cieux qui crachent ses flammes célestes. Je ferme les yeux et je me laisse bercer par ce cabaret orageux, c'est la seule distraction qu'il me reste du moins jusqu'à ce que l'orage cesse. Donc, j'en profite un maximum, concentrant mes sens que sur l'ouïe. Mais quand vient le temps où cette cacophonie, qui m'apparaît comme une douce symphonie, s'arrête subitement... Seulement le silence et les quelques gouttes passant à travers la moisissure et venant s'écraser sur le sol, parfois sur ma propre peau, se font frénétiquement entendre. Le plus terrible sont celles qui viennent se fracasser sur mon front, c'est une torture psychologique insoutenable, puisqu'elle m'empêche de prendre sommeil... Je suis comme le dieu Loki enfermé dans cette grotte par Odin : sauf qu'ici, aucune épouse ne porte pour moi un récipient au-dessus de ma tête.
    La solution finale est de me déplacer légèrement dans la limite que les chaînes me permettent. Une position très inconfortable, voire désagréable... Mais je préfère avoir mal au dos que de continuer à sentir cette goutte d'eau infernale. Je dors, puis me réveille avant de replonger dans le sommeil à nouveau. Au bout d'un moment, je ne sais même pas plus depuis combien de temps je suis dans cette pièce noire et humide. J'ignore s'il fait jour ou bien nuit à l'extérieur. Mon corps me fait mal à cause de la faim, une soif qui est toujours plus grande à chaque fois que j'ouvre les yeux et que j'émerge d'un sommeil qui me semble toujours plus court. Mais surtout à cause de ma position qui soumet mes vertèbres à une terrible épreuve de force. Et bientôt, le sommeil est beaucoup plus difficile, justement à cause de la douleur au dos.



Code by Sleepy




LENA
© FRIMELDA

Aydan qui se prend un vent par Izaak, Travis et Victoria ICI
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Re: Daughters of the Queen | Ft. Victoria   Mar 5 Juin - 9:55

Les yeux sont vides de toutes expressions, ils se posent vers les gardes qui protègent ces cachots, ceux-ci la reconnaisse bien évidement, mais la stoppe car c'est leur adage. La blonde ténébreuse leur adresse un courbure de tête respectueuse et souple : << Messieurs, je me rends aux côtés de l'infant de la Reine, j'épargne ainsi à notre altesse ses complaintes et ses piètres prestations théâtrales, puis-je ? >>. L'une des sentinelles sembla rire à la remarque, du moins en être amusé pendant que l'autre restait de marbre. Les deux gargouilles finirent par se circuler laissant notre intéressée pénétrer dans le couloir menant aux cellules, une fois la porte passée sa neutralité s'évapora et les traits se durcirent et se noircirent, allons serais-ce Victoria que nous avons là ou son autre partie bien moins conciliante et mignonne ?
Vicky n'avait aucune envie d'être là et ce même si le fait que cette rousse irrespectueuse soit enfin à la place qui lui revenait de droit et qu'elle méritait : dans une cellule, à croupir comme une vermine qu'elle était. Ainsi elle épargnerait à tous sa vue et purgerait sa peine sans encombrer le chemin de son Altesse... Sa présence ne répondait à aucun désir de constater l'état de la prisonnière mais elle était là simplement pour éviter à Lucrezia de le faire, elle savait que celle-ci avait bien mieux à faire que de s'attarder avec une tâche comme celle-ci. Elle savait que la Reine même si elle restait silencieuse et secrète au sujet de son infant, souffrait de ce genre d'agissements en tant que géniteur et ce aussi agacée qu'elle soit de sa présence. Cela rendait Victoria encore que plus furieuse contre cette dernière si inconsciente de la chance qu'elle avait de pouvoir apprendre et vivre avec telle femme de pouvoir. Ainsi son aversion envers l'insolente semblait grandir alors que l'on pensait tous qu'elle avait atteint son paroxysme depuis des années.

Oui la conseillère ne pouvait tolérer de voir cette petite sotte errer dans la tour et laisser sa bave indélicate aux côtés de son amie, bien sûr elle en avait parlé maintes et maintes fois à celle-ci et ce bien qu'elle comprenne ce que Lulu avait voulu, mais elle restait persuadé qu'elle avait fait une erreur avec elle. Victoria était toutefois trop fidèle à la reine pour se rebiffer ou la juger ainsi que lui éviter le fardeau des visites et des questions auxquelles elle avait déjà réponses.
La porte s'ouvrit délicatement sous la pression de ses doigts porcelins : le spectacle était rédempteur pour elle, voir cette chose accroupit dans la pénombre, sentir cette odeur nauséabonde et penser que c'est celle qu'elle respirait depuis des heures, emplissait son coeur d'une joie qu'elle eut difficilement de mal à ne pas laisser transparaître dans un rictus assasin et moqueur, oui elle était sans pitié avec Magdalena, mais celle-ci le méritait après tout le mal que ses semblables, sa famille avait fait à notre monde et à elle-même. << Magdalena, te voilà dans un bien pitoyable état. >>. Elle marqua une pause, se rapprochant de la vampire aux cheveux flamboyant sans ciller : << Je me dois par les ordres de la Reine t'annoncer les faits qui te doivent cette chambre VIP dans nos murs : tentatives infructueuses à se donner la mort, insolence à la Reine, inutilité profonde de ta présence ici... Mais il semblerait que tu ais oublié que ta punition pour nous avoir tous plongé dans cet abysse n'allait pas pouvoir être évitée si facilement ainsi notre clémente altesse t'offre le logis dans ces appartements somptueux en accords avec ta personne. >> De la méchanceté oui, vicieuse et cruelle. Il est sûre que la Victoria dont vous aviez le portrait était bien éloignée de cette femme pleine de convenance et même de bienveillance, mais Squibb était un cas désespéré pas étonnant que ce soit la partie noire de l'amie de la Reine qui lui rende visite et non l'autre. Elle s'était tût un instant afin que l'ingrate imprime bien tous les mots, elle reprit : << Enfin du moins jusqu'à ce que tu réussisses à aborder avec courage la prix de ta damnation et ce bien que je doute que cela puisse arriver un jour : un être aussi lâche et faible que toi ne saurais affronter avec honneur une telle situation. >>

Même si la belle semblait forte et redoutable, la simple vue de cette enfant à qui l'ont avait accordé leur don lui remémorait des souvenirs douloureux, Ces souvenirs à lui. Bien évidement cette apocalypse qu'avait lancé les Squibb avait eut de bons côtés :  sa rencontre avec Lucrezia, son évolution, mais aussi cette cité qu'elle chérissait et protégeait comme un bien précieux. Mais, elle lui avait également arraché un morceau conséquent d'âme et de cœur, lorsque Killian lui avait été retiré, absorbé par toute cette folie. Il avait été son libérateur, son ami, son maître, son géniteur et son aimé, il avait été le pilier sur lequel elle s'était accrochée pour monter et gravir les échelons et bien que Lucrezia ait prit la suite à sa perte, Vicky en est encore malheureusement trop éraflée, même après des centaines d'années sont souvenirs lui arrache encore une peine immense, les cicatrises invisibles lui mènent la vie dure encore plus lorsqu'elle est obligée de supporter la présence de la fille qui a aidé la vie à lui enlever ce vampire qui lui était si cher. Son cher Killian... S'il était encore là...
Revenir en haut Aller en bas
Magdalena Squibb
vampire type 3
☾ âge : 378 ans
☾ surnom : Lena
☾ métier : Responsable de l'approvisionnement de la nourriture humaine.
☾ compétences : L'écriture et les poèmes... (ainsi que la médecine moléculaire, parce que je ne suis pas une Squibb pour rien).
☾ arme fétiche : Dague à lame ondulée
☾ origines : Américaine et Suédoise
☾ statut : Célibataire endurcie


☾ avatar : Sophie Turner
☾ dispo rp : Oui
☾ arrivée en enfer : 07/02/2018
☾ missives : 299
☾ tickets : 744
☾ crédits : midnight blues (Avatar)


☾ liens : .
- Lucrezia Darras : Mère vampirique
- Aydan E. Lovelace : Ancêtre direct
- Heathcliff Godfrey : Fils illégitime
- Travis Grant : Ex-Patron
- Lyn Hawkins : Curiosité/Attirance

☾ rp en cours : .
- Lucrezia

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Daughters of the Queen | Ft. Victoria   Mar 5 Juin - 11:31



"Daughters of the Queen"

Un passé lointain, Pour un futur sans lendemain... - Lena



    La porte de la cellule qui s'ouvre, fait soudainement pénétrer la lumière, me forçant à fermer les yeux un moment sous la lueur qui me semble éblouissante. La douleur à la rétine est insupportable sur le coup, bien qu'elle finit par passer aussi vite qu'elle est apparue. Avant même que je puisse voir qui est l'individu en face de moi, sa voix austère et arrogante la trahie aussitôt. Je décide du coup de garder les yeux fermés, laisser ma tête se reposer sur le mur derrière moi. Continuant tout simplement à chercher mon sommeil sans trop me soucier de la présence de la fille chérie de la reine. Écoutant à peine les mots qui sortent de sa bouche, comme si j'avais la force de me concentrer sur qu'elle baragouine fièrement devant moi de toute façon. Sa voix semble comme un écho lointain qui peine à atteindre mon ouïe, ou peut-être que c'est la faim qui crée cette impression. J'avoue que j'ai tellement soif que tous mes sens semblent se concentrer sur mon odorat. Et donc, la raison de ma présence ici, c'est le cadet de mes soucis.
    La reine a fini par briser le peu de patience qu'il me restait et je n'attends qu'une occasion pour mettre fin à mon existence. D'ailleurs, lorsque miss blonde univers a terminé sa foutue tirade pseudo cruel, j'ajoute calmement. « Aurais-tu l'amabilité de desserrer un peu les chaînes ? Histoire que je puisse redécorer comme il se doit ce somptueux appartement de ma cervelle. Ce serait la moindre des politesses pour remercier la reine de sa générosité. » J'ouvre enfin mes yeux, cette pauvre fille qui me voue une haine quand moi je la considère à peine que comme le petit toutou de la reine. Quand la terre entière vous hais pour un crime que vous n'avez pas commis, bah au bout d'un moment on ne fait plus trop la différence entre ces gens-là, c'est tous les mêmes à mes yeux. Et ce caniche en face de moi, n'est qu'une petite graine ridicule et sans importance parmi tant d'autre. Toutefois, je suis ravie pour elle si me voir dans cet état lui fait grand plaisir... Bien que de mon côté, elle m'apparaît juste un peu plus pathétique que les autres. Se réjouir devant un tel spectacle c'est bizarre, enfin chacun à sa manière de se faire plaisir et puis, eh, je ne suis personne pour juger les fantasmes des autres.

    « Dis-moi, ça fait quoi d'être un bon chien-chien ? La reine t'offre des croquettes particulières ? Elle te grattouille la barbichette, peut-être ? » Crachais-je en tentant de me repositionner dans une position un peu plus confortable, même si cela veut dire sentir la goutte me tombe sur le front de nouveau. Il est évident de toute façon que je n'allais pas dormir maintenant avec la présence bien désagréable de la vermine italienne. « Plus sérieusement... La reine pense encore que je vais gentiment accepter mon sort ? » Demandais-je avant de commencer à rire d'un ton moqueur et provocateur. « Autant qu'elle me laisse moisir ici, parce que si elle me libère, elle ne me reverra plus jamais. C'est une promesse. » Je ne sais pas encore comment quitter New Abbotsford, mais je sais qu'il existe un moyen de sortir sans être repéré par les gardes des Murs. A l'époque, j'ai fini par abandonner l'idée de m'enfuir parce que j'ai vu que j'avais peut-être une chance de trouver une forme de pardon, en m'occupant de la réserve de nourriture des humains. Travailler pour l'humanité afin de trouver une forme de salue comme me l'avait conseillé Travis.
    Quelle bêtise de croire que ça changerait quoi que ce soit, je n'ai fait que perdre royalement mon temps et cela pendant plusieurs années.



Code by Sleepy




LENA
© FRIMELDA

Aydan qui se prend un vent par Izaak, Travis et Victoria ICI
Revenir en haut Aller en bas
Victoria Lupini
bras droit de la reine
☾ âge : Ma peau reste immaculée depuis 523 ans. Une image figée, un corps glacé à l'âge de 25 ans.
☾ surnom : Vicky.
☾ métier : La conseillère et le bras droit de la Reine. Je suis également la mère des oiseaux qui espionnent cette ville?
☾ maître : Je n'ai de compte à rendre qu'a Sa Majesté.
☾ compétences : Je maîtrise l'art de la manipulation et de la persuasion, mes yeux endorment et charment mais je ne suis pas si douce que mon apparence le laisse présager.
☾ arme fétiche : Mes yeux. Ma capacité d’adaptation, mon calme et ma rigueur.
☾ origines : Italienne, elle à vécut à Rome toute son enfance humaine mais est née à Crotogne en Calabre.
☾ statut : Célibataire mais mes draps sont partagés parfois...


☾ avatar : Amanda Seyfried
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : Blablabla
☾ arrivée en enfer : 06/05/2018
☾ missives : 318
☾ doubleface : Nope.
☾ tickets : 598
☾ crédits : tumblr


☾ liens : - (+)Lucrezia Darras - Reine et amie
- (+)Matthew Jolly - Un liaison dangereuse
- (-)Adam Hamilton - Meilleurs ennemis
- (+)Philip Carter - Rossignol favoris
- (+)Alma - Un aigle sauvage
- (+) Megara - Elle m'a sauvé
En savoir plus ICI

☾ rp en cours : - Matthew Jolly - Those who supress...
- Rp semi-commun - (Interrogatoire)
- Philip Carter - Racontars et Racolages
- Heathcliff Godfrey Chi aspettar...
- Magdalena Squibb Daughters of queen
- Ashleigh Caldwell Tête à tête

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t336-victoria-lupini-behind-your-shoulderhttp://lrth.forumactif.com/t349-victoria-lupini-les-oreilles-et-les-yeux-de-la-cite
MessageSujet: Re: Daughters of the Queen | Ft. Victoria   Ven 8 Juin - 12:28

<< Je t'en prie cesse cette dramaturgie en ma présence, c'est inutile. >> Bien que décorer les murs de la cellule avec le tissu nerveux de la rouquine fusse une envie qui aurait pu animer notre adorable blondinette, cela ne saurais-être qu'un plaisir vint et fugace, il est tellement plus délectable d'observer celle-ci souffrir pour l'éternité. Elle aurait ainsi tellement plus de chances de la faire souffrir d'avantage, de lui arracher des sanglots ensanglantés... Quoi ? Ne faites pas les offusqués, je vous prie... Ne vous avais-je pas prévenue que la gentille Victoria était restée dans son bureau ?
Les yeux étaient loin d'êtres tendres lorsqu'ils observaient la prisonnière, mais ceci ne semblait en rien la gêner, parfait. Cette petite était une insolente de talent ça on ne pouvait pas lui enlever, ce fut bien une des seules choses d'ailleurs. Victoria bouillait de l'intérieur, réprimait d’irrépressibles envies de la faire taire, le contrôle est un pouvoir qu'elle possède, il lui était très utile en cet instant. Elle ne put cependant s’empêcher d'extraire un rire à sa gorge, le toutou de la Reine ? Voilà un surnom dont aimait affubler les êtres jaloux et perdus de cette terre à ma conseillère, non loin de la vérité si ce n'est qu'aucune forme n'y était mises.
Mais en y réflechissant bien, seul les solitaires ne sont les toutous de personnes non ? Si vouez des sentiments et une allégeance à quelqu'un est être un canidés alors je suis désolé de vous l'apprendre mais nous sommes tous des chiens mes amis, wouf !

Cependant si la Reine laissait impunément cette misérable raclure s'adresser à elle avec ce venin, Vicky ne serait pas si docile. Elle aggripa le menton de la créature pitoyable qui lui faisait face, pressant ses ongles contre sa délicate peau blafarde : << Lucrezia est ta génitrice et c'est peut-être cela qui l'empêche de te traiter comme tu le mérites, mais je n'ai qu'aversion pour toi et si tu sembles me prendre pour un Toutou fais bien attention ma belle, surveille tes paroles ou je réduirais ta chair en lambeaux, de jolies petites lamelles... Encore et encore... Tu joues avec le mauvaise personne et tu as fait une erreur en te retrouvant ici car si tu penses pouvoir te libérer de ses chaines, jamais tu ne te débarrasseras de moi.  >> L'avertissement était donné, la voix n'avait plus rien de suave et la douce Vicky avait périe dans les flammes de la haine et de sa noirceur. Je vous avais bien dit que cette petite avait peut-être l'air délicieuse, mais qu'elle cachait un être qui l'était bien moins, Magdalena avait su appeler à elle le démon : espérons qu'elle ne le regrette pas.
La blonde se tut un instant puis repris avec dédain, soufflant ses paroles au visage de la rousse. << De plus, Lucrezia ne voulant pas entendre parler de toi pour le moment, je serais ta seule amie en ces lieux, ta seule visite, alors continue à t'adresser à moi ainsi et tu regretteras de voir mon visage entrer ici encore plus amèrement que tu ne pourrais l'imaginer. Tu penses souffrir, mais ta descente aux abysses est douce en ces lieux, ne me force pas à te précipiter plus durement, tu risquerais d'apprendre que tu ne sais rien de l'agonie tout comme de la douleur.  >>

La pression de ses doigts fut relâchée et elle envoya valser le crane de la rousse contre les briques derrière elle avec un violence contrôlée, mais pas assez pour ne pas laisser monter dans la pièce l'odeur du sang de la vampire qui s'écoulait dans ses cheveux rougeoyant. Victoria se redressa, remit gracieusement ses bras derrière son dos et les pupilles semblèrent s'éclaircir. Un souffle s'échappa de ses lèvres, un sourire les étira puis elle reprit : << Mais tu n'es pas assez sotte pour venir réellement te mesurer à moi non ? Si tu penses que je suis venue ici pour observer le spectacle de ta détention tu te trompes... J'étais venue à toi pour t'enquérir d'une proposition, veux-tu l'entendre ou te contenteras-tu de subir mes assauts et ma colère sans prendre cette chance que je t'offre ? >>.

Retournement de situation, oh vous n'en avez tellement pas idée ! Vous pensiez tous que la vampire était ici pour se moquer de Magda, observer sa déchéance ? Mais cette petite n'était qu'une si petite tâche.... Vic' avait de tellement plus grandes intentions, des plans bien plus aboutis et sombres pour finir par faire de cette incapable : un outil, oui un outil ! Je sais, ma petite ne cessera de vous surprendre. Elle avait en sa possession des informations qui saurait avoir un poids dans la balance pour la rouquine, elle le savait du moins le pensait-elle et ce même si elle ne s'était pas encore assuré de la fiabilité des informations. Il était temps d'abattre son jeu, elle voulait voir ce que cette carte avait à lui offrir, je viens de mettre un Full sur la table ma petite alors tu tentes ta chance ou tu te défiles comme à ton habitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Magdalena Squibb
vampire type 3
☾ âge : 378 ans
☾ surnom : Lena
☾ métier : Responsable de l'approvisionnement de la nourriture humaine.
☾ compétences : L'écriture et les poèmes... (ainsi que la médecine moléculaire, parce que je ne suis pas une Squibb pour rien).
☾ arme fétiche : Dague à lame ondulée
☾ origines : Américaine et Suédoise
☾ statut : Célibataire endurcie


☾ avatar : Sophie Turner
☾ dispo rp : Oui
☾ arrivée en enfer : 07/02/2018
☾ missives : 299
☾ tickets : 744
☾ crédits : midnight blues (Avatar)


☾ liens : .
- Lucrezia Darras : Mère vampirique
- Aydan E. Lovelace : Ancêtre direct
- Heathcliff Godfrey : Fils illégitime
- Travis Grant : Ex-Patron
- Lyn Hawkins : Curiosité/Attirance

☾ rp en cours : .
- Lucrezia

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Daughters of the Queen | Ft. Victoria   Sam 9 Juin - 19:48



"Daughters of the Queen"

Un passé lointain, Pour un futur sans lendemain... - Lena



    Elle me dit de cesser cette petite mise en scène, que c'est inutile... Je me mets à rire à travers un bien douloureux toux. « Mille pardons, mais ta présence m'inspire soudainement un talent pour la comédie dramatique. » Une pique et une de plus ne fait jamais grand mal, c'est bon pour tester sa santé mentale. Elle devrait me remercier d'être si avenante envers elle, certain risque d'être jaloux. Je l'observe fière devant moi, ravi de me voir dans un si piteux état comme si cela allait m'affecter... Pourtant, cela fait facilement plus d'un siècle qu'elle me connaît, elle devrait savoir qu'il y a vraiment que la reine qui arrive à m'affecter au point de me faire verser des larmes de sang et sans même avoir à me toucher. Dire qu'elle est venue à la place de la reine, pauvre enfant... Ne voit-elle donc pas que cette fichue albinos l'envoie inutilement et pour faire quoi ? Papoter ? Non mais sérieusement putain, si elle n'est pas là pour me l'acérer la chair, qu'est-ce qu'elle fout ici honnêtement ? Genre m'informer que je vais désormais vivre ici, c'est putain d'essentiel ? Ne vous vous foutez pas de moi, s'il vous plaît...
    C'est soudainement la surprise, la petite caniche commence enfin à aboyer en montrant ses petits crocs mignons. Elle agrippe mon menton avant de planter ses ongles dans ma chair, la douleur me fait lâcher un léger et bref gémissement. Mais très vite mon visage reprend une expression impassible. Lorsqu'elle me relâche et qu'elle force l'arrière de ma tête à prendre le mur, je retiens cette fois un autre gémissement de douleur, serrant les dents. J'inspire profondément avant de rajouter calmement... « Tu parles comme si j'avais besoin d'une amie... Je préfère voir ton vrai visage et tes vrais intentions à mon égard, plutôt que tu joues l'hypocrite messagère de notre gente dame sur son trône. » Je la fixe quelques instants, mes yeux dans ses yeux sans vaciller un seul instant, lui montrant bien que pour moi, elle n'était rien, pas plus que pour elle j'étais quelque chose. Elle ne m'effraie pas, si elle veut se défouler sur mon corps, qu'elle ne se gêne pas. Cela ne changera rien à ma manière d'être, je resterai toujours Magdalena Fucking Squibb. « Et puis pour quelle raison je voudrais sortir d'ici, moins je vous vois, mieux je me porte. » Crachais-je avant de poser ma douloureuse tête contre le mur pour m'appuyer.

    Je l'écoute de nouveau parler, je n'avais jamais remarqué que cette femme aimait autant s'entendre parler... Elle pourrait me faire une tirade à chaque fois elle prendrait la parole, je ne savais pas que la reine aimait ce genre de pipelette ridicule. Seulement ce qu'elle dit, est déjà bien plus intéressant et je l'observe alors avec un peu plus grand intérêt au fur et à mesure que les mots de sa bouche... Évidemment, curieuse de connaître où elle voulait m'emmener avec son joli minois et ses belles paroles. Je prends une inspiration quand elle termine, je n'ai pas tant besoin de le faire, mais il fallait que je me montre faussement intéressée parce qu'elle me disait. « Comment veux-tu que j'accepte cet offre si je ne sais même pas de quoi il est question. » Je bouge mes bras dans la limite de mes possibilités, seulement pour faire chanter les chaînes qui me retiennent. « En tout bien, tout honneur... Je maudis ces gens qui laissent planer le suspens pour rien. » Je ne la crains pas, donc si elle veut que je réponde à son offre, je veux l'entendre avant.               
    Franchement, je ne sais pas si ça en vaut la peine, mais j'avoue que l'entendre geindre dans sa suffisance est un bon passe-temps. Effectivement, puisque peu importe ce qu'elle me propose, je vais refuser... Après tout, je ne vois pas pourquoi je voudrais soudainement la servir d'une quelconque manière. Mais bon, si elle veut perdre son temps, c'est comme elle le souhaite, en tout cas de mon côté elle m'en fait gagner.



Code by Sleepy




LENA
© FRIMELDA

Aydan qui se prend un vent par Izaak, Travis et Victoria ICI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Daughters of the Queen | Ft. Victoria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daughters of the Queen | Ft. Victoria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☾ L.R.T.H ☾ :: new abbotsford : la cité intérieure :: Fraser District :: Repaire du Bourreau-
Sauter vers: