AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
  Black Friday | Ft. ThelyosVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kali Aja
vampire type 2
A savoir : _ Kali a la particularité physique d'avoir les yeux de couleur dorée, une mutation génétique à la naissance qu'elle a hérité d'un de ses ancêtres lointain.
_ Si elle vient à être reconnue et qu'un humain la sollicite en tant que déesse, elle a le devoir de s'arrêter pour cet humain, car dès lors où on invoque son nom pour une prière, on devient son devot et elle, votre deva.
_ Rares sont ceux qui ont vu le visage de Kali...

☾ âge : 623 ans
☾ surnom : Parvati
☾ métier : Conseiller de la reine spécialisé dans la sécurité intérieure.
☾ esclaves : Avenir :
¤ Thelyos Ramsay
¤ Ruslan Hill
☾ compétences : Combattante aguerrie, son agilité et souplesse extrême lui confère une grande vitesse d'esquives et de réflexe.
☾ arme fétiche : Shamshir
☾ origines : Indienne officiellement, bien qu'elle soit originaire de Shambhala, son royaume perdu et mythique pays.
☾ statut : Epouse du dieu suprême...


☾ avatar : Shay Mitchell
☾ dispo rp : Fermée
☾ couleur : Goldenrod
☾ arrivée en enfer : 16/05/2018
☾ missives : 94
☾ doubleface : Magdalena, Ankh & Alma
☾ tickets : 224
☾ crédits : Time Lady (Avatar)


☾ rp en cours : .
- Thelyos Ramsay
- RP SURPRISE
- Lyn Hawkins

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Black Friday | Ft. Thelyos   17.05.18 16:29



"BLACK FRIDAY"

I'm not a Queen, I'm a Goddess... - Kali



    Mon regard fixe un point quelconque en face de moi, plongé à travers un mouvement de réflexion sans aucune importance. Simplement pour le plaisir de vaquer à autre chose qu'analyser mes servantes, l'une qui me dévêtit, une autre détachant ma chevelure, ainsi qu'une dernière se chargeant de me retirer soigneusement chaque bijoux. Elles sont trois pour trois tâches différentes, deux autres plus loin s'occupaient du bain : l'une de sa température, l'autre des arômes qu'elle verse soigneusement dans l'eau. « Maître, votre bain est prêt. » Et j'étais à présent nue. Pas après pas, j'entrai dans l'immense bassine d'eau fumante où je viens délicatement m'asseoir et me détendre. Une autre fournée de servante arrivent, échangeant la place avec les dernières, deux se chargent de me frotter mon corps d'un côté et de l'autre... Une troisième s'attarde à passer un peigne dans mes cheveux avec lenteur et délicatesse, comme si elle s'occupe d'un précieux joyaux.
    Chacune d'elles faisaient tout cela sans poser un pied dans l'eau, elles n'en ont guère l'autorisation. Le deux gardes de rang 3 derrières elles, ne leur en laisseraient pas l'occasion. Je soupire, l'ennui me gagne, tandis qu'un des deux gardes s'approche d'un pas soudainement, la main posée sur la poigne de son épée. La panique gagne alors les servantes et mon regard se pose sur l'une d'elle dont le manche de son vêtement pénètre l'eau du bain. D'un simple regard je lui indique ce qui vient de provoquer la colère de mon petit Khan. Elle retira son manche immédiatement, se prosternant devant moi à la suite. Le garde ne bougeant toutefois pas de sa place, main toujours sur le manche comme attendant que je lui concède l'ordre de couper la tête de cette impertinente. Mes enfants ne comprendront jamais que ce n'est pas notre demeure ici, ni notre royaume aujourd'hui. Le nôtre a justement été détruit, ici nous ne sommes que les invités de notre bien-aimée Shiva.

    Peu importe que je sois toujours leur souveraine à leur yeux, je n'autoriserai aucun débordement de la part du clan Aja au sein de la cité. D'un geste de la main, j'indique à mon fils de retourner à sa place. Ce qu'il fit sans tarder, sans aucune hésitation, la soif de sang et son envie d'effacer l'existence de cette pauvre petite enfant maladroite disparurent aussitôt les ordres donnés, car mes ordres à leurs yeux sont absolus. Les deux autres servantes s'étaient aussi mises en position de soumission. Je relève alors délicatement la tête de celle que mon Khan visait, passant une main en douceur en dessous de son menton. Je pose un simple petit baiser sur ses lèvres roses, peu avant de me remettre en position dans le bain. Il faut qu'elle se détende même si ça va être difficile grâce à mon fils. Toutefois, elles reprennent tranquillement ce qu'elles avaient commencé sur mon corps et mes cheveux.
    Quelques minutes plus tard l'ennui revient, je ne peux m'empêcher de me demander ce que fait mon petit Jonathan. Une soudaine envie qu'il me rejoigne dans le bain me prend, je me retourne vers Shana qui n'avait pas bougé depuis l'initiative de Khan. « Shana, ma fille, envoie l'un des gardes à l'entrée me chercher Jonathan. » Lui dis-je alors, tendant qu'elle fit revenir ses jambes et ses pieds côte à côte sèchement, bombant le torse et sa poitrine voluptueuse par-dessous son armure. « Bien mère ! » Au même moment les portes de la salle du grand bain s'ouvre, Kheka entre laissant passer Shana à la suite. « Mère, les esclaves sont arrivées, ils sont aux nombres de cinq ! » M'annonce Kheka, j'acquiesce de la main avant de lui indique d'un signe de la main de les faire entrer. Elle se tourne alors vers le garde qui attendait les consignes à l'ouverture de l'entrée de la salle et l'autorise à envoyer les esclaves. Shana revient aussitôt à sa place, une fois qu'elle fit ce que je lui ai demandé.

    Tandis, que ces derniers entrèrent dans la pièce, mon regarde se pose sur eux qu'une fois qu'ils se sont placés en rang, un garde de chaque côté du rang en question. Je les détaille un moment, un a un... Hommes et femmes, tous très jeune. « Qu'ils se dévêtissent ! » Ai-je alors ordonné, je voulais voir leurs anatomies et déceler la moindre de leurs imperfections. Femmes comme hommes, la pudeur est proscrite chez moi. Kheka ordonna alors aux esclaves de se dévêtir immédiatement avec bien plus de nervosité, car à ses yeux il était hors de question de me faire attendre. Après, quelques minutes, d'un autre et simple geste, j'incite les servantes à s'écarter pour que je puisse me relever et sortir du bain. Marchant, nue, jusqu'aux esclaves. Trois mâles et deux femelles, plusieurs d'entre eux avait déjà une réaction intéressante. Était-ce le fait d'être nue et côté à côte qui les excitait, ou bien mon corps ? Je pose main sur le visage de la délicieuse petite blonde au regard émeraude pour commencer.
     Mains sur sa mâchoire, je bouge délicatement pour l'observer avec plus de détails, ouvrant sa bouge pour constater que sa dentition est bien entretenue... Je fais glisser ma main jusqu'à sa poitrine encore ferme. Et cette fermeté est aussi au niveau de ses fesses. Kheka sait très bien les choisir, ma fille un oeil divin en ce qui concerne l'observation. Je vérifie du doigt son sexe et il semblerait bien qu'au vue de l'hymen qui obstrue le chemin sous mes doigts, que la douce est encore vierge. « Fais-là intégrer les servantes, Kheka. » Les vierges sont précieuses, il est hors de question qu'elles finissent dans mon harem. La deuxième fille, est une femme à l'ethnique sud africaine au vue de sa peau noire. Sa chevelure, ses yeux et son corps muscles la rendent très séduisante, en plus de son regard très caractériel. Je pose ma main sur son abdomen dessiné, dure comme de la rock. Cette esclave a le potentiel pour devenir une guerrière, peut-être l'est-elle déjà. Mes doigts pénètres son sexe... « Harem ! »

      Je me tourne vers les hommes, trois beaux mâles dont la plupart était déjà en érection et le dernier le sera assurément. Mes mains se glissant à tour de rôles sur chacun de leur sexe, à titre comparatif. Mais c'est aussi en jouant des mains avec leur bijoux de famille que je suis capable de savoir si l'un d'eux est ou non précoce. « Celui-là, renvoie-le sur le marché, il est inutile Kheka ! » Ma fille s'avança et s'excusa profondément pour cette erreur. Elle ordonna à l'un des gardes de récupérer l'esclave en question. Ceux qui restent devant moins sont parfaits pour passer le temps. « Vos noms ! » Ai-je alors demande tandis que fournée de servantes précédente revinrent vers moi pour placer de quoi recouvrir mon corps nu. Les deux femmes se présentèrent aussitôt : Jess Simmons et Mala Kabané. Mon regard se porta sur les hommes à la suite.



Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Thelyos Ramsay
propriété de newabbotsford


☾ âge : 25
☾ compétences : Sexe, entretien d'une maison.
☾ arme fétiche : Dague
☾ statut : Célibataire

☾ avatar : Théo James
☾ dispo rp : Oui
☾ couleur : 63FFB2
☾ arrivée en enfer : 14/04/2018
☾ missives : 130
☾ tickets : 315
☾ crédits : TINKERBELL CREATIONS

☾ liens : Senja - Sa copine


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://lrth.forumactif.com/t254-thelyos-ramsay-bien-trop-seulhttp://lrth.forumactif.com/t260-thelyos-ramsay-a-la-recherche-de-sa-belle#6324
MessageSujet: Re: Black Friday | Ft. Thelyos   18.05.18 16:26


Kali Aja feat. Thelyos Ramsay

Black Friday

Bien entendu, tout ne s’était pas exactement passé comme prévu. Il était allé sur la place faire du repérage et bien entendu tout était parti en couille. En crise de manque total, il n’avait pas réalisé l’erreur totale qui faisait en sortant au lieu de rester bien sagement chez lui. À présent, il était à nouveau dans les enchères à attendre que quelqu’un le choisisse. Qu’un autre le tripote une nouvelle fois dans tous les sens pour voir si tout allait bien. Il n’était finalement rien d’autre qu’un animal dont on vérifiait la santé avant de l’acheter. Voilà la triste réalité qu’était sa vie. Par moment, il en venait presque à regretter de ne pas avoir pas plus poussez son précédent maître dans ses retranchements pour s’assurer un point final à sa vie. Mais non, aussi têtue qu’il fût, il avait savouré chacun de ses châtiments pour protéger celle qu’il aimait et qu’il espérait en sécurité. Qu’importe qu’il passe entre de nouvelles mains. Il n’estimait de toute façon pas sa vie à grand-chose. Et cela ne serait probablement pas différent de son prochain maître qui ne verrait probablement guère plus qu’un morceau de chair dont il se servirait à volonté avant de se débarrasser de lui comme une vulgaire chaussette comme tous ceux avant lui.

Il observait la foule de vampires qui se déplaçait dans les rangées d’esclaves observant avec attention ceux qui avaient le potentiel pour être acheter. Thelyos ne doutait absolument pas de la possibilité qu’il avait de trouver un nouveau maître aujourd’hui. Quand une femme l’approcha et le fit déshabiller et l’observer dans tous les sens. Renforçant encore plus l’idée qu’il n’était rien d’autre qu’un bout de viande. Par chance pendant sa mini détention avant de le revendre on l’avait rossé pour avoir osé se rebeller. Bien entendu ils furent obligés de le garder plus longtemps que prévu pour que les traces disparaissent.  Rares était les vampires qui achetait des humains déjà en mauvais état et meilleur était le physique plus il se vendait chère et qui crachait sur les tickets si facilement obtenus ?

Personne malheureusement.

Comme prévu, il finit par être acheter par une vampire qui sans perdre de temps ainsi que quatre autres humains. Ils furent emmenés dans une habitation qui montrait clairement au vu de la décoration que ce n’était probablement pas un vampire de bas étage. Chose qui le fit frissonne, généralement et avec son expérience, il savait que plus ils étaient vieux… Plus ils étaient cruels avec les humains. Autrement dit, il était probablement très mal barrer pour la suite. On les fit entrer dans une pièce leur ordonnant de se laver et de se rendre présentables avant qu’on ne leur emmène des vêtements propres. Il soupira et ne se fit pas prier après son séjour au cachot un bain ne lui ferait que du bien et il n’aimait pas ne pas être propre sur lui comme on lui avait toujours demandé.  Il fut d’ailleurs le premier à se déshabiller sans le moindre problème. On lui avait retiré toute pudeur depuis bien longtemps en le prêtant de gauche à droite. Il en profita d’ailleurs pour se raser également, il était censé faire honneur à son nouveau maître. Autant commencer par quelque chose surtout que les autres étaient bien plus lents pour se préparer. Il fut le premier habillé et prêt. Bien que le style vestimentaire était une première. C’était bien la première fois qu’il allait porter quelque chose d’aussi exotique. Il n’était pas contre, mais c’était quelque peu étrange pour lui. Porterait-on plus d’intérêt aux esclaves ? Il chassa cette idée, c’était totalement impossible. Croire que les vampires étaient gentils c’était comme croire que le père Noël existait… Autant dire totalement inutile. Et il écouta simplement ses nouvelles règles de vie. Chose bien éphémère à son goût.

Mais il ne bougea pas d’un millimètre installé dans son coin attendant bien sagement que les autres finissent. Ce ne fut qu’une fois les autres prêts qu’ils furent emmenés dans une nouvelle pièce. Ce ne fut qu’une surprise des plus agréables de tomber sur une femme dans son bain. D’autant plus que cette dernière semblait à première vue loin d’être moche. Cette dernière ne se gênait pas pour les détailler renforçant une fois de plus l’impression qu’il avait déjà de sa personne. Il obéit bien sagement quand on leur demanda de se déshabiller encore une fois le premier. Il n’eut même pas honte ou le besoin de cacha sa réaction face au corps de leur nouvelle maîtresse. À quoi bon ? Au vu de ce qu’elle faisait aux femmes, aucun ne doute qu’elle le voie tôt ou tard. Elle choisissait d’ailleurs la place grâce à ces touchés. C’était bien la première fois qu’il observait ce genre de comportement. Mais il se garda bien de faire le moindre commentaire. Ne sachant pas encore ce dont il était capable…. Il préférait garder le silence d’autant plus qu’une de ses pulsions étant assouvi il arrivait plus ou moins à contrôler sa bouche. Mais il appréciait grandement leur futur maîtresse, ou du physiquement, sa réaction physique en était d’ailleurs une preuve irréfutable. Cette dernière ne se gêna d’ailleurs pas pour entreprendre une fouille… Minutieuse. Que cherchait-elle donc à voir ? Mais il ne pouvait décidément pas la regarder directement et tant bien que mal par manque d’habitude se contentait d’observer droit devant lui alors que les caresses de la jeune femme étaient loin de lui déplaire bien au contraire. Elle semblait savoir parfaitement savoir ce qu’elle faisait. Il ne put s’empêcher de fermer les yeux alors qu’elle continuait avant d’un coup leur demandé leur nom. Une nouvelle fois, il fut tenté de l’observer. Mais il se rappelle les règles qu’on leur avait énoncées et la regarder dans les yeux était franchement pas dans son intérêt et vu les molosses dans  la pièce ce n’était franchement pas dans son intérêt pour le moment de prendre de tel risque. Il se borna à fixer le mur alors qu’il venait de rouvrir les yeux.

- Thelyos Ramsay… Kali.

Quel drôle de façon de l’appeler, il était plutôt habitué à donner du mon seigneur ou Maître selon la personne qui le possédait. Mais c’était assez courant finalement de rencontrer leurs petites manies des plus bizarres, voire même sordide. Pour le moment, ce n’était rien d’autre qu’un mot. Quel autre genre de petites folies cachait-elle ? Bien que vu les molosses qui les entourait et leur règle, il doutait fortement les découvrir un jour. Il serait probablement relayé au membre du harem. Ce n’était de toute façon pas la première fois qu’on l’utilisait comme jouet sexuel et cela ne serait probablement pas la dernière. Il ne s’en plaignait pas, il n’avait jamais rencontré de mauvais coup au lit chez les vampires. Lui qui était accroc aux plaisirs charnel ne voyait que le côté positif de la chose même s’il se demandait où cela allait bien pouvoir le mener. Mais il ne pouvait qu’attendre pour le savoir même si la patiente n’était pas trop son truc dans ce moment-là. Mais les monstres pourraient aisément le briser en deux alors qu’il n’aurait pas eu le temps de dire ouf… Autant dire qu’il gardait ses questions pour lui pour le moment.




codage par LaxBilly.


Là où se trouve une ruine, il y a l'espoir d'un trésor.

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Friday | Ft. Thelyos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Road to Hell :: new abbotsford : la cité intérieure :: West Wall-
Sauter vers: