AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. LynVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kali Aja
vampire type 2
A savoir : _ Kali a la particularité physique d'avoir les yeux de couleur dorée, une mutation génétique à la naissance qu'elle a hérité d'un de ses ancêtres lointain.
_ Si elle vient à être reconnue et qu'un humain la sollicite en tant que déesse, elle a le devoir de s'arrêter pour cet humain, car dès lors où on invoque son nom pour une prière, on devient son devot et elle, votre deva.
_ Rares sont ceux qui ont vu le visage de Kali...

☾ âge : 623 ans
☾ surnom : Parvati
☾ métier : Conseiller de la reine spécialisé dans la sécurité intérieure.
☾ esclaves : Avenir :
¤ Thelyos Ramsay
¤ Ruslan Hill
☾ compétences : Combattante aguerrie, son agilité et souplesse extrême lui confère une grande vitesse d'esquives et de réflexe.
☾ arme fétiche : Shamshir
☾ origines : Indienne officiellement, bien qu'elle soit originaire de Shambhala, son royaume perdu et mythique pays.
☾ statut : Epouse du dieu suprême...


☾ avatar : Shay Mitchell
☾ dispo rp : Fermée
☾ couleur : Goldenrod
☾ arrivée en enfer : 16/05/2018
☾ missives : 94
☾ doubleface : Magdalena, Ankh & Alma
☾ tickets : 224
☾ crédits : Time Lady (Avatar)


☾ rp en cours : .
- Thelyos Ramsay
- RP SURPRISE
- Lyn Hawkins

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   20.05.18 20:05



"Il y a quelque chose de beau en toi..."

I'm not a Queen, I'm a Goddess... - Kali



    Seule dans mes quartiers, entourée de mes servantes, plusieurs sont immobiles à chaque coin de la pièce de ma chambre, tandis que deux autres sont avec moi sur mon lit, s'occupant de mes cheveux. Pendant ce temps-là, j'observe chacun des rapports de l'ordre dont l'un mentionnant le sauvetage de l'Asura que Shiva a épargné trois siècles plutôt. Sa tentative de suicide a failli réussir au vu de son état de santé dans laquelle elle a été rapatriée en urgence. La reine voulant la garder vivante - je soupçonne ici un amour pour son infant qu'elle n'assume pas - la dernière Squibb est maintenant enchaînée dans les cachots afin qu'elle ne retente pas de s'ouvrir le veine. Cela dit, l'Ordre avait été efficace et les soldats qui avaient reçu directement la mission de la secourir, méritaient amplement une récompense. Je vais donc réfléchir à la question plus en détail plus tard. Je passe à un autre dossier avant qu'on frappe à la porte d'entrée de ma chambre, je lève mon regard vers cette dernière avant de donner ma permission pour que la dite personne puisse entrer.
    C'est donc ma petite dernière, Kheka, qui entre dans la pièce et m'annonce l'arrivée d'une « étrangère », nom utilisé pour désigner ceux qui ne font pas partie du clan. Elle m'annonce qu'il s'agit de l'électricienne venue remettre en état la ventilation dans les quartiers des esclaves, précisément des servantes, des gardes et surtout de l'Harem. J'acquiesce la tête et lui donne l'autorisation pour laisser l'étrangère entrée dans le temple et faire son travail. Je n'aime pas l'idée que mon temple soit modernisé, mais ce pays est froid et avec la fragilité physique de mes dévots, je n'ai pas eu le choix que de permettre l'installation des ventilations qui régulent la température des pièces. Mais c'est bien la seule chose que j'autorise, pour le reste c'est comme en Inde, on utilise seulement des bougies et des chandelles pour éclairer les pièces, à défaut de ne plus avoir de vers luisant. C'est un endroit sacré, un sanctuaire pour tous ceux qui recherchent une protection divine et non technologique.

    Je me replonge un moment dans mes dossiers, cela ne dure à peine que quelques minutes avant que l'ennui me gagne et que je ressente le désir soudain de découvrir qui est l'étrangère. Avec la garde royale qui veillent derrière la porte de ma chambre, ils vont sans aucun doute vouloir m'accompagner. Pire encore, en voyant que je me dirige vers la petite étrangère, ils vont faire en sorte de la congédier avant qu'elle ne me voie. Oui. Je regarde à la suite mes servantes à tour de rôle, jusqu'à m'arrêter sur le physique d'une en particulière. Un geste de la main et les deux servantes à mes côtés s'écartent immédiatement. « Toi ! Enlève tes vêtements. » Dis-je alors à celle qui m'intéresse sur le moment, son regard est confus l'espace de quelques secondes, mais elle s'exécute immédiatement. Elle venait de toute façon recevoir un ordre. Une fois qu'elle est nue, je me lève et dès l'instant où les servantes remarquent ma position, elles s'en viennent par réflexe m'enlever ma tenue.
    Une fois nue à mon tour, j'ajoute. « Ses vêtements. » J'en dis pas plus, restant immobile, elles viennent m'enfiler la tenue de la servante. J'ordonne pendant ce temps la servante nue d'enfiler à son tour mes vêtements et de s'installer sur mon lit avec deux autres servantes à ses côtés qui s'occuperaient de ses cheveux. Lorsque l'illusion est fin prête, j'attache un voile qui recouvrement la moitié de mon visage et mes cheveux partiellement. Munie d'un plateau contenant verre de sang vide, je frappe à la suite à la porte de l'entrée de ma chambre afin que l'un des gardes royaux m'ouvre. Ils m'observent un moment, puis en direction de mon lit où l'esclave qui a à ma place porte aussi un voile pour cacher son visage. Finalement, il me laisse passe refermant la porte derrière eux. Ils sont perplexes au vu de mon odeur, ils sentent à la fois mon parfum et celui de la servante... Cependant, je sais qu'ils se disent aussi qu'au vue de ma proximité avec la déesse il est donc normal que je sente ainsi.

    Je n'ai pas perdue de temps pour m'éloigner d'eux avant qu'ils réalisent que mon odeur est la plus imposante. Concernant l'électricienne, si je me souviens bien, le premier endroit où la petite devrait se trouver est l'Harem. Les enfants de l'Harem y sont nombreux, donc ils passent en premier pour la ventilation. Normalement, elle n'a pas à s'en faire, ils sont vêtus et ne font rien de sexuel sans mon autorisation. Je dépose le plateau quelque part avant d'y aller, baissant le regard à chaque fois que je croise un de mes petits. C'est tellement drôle. J'arrive aux portes de l'Harem, un garde m'ouvre les portes voyants ma tenue de servante. Lorsque j'arrive dans la pièce, il y a une très bonne petite ambiance comme d'habitude. Entre certaines filles qui se coiffent tout en papotant, les garçons qui semblent s'amusant avec ce jeu qu'ils nomment les échecs : une idée de Jonathan pour les divertir quand je n'ai pas besoin d'eux, c'est d'ailleurs lui-même qui leur a appris les règles.
    Je balaye du regard la pièce pour voir un petit bout de viande sur une échelle non loin. Je m'approche et fais le tour de l'échelle pour voir son visage. Eh ben... Elle a un visage de nourrisson, c'est si étrange. Agréablement étrange. « Avez-vous besoin d'un quelconque rafraîchissement, ma Dame ? » Ai-je parlé sur le même ton qu'emploie mes servantes, bah autant jouer le jeu jusqu'au bout.



Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Lyn Hawkins
propriété de newabbotsford
☾ âge : 24 ans
☾ surnom : Trixy
☾ métier : Maintenance électrique
☾ maître : Thebes Ouaset
☾ matricule : NA6237701
☾ compétences : Réparer tout ce qui est électrique, c'est son truc, sa passion, son gagne-pain et son plaisir du quotidien
☾ arme fétiche : Un tournevis plat
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Jenna Coleman by Eilyam
☾ dispo rp : 3/3
☾ arrivée en enfer : 04/02/2018
☾ missives : 408
☾ doubleface : Travis Grant - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 595
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t168-lyn-hakwins-une-electricienne-lachee-dans-la-citehttp://lrth.forumactif.com/t169-lyn-hawkins-light-in-the-night
MessageSujet: Re: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   20.05.18 23:33

Les choses s'étaient si bien passées la dernière fois qu'on l'avait envoyée chez une cliente exigeante que son chef n'avait pas été avare en éloges à ce sujet. Lyn se souvenait de la façon dont il avait réagit lorsqu'elle lui avait rapporté le devis signé et qu'il n'y avait eu aucune plainte concernant le travail de l'électricienne, tout comme le fait que la vampire aux cheveux roux aurait même été parler à son chef pour s'excuser en quelque sorte d'avoir été trop brusque avec lui, ou quelque chose dans ce goût-là, en tout cas c'est ce qui avait paru être et, au final, tout le monde s'en était très bien sortit dans cette affaire, ce qui était tout ce que l'on avait pu espérer de mieux. Le temps avait passé, plusieurs jours en vérité, combien exactement l'humaine ne saurait le dire tant elle avait été accaparée entre la visite de son cousin et la convocation de son Maître à la Tour, évènement dont il était revenu visiblement troublé sans qu'il ne veuille se confier à ce sujet. Lyn se doutait que tout cela était lié à cette affaire avec l'Enragé, mais n'étant plus directement impliquée depuis la mort de ses parents, elle fit le choix de ne pas poser de questions indiscrètes, certaine qu'on lui ferait part de tout cela le moment venu. En attendant le travail était de loin la meilleure et la plus saine occupation qui soit, cela lui permettait de s'aérer l'esprit et de se rendre utile à la cité, ce qui n'était pas rien, surtout en plein hiver avec la neige qui continuait de tomber à intervalles réguliers alors qu'on approchait doucement du printemps.

- Vous pouvez entrer, mais vous devrez respecter nos règles si vous ne voulez pas être congédiée.

Le temple de Kali était réputé de différentes manières selon qui vous en parlait, mais ce que la plupart des habitants savaient, c'était qu'il s'agissait d'une sorte de vase clos où une puissante vampire faisait régner ses propres règles avec l'accord de la Reine et où on se livrait à toutes sortes d'actes que la morale ne pouvait que réprouver. Lyn remercia poliment la personne qui avait été mandatée pour passer le message l'autorisant à entrer, non sans que des gardes ne l'accompagne à travers les couloirs jusqu'à une zone sécurisée à l'accès visiblement limité. A l'intérieur des hommes et des femmes de tous âges discutaient ou jouaient ensemble avec une bonne humeur et une gaieté qui ne laissaient aucun doute sur le bon traitement auquel ils avaient droits. Se détendant en leur présence, elle prit quelques secondes pour les observer discrètement tandis qu'elle préparait son matériel et demandait une échelle pour accéder au système électrique de la ventilation qui était en panne. Sa combinaison, relativement ancienne et peu élégante, aurait pu lui donner l'air d'un sac si la jeune femme n'avait pas été mince, ses petites mains tenant pourtant ses outils avec force tandis qu'elle gravissait les barreaux, sa sacoche fermement accrochée à sa ceinture de travail. Concentrée sur sa tâche, elle ne prêta plus aucune attention aux gens qui l'entouraient, s'évertuant à détecter la panne dans le boîtier qu'elle venait d'ouvrir, avant qu'une voix douce et claire ne s'adresse à elle.

« Avez-vous besoin d'un quelconque rafraîchissement, ma Dame ? »

S'interrompant dans son travail, Lyn baissa les yeux sur ce qui avait tout l'air d'être une servante, lui adressant alors un sincère sourire de gratitude.

- Oh merci, c'est très gentil, mais je préfère d'abord terminer ça et remettre la ventilation en marche. Après peut-être si vous voulez bien ?

L'humaine n'avait jamais été du genre à prendre les autres de haut et, même en étant sur son échelle, elle parlait d'égale à égale avec cette femme qui lui proposait si gentiment de quoi boire. Il est vrai que le travail donnait soif, mais vu tout ce qu'elle avait à faire, mieux valait avoir déjà terminé la première partie avant de s'accorder une pause, aussi tentant cela puisse-t-il être. Reportant son attention sur le panneau électrique, elle usa de sa lampe torche et d'un tournevis pour ouvrir un boîtier plus petit qui se trouvait à l'intérieur, révélant une série de fils et de petites pièces de métal plus complexes qui lui firent plisser les sourcils en une moue songeuse.


vivre et sourire
Il n'y a rien de plus difficile
ni de plus important
Revenir en haut Aller en bas
Kali Aja
vampire type 2
A savoir : _ Kali a la particularité physique d'avoir les yeux de couleur dorée, une mutation génétique à la naissance qu'elle a hérité d'un de ses ancêtres lointain.
_ Si elle vient à être reconnue et qu'un humain la sollicite en tant que déesse, elle a le devoir de s'arrêter pour cet humain, car dès lors où on invoque son nom pour une prière, on devient son devot et elle, votre deva.
_ Rares sont ceux qui ont vu le visage de Kali...

☾ âge : 623 ans
☾ surnom : Parvati
☾ métier : Conseiller de la reine spécialisé dans la sécurité intérieure.
☾ esclaves : Avenir :
¤ Thelyos Ramsay
¤ Ruslan Hill
☾ compétences : Combattante aguerrie, son agilité et souplesse extrême lui confère une grande vitesse d'esquives et de réflexe.
☾ arme fétiche : Shamshir
☾ origines : Indienne officiellement, bien qu'elle soit originaire de Shambhala, son royaume perdu et mythique pays.
☾ statut : Epouse du dieu suprême...


☾ avatar : Shay Mitchell
☾ dispo rp : Fermée
☾ couleur : Goldenrod
☾ arrivée en enfer : 16/05/2018
☾ missives : 94
☾ doubleface : Magdalena, Ankh & Alma
☾ tickets : 224
☾ crédits : Time Lady (Avatar)


☾ rp en cours : .
- Thelyos Ramsay
- RP SURPRISE
- Lyn Hawkins

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   01.07.18 2:25



"Il y a quelque chose de beau en toi..."

I'm not a Queen, I'm a Goddess... - Kali



    Il convient de dire ceci, même si le devoir des dieux passe au-dessus de toutes choses... Beaucoup « s'emmerdent » et moi la première, comme dirait mon très cher Jonathan qui s'en vient souvent égayer mes nuits. D'ailleurs, j'ai appris de Jonathan lui-même que bien d'autres divinités s'ennuyaient, il m'a parlé d'un dieu venant de la Grèce... Un certain Zeus, ce bon vieux bonhomme avait décidé de combler son ennui par le sexe. Nous ne sommes pas si différent lui et moi. Parfois la guerre me manque. Oui. Je suis Kali et Kali est une calamité, un désastre qui frappe sur le champ-de-bataille les fous qui osent se retourner contre les dieux. Je suis celle qui dévore le mal par le mal, en devenant le mécène du chaos, revêtant le manteau noir de la guerre. Mes enfants n'ont pas le choix que de me laisser jouer ce rôle quand il convient de le jouer... Mais aujourd'hui, bien que je porte le nom de Kali, je ne suis finalement que la douce Parvati, mère aimante et mère aimée.
    Mais voilà, j'ai au moins réussi à me trouver une excellente distraction. Ce n'est pas la première fois que je me fais passer pour une servante, mais aujourd'hui c'est fort excitant. En fait, je crois que cela l'est toujours quand j'y pense. J'ai l'impression d'être une enfant qui n'attend que d'être prise la main dans le sac. Ce ne serait pas non plus la première fois que je me ferai prendre la main dans le sac d'ailleurs. Je crois que j'aime quand on me réprimande, Jonathan pense que j'ai envie d'être considéré d'égal à égal... J'ignore s'il a raison, mais de toute façon mes enfants me réprimandent généralement toujours sous une forme de respect qu'ils n'osent pas outre-passer, ce qui me semble normal... Mais du coup, je ne peux pas vraiment savoir si c'est vrai ou non. Oui. Je me rabaisse à jouer une servante, cependant je pourrais me rabaisser à jouer un sans-abris si je le pouvais. N'est-ce pas l'apanage des dieux que d'être n'importe qui, n'importe quand ?

    Zeus prenait d'autre forme que la sienne pour séduire les différentes mortelles, mères de ses enfants pour la plupart. Je pose une main sur mon ventre à l'idée que certains dieux pouvaient enfanter... J'ai moi-même essayé, je le confesse. Combien d'hommes comblés - humains comme vampires - ont trouvé leur dernière virilité en moi. Je me suis alors faite une raison : la déesse noire, n'a pas le droit d'enfanter. Et même Shiva m'interdit ce droit, s'étant lui-même réincarner en femme. Mon regard se relève finalement vers la jeune petite chose sur cette échelle, reprenant son travail après avoir sagement décliner mon offre. Le devoir avant le plaisir, voilà une mortelle qui porte un grand intérêt à son travail. Respectueusement, je me penche vers elle comme le ferait une servante. Je m'éloigne pour me diriger vers mes devots et m'asseoir près de ceux jouant aux échecs. Après un petit moment, le regard d'un des joueurs s'attarde sur moi, tandis que j'observais le mouvement de son adversaire. « Maîtresse Ka... » Interrompu fut-il de justesse par main dans un mouvement extrêmement vif.
    Je me contente à la suite de pose mon index au-dessus de mes lèvres afin qu'il garde le silence, avec son compagnon de jeu qui, sans aucun doute avait saisi à son tour la supercherie. Le reste des devots n'avaient rien entendu, semble-t-il. Je me retourne vers la petite humaine pour constater que c'était aussi le cas pour elle. Tant mieux, je n'ai pas envie de reprendre mon identité, je n'ai même pas commencé à m'amuser concrètement. « Puis-je ? » Demandais-je en désignant la place du devot qui semblait perdre la partie. J'avais envie de passer le temps, en attendant que la mortelle ait fini son devoir. Bien qu'il ait gagnant, bien qu'il me reste peu de pion, je décide d'en sacrifier deux dans le but de le faire jouer mon jeu, l'inciter à se placer comme je le désire. Tel un serpent, je finis par l'enlacer lentement avant de le comprimer pour l'étouffer. Il est déjà trop tard quand il réalise que son roi est bloqué... « Echec et mat. » Je lui souris comme une enfant bien trop fière, je le confesse. Quand je me lève, les deux s'agenouillent dans un mouvement presque identique.

    Je m'éloigne immédiatement avant que les autres voient que c'est vers moi qu'ils font la révérence. Je me dirige cette fois vers les filles, m'assurant que mon voile est toujours bien attachée et je m'assois auprès de filles. Écoutant leurs ragots... Elles sont tellement concentrées dans leurs dialogues qu'elles ne remarquent même pas ma présence ou le fait que je coiffe l'une d'entre elle. De vraies petites princesses. J'ai un sourire discret, car je préfère faire qu'elles se prennent pour des princesses, plutôt qu'elles vivent sous mon toit avec la crainte au ventre. Au moins, aucune chance qu'elle me reconnaisse si elles me prennent pour une servante venue les pouponner. Au moins, j'en apprends des choses avec leur conversation, elles me font rire à certain moment surtout quand le sujet bifurque sur les rêves et les fantasmes de chacun. « Moi... je voudrais un suçon de Kali, juste ici. » Les filles se mettent à rire et un vent d'hilarité et de fou-rire s'élèvent dans la pièce. « Oui, voilà comme ça... Oh putain, j'adore ! » Dit-elle alors que je lui fais le suçon en question - toujours en faisant en sorte que mon visage soit partiellement caché - sous les rires complices des autres.
    Voilà, son rêve est réalisé, mais si elle ne le saura pas ironiquement. Je me lève à la suite lorsque je constate que la petite électricienne à terminer. Je reviens vers elle et attends qu'elle me rejoigne cette fois.



Code by Sleepy


Dernière édition par Kali Aja le 01.07.18 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyn Hawkins
propriété de newabbotsford
☾ âge : 24 ans
☾ surnom : Trixy
☾ métier : Maintenance électrique
☾ maître : Thebes Ouaset
☾ matricule : NA6237701
☾ compétences : Réparer tout ce qui est électrique, c'est son truc, sa passion, son gagne-pain et son plaisir du quotidien
☾ arme fétiche : Un tournevis plat
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Jenna Coleman by Eilyam
☾ dispo rp : 3/3
☾ arrivée en enfer : 04/02/2018
☾ missives : 408
☾ doubleface : Travis Grant - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 595
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t168-lyn-hakwins-une-electricienne-lachee-dans-la-citehttp://lrth.forumactif.com/t169-lyn-hawkins-light-in-the-night
MessageSujet: Re: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   01.07.18 8:48

La panne n'était pas sévère fort heureusement et Lyn avait prit soin d'emmener avec elle plusieurs pièces de rechange et des fils au cas où cela serait nécessaire. La ventilation n'était pas sérieusement endommagée et il ne lui fallu qu'une petite vingtaine de minutes pour identifier la source de l'arrêt, trouver la bonne pièce et la changer. Lorsqu'elle eut finit, une légère brise vint soulever quelques mèches de ses cheveux quand l'air se remit à circuler et elle sourit, essuyant son front du revers de sa manche avant de refermer les boîtiers, descendant de son échelle qu'elle replia alors même qu'elle voyait s'approcher d'elle la servante qui était venue la voir un peu plus tôt. La bonne humeur dans la pièce est contagieuse et avoir réussi à réparer cette première panne a fait naitre un sourire sur le visage de l'électricienne qui adressa un bref signe de tête poli à sa vis-à-vis.

- Cela devrait tenir un temps je pense, mais n'hésitez pas à rappeler si vous entendez un bruit bizarre ou si ça s'arrête de nouveau. Certaines pièces se font vieilles, il faudra peut-être bientôt les changer.

Mais pour l'instant cette réparation suffirait, mieux valait économiser au maximum ce genre de précieuses ressources, les pièces de technologie existaient en nombre limité et les quelques-unes qui pouvaient encore être produites ne l'étaient qu'après des semaines de travail, parfois même des mois lorsque les ressources nécessaires à leur création n'étaient pas disponibles dans l'immédiat. Le monde périclitait, la technologie restante tombait en ruines ici et là, malgré tout Lyn savait combien son travail était important, presque essentiel en vérité. C'était grâce à elle et à ses collègues que l'éclairage existait durant la nuit, que les panneaux solaires captaient encore les rayons de l'astre diurne, que certaines chaudières fonctionnaient encore, très utile lorsque l'hiver était des plus rudes, même si tous n'avaient pas accès à un tel confort. Pour autant cela importait et elle continuait de travailler avec la certitude que tout cela n'était pas vain.

- Est-ce que votre proposition tiens toujours ?

Demanda-t-elle gentiment, quoique avec un rien d'espièglerie dans la voix et le sourire, tandis qu'elle rangeait ses outils dans sa sacoche, espérant après un verre d'eau qui ne serait pas de refus. Travailler sur une échelle avait le don de lui donner chaud, pourtant ça n'était pas tant le vertige dont elle ne souffrait pas que le fait de devoir conserver son équilibre tout en travaillant avec les bras levés et l'esprit concentré. L'air de rien cela donnait chaud et soif, mais elle n'obligerait pas pour autant cette femme à lui donner quoi que ce soit si elle avait changé d'avis, elle n'était pas ainsi. D'ailleurs elle sembla soudain se rappeler une chose et, essuyant rapidement sa main sur sa combinaison, la tendit dans sa direction.

- Je suis malpolie excusez-moi, je m'appelle Lyn, Lyn Hawkins, et vous êtes ?

Ça n'était pas parce qu'on se montrait sympathique qu'on ne pouvait pas songer à la plus élémentaire des politesses. Le sourire toujours aux lèvres, elle vint serrer doucement, quoique avec un peu de franchise, la main de la servante qui se montrait si convenable avec elle. Leurs statuts respectifs n'étaient pourtant pas si différents d'un point de vue officiel, seules leurs tâches respectives s'en trouvaient éloignées, mais il n'y avait rien de honteux ni de dérangeant pour l'électricienne. Tous ici à New Abbotsford ils avaient un rôle à jouer auprès de leurs Maîtres pour la survie de cette cité.


vivre et sourire
Il n'y a rien de plus difficile
ni de plus important
Revenir en haut Aller en bas
Kali Aja
vampire type 2
A savoir : _ Kali a la particularité physique d'avoir les yeux de couleur dorée, une mutation génétique à la naissance qu'elle a hérité d'un de ses ancêtres lointain.
_ Si elle vient à être reconnue et qu'un humain la sollicite en tant que déesse, elle a le devoir de s'arrêter pour cet humain, car dès lors où on invoque son nom pour une prière, on devient son devot et elle, votre deva.
_ Rares sont ceux qui ont vu le visage de Kali...

☾ âge : 623 ans
☾ surnom : Parvati
☾ métier : Conseiller de la reine spécialisé dans la sécurité intérieure.
☾ esclaves : Avenir :
¤ Thelyos Ramsay
¤ Ruslan Hill
☾ compétences : Combattante aguerrie, son agilité et souplesse extrême lui confère une grande vitesse d'esquives et de réflexe.
☾ arme fétiche : Shamshir
☾ origines : Indienne officiellement, bien qu'elle soit originaire de Shambhala, son royaume perdu et mythique pays.
☾ statut : Epouse du dieu suprême...


☾ avatar : Shay Mitchell
☾ dispo rp : Fermée
☾ couleur : Goldenrod
☾ arrivée en enfer : 16/05/2018
☾ missives : 94
☾ doubleface : Magdalena, Ankh & Alma
☾ tickets : 224
☾ crédits : Time Lady (Avatar)


☾ rp en cours : .
- Thelyos Ramsay
- RP SURPRISE
- Lyn Hawkins

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   09.07.18 2:35



"Il y a quelque chose de beau en toi..."

I'm not a Queen, I'm a Goddess... - Kali



    Un sourire vient illuminer ce joli visage qui est celui de l'étrangère et maintenant que je l'ai un peu plus en face de moi, je peux sentir en elle une pureté familière. En effet, son odeur si attrayante est celui d'une vierge. À une époque, du temps où j'avais encore mon royaume, ce pays que j'affectionnais et qui portait le saint nom de « Shambhala », elle aurait été choisi comme élue à franchir le voile de l'Eternité ou bien à devenir une divinité, fille de Kali. Aujourd'hui, avec les règles qu'a instauré Shiva, le dieu des dieux, elle serait devenue une servante si elle m'appartenait : les seuls devots autorisés à me côtoyer aux quotidiens. J'observe un moment la ventilation avant que non loin des filles se lèvent et se dirigent hors de l'harem, tickets en mains. Probablement ont-elles décidé de faire quelques achats. Mon attention se reporte bien vite vers la jeune étrangère, elle m'explique ce que je dois savoir. Je m'incline dans sa direction et je rajoute : « Kali sera mise au courant, ma Dame. » Bien qu'elle le soit déjà, je devrais faire semblant d'apprendre ce qu'elle vient de me dire de la part du messager.
    Je lui souris lorsqu'elle me demande si ma proposition tient toujours, je ne me refuserai pas de lui offrir ce rafraîchissement après son labeur. Avant que je ne lui réponde, elle rajoute une autre phrase. Elle se présente comme étant Lyn Hawkins, je m'incline à nouveau devant elle et je rajoute. « Je suis Kangana, fille de Khan, Dame Hawkins. » Je veille à ce que le voile cache bien mon visage, même mes yeux. Quand j'ai quitté Shambhala, j'ai compris que le doré de mes iris avaient tendance à surprendre ou bien fasciner tant ce n'est pas commun comme caractéristique physique. Jonathan m'avait prévenu de cela, mais je n'y avais pas fait attention ayant été habituée à côtoyer mon peuple qui eux-mêmes étaient habitués à mes yeux. Jonathan pensait que c'était mon ascension divine qui m'avait octroyé ses yeux, mais je lui ai révélé que j'avais ces yeux dès ma naissance. C'est alors qu'il me parla alors de mutation génétique, un homme déjà si savant malgré son époque. Il me raconta que tout était dans la pigmentation des yeux, qu'en réalité nous avions tous les yeux marron et que selon ces variations de pigmentation captée par la lumière, nos yeux peuvent refléter une tout autre couleur. Les yeux bleus sont au même titre que les miens dorés, une mutation génétique... Si j'avais enfanté, j'aurais transmis le gène muté à mes enfants et eux à leur descendance. Ce qui veut dire selon Jonathan, que tous ceux qui ont les yeux bleus, ont un même ancêtre commun. N'est-ce pas magnifique ?

    Je m'égare... Je préfère éviter qu'elle voit mes yeux, car j'ai compris que ce n'était pas commun aux humains comme aux vampires. Je me trahirai trop facilement comme j'ai pu me trahir devant ces petits malins de joueurs d'échec. Or, qu'eux m'ont reconnu par un autre moyen n'ayant pas retiré mon voile... Mon odeur peut-être ? C'est peu probable, en fait je n'ai pas la moindre idée du comment, du pourquoi... Mais je trouve ça beau qu'ils aient pu me démasquer et qu'ils soient capables de me voir malgré mes manigances, là où en plus mes enfants ont été trompés par l'odeur de ma servante... Ca me rend fière de mes devots. « Si vous voulez bien me suivre Dame Hawkins. » Dis-je avant de me redresser. Je ne sais même plus combien de fois j'ai fait la révérence et sans la moindre hésitation. Je sens deux regards choqués en direction de miss Hawkins, les deux joueurs d'échecs voyant leur déesse courbée l'échine devant une mortelle. Ce n'est pas bien, mais je trouve ça drôle. Et j'ai un très grand self-contrôle qui me permet de ne pas rire devant leur visage ébahi.
    Quant à moi, courbée l'échine ne me fait ni chaud, ni froid... Car actuellement, je suis Kangana, fille de Khan et non Kali. Et puis entre nous, je suis faite pour faire une parfaite servante. Je ne suis pas vierge, certes... mais je suis une éternelle pucelle. Oui. Isolée du monde dès ma naissance et ce jusqu'à ma transformation parce que j'étais la divinité, le joyaux à protéger, j'ai perdu ma virginité alors que plus d'un siècle était passé après mon ascension vers l'immortalité. Et à chaque fois que j'ai fini mes débats sensuelles, mon hymen se régénère. Et la douleur est toujours présente à chaque fois que je repasse à l'acte, mais j'ai fini par m'y habituer. J'invite donc la petite mortelle à me suivre hors de l'harem avant de nous diriger à la suite vers le centre du temple où se trouve une fontaine. A la création du sanctuaire, les architectes ont travaillé sur un système d'irrigation pour qu'une partie de l'eau de la rivière passe par le temple. J'attrape une coupe d'argent non loin et la plonge dans l'immense baignoire circulaire de la fontaine. Je lui tends à la suite l'objet rempli de cette eau fraîche. « Puis-je vous poser une question indiscrète, Dame Hawkins ? »



Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Lyn Hawkins
propriété de newabbotsford
☾ âge : 24 ans
☾ surnom : Trixy
☾ métier : Maintenance électrique
☾ maître : Thebes Ouaset
☾ matricule : NA6237701
☾ compétences : Réparer tout ce qui est électrique, c'est son truc, sa passion, son gagne-pain et son plaisir du quotidien
☾ arme fétiche : Un tournevis plat
☾ origines : New Abbotsford
☾ statut : Célibataire


☾ avatar : Jenna Coleman by Eilyam
☾ dispo rp : 3/3
☾ arrivée en enfer : 04/02/2018
☾ missives : 408
☾ doubleface : Travis Grant - Ruslan Hill - Lyuba Sakharov
☾ tickets : 595
☾ crédits : /


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t168-lyn-hakwins-une-electricienne-lachee-dans-la-citehttp://lrth.forumactif.com/t169-lyn-hawkins-light-in-the-night
MessageSujet: Re: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   14.07.18 10:06

La servante était d'une douceur et d'une bienveillance des plus appréciables et Lyn se sentait parfaitement à l'aise en sa compagnie, oserait-elle même dire détendue alors qu'elles se présentaient, l'humaine affirmant qu'elle était ravie de la rencontrer, quand bien même ce voile semi-transparent l'empêchait de bien voir son visage. Elle se demandait s'il s'agissait d'une coutume que son hôtesse se devait de respecter, car d'autres femmes présentes l'instant d'avant dans la pièce ne portaient pas de voile attaché en sa présence, quand bien même elles en avaient un en leur possession. Elle l'invita à la suivre et l'électricienne hocha la tête, lui emboitant le pas non sans lui soumettre une requête d'importance à ses yeux.

- Vous pouvez m'appeler Lyn vous savez, Kangana, je ne vaut pas plus que vous vous savez, je ne suis qu'une humaine.

Quand bien même son travail était important pour la cité, cela ne lui donnait en aucun cas le droit de se poser en être supérieur face à quelqu'un d'autre. Si encore elle avait été immortelle, elle aurait pu comprendre que la servante veuille l'affubler d'un titre respectueux tel que "dame", mais ce n'était pas le cas et bien qu'elle comprenne qu'il s'agisse de politesse, elle ne voulait pas qu'elles s'embarrasse de ce genre de choses, surtout en l'absence de ceux à qui ils devaient obéissance.

- Et vous n'avez pas besoin de vous incliner non plus, il faut garder cela pour nos maîtres.

Un sourire amusé et doux à la fois apparu sur ses lèvres alors qu'elle songeait à Thebes, se rappelant de la nuit où il lui avait dit qu'il ne voulait pas qu'elle s'incline à chaque fois qu'elle le croisait, puis de cette autre nuit où il avait affirmé qu'elle n'avait pas à s'incliner tout court. Ils se connaissaient déjà un peu plus à cette époque et ils partageaient déjà une étrange connexion, une sorte de bien-être lorsqu'ils étaient en présence de l'autre, une détente que les salutations d'usage perturbaient désagréablement. Depuis lors, ils se côtoyaient comme seuls deux êtres complices pouvaient le faire. Revenant au moment présent, Lyn suivit la jeune femme hors du harem et entreprit de retenir le chemin emprunté jusqu'à la fontaine d'eau fraiche, clignant des paupières tandis qu'elle admirait l'endroit avant de prendre avec précaution la coupe en argent qu'on lui tendait, l'observant avec étonnement.

- Elle est magnifique... Je peux boire dedans, vraiment ?

Elle s'étonnait qu'on lui permette de l'utiliser alors que cet objet semblait si précieux, cependant la question de Kangana l'arracha à sa contemplation pour lui faire reporter son attention sur elle. Une question indiscrète ? Voilà qui était aussi étonnant qu'intéressant, elle ne pouvait que difficilement résister à sa propre curiosité de savoir ce qu'on allait lui demander.

- Oui bien sûr. Je n'ai pas de secrets vous savez, alors vous pouvez tout me demander.

Du moment que cela n'était pas indécent, elle ne voyait aucune raison de ne pas répondre à une simple question, fut-elle personnelle. Lyn n'était pas de ceux qui s'embarrasse à jouer les mystérieux ou à se parer de faux-semblants, elle était naturelle et parlaient de tout sans contrainte particulière, bien que parfois certains sujets la mettent mal à l'aise. Une question indiscrète serait sans doute quelque chose qui la concernait directement et elle ne voyait rien à cacher à Kangana, rien d'extraordinaire en tout cas.


vivre et sourire
Il n'y a rien de plus difficile
ni de plus important
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a quelque chose de beau en toi... | Ft. Lyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Road to Hell :: new abbotsford : la cité intérieure :: West Wall-
Sauter vers: